Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Celadon le Lun 4 Juin 2012 - 19:32

Oui mais les concernant, ce n'est pas de l'innovalo, c'est du rétro.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Pseudo le Lun 4 Juin 2012 - 19:39

Mowgli a écrit:Vous savez que s'est tenu ces jours-ci le 5e "Forum des enseignants innovants" à Orléans.

Et bien, excellente nouvelle, qui réjouira mes petits camarades du primaire en particulier et les militants de SLECC : il a enfin été proclamé très clairement dans ce forum que le lien entre écriture et lecture au CP était primordial. Et il semble que ce soit Prost himself qui ait fait cette déclaration d'après les infos qui circulent sur canal Titi.


Avant on apprenait à lire puis à écrire. Innovation : jumeler les deux. Résultat : gain d'un an dans l'apprentissage." A. Prost

Comme quoi tout vient à point à qui sait attendre. Les instits de Néos seraient donc à la pointe de l'innovation depuis des années !

pompom pompom pompom

aaq

Bon dieu, on réinvente l'eau tiède dans ma bonne ville et je n'en sais rien !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Luigi_B le Lun 4 Juin 2012 - 21:54

Petit billet aujourd'hui sur ce que m'inspire ce forum du Café pédagogique : "D'où vient l'innovant". diable

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Dugong le Mar 5 Juin 2012 - 6:55

@Luigi_B a écrit:"D'où vient l'innovant"
Bien d'accord : il y a un terrorisme soft sous-jacent au discours "innovenciel". Comment peut-on oser ne pas être dans l'innovant ?

D'autant que, pour des raisons de promotion du bidule, on ne fait pas le détail : n'importe quel consternant mumusiciel ou infâme tweetage de bas étage est bon à prendre. Le café pédagogique en est la caisse de résonance principale et on n'y compte plus les publi-reportages qui les promeuvent.

Dugong
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Mareuil le Mar 5 Juin 2012 - 14:40

@Dugong a écrit:
@Luigi_B a écrit:"D'où vient l'innovant"
Bien d'accord : il y a un terrorisme soft sous-jacent au discours "innovenciel". Comment peut-on oser ne pas être dans l'innovant ?

D'autant que, pour des raisons de promotion du bidule, on ne fait pas le détail : n'importe quel consternant mumusiciel ou infâme tweetage de bas étage est bon à prendre. Le café pédagogique en est la caisse de résonance principale et on n'y compte plus les publi-reportages qui les promeuvent.

Quand on est le fils du directeur de la Banque d'Europe du Nord, on en connaît un rayon ( le terme n'est compréhensible que pour quelques rares initiés) en matière d'innovation. Hilsum dixit.

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Invité8 le Mer 6 Juin 2012 - 9:14

@Luigi_B a écrit:Petit billet aujourd'hui sur ce que m'inspire ce forum du Café pédagogique : "D'où vient l'innovant". diable

Etant donné qu'il n'y a pas de fonction commentaires là où vous avez publié ce billet, je me permets de vous répondre : http://guillaume.caron.over-blog.com/article-l-innovant-vient-d-en-bas-106478228.html

_________________
Prof de Math en éducation prioritaire

Invité8
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Duplay le Mer 6 Juin 2012 - 9:27

Mon cher Guillaume, je me permets quant à moi de vous renvoyer à ce commentaire : Smile

http://www.neoprofs.org/t48272p45-vincent-peillon-veut-placer-la-pedagogie-au-coeur-des-reformes-educatives#1470904

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par victor44 le Mer 6 Juin 2012 - 11:10

GuillaumeCaron a écrit:
@Luigi_B a écrit:Petit billet aujourd'hui sur ce que m'inspire ce forum du Café pédagogique : "D'où vient l'innovant". diable

Etant donné qu'il n'y a pas de fonction commentaires là où vous avez publié ce billet, je me permets de vous répondre : http://guillaume.caron.over-blog.com/article-l-innovant-vient-d-en-bas-106478228.html

Guillaume veneration veneration veneration

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par carolette le Mer 6 Juin 2012 - 11:42

GuillaumeCaron a écrit:
@Luigi_B a écrit:Petit billet aujourd'hui sur ce que m'inspire ce forum du Café pédagogique : "D'où vient l'innovant". diable

Etant donné qu'il n'y a pas de fonction commentaires là où vous avez publié ce billet, je me permets de vous répondre : http://guillaume.caron.over-blog.com/article-l-innovant-vient-d-en-bas-106478228.html

Je n'ai pas trouvé que votre article était "sur le fond" : décrivez-nous un projet innovant alors, et comment il développe la rigueur, l'écoute, l'exigence, etc...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Luigi_B le Mer 6 Juin 2012 - 11:46

Ça commence mal quand même, cet article. Appeler publiquement son contradicteur "le Pourrisseur" (ou "l'autre clown" dans un tweet)... De bonnes conditions pour un vrai débat sur le fond. Rolling Eyes

Rappelons la charte de Neoprofs :
1.3. Respect mutuel des interlocuteurs entre eux, et envers des personnes extérieures
Tout échange doit se faire dans le respect mutuel des interlocuteurs.
L'autre chose : "il est impossible de le commenter directement comme il est habituellement d’usage sur les blogs."

Pas de commentaire, non mais... un forum sur mon site. C'est vrai que c'est difficile à comprendre pour quelqu'un qui utilise des blogs clé-en-main comme overblog... professeur

Bref...

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par invitéW le Mer 6 Juin 2012 - 12:02

Si vous avez des remarques personnelles à faire, merci de le faire par MP. Néoprofs n'est pas fait pour vos règlements de comptes !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Presse-purée le Mer 6 Juin 2012 - 13:23

GuillaumeCaron a écrit:
@Luigi_B a écrit:Petit billet aujourd'hui sur ce que m'inspire ce forum du Café pédagogique : "D'où vient l'innovant". diable

Etant donné qu'il n'y a pas de fonction commentaires là où vous avez publié ce billet, je me permets de vous répondre : http://guillaume.caron.over-blog.com/article-l-innovant-vient-d-en-bas-106478228.html

C'est marrant, en fait vous répondez quand ça vous arrange...

Rien sur les conclusions du Project Follow-Through,
Rien sur les recherches universitaires mentionnées ici qui remettent en cause le dogme religieux du constructivisme,
Rien sur les explications de Nico Hirrt ou de Christian Laval sur les liens entre socle commun et néo-libéralisme, sur la construction par le socle commun d'un individu néo-libéral,
Rien sur les critiques du concept de compétence par Crahay et bien d'autres,
Rien sur la remise en question philosophique de l'orientation actuelle de l'enseignement que vous soutenez,
et je pourrais allonger la liste.
Bref, vous évitez les questions de fond.

Juste les vieux trucs: immobilisme et tout le tralala. Bref, vision peu informée, partielle et schématique. Faudrait creuser un peu le fond des choses...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Lornet le Mer 6 Juin 2012 - 13:38

@Celadon a écrit:Que tu as mauvais esprit, Lene ! Twisted Evil

Si Lene a mauvais esprit, tout le monde a mauvais esprit.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Duplay le Mer 6 Juin 2012 - 14:15

@Presse-purée a écrit:
GuillaumeCaron a écrit:
@Luigi_B a écrit:Petit billet aujourd'hui sur ce que m'inspire ce forum du Café pédagogique : "D'où vient l'innovant". diable

Etant donné qu'il n'y a pas de fonction commentaires là où vous avez publié ce billet, je me permets de vous répondre : http://guillaume.caron.over-blog.com/article-l-innovant-vient-d-en-bas-106478228.html

C'est marrant, en fait vous répondez quand ça vous arrange...

Rien sur les conclusions du Project Follow-Through,
Rien sur les recherches universitaires mentionnées ici qui remettent en cause le dogme religieux du constructivisme,
Rien sur les explications de Nico Hirrt ou de Christian Laval sur les liens entre socle commun et néo-libéralisme, sur la construction par le socle commun d'un individu néo-libéral,
Rien sur les critiques du concept de compétence par Crahay et bien d'autres,
Rien sur la remise en question philosophique de l'orientation actuelle de l'enseignement que vous soutenez,
et je pourrais allonger la liste.
Bref, vous évitez les questions de fond.

Juste les vieux trucs: immobilisme et tout le tralala. Bref, vision peu informée, partielle et schématique. Faudrait creuser un peu le fond des choses...

Oh la la, mais comme tu y vas ! Ça fait beaucoup plus de 140 signes, tout ça, voyons ! diable

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Serge le Mer 6 Juin 2012 - 15:58

En même temps, chacun ne va pas se lancer non plus dans une dissertation dès qu'il aborde une question. Il s'agissait pour Guillaume Caron -me semble-t-il- de recadrer simplement des propos un brin caricaturaux et peu en phase avec des choses que j'ai moi-même pu constater lors des forums des enseignements innovants (qui servent à partager très simplement des expériences, comme celle d'une classe qui écrirait des lettres à des personnes âgées par exemple.) Un enseignant évoquerait cette expérience sur ce forum, tout le monde crierait au génie. Si cette personne la partage sur le forum des enseignements innovants, elle aurait droit aux moqueries ?

Critiquer des dérives de l'innovation, ou du moins alerter sur certaines dérives possibles, me semble sain et constructif, ensuite se borner uniquement à un discours de critiques sans même savoir de quoi il en retourne en réalité, ça me semble tomber un peu dans la facilité (surtout quand on brosse dans le sens du poil). Cela me semble aussi peu constructif que de brandir le mot innovation à toutes les sauces. Il y a à prendre et à laisser, comme dans tout. Si seulement chaque "parti" se mettait à tenir des discours moins outranciers, chacun conviendrait sans peine que dans certains cas l'innovation a du bon, de même que les formules plus traditionnelles, qu'on n'est pas obligé de choisir un camp, ni d'être tout l'un ou tout l'autre, qu'on peut parler et partager des expériences 'traditionnelles' comme 'innovantes', qui ont eu pour but de permettre de débloquer des situations ou capter davantage l'intérêt d'élèves qui seraient en échec, sans qu'on se sente agressé ou insulté si on n'en fait pas, tout comme ceux qui innovent à l'occasion peuvent puiser dans des méthodes très traditionnelles qui font aussi leurs preuves, en leur reconnaissant bien des qualités et aussi le fait que, dans bien des cas, elles peuvent aussi se suffire à elles-mêmes.

Qu'il y ait au milieu d'expériences très intéressantes d'autres choses qui font sourire, ou qui donnent l'impression d'avoir redécouvert l'eau tière, c'est sûr. Mais, même dans ce cas, cela ne devrait pas attirer le mépris pour autant. Chacun tâtonne souvent, cherche parfois à se renouveler dans ses approches. 'La tradition' n'est ni la panacée ni un gros mot. 'L'innovation' non plus. Elle peut se porter parfois sur des activités très simples, parfois très ponctuelles, sans avoir l'ambition de révolutionner le monde ni celle de sauver l'humanité. Et cet état d'esprit me semble sain. Le pire, c'est que pas mal de Néos qui semblent critiques sont finalement souvent dans cette dynamique en cherchant à trouver d'autres astuces, méthodes, d'autres angles d'approches pour aider parfois des élèves décrocheurs. Va-t-on le leur reprocher ?

Même si le mot "innovant" fait très ronflant, faut arrêter deux minutes les discours caricaturaux, que ce soit d'un côté comme de l'autre. Chacun peut retirer quelque chose (ou pas) des uns et des autres, en fonction de ses goûts, de sa personnalité, de son public, de son rapport avec les élèves. Pour ma part, je fais feu de tout bois, et je puise tout ce qui me semble intéressant pour moi-même et mes élèves. Et ce qui ne me convient pas, j'écoute et je le laisse juste de côté.


Inutile de se tirer dessus à boulets rouges, ou en usant de sarcasmes, d'ironie, ça mène à quoi ? Je trouve cela lassant et surtout stérile. Ceux que cela intéresse plus ou moins s'y intéressent, ceux que cela n'intéresse pas du tout ne s'y intéressent pas du tout. Point. Le terrorisme "soft" va souvent dans les deux sens, alors que les choses pourraient et devraient être beaucoup plus simples.


Dernière édition par Serge le Mer 6 Juin 2012 - 16:26, édité 3 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Isis39 le Mer 6 Juin 2012 - 16:14

@Serge a écrit:En même temps, chacun ne va pas se lancer non plus dans une dissertation dès qu'il aborde une question. Il s'agissait pour Guillaume Caron -me semble-t-il- de recadrer simplement des propos un brin caricaturaux et peu en phase avec des choses que j'ai moi-même pu constater lors des forums des enseignements innovants (qui servent à partager très simplement des expériences, comme celle d'une classe qui écrirait des lettres à des personnes âgées par exemple.) Un enseignant évoquerait cette expérience sur ce forum, tout le monde crierait au génie. Si cette personne la partage sur le forum des enseignements innovants, elle aurait droit aux moqueries ?

Critiquer des dérives de l'innovation, ou du moins alerter sur certaines dérives possibles, me semble sain et constructif, ensuite se borner uniquement à un discours de critiques sans même savoir de quoi il en retourne en réalité, ça me semble tomber un peu dans la facilité (surtout quand on brosse dans le sens du poil). Cela me semble aussi peu constructif que de brandir le mot innovation à toutes les sauces. Il y a à prendre et à laisser, comme dans tout. Si seulement chaque "parti" se mettait à tenir des discours moins outranciers, chacun conviendrait sans peine que dans certains cas l'innovation a du bon, de même que les formules plus traditionnelles, qu'on n'est pas obligé de choisir un camp, ni d'être tout l'un ou tout l'autre, qu'on peut parler et partager des expériences 'traditionnelles' comme 'innovantes', qui ont eu pour but de permettre de débloquer des situations ou capter davantage l'intérêt d'élèves qui seraient en échec, sans qu'on se sente agressé ou insulté si on n'en fait pas, tout comme ceux qui innovent à l'occasion peuvent puiser dans des méthodes très traditionnelles qui font aussi leurs preuves, en leur reconnaissant bien des qualités et aussi le fait que, dans bien des cas, elles peuvent aussi se suffire à elles-mêmes.

Qu'il y ait au milieu d'expériences très intéressantes d'autres choses qui font sourire, ou qui donnent l'impression d'avoir redécouvert l'eau tière, c'est sûr. Mais, même dans ce cas, cela ne devrait pas attirer le mépris pour autant. Chacun tâtonne souvent, cherche parfois à se renouveler dans ses approches. 'La tradition' n'est ni la panacée ni un gros mot. 'L'innovation' non plus. Elle peut se porter parfois sur des activités très simples, parfois très ponctuelles, sans avoir l'ambition de révolutionner le monde ni celle de sauver l'humanité. Et cet état d'esprit me semble sain. Le pire, c'est que pas mal de Néos qui semblent critiques sont finalement souvent dans cette dynamique en cherchant à trouver d'autres astuces, méthodes, d'autres angles d'approches pour aider parfois des élèves décrocheurs. Va-t-on le leur reprocher ?

Même si le mot "innovant" fait très ronflant, faut arrêter deux minutes les discours caricaturaux, que ce soit d'un côté comme de l'autre. Chacun peut retirer quelque chose (ou pas) des uns et des autres, en fonction de ses goûts, de sa personnalité, de son public, de son rapport avec les élèves. Pour ma part, je fais feu de tout bois, et je puise tout ce qui me semble intéressant pour moi-même et mes élèves. Et ce qui ne me convient pas, j'écoute et je le laisse juste de côté.


Inutile de se tirer dessus à boulets rouges, ou en usant de sarcasmes, d'ironie, ça mène à quoi ? Je trouve cela lassant et surtout stérile. Ceux que cela intéresse plus ou moins s'y intéressent, ceux que cela n'intéresse pas du tout ne s'y intéressent pas du tout. Point. Le terrorisme "soft" va souvent dans les deux sens, alors que les choses pourraient -et devraient- être beaucoup plus simples.

yesyes

Je suis totalement d'accord.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Sapotille le Mer 6 Juin 2012 - 16:24

Serge, merci pour ce que tu viens d'écrire de si juste !

Mais quand tu te lances ainsi, tu ne pourrais pas aller à la ligne ou passer une ligne de temps en temps ?

C'est un peu difficile pour les yeux ! Embarassed

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Serge le Mer 6 Juin 2012 - 16:29

Tu as raison, j'ai édité Wink



_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Sapotille le Mer 6 Juin 2012 - 16:42

@Serge a écrit:Tu as raison, j'ai édité Wink



Merci ! topela

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par User5899 le Mer 6 Juin 2012 - 16:54

Moi, je défends la liberté pour l'enseignant dans sa classe. A priori, donc, qu'un enseignant se dise, se veuille, se rende "innovant" et fasse des colloques pour en débattre ou confronter ses pratiques ne me dérange en rien.
Là où il y a dérapage, c'est quand ces colloques deviennent forums publics où les innovants s'exposent, se montrent, s'auto-congratulent et se félicitent d'être extraordinaires, disant "en creux" que les autres sont de vieux nases. Ca, c'est gavant.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Dhaiphi le Mer 6 Juin 2012 - 16:54

@Sapotille a écrit:Serge, merci pour ce que tu viens d'écrire de si juste !
et surtout si consensuel qu'il est difficile d'être contre : ni à gauche, ni à droite juste au mi...ieux comme disent les centristes.
Je ne me moque pas car c'est sans doute la position la plus raisonnable... mais, moi, j'aime bien quand ça se frite !!! yesyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Luigi_B le Mer 6 Juin 2012 - 17:09

@Serge a écrit:Si seulement chaque "parti" se mettait à tenir des discours moins outranciers, chacun conviendrait sans peine que dans certains cas l'innovation a du bon, de même que les formules plus traditionnelles, qu'on n'est pas obligé de choisir un camp, ni d'être tout l'un ou tout l'autre
Le forum des "enseignants innovants" affirme que les "méthodes traditionnelles [...] bloquent la démocratisation de l'École." De mon humble point de vue, le recadrage, c'est moi qui le fais.

Et pour ma part, si j'ai un avis bien tranché à ce sujet, je n'invective personne publiquement. Wink

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Serge le Mer 6 Juin 2012 - 17:14

C'est pourquoi j'estime le discours outrancier des deux côtés.
Ce qui n'a rien de consensuel puisque j'estime que les deux 'partis' ont finalement tort.

Dhaiphi, faut se friter pour ce qui vaut la peine de se friter. Wink Là, se friter pour se friter, c'est juste ridicule. C'est comme vouloir absolument opposer deux 'camps' là où il ne devrait même pas y en avoir. Il vaut mieux paraitre consensuel sur un tel sujet qu'être systématiquement dans l'admiration béate ou dans l'opposition, juste par principe. Si on aime juste les disputes, suffit d'aller dans le premier café du commerce. Le niveau ne sera pas forcément plus bas.

Pour répondre à Cripure, je suis assez d'accord sur le message qu'on peut sentir en creux (cela m'a dérangé aussi). Mais c'est de l'ordre de l'implicite, et même si c'est sans doute ce que pensent certains d'entre eux, beaucoup d'autres n'ont pas du tout cet état d'esprit-là. Ou alors il faut extrapoler et se dire la même chose de ceux qui postent et exposent leurs opinions, idées, expériences, sur n'importe quel forum. Dans ce cas, personne n'échange. Ce serait dommage aussi.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Luigi_B le Mer 6 Juin 2012 - 17:25

Serge, tu sais bien que, si j'ai la dent dure, je ne suis pas si caricatural que ça concernant le numérique. Le numérique permet des choses intéressantes, mais son utilisation concrète est souvent consternante, même dans le cadre des TICE : bref, il doit pouvoir se critiquer, comme tout le reste.


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Serge le Mer 6 Juin 2012 - 17:38

C'est bien ce que j'ai dit. Quand ça se veut équilibré, pointant des choses concrètes, cela me semble très sain. Mais sur cet exemple précis, tu en es venu à critiquer implicitement des collègues sans même savoir de quoi il s'agissait vraiment, juste parce qu'il y avait le mot "innovation" dedans. Mot qui selon toi critiquait implicitement ceux qui ne seraient pas innovants. C'est donc le serpent qui se mord la queue, là. Que tu veuilles pointer le fait que les enseignements traditionnels n'ont pas à rougir et que l'innovation n'est pas la panacée, d'accord, mais ce n'est pas le ton de ton billet. Sinon, tu aurais mis ne serait-ce qu'une phrase au milieu pour nuancer ton propre propos en montrant ce qu'il peut y avoir de bien aussi dans cette démarche. Si tu estimes que Guillaume Caron a des oeillères en ne montrant qu'un seul point de vue, c'est ton droit, mais je ne comprends pas que cela puisse justifier que tu en mettes dans le point de vue de tes propres articles. A force, de tels discours -chacun si peu dans la nuance- se décrédibilisent d'eux-mêmes et prennent des allures de querelles de bac à sable. Et c'est dommage, parce qu'il y a des choses très intéressantes et très vraies à faire ressortir dans les deux discours.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vincent Peillon veut placer la pédagogie au coeur des réformes éducatives

Message par Luigi_B le Mer 6 Juin 2012 - 21:19

Je n'ai pas critiqué les collègues, même implicitement (par ailleurs j'ai une assez bonne idée de ce qui a été mis en avant à ce forum, à la lecture de trois articles distincts et de plusieurs compte-rendus d'innovations, dont j'ai posté les liens d'ailleurs hier). J'ai critiqué la démarche elle-même du forum, que je cite dès le début de mon billet.

Le débat, ce n'est pas le consensus. Nous ne sommes pas d'accord, prenons-en acte.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum