est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par Pili le Lun 28 Mai 2012 - 23:23

J'ai eu peur en décembre comme toi .

J'ai repris en janvier, j'obtiens une place pour janvier en crèche, j'étais ravie !...
Mais j'apprends ensuite que l'adaptation commence en janvier Shocked
Je ne voyais pas comment ça allait être possible, j'ai essayé de demander à le faire en décembre , rien n'était gagné, finalement ils ont réussi à s'arranger...un grand OUF !

Donc, reste calme et souriante tout en expliquant la situation, et si jamais ce n'est pas possible, le coup de fil à la Mairie (si crèche municipale) peut tomber à pic !
car effectivement, cette pratique est totalement illogique !

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par clems le Mar 29 Mai 2012 - 3:24

Ah, ben oui, là c'est grave ! Moi qui pensais naïvement que les crèches étaient destinées aux enfants dont les parents travaillent...
ben dans ma ville, les gens qui ne travaillent pas sont prioritaires pour les places en crèche.......... allez comprendre....( c'est pour qu'ils puissent plus facilement retrouver du travail...)

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par minnie le Mar 29 Mai 2012 - 8:51

@ee a écrit:
@henriette a écrit:J'ai fait cette adaptation fin août, pour pouvoir être opérationnelle à la rentrée : c'est de loin le système le plus pratique.
A lors à mon avis, de deux choses l'une :
- soit ta crèche accepte que tu fasses ça en août,
- soit elle accepte que ce soit la mamie qui vienne.
Si refus des deux solutions, alors à ta place j'irais faire un foin de tous les diables à la mairie (si crèche municipale).


Pour les adaptations en juillet-aout, il y a manifestement un problème : c'est la période des vacances, et donc des effectifs réduits en crèche. C'est pour cela que la plupart d'entre elles n'organisent les adaptations qu'à partir du 1er septembre (les personnels des crèches ont des enfants, eux aussi, qui ont en général les mêmes vacances scolaires que les profs!).
De toute façon, comme profs, on est confronté à ça tous les ans : l'adaptation à la crèche, la rentrée en maternelle, la 1ere rentrée à la grande école... Par définition, c'est les moments où nous sommes nous-mêmes les plus occupés... sans être pour cela disposés à ce que grand bébé soit déposé à la garderie de la petite section de maternelle à 7h le matin par une voisine et mange à la cantine dès le 1er jour!
En y réfléchissant, remarquez, je ne suis quand même pas certaine que ce soit beaucoup plus simple pour une maman célibataire caissière en grande surface ;-). Nos propres difficultés peuvent nous aider à comprendre combien galèrent certains parents d'élèves pour parvenir à rencontrer les enseignants/suivre au quotidien la scolarité de leurs gosses.

Après, sur le principe même de l'adaptation, on parle quand même de loulous et louloutes qui ont par définition moins de 3 ans, et parfois seulement 3 mois. C'est assez normal que des pro de la petite enfance refusent de les prendre du jour au lendemain sur une amplitude quotidienne de 8 à 10h, sans savoir comment ça va se passer!
Qu'ils fassent preuve de souplesse et de coolitude parait la moindre des choses, en acceptant d'aménager la période d'adaptation en fonction des possibilités réelles des parents. Mais qu'ils exigent néanmoins que les parents se débrouillent pour investir un peu la crèche les 1ers jours parait AUSSI la moindre des choses, et c'est plutôt rassurant, non?

Bon courage, en tous cas,

EE





Ben, non. J'estime que c'est au mode de garde de mes enfants (nounou/crèche) d'être flexible pour que je puisse travailler sereinement pendant que mes enfants sont gardés efficacement.
Demander à une maman de se débrouiller la première semaine de la rentrée, c'est n'importe quoi! Regarder son emploi du temps pour qu'elle puisse s'investir dans la crèche sans que ça pénalise sont travail, là ok.

minnie
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mar 29 Mai 2012 - 9:13

@Letizuqui a écrit:D'autant que je crois, il n'y a rien d'obligatoire à faire cette adaptation !

C'est vrai en plus.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mar 29 Mai 2012 - 9:17

@clems a écrit:
Ah, ben oui, là c'est grave ! Moi qui pensais naïvement que les crèches étaient destinées aux enfants dont les parents travaillent...
ben dans ma ville, les gens qui ne travaillent pas sont prioritaires pour les places en crèche.......... allez comprendre....( c'est pour qu'ils puissent plus facilement retrouver du travail...)

Ah mais rassure-toi, c'est partout comme ça !!! lol! C'est une des beautés de notre système...
Autre chose que je trouve proprement incohérent aussi, c'est que des "mères au foyer" peuvent aussi faire garder leur enfant par une nounou ou à la crèche, tout en touchant les aides de la CAF alors qu'elles restent tranquillement chez elles à faire leur gras. J'en connais un certain nombre.
Enfin cela rejoint ce que tu dis : elles ont priorité aussi surement.
Et à côté de cela, les couples qui travaillent se retrouvent parfois dans des situations impossibles pour parvenir à faire garder leur propre enfant.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par grandesvacances le Mar 29 Mai 2012 - 11:21

@A Tuin a écrit:

Ah mais rassure-toi, c'est partout comme ça !!! lol! C'est une des beautés de notre système...
Autre chose que je trouve proprement incohérent aussi, c'est que des "mères au foyer" peuvent aussi faire garder leur enfant par une nounou ou à la crèche, tout en touchant les aides de la CAF alors qu'elles restent tranquillement chez elles à faire leur gras. J'en connais un certain nombre.
Enfin cela rejoint ce que tu dis : elles ont priorité aussi surement.
Et à côté de cela, les couples qui travaillent se retrouvent parfois dans des situations impossibles pour parvenir à faire garder leur propre enfant.

affraid

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par ee le Mar 29 Mai 2012 - 13:37

Bonjour,


@Minnie a écrit:

Ben, non. J'estime que c'est au mode de garde de mes enfants (nounou/crèche) d'être flexible pour que je puisse travailler sereinement pendant que mes enfants sont gardés efficacement.
Demander à une maman de se débrouiller la première semaine de la rentrée, c'est n'importe quoi! Regarder son emploi du temps pour qu'elle puisse s'investir dans la crèche sans que ça pénalise sont travail, là ok.


EE :

J'estime que c'est à l'école (collège/lycée) d'être flexible, pour que je puisse travailler sereinement pendant que mes enfants sont instruits et éduqués efficacement.
Demander à une maman de venir à des rendez-vous, de suivre le carnet de correspondance, de vérifier les devoirs, c'est n'importe quoi! Regarder son emploi du temps et ses autres contraintes pour qu'elle puisse soutenir le travail des professeurs sans que ça pénalise son travail, là, ok.
Very Happy

Bon, j'dis ça, mais donc, moi aussi, j'ai été confrontée, et ça m'a bien embêtée, à cette période d'adaptation en pleine rentrée scolaire... Juste : qu'est-ce que nous, les profs, on change de regard quand on parle comme parents!

Amicalement,


ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par ee le Mar 29 Mai 2012 - 13:41

@grandesvacances a écrit:
@A Tuin a écrit:

Ah mais rassure-toi, c'est partout comme ça !!! lol! C'est une des beautés de notre système...
Autre chose que je trouve proprement incohérent aussi, c'est que des "mères au foyer" peuvent aussi faire garder leur enfant par une nounou ou à la crèche, tout en touchant les aides de la CAF alors qu'elles restent tranquillement chez elles à faire leur gras. J'en connais un certain nombre.
Enfin cela rejoint ce que tu dis : elles ont priorité aussi surement.
Et à côté de cela, les couples qui travaillent se retrouvent parfois dans des situations impossibles pour parvenir à faire garder leur propre enfant.

affraid


Sans blague?! Peux-tu me donner leurs coordonnées par MP, je suis vraiment intéressée pour qu'elles m'expliquent comment elles font, car j'ai moi aussi très envie de rester tranquille à la maison à faire mon gras ;-)
Comme enseignante, toujours en vacances quand je ne suis pas gréviste, et ne travaillant que 18h par semaine les rares périodes où je travaille, je me débrouille déjà pas mal. Mais réussir à me faire aider par la CAF sans plus rien faire du tout, alors là, ce serait vraiment la très grande classe! Wink


ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mar 29 Mai 2012 - 14:12

@ee a écrit:
Sans blague?! Peux-tu me donner leurs coordonnées par MP, je suis vraiment intéressée pour qu'elles m'expliquent comment elles font, car j'ai moi aussi très envie de rester tranquille à la maison à faire mon gras ;-)

Ben écoute, dans un sens ces femmes-là ont peut-être de la chance, je n'en sais rien. Razz
Quand on a le mari qui ramène 2000 euros par mois par son travail et des parents au porte-feuille bien garni qui donnent le chèque tous les mois en plus du RMI pour faire l'équivalent d'une paye que quelqu'un d'autre irait s'ennuyer à gagner, je pense que c'est difficile d'être malheureux en tout cas Rolling Eyes
Mais bon, tout le monde n'attend pas après la société et le porte-feuille de ses parents en vue d'avoir ce mode de vie.

Et, oui il y a des aides de la CAF pour faire garder des enfants quand on est dans le cas de ces personnes. J'ai été assez estomaquée de le constater, mais il y en a qui procèdent ainsi : elles font des enfants, elles glandent, et se justifient de la nounou en disant que cela permet de "socialiser l'enfant". Rolling Eyes
Et en fait, c'est très simple quand on y réfléchit : un couple marié avec un des deux qui ne bosse pas, va toucher le maximum d'aides de la CAF au titre des enfants. Ces personnes ont dû par exemple toucher cette prime d'avant la naissance, dans sa somme la plus importante.
Alors que d'autres n'y ont juste pas droit, parce que les deux personnes du couple travaillent et dépassent le seuil de revenus à deux. La CAF n'en a rien à faire de savoir si les deux d'un couple ont des frais importants par ailleurs (double résidence, frais d'essence etc) : tout ce qu'ils regardent ce sont les revenus des années N-2 et N-1 pour verser. Moi et mon mari on n'y aura pas droit, ainsi, parce qu'on doit dépasser ce fameux plafond, de 900 euros ou quelque chose du style. En septembre j'ai donc toutes les chances de me retrouver avec un compte sec comme un radis et lui aussi parce qu'il y aura les frais de nounou - voire même la part de nounou sensée être couverte par la CAF à avancer - puisque la CAF fait traîner notre dossier depuis 6 mois pour des bourdes administratives idiotes type MGEN dans ses grandes heures. Et comme en été c'est bien connu, les administrations ne bossent pas, c'est la fête au village.

C'est ainsi qu'on voit, à ce niveau là, des couples avec juste un des deux qui travaille pas bien loin de chez lui, qui rentrent bien avantageusement dans leurs frais. En plus ils ne payent même pas d'impôts ou pratiquement pas tous les ans.
C'est le miracle de la France Razz
D'un côté les couple mariés touchant chacun un revenu, qui lâchent 3000 à 5000 euros d'impôts par an, et à côté de ça d'autres dont on pourrait croire que c'est la misère pour eux pour joindre les deux bouts, mais qui peuvent percevoir des aides complémentaires pour des choses qui ne viendraient même pas à l'idée de quelqu'un de normal, comme être chez soi mais percevoir de l'argent de la société pour faire garder ses propres enfants par quelqu'un d'autre.

Même pour louer une maison ou un appart' par exemple, il y en a plein maintenant (et des carrément chouettes, neuves, récentes et tout ce qu'on veut) qui sont estampillés au titre de la loi je sais plus quoi, qui fait que si on dépasse un certain plafond de revenus annuels on ne peut y prétendre.
Alors qu'un couple avec l'un des deux seulement qui bosse, il est nickel dans le plafond adéquat pour postuler. Il y a une ou deux locations comme ça qu'on n'a pas pu avoir, en raison de cette loi. Et une pour laquelle on n'aurait pas eu droit l'année suivante, mais qu'on a pu obtenir ric-rac quand cela s'est trouvé, parce que l'année d'avant je bossais à mi-temps et ça passait tout juste Rolling Eyes

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par ee le Mar 29 Mai 2012 - 16:04

@A Tuin a écrit:
@ee a écrit:
Sans blague?! Peux-tu me donner leurs coordonnées par MP, je suis vraiment intéressée pour qu'elles m'expliquent comment elles font, car j'ai moi aussi très envie de rester tranquille à la maison à faire mon gras ;-)

Ben écoute, dans un sens ces femmes-là ont peut-être de la chance, je n'en sais rien. Razz
Quand on a le mari qui ramène 2000 euros par mois par son travail et des parents au porte-feuille bien garni qui donnent le chèque tous les mois en plus du RMI pour faire l'équivalent d'une paye que quelqu'un d'autre irait s'ennuyer à gagner, je pense que c'est difficile d'être malheureux en tout cas Rolling Eyes
Mais bon, tout le monde n'attend pas après la société et le porte-feuille de ses parents en vue d'avoir ce mode de vie.



Pour le RMI, clairement, ce n'est pas possible. D'abord, parce qu'il n'existe plus (c'est le RSA). Ensuite et surtout parce que, et c'est l'un de ses défauts justement, il n'est versé que sous condition de ressources du conjoint... Y compris du conjoint ni marié, ni pacsé : il y a eu nombre d'histoires de suspensions abusives parce que le/la bénéficiaire hébergeait un ami, ou avait une liaison connue du voisinage assimilée à de la vie commune lors d'une enquête sociale.




Et, oui il y a des aides de la CAF pour faire garder des enfants quand on est dans le cas de ces personnes. J'ai été assez estomaquée de le constater, mais il y en a qui procèdent ainsi : elles font des enfants, elles glandent, et se justifient de la nounou en disant que cela permet de "socialiser l'enfant". Rolling Eyes
Et en fait, c'est très simple quand on y réfléchit : un couple marié avec un des deux qui ne bosse pas, va toucher le maximum d'aides de la CAF au titre des enfants. Ces personnes ont dû par exemple toucher cette prime d'avant la naissance, dans sa somme la plus importante.
Alors que d'autres n'y ont juste pas droit, parce que les deux personnes du couple travaillent et dépassent le seuil de revenus à deux. La CAF n'en a rien à faire de savoir si les deux d'un couple ont des frais importants par ailleurs (double résidence, frais d'essence etc) : tout ce qu'ils regardent ce sont les revenus des années N-2 et N-1 pour verser. Moi et mon mari on n'y aura pas droit, ainsi, parce qu'on doit dépasser ce fameux plafond, de 900 euros ou quelque chose du style. En septembre j'ai donc toutes les chances de me retrouver avec un compte sec comme un radis et lui aussi parce qu'il y aura les frais de nounou - voire même la part de nounou sensée être couverte par la CAF à avancer - puisque la CAF fait traîner notre dossier depuis 6 mois pour des bourdes administratives idiotes type MGEN dans ses grandes heures. Et comme en été c'est bien connu, les administrations ne bossent pas, c'est la fête au village.

C'est ainsi qu'on voit, à ce niveau là, des couples avec juste un des deux qui travaille pas bien loin de chez lui, qui rentrent bien avantageusement dans leurs frais. En plus ils ne payent même pas d'impôts ou pratiquement pas tous les ans.
C'est le miracle de la France Razz
D'un côté les couple mariés touchant chacun un revenu, qui lâchent 3000 à 5000 euros d'impôts par an, et à côté de ça d'autres dont on pourrait croire que c'est la misère pour eux pour joindre les deux bouts, mais qui peuvent percevoir des aides complémentaires pour des choses qui ne viendraient même pas à l'idée de quelqu'un de normal, comme être chez soi mais percevoir de l'argent de la société pour faire garder ses propres enfants par quelqu'un d'autre.


Pour le reste, je ne sais pas, et tu as l'air bien informée.
Je crois qu'on souffre souvent, quand on appartient aux classes moyennes inférieures (mon cas et visiblement le tien) des effets de seuil qui nous privent de prestations que quelqu'un d'à peine bien moins payé que nous va toucher. Ca peut mettre en rogne, normal!
Mais quand même, mises bout à bout, les aides sociales diverses, crédits d'impôt, allocations de mère isolée et autres prestations complémentaires, ça n'a jamais permis à personne de mener la grande vie. SUr un autre fil, il est évoqué le fait que Mme Lagarde ne paie pas d'impôts. SI je développe un sentiment d'injustice, ce sera plutôt vis à vis d'elle que vis à vis d'une femme au chômage qui choisit de ne pas garder ses enfants 24X24 à la maison. Sauf qu'effectivement, il y a peu de chance que Mme Lagarde ait jamais mis ses enfants à la crèche du quartier...



Même pour louer une maison ou un appart' par exemple, il y en a plein maintenant (et des carrément chouettes, neuves, récentes et tout ce qu'on veut) qui sont estampillés au titre de la loi je sais plus quoi, qui fait que si on dépasse un certain plafond de revenus annuels on ne peut y prétendre.
Alors qu'un couple avec l'un des deux seulement qui bosse, il est nickel dans le plafond adéquat pour postuler. Il y a une ou deux locations comme ça qu'on n'a pas pu avoir, en raison de cette loi. Et une pour laquelle on n'aurait pas eu droit l'année suivante, mais qu'on a pu obtenir ric-rac quand cela s'est trouvé, parce que l'année d'avant je bossais à mi-temps et ça passait tout juste Rolling Eyes


Toujours cette question d'effet de seuil, qui peut être terriblement agaçante, c'est vrai!
Mais z'enfin, en général, on vit mieux quand on est un couple stable, avec deux salaires convenables même si pas mirifiques, que quand on est en dessous des seuils ouvrant droit à telle ou telle aide.

Amicalement,

EE

ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mar 29 Mai 2012 - 16:18

Wink Razz

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par roxanne le Mar 29 Mai 2012 - 17:12

@ee a écrit:
@grandesvacances a écrit:
@A Tuin a écrit:

Ah mais rassure-toi, c'est partout comme ça !!! lol! C'est une des beautés de notre système...
Autre chose que je trouve proprement incohérent aussi, c'est que des "mères au foyer" peuvent aussi faire garder leur enfant par une nounou ou à la crèche, tout en touchant les aides de la CAF alors qu'elles restent tranquillement chez elles à faire leur gras. J'en connais un certain nombre.
Enfin cela rejoint ce que tu dis : elles ont priorité aussi surement.
Et à côté de cela, les couples qui travaillent se retrouvent parfois dans des situations impossibles pour parvenir à faire garder leur propre enfant.

affraid


Sans blague?! Peux-tu me donner leurs coordonnées par MP, je suis vraiment intéressée pour qu'elles m'expliquent comment elles font, car j'ai moi aussi très envie de rester tranquille à la maison à faire mon gras ;-)
Comme enseignante, toujours en vacances quand je ne suis pas gréviste, et ne travaillant que 18h par semaine les rares périodes où je travaille, je me débrouille déjà pas mal. Mais réussir à me faire aider par la CAF sans plus rien faire du tout, alors là, ce serait vraiment la très grande classe! Wink

ce serait bien d'être un peu plus nuancée peut-être..Ma soeur a trois enfants (un de 4 ans qui va à l'école et des jumeaux de 23 mois).Elle est en congé parental , donc à ce titre aidée par la caf .Et bien, une ou deux fois par semaine, elle met ses jumeaux dans une crèche mais option halte garderie.Elle paie selon ses revenus , mais ça lui est pas payé par la caf..et franchemeznt, ce n'est pas pour "faire du gras" mais pour s'occuper le mercredi de l(aîné, pour que les jumeaux se sociabilisent en attendant l'école" et oui aussi pour souffler un peu..elle ne prend la place de personne, puisque ce n'est pas en crèche même, la caf "paie" son congé parental (et non la crèche)..mais c'est vrai que de lopoin, on peut dire" elle est payée par la caf alors qu'elle ne foiut rien et elle prend une place"..
si on pouvait éviter d'appliquer aux autres les clichés qui nous agacent tant quand ils nous concernent..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mar 29 Mai 2012 - 17:34

Mais je parlais uniquement de trois personnes que je connais, avec respectivement 1 ou deux enfants. Des femmes en couple de plus de 30 ans qui ne travaillent pas, qui ne veulent pas travailler, qui ne sont donc pas en congé parental puisqu'elles n'occupent pas d'emploi, mais qui bénéficient néanmoins d'une aide pour faire garder leurs enfants par une nounou la semaine ... Et dont une à qui papa et maman envoie un chèque tous les mois (peut-être pour payer la nounou justement, je n'en sais rien).

Ta sœur n'est pas du tout dans ce cas de figure effectivement Smile
Le congé parental n'a rien à voir avec ce que j'évoquais.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par MarieL le Mar 29 Mai 2012 - 18:54

Pour en revenir au droit de poser des jours.

J'ai connu deux collègues, dans deux académies différentes, qui le faisaient sans problèmes. L'un était installé depuis longtemps, très bien vu, et toujours disponible en dehors de ces jours qu'il demandait. L'autre n'était pas très bien vue, mais elle n'a jamais essuyé de refus pour autant.

Tu ne risques rien à demander, le problème effectivement c'est de ne pas pouvoir être sûre à l'avance qu'on te les accorde. Mais à ce moment-là, j'expliquerais à la crèche que j'ai fait tout ce que je pouvais et qu'elle devra accepter la mamie (d'autant que c'est tout de même la famille, il ne faut pas exagérer non plus...)

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par laurita le Mar 29 Mai 2012 - 20:34

merci pour vos réponses
je réfléchis encore à une solution .....

laurita
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par Marillion le Mar 29 Mai 2012 - 20:53

Pour ATuin, même si ce n'est pas le sujet de ce post.

J'ai beau être enseignante et ne jamais me plaindre de mon salaire, je fais partie des personnes dont tu parles, celles qui touchent les aides de la CAF.
Et je trouve ça normal que l'on soit aidé(e) en fonction de nos revenus.

Un coup d'oeil ici pour les plafonds, à titre informatif :
http://www.caf.fr/wps/myportal/particuliers/catalogue/metropole/paje

Je suis avec qqn qui travaille mais même à deux, nous déclarons moins de 30000€ à 2 pour l'année 2010 (je donne ce chiffre parce que je l'ai en tête, c'est celui des cesu). Soit plus 20000 € en dessous du plafond de la CAF, c'est énorme !!
Et je ne pense pas être dans une situation enviable.

Même quand mon compagnon gagnait 702€ par moi, il n'avait pas droit au RSA. J'avais d'ailleurs fait la simulation pour lui, me demandant si c'était à cause de moi qu'il ne le touchait pas. En étant célibataire avec 1 enfant dans ma simulation, il aurait fallu qu'il gagne 400€ pour y prétendre. Et tu parles encore de situation enviable ????? non mais franchement, n'est-ce pas normal que l'on aide ceux qui en ont besoin ???

Marillion
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mar 29 Mai 2012 - 21:45

Encore une fois, ce que j'expliquais ne concerne pas les gens dans votre cas ... cas où il est logique et appréciable effectivement compte tenu des seuils de pouvoir toucher des aides.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par Invité23 le Mer 30 Mai 2012 - 8:40

@A Tuin a écrit:

Ben écoute, dans un sens ces femmes-là ont peut-être de la chance, je n'en sais rien. Razz
Quand on a le mari qui ramène 2000 euros par mois par son travail et des parents au porte-feuille bien garni qui donnent le chèque tous les mois en plus du RMI pour faire l'équivalent d'une paye que quelqu'un d'autre irait s'ennuyer à gagner, je pense que c'est difficile d'être malheureux en tout cas Rolling Eyes
Mais bon, tout le monde n'attend pas après la société et le porte-feuille de ses parents en vue d'avoir ce mode de vie.



Pour le RMI, clairement, ce n'est pas possible. D'abord, parce qu'il n'existe plus (c'est le RSA). Ensuite et surtout parce que, et c'est l'un de ses défauts justement, il n'est versé que sous condition de ressources du conjoint... Y compris du conjoint ni marié, ni pacsé : il y a eu nombre d'histoires de suspensions abusives parce que le/la bénéficiaire hébergeait un ami, ou avait une liaison connue du voisinage assimilée à de la vie commune lors d'une enquête sociale.




Et, oui il y a des aides de la CAF pour faire garder des enfants quand on est dans le cas de ces personnes. J'ai été assez estomaquée de le constater, mais il y en a qui procèdent ainsi : elles font des enfants, elles glandent, et se justifient de la nounou en disant que cela permet de "socialiser l'enfant". Rolling Eyes
Et en fait, c'est très simple quand on y réfléchit : un couple marié avec un des deux qui ne bosse pas, va toucher le maximum d'aides de la CAF au titre des enfants. Ces personnes ont dû par exemple toucher cette prime d'avant la naissance, dans sa somme la plus importante.
Alors que d'autres n'y ont juste pas droit, parce que les deux personnes du couple travaillent et dépassent le seuil de revenus à deux. La CAF n'en a rien à faire de savoir si les deux d'un couple ont des frais importants par ailleurs (double résidence, frais d'essence etc) : tout ce qu'ils regardent ce sont les revenus des années N-2 et N-1 pour verser. Moi et mon mari on n'y aura pas droit, ainsi, parce qu'on doit dépasser ce fameux plafond, de 900 euros ou quelque chose du style. En septembre j'ai donc toutes les chances de me retrouver avec un compte sec comme un radis et lui aussi parce qu'il y aura les frais de nounou - voire même la part de nounou sensée être couverte par la CAF à avancer - puisque la CAF fait traîner notre dossier depuis 6 mois pour des bourdes administratives idiotes type MGEN dans ses grandes heures. Et comme en été c'est bien connu, les administrations ne bossent pas, c'est la fête au village.

C'est ainsi qu'on voit, à ce niveau là, des couples avec juste un des deux qui travaille pas bien loin de chez lui, qui rentrent bien avantageusement dans leurs frais. En plus ils ne payent même pas d'impôts ou pratiquement pas tous les ans.
C'est le miracle de la France Razz
D'un côté les couple mariés touchant chacun un revenu, qui lâchent 3000 à 5000 euros d'impôts par an, et à côté de ça d'autres dont on pourrait croire que c'est la misère pour eux pour joindre les deux bouts, mais qui peuvent percevoir des aides complémentaires pour des choses qui ne viendraient même pas à l'idée de quelqu'un de normal, comme être chez soi mais percevoir de l'argent de la société pour faire garder ses propres enfants par quelqu'un d'autre.


Pour le reste, je ne sais pas, et tu as l'air bien informée.
Je crois qu'on souffre souvent, quand on appartient aux classes moyennes inférieures (mon cas et visiblement le tien) des effets de seuil qui nous privent de prestations que quelqu'un d'à peine bien moins payé que nous va toucher. Ca peut mettre en rogne, normal!
Mais quand même, mises bout à bout, les aides sociales diverses, crédits d'impôt, allocations de mère isolée et autres prestations complémentaires, ça n'a jamais permis à personne de mener la grande vie. SUr un autre fil, il est évoqué le fait que Mme Lagarde ne paie pas d'impôts. SI je développe un sentiment d'injustice, ce sera plutôt vis à vis d'elle que vis à vis d'une femme au chômage qui choisit de ne pas garder ses enfants 24X24 à la maison. Sauf qu'effectivement, il y a peu de chance que Mme Lagarde ait jamais mis ses enfants à la crèche du quartier...



Même pour louer une maison ou un appart' par exemple, il y en a plein maintenant (et des carrément chouettes, neuves, récentes et tout ce qu'on veut) qui sont estampillés au titre de la loi je sais plus quoi, qui fait que si on dépasse un certain plafond de revenus annuels on ne peut y prétendre.
Alors qu'un couple avec l'un des deux seulement qui bosse, il est nickel dans le plafond adéquat pour postuler. Il y a une ou deux locations comme ça qu'on n'a pas pu avoir, en raison de cette loi. Et une pour laquelle on n'aurait pas eu droit l'année suivante, mais qu'on a pu obtenir ric-rac quand cela s'est trouvé, parce que l'année d'avant je bossais à mi-temps et ça passait tout juste Rolling Eyes

Le RMI n'est pas versé aux gens en couple dont l'un des deux travaille...

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mer 30 Mai 2012 - 9:13

Ah ok ! Bah je sais maintenant à quoi devait servir le chèque des parents tous les mois alors. Cela reste assez particulier en tout cas et je comprends encore moins dans l'un des cas, comment avec juste une paye on peut trouver les moyens financiers et l'attrait pour payer une nounou toute la semaine au lieu de pouvoir profiter d'être avec son enfant unique pour l'élever soi-même vu qu'on en a la possibilité. Il y a des choses qui m'échappent visiblement. Bref.

Pour en revenir au sujet initial en ce qui concerne une période d'adaptation, s'il n'est pas possible de se libérer sur des longues plages horaires tous les jours, peut-être y-a-t-il moyen de se libérer admettons 2 heures par jour pour compenser, style après les cours, ou en utilisant les heures ou moments de trous dans l'emploi du temps si le lieu de travail et la crèche ne sont pas trop éloignés l'un de l'autre. Ou de faire aller un grand-parent à la place, ou quelqu'un de proche que l'enfant connaît.

Ce n'est pas quelque chose de primordial cette adaptation, en tout cas les horaires apparemment imposés n'ont rien de catégorique quand on passe par une nounou par exemple : et puis il y a des petits qui vont languir au début tout comme d'autres qui s'habituent très vite au milieu dans lequel ils se trouvent ... Le plus essentiel reste d'expliquer les attentes qu'on a, les habitudes de l'enfant, ses horaires, ces choses pragmatiques et de voir si les personnes qui s'en occupent le font comme on l'attend. Cela n'empêche pas de se pointer à la crèche à un moment inattendu pour voir ce qu'il en est à ce niveau peut-être.

@laurita a écrit:

...l'adaptation se fait sur 2 mois !!!
c'est à dire qu'ils accueillent un nouvel enfant chaque semaine seulement, donc bien sûr je vais demander de faire l'adaptation dès le 27 aout, mais j'imagine que tout le monde va demander ça!
(c'est comme pour nos emplois du temps, on fait des vœux et puis après, on a jamais ce qu'on a demandé)

c'est la directrice qui va faire le planning, donc si ça se trouve elle va me filer l’adaptation la 3eme semaine d'octobre !!!


Ce que tu expliques me semble ubuesque : comment font les gens qui travaillent à temps plein, en effet, pour pouvoir "fonctionner" de la sorte ? Ils ne vont tout de même pas tous prendre leurs congés annuels en septembre et en octobre, pour "seoir" aux caprices d'une crèche et temporiser, tout de même. Dans ces conditions, cela doit en effet faire réfléchir et reculer un paquet des gens qui travaillent. Ils doivent s'exclure tous seuls eux-mêmes finalement, ce n'est pas très cool.
A se demander quels sont ceux qui restent : les gens qui travaillent mais à mi-temps du coup, peut-être ?
C'est la configuration de disponibilité qui semble la plus opérationnelle dans le cadre d'une pareille organisation.

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par Malaga le Mer 30 Mai 2012 - 11:33

@A Tuin a écrit:
@ee a écrit:
Sans blague?! Peux-tu me donner leurs coordonnées par MP, je suis vraiment intéressée pour qu'elles m'expliquent comment elles font, car j'ai moi aussi très envie de rester tranquille à la maison à faire mon gras ;-)

Et, oui il y a des aides de la CAF pour faire garder des enfants quand on est dans le cas de ces personnes. J'ai été assez estomaquée de le constater, mais il y en a qui procèdent ainsi : elles font des enfants, elles glandent, et se justifient de la nounou en disant que cela permet de "socialiser l'enfant". Rolling Eyes
Et en fait, c'est très simple quand on y réfléchit : un couple marié avec un des deux qui ne bosse pas, va toucher le maximum d'aides de la CAF au titre des enfants. Ces personnes ont dû par exemple toucher cette prime d'avant la naissance, dans sa somme la plus importante.
Alors que d'autres n'y ont juste pas droit, parce que les deux personnes du couple travaillent et dépassent le seuil de revenus à deux
. La CAF n'en a rien à faire de savoir si les deux d'un couple ont des frais importants par ailleurs (double résidence, frais d'essence etc) : tout ce qu'ils regardent ce sont les revenus des années N-2 et N-1 pour verser. Moi et mon mari on n'y aura pas droit, ainsi, parce qu'on doit dépasser ce fameux plafond, de 900 euros ou quelque chose du style. En septembre j'ai donc toutes les chances de me retrouver avec un compte sec comme un radis et lui aussi parce qu'il y aura les frais de nounou - voire même la part de nounou sensée être couverte par la CAF à avancer - puisque la CAF fait traîner notre dossier depuis 6 mois pour des bourdes administratives idiotes type MGEN dans ses grandes heures. Et comme en été c'est bien connu, les administrations ne bossent pas, c'est la fête au village.


Je voulais simplement préciser que même des couples dans lesquels les deux conjoints travaillent peuvent toucher cette prime de naissance. Nous l'avons touché alors que mon mari et moi travaillons à temps plein.
Maintenant, je suis d'accord que les effets de seuil sont injustes. Cette prime devrait être dégressive et non s'arrêter brutalement si l'on touche 45 069 euros par an (je donne ce chiffre car le plafond est à 45 068 euros).

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par Letizuqui le Mer 30 Mai 2012 - 13:41

Dans tout ça Laurita tu ne nous dis pas si ta crèche est une crèche municipale ou pas... Cela doit changer beaucoup de choses !

Letizuqui
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: est-ce que j'ai le droit de "poser "des jours ?

Message par A Tuin le Mer 30 Mai 2012 - 14:05

@Malaga a écrit:
Maintenant, je suis d'accord que les effets de seuil sont injustes. Cette prime devrait être dégressive et non s'arrêter brutalement si l'on touche 45 069 euros par an (je donne ce chiffre car le plafond est à 45 068 euros).

affraid affraid affraid

Je viens de regarder le calcul (je ne m'étais pas embêtée à calculer plus que ça, simplement on m'a dit qu'on n'avait pas droit à la fameuse prime de naissance, et je n'avais pas pris la peine de regarder).
En fait à deux ça donne 46365 euros pour le fameux 2010, mais c'est tout pourri parce que ça ne considère pas les frais réels qu'il y a eu de part et d'autre cette année et qui ramènent les revenus "réels", normaux à bien plus bas. Sur la prochaine déclaration d'impôts ce sera nickel puisqu'il y a plein de frais réels de partout, mais ce sera trop tard pour la prime de cette année.
Les années d'avant ça oscillait entre 39 et 41000, et grosso modo c'est certainement là dessus qu'on retombera une fois ôtés les frais réels. C'est vraiment la daube ces seuils en effet !

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum