Socle commun et livret de compétences ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par User5899 le Lun 28 Mai 2012 - 18:58

@shéhérazade a écrit:Pour nous, nous faisons ce qu'on nous demande !
"Ce que" ? Pas "où" ? Very Happy

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par roxanne le Lun 28 Mai 2012 - 19:01

@neomath a écrit:Cette année comme l'année précédente, nous avons voté lors d'une réunion plénière et à l'unanimité des présents le boycott du machin. Cette année comme l'année précédente, l'administration validera en bloc tous les élèves. Point barre. chevalier
ça c'est le truc impossible chez nous ...certains ont enfin trouvé un sens à leur vie avec le socle ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Thalia de G le Lun 28 Mai 2012 - 19:06

@roxanne a écrit:
@neomath a écrit:Cette année comme l'année précédente, nous avons voté lors d'une réunion plénière et à l'unanimité des présents le boycott du machin. Cette année comme l'année précédente, l'administration validera en bloc tous les élèves. Point barre. chevalier
ça c'est le truc impossible chez nous ...certains ont enfin trouvé un sens à leur vie avec le socle ...
Pareil, hélas, chez nous.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Diclonia le Mar 29 Mai 2012 - 0:07

@Provence a écrit:
@shéhérazade a écrit:Pour nous, nous faisons ce qu'on nous demande !

C'est qui, nous? Shocked

@LadyC a écrit:Je pense les collègues de Shéhérazade, non ? réponse directe au post initial...

C'est ça !
mes collègues et moi ! et oui, réponse directe !

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Restons zen le Mar 29 Mai 2012 - 7:00

Premier conseil de socle la semaine dernière.Un mélange de " foire à la saucisse" ( "Madame untel, vous ne voulez pas valider tel item quand même, Allez Monsier truc, un petit effort, cet élève est susceptible d'avoir le brevet quand même!") et de " qui veut gagner des millions" ( " bon, pilier 3 , en sciences, c'est votre dernier mot, vous êtes sûrs?").
Dégoûtée... J'ai corrigé un paquet de copie pendant cette grande mascarade, mais aujourd'hui c'est décidé, je ne vais pas aux prochains conseils de socle.
Tout cela n'a aucun sens et personnellement j'en ai assez de participer à la grande entreprise de déconstruction de l'école qui ne cesse de nous décrédibiliser.

Restons zen
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par MUTIS le Mar 29 Mai 2012 - 7:16

Pour shéhérazade...
Et concrètement, ça veut dire quoi ? Vous remplissez simplement le livret avec vos contrôles ou vous faites des contrôles spécifiques et adaptés ? Vous le faites à tous les niveaux ou simplement pour les 3° ? Vous le faites pour tous les élèves ou seulement pour ceux qui ont un niveau faible ? Vous validez toutes les compétences de chacun progressivement ou vous considérez que certains n'atteignent pas le niveau de compétence minimum requis ? Les profs des autres matières valident-ils des compétences en expression écrite ou orale ? Adoptez-vous un système binaire (Validé / Non validé) ou proposez-vous une évaluation intermédiaire (en cours de validation, par exemple). Adoptez-vous des lettres pour nuancer, comme cela se fait parfois dans le primaire, ou non ? Qui détermine le seuil de validation et avez-vous fixé des critères particuliers pour certains items (Par exemple : "écrire lisiblement un texte, spontanément ou sous la dictée, en respectant l'orthographe et la grammaire) ? Pour ce critère-là par exemple où se situe le seuil de tolérance ? Répondre par oui/non, valide/non-valide est-il possible pour tous ?

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Diclonia le Mar 29 Mai 2012 - 8:11

Comme vous au dessus !

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par MUTIS le Mar 29 Mai 2012 - 8:44

@shéhérazade a écrit:Comme vous au dessus !

Très intéressant. Et éclairant.

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Restons zen le Mar 29 Mai 2012 - 14:00

@MUTIS a écrit:Pour shéhérazade...
Et concrètement, ça veut dire quoi ? Vous remplissez simplement le livret avec vos contrôles ou vous faites des contrôles spécifiques et adaptés ? Vous le faites à tous les niveaux ou simplement pour les 3° ? Vous le faites pour tous les élèves ou seulement pour ceux qui ont un niveau faible ? Vous validez toutes les compétences de chacun progressivement ou vous considérez que certains n'atteignent pas le niveau de compétence minimum requis ? Les profs des autres matières valident-ils des compétences en expression écrite ou orale ? Adoptez-vous un système binaire (Validé / Non validé) ou proposez-vous une évaluation intermédiaire (en cours de validation, par exemple). Adoptez-vous des lettres pour nuancer, comme cela se fait parfois dans le primaire, ou non ? Qui détermine le seuil de validation et avez-vous fixé des critères particuliers pour certains items (Par exemple : "écrire lisiblement un texte, spontanément ou sous la dictée, en respectant l'orthographe et la grammaire) ? Pour ce critère-là par exemple où se situe le seuil de tolérance ? Répondre par oui/non, valide/non-valide est-il possible pour tous ?

Depuis l'an dernier les profs de maths, svt, techno se sont lancés dans l'évaluation par compétences pour tous leurs contrôles ( A/B/C/D). Le logiciel sacoche se chargeant de transformer cela en moyenne chiffrée pour les bulletins. Cette année, ils le font aussi en 5eme mais il faudra attendre deux ans pour qu'ils le fassent en 3eme.
Donc pour le LPC, toutes les matières fonctionnent aujourd'hui de la même manière: nous validons ou invalidons "à la louche" les LPC de tous les élèves, via sacoche ( deux possibilités seulement: Validé/ Non validé).Pas d'évaluation particulière par compétences en cours d'année, pour la bonne raison qu'à part les matières scientifiques qui trouvent qu'évaluer par compétences se prête bien à leurs matières, toutes les autres disciplines rechignent à s'y mettre n'y voyant aucun intérêt pédagogique mais une pure demande institutionnelle. Personnellement, en histoire géo, j'ai essayé cette année de commencer la validation par compétence en 6eme: j'ai vite arrêté. Une vraie usine à gaz, sans intérêt pour moi et pour les élèves ( les élèves faibles arrivent évidemment quand même à comprendre qu'avoir une sale note ou que des C ou des D c'est pareil...) En plus les items sont mal fichus, pas du tout "commun": à charge pour chaque équipe de les décortiquer et de produire sa grille, qui varie donc d'un établissement à l'autre.
Les items ont été répartis entre matières en début d'année ( là aussi ,à chaque établissement d'établir son degré d'interdisciplinarité, donc rien de commun d'un bahut à l'autre...)
Une fois que chaque collègue a donné son verdict sur sacoche, les conseils de socle ont lieu pour "négocier" le LPC de certains élèves tangents. ( ubuesque: si chacun s'est déjà prononcé, à quoi ça sert de remettre ça pour "négocier" , négocier quoi d'abord? Le LPC ne sert à rien ( enfin pour l'instant et pourvu que ça dure: vu comment il a été conçu, il est impossible de le faire bien). Si j'étais mal intentionnée Wink je dirais que c'est fait exprès, histoire de réaliser des statistiques enfin satisfaisantes ( en tout cas, c'est à ça qu'il sert dans mon collège ECLAIR et - tenez- vous - bien expérimental pour 'ECOLE DU SOCLE cette année yesyes ).
( En ce qui concerne cette expérimentation, vous ne savez pas ce que c'est, moi non plus ne vous inquiétez pas, et pourtant j'ai lu les textes et enseigne dans un bahut qui l'expérimente...)

Le meilleur reste à venir: le seuil de validation. Il est établi par chaque établissement. Je me suis renseignée sur les seuils de ma région: Ici, très bon collège, 80% des items requis par pilier, là 70% et dans une ZEP voisine de la mienne 60% ( chez nous je crois que c'est 70% mais j'ai cessé de m'intéresser à la question...). Vous avez dit "SOCLE COMMUN"?
Dans un autre collège ZEP la consigne donnée par mail par le CDE à ses équipes, pour choquante qu'elle soit a au moins le mérite d'être clair: " il est évident que les élèves susceptibles d'avoir le brevet doivent voir leur LPC validé". CQFD
L'argument le plus drôle qu'on nous a donné quand on a demandé à quoi sert le LPC, était de nous dire que les profs de lycée vont s'en servir pour remédier aux lacunes des élèves. lol! Question: combien d'entre vous ont déjà consulté les LPC du primaire des élèves qui arrivent en 6eme? Combien d'entre vous s'en sont servis comme base de remédiation? Descartes
Et si on supprimait le Brevet et le LPC, histoire de se concentrer sur l'essentiel: apprendre des trucs aux élèves et essayer de les aider à s'orienter au mieux malgré leurs lacunes ? Pour ce qui est du brevet je rappelle que désormais c'est, en plus d'un contrôle continu où la note de vie scolaire compte autant que la moyenne de français, une note d'histoire des arts coefficient 2 qui compte deux fois plus que la dite moyenne de français... Si on sait par ailleurs que les commissions rattrapent les élèves à partir de 8 ou 9 de moyenne, y a moyen de faire des économies en le supprimant et en le donnant à tout le monde. Et en plus on dépassera tous les chiffres cibles fixés à nos établissements ce qui fera très plaisir à nos CDE Very Happy

Restons zen
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par MUTIS le Mar 29 Mai 2012 - 18:44

Merci sempere car c'est vraiment intéressant (cette fois...) et très complet. De l'eau dans mon moulin sceptique et critique. Et puis ça fait plaisir de voir que les profs ont encore un esprit et du recul. L'homme descend du mouton disent certains, et non du singe. Mieux vaut le singe que le mouton pour moi ! Mais malheureusement, des années d'expérience m'ont confirmé que le mouton se porte bien...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Thalia de G le Mar 29 Mai 2012 - 20:46

Certes, Mutis. Et quand bien même nous ne sommes pas d'accord avec certaines mesures et évaluations, nous sommes tenus d'appliquer la loi.
Reprocheriez-vous à nos collègues de lycées de travailler sur des objets d'étude et des programmes infaisables au motif qu'ils trouvent les réformes stupides ?
Une fois de plus, je vous trouve bien méprisant.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par LadyC le Mar 29 Mai 2012 - 21:10

@Sempere : merci ! nous ne sommes pas nombreux à avoir la "chance" ( Rolling Eyes ) d'être dans un établissement d'expérimentation, un tel témoignage est très intéressant - et confirme en effet nos suspicions et nos doutes... *soupir*

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Malaga le Mar 29 Mai 2012 - 21:16

Dans mon collège, nous avons une réunion où nous validerons directement tous les élèves susceptibles d'avoir le brevet. Pour les autres, on voit au cas par cas mais on fait cela grossièrement. Je cherche encore l'utilité de ce LPC. Rolling Eyes

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Restons zen le Mar 29 Mai 2012 - 21:33

Commentaires sur la remarque de Thalia de G.

je ne connais pas le passif de Mutis sur le forum.
Peut-être la formule est-elle maladroite et certes, il n'est pas plaisant d'être comparé à des moutons, cependant il m'arrive moi aussi de regretter que nous ne soyons pas plus unis pour faire front car si nous sommes certes tenus d'appliquer la loi, même la plus stupide , il nous reste cependant des marges de manoeuvre dans bien des domaines, pour essayer notamment de préserver nos élèves de ces entreprises inutiles qui nous éloignent de nos objectifs réels...
Dans mon collège, nous avons réussi à faire une grève commune avec 5 autres établissements ZEP quand les DHG catastrophiques pour nous sont tombées en 2010. Pas grand chose, mais quand même, ça réconforte. Nous avons obtenu une enveloppe d'heures supplémentaires et cette année on ne nous a pas refait le coup. Et nous avons critiqué ECLAIR quand les IG sont venus pour leur audit. Aujourd'hui le rapport a enfin été publié , et je suis très fière que quelques lignes de ce rapport reprennent nos remarques, en citant notre académie ( petite victoire, évidemment, ce rapport sera lu par peu de monde et le nouveau gouvernement ne semble pas prêt à revenir sur le dispositif apparemment...)
En ce qui concerne le LPC, j'étais partisane de tout valider à tout le monde, histoire de manifester notre incompréhension sur un protocole auquel nous n'avons jamais été associé. Les collègues n'ont pas voulu même si l'idée les intéressait. On imagine toujours qu'on a beaucoup à perdre or pour de nombreux sujets, c'est faux... un demi point dans la note administrative? un sale emploi du temps dans le pire des cas. La résistance ne coûte pas très chère tant qu'on fait bien le reste du boulot: apprendre aux élèves et essayer de les faire progresser.
Quant aux profs de lycée, je vis avec l'un d'entre eux, et il ne se prive pas de rajouter du contenu quand c'est possible à des nouveaux programmes qui sont en train de vider sa matière de toute substance. Avoir un esprit critique n'est pas interdit me semble-t-il, et cela devient presque salutaire. Mais je n'en veux pas à mes collègues moins combattifs, après tout, il faut peut-être aussi savoir remettre les choses à leur place: nous faisons un métier, nous n'exerçons pas un sacerdoce auquel il est dit que nous devions nous consacrer 24heures sur 24...

Restons zen
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par MUTIS le Mar 29 Mai 2012 - 21:39

@Thalia de G a écrit:Certes, Mutis. Et quand bien même nous ne sommes pas d'accord avec certaines mesures et évaluations, nous sommes tenus d'appliquer la loi.
Reprocheriez-vous à nos collègues de lycées de travailler sur des objets d'étude et des programmes infaisables au motif qu'ils trouvent les réformes stupides ?
Une fois de plus, je vous trouve bien méprisant.

En fait vous vous trompez : les moutons sont des animaux fort sympathiques et fort utiles. Et un singe, à force de courber l'échine peut aussi devenir mouton. En fait j'aime les zoos et les ménageries m'amusent parce qu'elle sont diverses. C'est la variété qui est divertissante. Mais, j'ai pu le constater l'amour-propre du mouton est souvent très sensible et il prête souvent aux autres le mépris qu'il éprouve pour les autres animaux, bien content de faire le fier parce qu'il est en nombre et protégé par les chiens. Les chiens c'est bien connu détestent eux les loups solitaires. Et ne sont pas amis des singes, en général. Allez une petite pour la route d'un auteur coupable de grand mépris pour le "vulgaire moutonnier", Flaubert. Tome IV de sa Correspondance, un bijou ! "La bêtise est un gouffre sans fond et l'océan que j'aperçois de ma fenêtre me paraît bien petit à côté." Quelques semaines avant : "J'ai tâché de vivre dans une tour d'ivoire. mais une marée de merde (sic et excuses aux pédants pudibonds) en bat les murs, à la faire crouler. Il ne s'agit pas de politique, mais de l'état mental de la France. Avez-vous lu la circulaire Simon contenant une réforme de l'Instruction publique ? Le paragraphe destiné aux exercices corporels est plus long que celui qui concerne la littérature française. Voilà un petit symptôme significatif"... Je sens que la moutarde flaubertienne va monter au nez de certains qui défendent la réforme de l'Instruction publique !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par MUTIS le Mer 20 Juin 2012 - 17:50

Rapport du Sénat sur le métier d'enseignant diffusé le mercredi 20 Juin...

"Il faut retrouver le temps de la formation, peu à peu grignoté par l’obsession de la certification et de la vérification. La mise en place concrète du socle commun et du livret de compétences, conjuguée avec les évaluations nationales en CE1 et en CM2, n’a fait qu’accroître l’inquiétude des parents, des élèves et des enseignants, sans fournir un support utile aux pratiques pédagogiques. Leur révision drastique s’impose."

Allez, encore un effort... yesyes


_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par flo le Jeu 21 Juin 2012 - 9:37

J'ai des 4e et des 3e en français. Les items sont délicieusement jargonnantes et floues donc le socle me prend en tout et pour tout dans l'année 2 fois 5 minutes :
2e trimestre, je valide tous les élèves de 3e ayant la moyenne en français (pour faire plaisir à la chef qui veut des validations par trimestre). Troisième trimestre, je valide tous les élèves de 4e ayant la moyenne et pour les autres de 4e et 3e, je leur valide tous les items des niveaux inférieurs. Du coup, j'ai le bon nombre d'items pour la validation totale du machin de français sans qu'on puisse me dire que j'ai validé tous les élèves sans réfléchir. 2 fois 5 minutes dans l'année par trois tas d'élèves, que ça me prend cette fumisterie.

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par LadyC le Jeu 21 Juin 2012 - 20:43

Pas mal ça Flo, je vais peut-être te reprendre l'idée !

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Dugong le Jeu 21 Juin 2012 - 20:54

@flo a écrit:2 fois 5 minutes dans l'année par trois tas d'élèves, que ça me prend cette fumisterie.

Sabotage !

Alertez le GIGN !

http://www.lefigaro.fr/medias/2008/11/14/a1f4fcfc-b283-11dd-a41c-1675759359a8.jpg

Dugong
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par flo le Jeu 21 Juin 2012 - 20:57

Oui, pardon, je suis une mauvaise prof Twisted Evil

flo
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Restons zen le Jeu 21 Juin 2012 - 21:05

Moi ça m'a pris une seule fois 5 minutes car je ne l'ai fait qu'en fin d'année... yesyes Flo, tu peux donc faire encore mieux!

Restons zen
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Provence le Jeu 21 Juin 2012 - 23:20

Comme je ne fais rien, c'est encore plus rapide... Twisted Evil

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par nlm76 le Jeu 21 Juin 2012 - 23:43

@Thalia de G a écrit:Certes, Mutis. Et quand bien même nous ne sommes pas d'accord avec certaines mesures et évaluations, nous sommes tenus d'appliquer la loi.
Reprocheriez-vous à nos collègues de lycées de travailler sur des objets d'étude et des programmes infaisables au motif qu'ils trouvent les réformes stupides ?
Une fois de plus, je vous trouve bien méprisant.

Oui, oui. Nous sommes tenus.

Cela dit, pour ma part, je reprocherais bien à nos collègues de lycée de travailler sur des «objets d'étude». Parce qu'en faisant étudier les textes de Rabelais, Montaigne, Racine, Rousseau, Hugo et Simenon, ils respecteraient aussi la loi! Mais en plus, ils enseigneraient un peu à leurs élèves la littérature. Tandis qu'en travaillant sur les objets d'étude, nous ne leur enseignons pas la littérature mais la distanciation brechtienne, les mouvements littéraires, les épizeuxes, le lyrisme, l'humanisme, le commentaire prétendument composé, la problématisation, le pacte autobiographique, à démontrer que tel poème de Rimbaud est symboliste, le registre épique, le réalisme, la littérature engagée, la diégèse, l'analepse... bref nous ne faisons que déverser en eux un immonde gloubi-boulga.

Et ne me dites pas que nous pouvons faire les deux. Ce n'est pas vrai. Quiconque a passé trois mois dans un lycée le sait parfaitement. Ce que nous enseignons dans les lycées est un scandale. Et je le reproche à tous les maillons de la chaîne, moi compris.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par MUTIS le Ven 22 Juin 2012 - 7:42

En fait comme le disait justement La Boétie, nos servitudes sont souvent volontaires. Et le pouvoir que l'on accorde aux instances dites "supérieures", aux injonctions diverses et aux programmes vient davantage de notre docilité et de notre soumission que de leur caractère impératif et des menaces réelles qui pèsent sur les réfractaires... Rien ne nous force à devenir des moutons. Si ce n'est la crainte, le conformisme de groupe, la peur de l'autorité, et le confort que représente la docilité envers des maîtres dont le pouvoir tient davantage à leur ambition et à leur propre soumission qu'à leurs compétences.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par Celadon le Ven 22 Juin 2012 - 8:01

topela

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Socle commun et livret de compétences ?

Message par arobase le Ven 22 Juin 2012 - 9:22

Refus du "socle commun".
Refus de la notion managériale de "compétences".
Refus du fichage généralisé de la population.


arobase
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum