Les disputes en salle des profs

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Isis39 le Mar 29 Mai 2012 - 17:44

@Daphné a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Malviduplo a écrit:Tu trouves cela injuste ?

Ben oui, je ne vois pas pourquoi avoir trois enfants équivaut à un master.

C'est plus subtil que cela.
Il faut réussir le concours ce qui implique que tu as le niveau.
C'est fait pour permettre non pas à Trucmuche qui a mis au monde trois enfants dêtre dispensée de diplôme pour passer le concours mais pour permettre à des femmes qui ont eu un autre type de parcours ( Ecole d'ingénieur, de comerce.............. ) de ne pas repartir à zéro pour passer des diplômes afin de pouvoir se présenter au concours.
Une ingénieur mère de trois enfants pourra réussir un CAPES de maths par exemple, cela ne me choque pas.
Mais Trucmuche qui s'est juste contentée de faire trois enfants aura le droit de le passer mais a peu de chances de l'avoir.

et ceux qui ont un autre parcours mais 2 enfants ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par junior le Mar 29 Mai 2012 - 17:44

Sauf que le diplome d'ingénieur est l'équivalent du master ... donc sans enfants elle peut passer le concours.

junior
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Isis39 le Mar 29 Mai 2012 - 17:46

@junior a écrit:Sauf que le diplome d'ingénieur est l'équivalent du master ... donc sans enfants elle peut passer le concours.

Donc, ça sert à quoi cette histoire de trois enfants ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par gnafron2004 le Mar 29 Mai 2012 - 17:47

je me suis frittée avec un collègue à cause d'une place de parking ! J'ai été grossière et j'en suis fière ; tout le monde détestait le gusse mais personne n'osait lui dire ses quatre vérités...pourtant, il m'en faut pour sortir de mes gonds...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Daphné le Mar 29 Mai 2012 - 17:49

@junior a écrit:Sauf que le diplome d'ingénieur est l'équivalent du master ... donc sans enfants elle peut passer le concours.

J'ai pris le diplôme d'ingénieur au hasard, il y a d'autres parcours.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Argh le Mar 29 Mai 2012 - 17:52

Au Niger, (7 enfants par femme), on a en conséquence les meilleurs éducateurs au monde.
Quand on pense que la brave Lagarde s'inquiète pour les enfants de ce pays...

Argh
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par gnafron2004 le Mar 29 Mai 2012 - 18:09

une collègue célibataire s'est entendu dire un jour "vous aurez votre mercredi quand vous aurez travaillé pour la France".





je précise que la personne qui lui a dit ça était...une femme...

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Marie Laetitia le Mar 29 Mai 2012 - 18:17

@Daphné a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Malviduplo a écrit:Tu trouves cela injuste ?

Ben oui, je ne vois pas pourquoi avoir trois enfants équivaut à un master.

C'est plus subtil que cela.
Il faut réussir le concours ce qui implique que tu as le niveau.

C'est fait pour permettre non pas à Trucmuche qui a mis au monde trois enfants dêtre dispensée de diplôme pour passer le concours mais pour permettre à des femmes qui ont eu un autre type de parcours ( Ecole d'ingénieur, de comerce.............. ) de ne pas repartir à zéro pour passer des diplômes afin de pouvoir se présenter au concours.
Une ingénieur mère de trois enfants pourra réussir un CAPES de maths par exemple, cela ne me choque pas.
Mais Trucmuche qui s'est juste contentée de faire trois enfants aura le droit de le passer mais a peu de chances de l'avoir.

exactement. Du coup il est fréquent de voir des mères reprendre leurs études au niveau L+3 histoire de consolider leurs connaissances. Je me suis occupée de L3 qui préparaient le concours de PE en sciences de l'éduc - pour une formation dans ma discipline - et ces femmes se trouvaient parmi les étudiants les plus intéressants, les plus efficaces et vives. Bref, ce n'est pas en soi un abus parce que quoiqu'il arrive il leur reste à passer le concours.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par User5899 le Mar 29 Mai 2012 - 21:40

@Chimène de Beauvoir a écrit:Bon alors, et chez vous, comment ça se passe?
Dans les petits bahuts (le mien est très grand), ça doit être terrible quand il y a des tensions, non?
On est 110. Jamais de disputes : on s'ignore globalement, et on se regroupe en petits clans, par affinités : lecture, ciné, musique, dire du mal de tel ou tel autre groupe Very Happy

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Reine Margot le Mer 30 Mai 2012 - 7:45

@Chimène de Beauvoir a écrit:
@junior a écrit:Je vois qu'il y a pire ailleurs. Nous on est fous mais on n'attaque pas la vie privée.

Ce n'était pas vraiment cela. La prof estimait qu'un conseil de direction, qui a le souci du jeune doit forcément s'appuyer sur une expérience personnelle et familiale de l'éducation.
Personnellement, je connais des parents-profs qui sont aussi doués en éducation que moi en physique nucléaire, et des profs sans enfants qui sont des éducateurs extraordinaires.
En l'occurrence, l'enseignante réglait un compte personnel. Elle n'avait digéré ni la sanction de sa fille, ni sa note administrative, ni l'inspection-conseil demandée par la directrice.

ça n'a rien à voir: certains profs en difficulté n'ont aucun problème avec leurs enfants, d'autres profs très respectés se font mener la vie dure par un petit de 3 ans...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Felicie le Mer 30 Mai 2012 - 9:16

@Daphné a écrit:
C'est plus subtil que cela.
Il faut réussir le concours ce qui implique que tu as le niveau.
C'est fait pour permettre non pas à Trucmuche qui a mis au monde trois enfants dêtre dispensée de diplôme pour passer le concours mais pour permettre à des femmes qui ont eu un autre type de parcours ( Ecole d'ingénieur, de comerce.............. ) de ne pas repartir à zéro pour passer des diplômes afin de pouvoir se présenter au concours.
Une ingénieur mère de trois enfants pourra réussir un CAPES de maths par exemple, cela ne me choque pas.
Mais Trucmuche qui s'est juste contentée de faire trois enfantsaura le droit de le passer]mais a peu de chances de l'avoir.

Quand on est ingénieur on peut passer le concours sans avoir d'enfants puisqu'on a un Bac +5

Felicie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par LadyC le Mer 30 Mai 2012 - 9:28

@gnafron2004 a écrit:une collègue célibataire s'est entendu dire un jour "vous aurez votre mercredi quand vous aurez travaillé pour la France".
.

Gné
Avoir un enfant, c'est "travailler pour la France" ?
C'est bizarre :
- je pensais travailler pour la France en faisant mon boulot de prof...
- je me faisais une joie toute personnelle, voire égoïste, d'avoir des enfants un jour (si je les considère comme du boulot accompli pour mon pays, ça va être nettement moins la joie).
Dis donc, on ne se demande pas où vote l'auteur de cette réplique merveilleuse... Suspect

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Lefteris le Mer 30 Mai 2012 - 9:28

@Isis39 a écrit:
@Malviduplo a écrit:Tu trouves cela injuste ?

Ben oui, je ne vois pas pourquoi avoir trois enfants équivaut à un master.
L'esprit était de favoriser les familles nombreuses en ne pénalisant pas les femmes, supposées être pénalisées par les arrêts. Même esprit que la bonification retraite, la carte de transport réduits. Cette mesure était ou est en vigueur dans toute la fonction publique. Pareil pur les sportifs de haut niveau.
Il n'y a rien d'injuste, car si elles ont le concours, c'est qu'elles ont le niveau , elles passent le même que tout le monde.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par A Tuin le Mer 30 Mai 2012 - 9:31

@Chimène de Beauvoir a écrit:

"Quand on n'a pas d'enfant, on peut difficilement être un bon éducateur!"

Et vlan! Les enseignants étant nombreux dans la salle, certains ne se sont pas gênés pour intervenir :
- Ca c'est vrai! Il faut avoir un enfant pour vraiment comprendre à quel point certaines choses insignifiantes pour nous ont de l'importance pour les jeunes!
- N'importe quoi! Les qualités d'un éducateur n'ont rien à voir avec sa situation familiale.
- D'ailleurs tu as une fille, et elle n'est pas pour autant bien élevée! (et re-vlan!)
- Arrête de dire des bêtises : tu réagis ainsi parce que tu es vexée par la punition de ta fille.
- Bon, ben je rentre chez moi, alors : je n'ai pas d'enfant. Qu'est-ce que je fiche ici?


Le tout dans une ambiance digne des disputes dans le village d'Obélix et Astérix.

C'est du débat de fond dans ton établissement, dis-donc Laughing Razz woohoo

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Babayaga le Mer 30 Mai 2012 - 9:37

@neomath a écrit:Chez moi ça ne va jamais plus loin que des sous entendus sur ceux qui ne sont pas là. J'aimerai bien que de temps ça se fritte un peu plus en salle des profs, ça mettrai de l'ambiance. woohoo
Sinon, sur le fond de la discussion, que dire à part le grand classique : "On a les enfants que l'on mérite" ?

Arrrgghh humhum

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Lefteris le Mer 30 Mai 2012 - 9:38

@Chimène de Beauvoir a écrit:

Est-ce que vous aussi, vous avez déjà assisté à des crépages de chignons en salle des profs?
Hélas, je n'ai assisté en quelques années que deux fois à des engueulades dont je me souvienne, et encore sans baffes ni bagarres à coups de poisson pas frais. No
Une fois, c'est ma tutrice tutoresse, tuteure tuteuse, tuteur qui s'est mise à rire une peu fort, et une collègue investie d'une mission divine, ou accomplissant en SDP un travail urgent dont devait dépendre le salut de la République a fait un remarque désobligeante qui a fait monter le ton. Une autre fois, dans mon établissement, une collègue a fait une remarque sur la correction d'un devoir commun, avec une réclamation à la clef . L'autre l'a mal pris, s'est sentie surveillée et jugée et ça a éclaté. Pour ma part, je crois que j'aurais des raisons de me disputer, car je me sens le dindon de la farce dans les EDT, j'ai la vague impression que des négociations ont lieu dans mon dos et que c'est comme ça que je me retrouve avec les plus grandes amplitudes , que passant pur un privilégié avec les latinistes, on me donne les classes les plus pourries.J'ai des soupçons , mais je préfère éviter les conflits, ne pas aller en SDP, et manger chez moi à deux pas...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Ergo le Mer 30 Mai 2012 - 9:42

Shocked
En voyant ce type de discussions, je suis bien contente qu'environ 1/4 des profs de mon bahut soient stagiaires ou T1 et vu que les 2/3 ont moins de 5 ans d'ancienneté, pour la plupart, les enfants sont en train de se faire. ^^ Pour ceux qui en ont déjà, je n'ai jamais entendu de réflexion sur l'éducation de leur part envers les collègues sans enfant et encore heureux.

Spoiler:
On a bien autre chose à gérer. Rolling Eyes

Chez nous, la salle des profs, c'est plutôt repas en communs, délires débiles, jeux de cartes pour ceux qui veulent (et encore, paraît-il qu'à l'époque du billard, c'était un grand moment, la salle des profs Razz) et défouloir. Après, n'idéalisons pas, il y a aussi des moqueries et des groupes (et il y a quelques maladroits qui ont déjà crée des conflits suite à des CA) mais globalement, quel pied !

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par LadyC le Mer 30 Mai 2012 - 9:44

heu
Mais Lefteris, normalement les profs participent (tous) à la répartition des classes, et à leur formation, non ?
Et l'EDT, au contraire, ne se règle pas du tout en salle des profs, mais côté direction, donc tu pourrais aller les voir sans "faire de vague", je pense... (bon, pour les amplitudes horaires, tu as de grandes chances de t'entendre dire que les langues anciennes, c'est toujours comme ça, groupes étalés sur trois classes patati patata...)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par LadyC le Mer 30 Mai 2012 - 9:46

Bon, sinon, pas de dispute chez moi... Tant mieux ! je ne sais pas quelle est la dose d'hypocrisie, mais ça roule assez bien. Si les gens ont des motifs d'en vouloir à tel ou tel (à part la direction, sur laquelle on ne se dérange pas pour taper, alors que bon je trouve qu'on n'a pas trop à se plaindre, hors une espèce de délire de surveillance et de contrôle assez désagréable, mais pas malveillant), ils le cachent bien.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Ergo le Mer 30 Mai 2012 - 9:46

Ca dépend si tu arrives dans l'établissement. Par exemple, en juin, on va faire la répartition pour l'année prochaine. A priori, nous sommes 3 à rester et il y aura 2 nouveaux. On va donc leur proposer un "profil" comme on m'a proposé des "profils" en juillet dernier.

Si tu n'as pas pu te rendre dans ton établissement, tu n'as pas pu remplir tes préférences d'emploi du temps.

Moi, j'y suis allée en juillet donc j'ai pu choisir globalement mon profil et indiqué mes préférences et ç'a été laaaargement respecté mais j'imagine que ce n'est pas le cas partout.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par slampion le Mer 30 Mai 2012 - 9:49

Juste pour info, la dispense de diplôme concerne non pas les mères de trois enfants mais les parents de trois enfants. Les papas aussi bénéficient de cette dispense.

Personnellement je compte profiter de cette dispense non pas pour le concours (CAPLP avec bac+2 et 5 ans d'expérience pro) mais pour la certification C2i2e et certification langue car en cas de réussite au concours j'aurai une année de stage avec 18h en classe, + formation, + boulot de parent. Ca me permettra d'alléger un peu ma charge de travail.


slampion
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par LadyC le Mer 30 Mai 2012 - 9:50

@Ergo : ? Qu'est-ce que c'est un "profil" ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Ergo le Mer 30 Mai 2012 - 10:03

@LadyC a écrit:@Ergo : ? Qu'est-ce que c'est un "profil" ?
Embarassed Euuh, chez nous, c'est comme ça qu'on appelle la répartition. Par exemple: Profil 1: 1 6ème, 3 5ème, 2 4ème, 1 6ème SEGPA. Profil 2: 2 6ème, 1 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 5ème SEGPA etc.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par LadyC le Mer 30 Mai 2012 - 10:17

Ah, OK, merci Wink (moi je n'ai pas eu le choix de "profils", puisque seule LC arrivante... pour mes collègues, je ne sais pas)

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Lefteris le Mer 30 Mai 2012 - 12:38

@LadyC a écrit: heu
Mais Lefteris, normalement les profs participent (tous) à la répartition des classes, et à leur formation, non ?
Et l'EDT, au contraire, ne se règle pas du tout en salle des profs, mais côté direction, donc tu pourrais aller les voir sans "faire de vague", je pense... (bon, pour les amplitudes horaires, tu as de grandes chances de t'entendre dire que les langues anciennes, c'est toujours comme ça, groupes étalés sur trois classes patati patata...)
Je sais, mais quelque chose m'échappe, entre la réunion et l'aboutissement parce-qu'on-a-pas-pu-faire-autrement. Je crois que certains profs de LM ont réussi à faire accepter l'idée implicite que les lettres classiques étaient des ultra- privilégiés, avec les bons élèves (ce qui est faux, et de plus le latin est ouvert à tous), rien à foutre (faux aussi, moins de corrections mais plus de préparations, de documents à fabriquer) et ils se sont apparemment mis d'accord de manière plus ou moins tacite pour que je j'aie pas mes latinistes par exemple quand j'ai une classe de français. (Situation pourtant intéressante , pédagogiquement car outre les allers-retours permanents entre les notions, j'ai remarqué qu'on les tient beaucoup mieux quand on les a en français). Donc partant du principe que les conflits sont usants pour la santé et que j'ai vu bien pire dans la vie , je ne dis rien, je ne mets pas d'huile sur le feu, j'ai des rapports courtois avec tout le monde (incroyable mais vrai, je ne me suis jamais engueulé avec personne depuis que je suis enseignant..), et j'organise ma vie différemment, sans rien dire. En contrepartie, je ne fais plus d'extra-pro : aucun projet, pas de CA, ça compense. (je crois que je suis monté jusqu'à 34 heures d'amplitude, mon record, et cette année 27 heures pour 16 heures de cours + une heure par-ci par là où je fais un soutien occasionnel de grammaire).
Je vais essayer de négocier un truc cette année : accepter de travailler 5 jours (ce que personne n'accepte) , mais avec un EDT compact le matin surtout, ou un grosse journée et le reste "compact".

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les disputes en salle des profs

Message par Invité21 le Mer 30 Mai 2012 - 12:44

@Ergo a écrit: Shocked
En voyant ce type de discussions, je suis bien contente qu'environ 1/4 des profs de mon bahut soient stagiaires ou T1 et vu que les 2/3 ont moins de 5 ans d'ancienneté, pour la plupart, les enfants sont en train de se faire. ^^ Pour ceux qui en ont déjà, je n'ai jamais entendu de réflexion sur l'éducation de leur part envers les collègues sans enfant et encore heureux.

Spoiler:
On a bien autre chose à gérer. Rolling Eyes

Chez nous, la salle des profs, c'est plutôt repas en communs, délires débiles, jeux de cartes pour ceux qui veulent (et encore, paraît-il qu'à l'époque du billard, c'était un grand moment, la salle des profs Razz) et défouloir. Après, n'idéalisons pas, il y a aussi des moqueries et des groupes (et il y a quelques maladroits qui ont déjà crée des conflits suite à des CA) mais globalement, quel pied !


Ca, c'est un bon point pour la Picardie! Au moins, je ne serai pas entourée de MTP - mères très pénibles - comme cette année, ou de collègues qui, parce qu'ils ont l'âge de mes parents, croient pouvoir m'apprendre la vie...

Invité21
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum