Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Invité21 le Mer 23 Mai 2012 - 13:11

J'entends à la radio que le Conseil régional de la Picardie se propose d'offrir 5000 euros aux étudiants volontaires pour devenir professeurs, mais en Picardie! Je sais que ce procédé existe en médecine: études rétribuées contre engagement dans le rural. Ça ne fonctionne pas très bien, mais ça c'était prévisible...Comment s'enterrer à Montmorency-le-Goulot quand on a un conjoint qui travaille, 10 ans d'étude dans les pattes, le goût des activités culturelles, et surtout un besoin de réussite sociale?
Cette nouvelle me désespère. Parce que je serai envoyée en Picardie l'année prochaine, et que cette histoire ne me rend pas ma future région et mon sort très aimables: commet se dire que l'on va se faire à une région où personne ne veut se rendre et dont tout le monde s'enfuit? S'agirait-il uniquement du climat? Les élèves y ont-ils le diable au corps - ou à l'esprit? ( explication de texte: je me livre ici à un exercice rhétorique s'appuyant sur l'ironie. Ce qui implique que je ne pense pas vraiment ce que je viens d'écrire. Histoire de ne pas passer pour une snob qui ne veut pas crotter ses blanches mimines.)

Bref, je ne veux pas étaler mes états d'âme, mais simplement vous demander ce que vous pensez du procédé?
Auriez-vous été sensibles à l'argument, durant vos études? Moi, jamais. Comme une chaîne que les étudiants dans le besoin se mettraient au cou. En outre, quelle belle logique: à étudiant pauvre, pauvre région? Une catastrophe sociologique, non?


Dernière édition par l'ENgénu le Mer 23 Mai 2012 - 17:48, édité 3 fois

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par invitéW le Mer 23 Mai 2012 - 13:15

juste un petit rectificatif : ce n'est apparemment pas une décision rectorale, mais une volonté du conseil régional.

http://www.leparisien.fr/oise-60/5000-eur-pour-attirer-les-professeurs-en-picardie-21-05-2012-2009351.php

sinon pour attirer les étudiants vers les concours et essayer d'enrayer cette désaffection, je pense qu'il faudra bien revenir à des système de bourses.


Dernière édition par Will.T le Mer 23 Mai 2012 - 13:17, édité 2 fois

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Invité21 le Mer 23 Mai 2012 - 13:15

Will.T a écrit:juste un petit rectificatif : ce n'est apparemment pas une décision rectoral, mais une volonté du conseil régional.

http://www.leparisien.fr/oise-60/5000-eur-pour-attirer-les-professeurs-en-picardie-21-05-2012-2009351.php

Merci, je corrige. C'est le journaliste qui a dit des bêtises!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Invité21 le Mer 23 Mai 2012 - 13:19

Will.T a écrit:juste un petit rectificatif : ce n'est apparemment pas une décision rectorale, mais une volonté du conseil régional.

http://www.leparisien.fr/oise-60/5000-eur-pour-attirer-les-professeurs-en-picardie-21-05-2012-2009351.php

sinon pour attirer les étudiants vers les concours et essayer d'enrayer cette désaffection, je pense qu'il faudra bien revenir à des système de bourses.

Dans l'idée, oui! Mais je ne suis pas sûre que cela marche. En médecine, comme je le disais, échec. C'est pour cela qu'ils font appel à l'étranger, et même les médecins roumains, installés dans nos belles campagnes, finissent tous par vouloir devenir rats des villes!

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Dragons le Mer 23 Mai 2012 - 13:21

Je pense qu'au-delà du problème de la région apparemment peu attirante, le vrai problème vient surtout de la chute catastrophique du nombre de candidats aux concours de l'enseignement (presque -70% en 6 ans). A ce rythme là, soit on continuera à faire un concours pour la forme mais on recrutera 95% des candidats parce qu'il faudra bien remplacer ceux qui partent. Soit on supprimera le concours, et les étudiants titulaires du Master Enseignement iront toquer à toutes les portes pour se faire embaucher par les chefs d'établissement.

Dragons
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Cath le Mer 23 Mai 2012 - 13:56

Tu sais, l'ENgénu, en Picardie, il n'y a pas vraiment de problème...

Tant que les élèves savent écrire leur nom en lettres bâton à la fin de la terminale, on est content! Pour ramasser des betteraves ou casser des voitures, il n'y a pas besoin de plus, il faut dire.
De toute façon les profs n'en savent pas beaucoup plus que leurs élèves, vu que ce sont d'anciens élèves de Picardie.

Non, mais lire des trucs comme ça, ça me sidère.
Qu'on discute sur le principe, je suis d'accord (et d'ailleurs je désapprouve cette idée), mais pour le reste...

Tiens, concernant cette région "que tout le monde veut fuir":
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=18&ref_id=poptc02101

La population en Picardie ne cesse d'augmenter! Dingue! Ce sont sûrement des prisonniers...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Trinity le Mer 23 Mai 2012 - 14:15

cath5660 a écrit:Tu sais, l'ENgénu, en Picardie, il n'y a pas vraiment de problème...

Tant que les élèves savent écrire leur nom en lettres bâton à la fin de la terminale, on est content! Pour ramasser des betteraves ou casser des voitures, il n'y a pas besoin de plus, il faut dire.
De toute façon les profs n'en savent pas beaucoup plus que leurs élèves, vu que ce sont d'anciens élèves de Picardie.

Non, mais lire des trucs comme ça, ça me sidère.
Qu'on discute sur le principe, je suis d'accord (et d'ailleurs je désapprouve cette idée), mais pour le reste...

Je suis assez d'accord. Le climat est pourri, certes. Mais pour le reste, ça n'est pas plus la galère en Picardie que dans n'importe quelle région un peu rurale. Voire moins, puisque Paris est assez facile à rejoindre.

cath5660 a écrit:
Tiens, concernant cette région "que tout le monde veut fuir":
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=18&ref_id=poptc02101

La population en Picardie ne cesse d'augmenter! Dingue! Ce sont sûrement des prisonniers...

Des prisonniers, certes non. Mais ce sont, pour beaucoup, des travailleurs franciliens qui n'ont guère d'autre choix pour se loger à prix décent.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Invité21 le Mer 23 Mai 2012 - 17:45

cath5660 a écrit:Tu sais, l'ENgénu, en Picardie, il n'y a pas vraiment de problème...

Tant que les élèves savent écrire leur nom en lettres bâton à la fin de la terminale, on est content! Pour ramasser des betteraves ou casser des voitures, il n'y a pas besoin de plus, il faut dire.
De toute façon les profs n'en savent pas beaucoup plus que leurs élèves, vu que ce sont d'anciens élèves de Picardie.

Non, mais lire des trucs comme ça, ça me sidère.
Qu'on discute sur le principe, je suis d'accord (et d'ailleurs je désapprouve cette idée), mais pour le reste...

Tiens, concernant cette région "que tout le monde veut fuir":
http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=18&ref_id=poptc02101

La population en Picardie ne cesse d'augmenter! Dingue! Ce sont sûrement des prisonniers...

Je crois ne pas m'être du tout fait comprendre. Comment faut-il donc comprendre ce racolage d'étudiants à grands coups de chéquier, si la région se porte si bien?
Moi, ce que je veux connaître, c'est les raisons pour lesquelles vous désapprouvez. Pour le reste, tant que je serai sur un forum, on pourra croire que je tombe dans le mépris social, or la fin de mon message laissait entendre que c'était plutôt le contraire.

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Trinity le Mer 23 Mai 2012 - 18:23

l'ENgénu a écrit:
Bref, je ne veux pas étaler mes états d'âme, mais simplement vous demander ce que vous pensez du procédé?
Auriez-vous été sensibles à l'argument, durant vos études? Moi, jamais. Comme une chaîne que les étudiants dans le besoin se mettraient au cou. En outre, quelle belle logique: à étudiant pauvre, pauvre région? Une catastrophe sociologique, non?

Je t'avoue que je ne sais pas vraiment si j'en pense quelque chose.

Oui, j'aurais certainement été sensible à l'argument pendant mes études mais, ça aurait été de la triche puisque je suis née en Picardie (Oise), y ai fait mes études (Somme) et comptais y rester (ok, l'Aisne n'était pas dans mes projets).

Et je ne comprends pas ton argument "à étudiant pauvre, pauvre région". Je comprends de cette idée que le conseil régional de Picardie veut encourager SES étudiants à entrer dans l'EN. Tous les étudiants picards ne sont pas pauvres !

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Cath le Mer 23 Mai 2012 - 18:34

Tu as eu beau éditer 2 fois, ton message n'en est pas moins méprisant.
Ainsi donc en Picardie, on ne peut pas survivre quand on a (je te cite): "le goût des activités culturelles, et surtout un besoin de réussite sociale? "

Au passage, peux-tu préciser ce qu'est la "réussite sociale"?

Tu fais donc partie des gens pour qui, hors de Paris, la France est un immense désert culturel (et social, ne l'oublions pas) dans lequel on parle à peine français (et où on ne l'écrit guère plus), et où la culture n'est qu'un mot perdu dans des dictionnaires jamais ouverts.


Je te souhaite donc de quitter très vite cette région (où on est à 30 minutes du centre de Paris).

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par axolotl le Mer 23 Mai 2012 - 19:41

L'ENgénue, attends donc de voir ce que donnera cette année à venir, et laisse de coté les initiatives hasardeuses du conseil général, le problème est dans la désaffection du métier avant tout.
J'ai l'impression d'avoir déjà lu un sujet similaire mais avec une autre région ...

axolotl
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par menerve le Mar 29 Mai 2012 - 6:57

Et bien moi je suis juste à la limite de la Somme et du Pas-de-Calais et même chose...personne ne veut venir dans mon collège! Pourtant moi je veux y rester: on y est très bien! Certes les élèves ont des difficultés mais ni plus ni moins qu'ailleurs!!!

Pour rien au monde je ne retournerais dans la banlieue de Dunkerque ou d'une autre grande ville.

Et pour la pauvreté culturelle et bien j'ai été surprise du dynamisme des petits villages qui organisent des concerts, des pièces de théâtre etc...Bien sûr ce n'est la pas la Comédie Française mais avec une voiture on peut aussi bouger si on le désire, non?



Ce qui me pèse le plus c'est de devoir faire beaucoup de route pour l'achat du moindre truc (en ce moment des articles de bricolage)...mais on apprend à rentabiliser ses déplacements, ce n'est pas plus mal!

Et aussi une autre difficulté: celle de trouver des médecins et de se faire soigner correctement!

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Ergo le Mar 29 Mai 2012 - 9:01

@menerve a écrit:personne ne veut venir dans mon collège! Pourtant moi je veux y rester: on y est très bien!
Tout pareil, moi, je m'y plais, chez les sauvages (c'est comme ça que certaines personnes nous appellent). I love you

Il y a bien plus de choses qui entrent en ligne de compte. La Picardie, comme Versailles et Créteil sont des académies à peu de points. De fait, ce sont des régions tremplin.

J'ai grandi avec l'océan à côté de moi, à portée de nez ( Razz), j'ai eu du mal à m'en passer en Angleterre, c'est aussi dur de s'en passer en Picardie. Mais j'ai grandi en passant plein de temps libre en forêt et pour ça, en Picardie, je suis comblée.

C'est une région magnifique - que je commence seulement à parcourir, mais les derniers endroits où je suis allée (et uniquement dans l'Oise) m'ont vraiment emballée.

Après, c'est une académie qui a énormément souffert, comme le Nord, des suppressions de postes. Si tu vas voir les graphiques, c'est impressionnant (alors que le nombre d'élèves augmente). C'est juste mathématiques: ils sont en déficit de profs.

Je pense avoir suffisamment écrit sur le fait que je m'y plaisais en y étant arrivée à reculons (mais je serais arrivée à reculons dans n'importe quelle académie, en quittant celle de Rennes). Mais je peux encore développer s'il le faut. Razz

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par mathmax le Mar 29 Mai 2012 - 9:19

J'interviens juste pour dire que je n'ai pas trouvé le message de l'ENgenu méprisant du tout.

Pour le besoin de réussite sociale, elle parlait des médecins, et il me semble que pour beaucoup de gens, la réussite sociale c'est entre autres habiter dans un lieu "prestigieux", elle ne dit pas que c'est son cas, encore une fois, en relisant bien son message, elle parlait des médecins ( 10 ans d'étude).

Il est vrai qu'attribuer des bourses pour exercer son métier dans une académie donnée y attirera plutôt des étudiants désargentés, ce qui n'est pas forcément grave. Mais si ce genre de système s'étendait, on arriverait à une situation choquante : n'enseigneraient dans les académies les plus convoitées que des personnes issues de familles suffisamment fortunées pour n'avoir pas besoin de bourses.


Dernière édition par mathmax le Mar 29 Mai 2012 - 9:50, édité 1 fois

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Ergo le Mar 29 Mai 2012 - 9:24

@mathmax a écrit:
Il est vrai qu'attribuer des bourses pour exercer son métier dans une académie donnée y attirera plutôt des étudiants désargentés, ce qui n'est pas forcément grave. Mais si ce genre de système s'étendait, on arriverait à une situation choquante : n'enseigneraient dans les académies les plus convoitées que des personnes issues de familles suffisamment fortunées pour n'avoir pas besoin de bourses.
Ben ce serait la même chose, non ? scratch
Si on reprend l'exemple de la Picardie : attribuer des bourses pour faire rester les gens ou faire aller les gens en Picardie...c'est stigmatiser une région ("faudrait me payer pour aller là-bas", "ça tombe bien, on le fait, allez, signe-là !" Razz) et y envoyer ceux qui ont besoin de cet argent...Tu ne trouves pas grave d'envoyer "des étudiants désargentés" dans une académie donnée ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par mathmax le Mar 29 Mai 2012 - 9:37

Si, Ergo, on est d'accord. Je voulais juste dire que ce n'est pas forcément grave si cela reste ponctuel, et qu'il ne faudrait pas que ce soit une sorte de ballon d'essai destiné à s'étendre et se renouveler.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Ergo le Mar 29 Mai 2012 - 9:40

Hélas, les initiatives ponctuelles sont assez rares dans l'EN...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Invité21 le Mar 29 Mai 2012 - 10:03

@Ergo a écrit:
@mathmax a écrit:
Il est vrai qu'attribuer des bourses pour exercer son métier dans une académie donnée y attirera plutôt des étudiants désargentés, ce qui n'est pas forcément grave. Mais si ce genre de système s'étendait, on arriverait à une situation choquante : n'enseigneraient dans les académies les plus convoitées que des personnes issues de familles suffisamment fortunées pour n'avoir pas besoin de bourses.
Ben ce serait la même chose, non ? scratch
Si on reprend l'exemple de la Picardie : attribuer des bourses pour faire rester les gens ou faire aller les gens en Picardie...c'est stigmatiser une région ("faudrait me payer pour aller là-bas", "ça tombe bien, on le fait, allez, signe-là !" Razz) et y envoyer ceux qui ont besoin de cet argent...Tu ne trouves pas grave d'envoyer "des étudiants désargentés" dans une académie donnée ?

Voilà, Ergo et Mathmax, vous avez compris ce que je voulais dire...
Croire que je suis méprisante, c'est une erreur. Mais je prends en compte tous les facteurs. Et je n'ai pas honte de dire qu'il est important pour moi, et comme pour beaucoup de monde, de s'extirper de son milieu d'origine. Je ne viens d'ailleurs pas de Picardie, mais d'une académie à 21 points aussi, et qui est en train de devenir, sa capitale exceptée, un désert culturel. J'y passe mes vacances, mais je n'y vivrais pas.
Une des principales raisons de la désaffectation des concours, c'est aussi le déclassement qu'a subi la fonction. Je pense que ce genre d'initiative n'arrangera pas les choses...
Pourtant, quand j'y pense, je jugerais ulcérant que la misère estudiantine devienne un argument pour recruter des professeurs.
Car alors:
- "je n'ai pas besoin de bourse, je fais mes études où bon me semble, et avec le nombre de points que je peux avoir - car grâce à ce système de points l'EN reste encore un peu égalitaire- je vais où je peux, en attendant un lieu d'exercice plus valorisant".
- "J'ai besoin d'une bourse. On ne me la donne pas sans contrepartie, je dois rester en Picardie. Je ne suis plus libre, mais en même temps je suis pauvre, alors..."

Un vrai scandale, ce sont les copains normaliens qui n'enseigneront pas, mais qui ont bien profité de leurs études financées! Et j'en connais un paquet...

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par John le Mar 29 Mai 2012 - 10:16

La population en Picardie ne cesse d'augmenter! Dingue! Ce sont sûrement des prisonniers...
Mais elle augmente beaucoup moins vite que la moyenne française, j'ai l'impression Embarassed
Donc en pourcentage de la population française, elle régresse :/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Ergo le Mar 29 Mai 2012 - 10:24

Disons que sans vouloir dire de bêtise (mais je n'y comprends rien à la démographie Embarassed), il me semble qu'il y a plus d'émigration que d'immigration en Picardie. De fait, le solde est négatif.

En revanche, il y a un fort taux de natalité (donc un plus fort besoin de profs ?).

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Catalunya le Mar 29 Mai 2012 - 14:31

Je suis originaire de Clermont-Ferrand et j'ai été muté dès mon année de stage en Picardie, je proteste énergiquement et demande ma prime Laughing

C'est pas si mal la Picardie...

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par A Tuin le Mar 29 Mai 2012 - 14:45

l'ENgénu a écrit:J'entends à la radio que le Conseil régional de la Picardie se propose d'offrir 5000 euros aux étudiants volontaires pour devenir professeurs, mais en Picardie!
Bref, je ne veux pas étaler mes états d'âme, mais simplement vous demander ce que vous pensez du procédé?
Auriez-vous été sensibles à l'argument, durant vos études?

Je trouve le procédé louable. Disons que c'est un moyen comme un autre qui a au moins le mérite d'exister.

Je n'aurais absolument pas été sensible à l'argument néanmoins. On peut toujours m'attendre en Picardie ! Razz
(je n'ai rien contre la Picardie, mais géographiquement c'est juste pas possible, ma vie n'est pas dans les extrémités de la France. On me proposerait la Corse ou la Bretagne, ce serait pareil).

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Jacq le Mar 29 Mai 2012 - 15:32

l'ENgénu a écrit: En outre, quelle belle logique: à étudiant pauvre, pauvre région? Une catastrophe sociologique, non?

Je réponds à cela avant d'avoir lu l'ensemble de la discussion (donc il y aura suite)... Sans parler de "pauvreté", je me souviens de mes années d'études où les candidats PE allaient vers les académies où le nombre de candidat était plus faible, et donc pour avoir plus de chance d'obtenir le concours ils allaient dans ces AC. Et puis ensuite mes amis étudiants tentaient de revenir vers leur académie d'origine.

Pour la Picardie on touche à deux choses :
- peu attractive (pas seulement pour l'EN)
- un faible taux de poursuite d'étude au sein de l'académie (3e au niveau national à l'époque où j'ai justement été muté dans cette académie fort agréable), et donc peu de candidats promus dans l'AC, d'où je pense la tentative d'attirer des candidats "locaux" vers les concours de l'enseignement.

Maintenant, justement, le but d'une éducation nationale (JACOBINE) centralisée à concours national est de répondre à ce déséquilibre (d'où ma mutation là bas au loin dans les brumes et la pluie et le froid et la platitude et...). Sur ce principe, je suis contre cette prime. L'Etat devrait assurer l'équité territoriale, et surtout dans l'EN !

Je pense que le gros problème c'est le manque de poursuite d'étude en supérieur dans cette académie. Si cette prime permet d'attirer des nouveaux promus (la région n'est pas si désagréable que cela, je la regrette même) ou permet surtout à des Picards d'envisager de poursuivre leurs études pour devenir prof là bas.... alors c'est positif.

Maintenant, ce n'est pas l'argent qui m'aurait convaincu de ne pas demander ma mutation pour ma région d'origine. Donc le problème reste celui de la poursuite d'études supérieures dans cette région pour avoir enfin un recrutement plus local et donc plus apte à rester sur place.

Jacq...
Une suite peut être selon le reste de ma lecture de la discussion.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Jacq le Mar 29 Mai 2012 - 15:42

cath5660 a écrit:

La population en Picardie ne cesse d'augmenter! Dingue! Ce sont sûrement des prisonniers...


Périurbanisation et rurbanisation Cath.
Ce sont juste les parisiens exilés de l'I-d-France. La vraie Picardie ce n'est pas cela.

Jacq.


Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Payer les étudiants pour créer des vocations dans les régions peu attractives...

Message par Jacq le Mar 29 Mai 2012 - 15:55

Après lecture totale.

IL n'y a aucun message méprisant pour la Picardie, sauf des messages qui témoignent de la "mauvaise" image dont souffre à tort la Picardie, messages qui peuvent être lus comme teintés de mépris mais qui ne le sont pas, témoignant seulement de l'image de la région.

Nous (lorsqu'on arrive dans l'enseignement) voulons muter où ? Les régions dites attractives, région proche de notre famille, région du Sud... La Picardie a un avantage peu souligné : sa proximité avec Paris, ce qui explique les "migrations" en direction de la Picardie.
En plus, par rapport à il y a 10-15 ans, la Picardie souffre de l'attractivité nouvelle de Lille (qui était aussi à une époque une zone évitée lors des mutations mais que le TGV et la reconversion industrielle ont rendu plus attractive). La Picardie reste du coup un "trou" entre Paris et Lille (je ne suis pas méprisant, je dis la vérité de l'appréciation des non picards).
Surtout la Picardie souffre de son faible taux de poursuite en études supérieures, ce qui implique les mutations massives de néotit vers cette AC, et donc leur demande et mutation rapide ensuite.

Mis à part cela, c'est une région que je regrette d'avoir quitté pour ma région actuelle et d'origine... Les Picards sont des gens excellents, et entre eux et certaines autres régions françaises à la mentalité particuilère, je regrette vivement les Picards;

Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum