vous n'en avez pas marre?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vous n'en avez pas marre?

Message par roxanne le Lun 19 Jan 2009 - 21:22

de ces copies ineptes sans aucun sens écrites dans une langue qui n'a rien à voir ni de prés ni de loin avec le français ?? de ces mots "sanaité " (cela n'était ) impeux (un peu ) .....à longueur de copies ? et aprés quand vous rendez les dites copies qui évidemment n'ont pas la moyenne d'entendre : "quoi ? j'ai 6 (et pourtant vous avez surnoté !) , pff j'avais déchiré !! je fais plus rien si c'est comme ça ! "
vais-je tenir encore 30 ans ??

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous n'en avez pas marre?

Message par Invité le Lun 19 Jan 2009 - 21:27

Oui c'est sûr, c'est parfois vertigineux quand tu es confrontée à une erreur par mot, et souvent comme les exemples que tu cites sans aucun rapport avec le mot ! C'est pour cela qu'une grande partie de mes "recherches" dans le boulot s'oriente vers l'apprentissage de la lecture (pour essayer de comprendre à quel moment ça déconne, ce qui manque) et beaucoup vers la grammaire et l'orthographe grammaticale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous n'en avez pas marre?

Message par Daphné le Lun 19 Jan 2009 - 21:33

Et il y en a qui pensent qu'on a un boulot peinard........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous n'en avez pas marre?

Message par Invité le Lun 19 Jan 2009 - 22:31

@Daphné a écrit:Et il y en a qui pensent qu'on a un boulot peinard........
Ceux-là, je leur dis : "le concours est ouvert à tous, n'hésitez pas, si ça vous tente!!"

Oui, je comprends ta lassitude. Je crois que nous sommes tous confrontés à ce fléau, hélas. Personnellement, dans ma quatrième, j'ai un élève qui a le niveau d'un CE2 (dixit le prof des écoles qui vient l'aider). Il passe (c'est triste à dire) parce qu'il ne sert absolument à rien de le faire doubler.
Je parle d'argumentation, et il ne comprend pas un traitre mot de ce que je dis. Je dois lire à voix haute ses rédactions tant le texte est truffé de fautes et souvent même il colle les mots. :heu:Je passe mon temps à lui mettre des zéros, ce qui me touche toujours beaucoup.
MAIS....il est adorable, hyper bien élevé, très attentif, très concentré... et quand il vient à mon bureau chaque jour pour me dire : "Bonjour, Madame. Comment allez-vous aujourd'hui?" (sic), je me dis qu'il ne faut pas que je faiblisse, que ces jeunes ont besoin de moi, de nous, et que je ne suis pas devenue enseignante pour avoir des bons élèves (si grand soit ce plaisir), mais pour aider des jeunes en difficulté.
Alors courage à vous tous!etoilecoeur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous n'en avez pas marre?

Message par Reine Margot le Mar 20 Jan 2009 - 11:41

moi aussi je suis souvent découragée...les collègues qui enseignent depuis 20, 30 ans disent que depuis ce temps ils n'ont cessé de baisser leurs exigences. plus ça va, c'est triste à dire, mais plus je me blinde et je fais avec. ce boulot devient pour moi un simple boulot, la vraie vie pour moi est ailleurs (il faut dire qu'avec mes rempla merdiques ce n'est pas le grand épanouissement professionnel)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous n'en avez pas marre?

Message par Daphné le Mar 20 Jan 2009 - 12:04

Tu as raison Marquise, il ne faut pas focaliser sur le travail - il faut certes le faire consciencieusement - mais la vraie vie est ailleurs et c'est dans cet ailleurs qu'on a les plus grands satisfactions comme les plus grandes peines.
Alors qu'on éprouve la satisfaction du travail bien fait, d'un stage enrichissant, OK, mais si ça ne marche pas à fond alors qu'on a fait tout ce qu'on pouvait eh bien tant pis.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous n'en avez pas marre?

Message par Libé-Ration le Mar 20 Jan 2009 - 13:45

J'ai de la chance, ou alors ça ne fait pas assez longtemps que j'enseigne.

J'ai un cahier de perles pour noter les invraisemblances des copies, je m'émerveille de voir un élève complètement perdu s'illuminer un jour parce qu'il a trouvé un verbe à l'imparfait dans le texte alors qu'il pensait ne pas savoir ce qu'était un verbe et qu'avec le reste de la classe on travaillait les valeurs de l'imparfait.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: vous n'en avez pas marre?

Message par Victoria le Mar 20 Jan 2009 - 13:47

Je me sens parfois usée également : il faut gérer les problèmes de discipline et, en même temps, transmettre des connaissances à des élèves qui sont souvent dans une attitude de refus malgré toute la patience et la bienveillance dont on peut faire preuve... Forcément, les difficultés liées à la gestion de classe obligent à "sacrifier" les élèves travailleurs et volontaires. Du coup, j'ai rarement l'impression du devoir accompli. Avec certains élèves, j'ai souvent sentiment de faire un pas en avant et deux pas en arrière, rien n'est jamais acquis, tout est sans cesse à recommencer. Je suis découragée... J'ai des élèves qui ne fonctionnent qu'à l'affectif : l'équilibre est donc fragile ! Quand ils aiment le prof, ils "bossent" (ou presque, du moins, ils prennent le cours et se taisent), quand ils ne l'aiment pas, ils ne font rien... Dans ces conditions, il est difficile d'être efficace !

Victoria
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum