Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Loreleii le Lun 4 Juin 2012 - 15:12

J'ai mis cette phrase dans un devoir de grammaire (Donnez la nature et la fonction de "souffler), mais je me trouve un peu démunie pour expliquer son sens actuel ... Son origine se trouve, semble-t-il, dans le jeu de dame. Mais aujourd'hui, que signifie cette expression?


Dernière édition par John le Lun 4 Juin 2012 - 16:38, édité 1 fois (Raison : Titre imprécis...)

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par eliam le Lun 4 Juin 2012 - 17:14

Il me semble que c'est quand tu pourrais prendre un pion et que tu ne le fais pas. L'adversaire s'empare de ton pion en prononçant cette phrase.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Condorcet le Lun 4 Juin 2012 - 17:19

Je crois aussi : est-on obligé ou non de prendre le pion ?

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par eliam le Lun 4 Juin 2012 - 17:21

Il me semble que oui.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Condorcet le Lun 4 Juin 2012 - 17:21

Le jeu de dames me rappellent mes grands-parents maternels avec lesquels j'ai beaucoup joué. I love you Sad Like a Star @ heaven

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Loreleii le Lun 4 Juin 2012 - 17:34

Merci pour vos réponses, mais à quelles occasions utilise-t-on cette expression aujourd'hui (en dehors du jeu de dames)? Il me semble qu'elle a un sens qui a évolué, genre "Il ne faut pas faire semblant" ou "Tu as raté une occasion d'agir, d'obtenir ce que tu voulais" ???

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par eliam le Lun 4 Juin 2012 - 17:34

Condorcet fleurs2
Moi, ça me rappelle plutôt les colonies de vacances (et j'ai horreur de la vie en collectivité).

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Condorcet le Lun 4 Juin 2012 - 17:38

Merci Eliam ! topela
D'après Wikipédia, c'est une règle qui n'existe plus.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par User5899 le Lun 4 Juin 2012 - 17:42

Ca veut dire que l'action visée n'est pas suffisante et qu'il faut, en plus, jouer. Par exemple, virer un élève d'un cours, c'est bien, mais comme ce n'est pas une sanction, notre chef veut qu'on punisse en plus.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Daphné le Lun 4 Juin 2012 - 17:43

C'est une règle qui fait que quand tu souffles un pion tu ne joues pas et peux encore jouer ton tour.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Loreleii le Lun 4 Juin 2012 - 17:57

@Daphné a écrit:C'est une règle qui fait que quand tu souffles un pion tu ne joues pas et peux encore jouer ton tour.

Cela voudrait donc dire que ce que je viens de faire ne compte pas et que je vais faire encore quelque chose?
Mais quelle quiche je fais! J'ai trouvé l'expression sympa sans me poser davantage de questions .... En fait il me fallait une phrase avec un infinitif en sujet!

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par Serge le Lun 4 Juin 2012 - 18:06

Tu peux l'employer aussi dans bien d'autres contextes actuels, divers et variés. professeur

Exemple : un élève interrogé au tableau, mais qui se fait souffler des réponses. C'est de la triche. Hop ! "Souffler n'est pas jouer" aap

Mieux, à un neveu qui te force à l'écouter jouer de la clarinette. S'il te demande si c'est bien, tu peux lui répondre : "Souffler n'est pas jouer".
Il comprendra.

On ne sera jamais trop reconnaissant envers ce proverbe qui, peu importe le contexte- fait toujours des merveilles. yesyes

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par User5899 le Lun 4 Juin 2012 - 18:36

@Loreleii a écrit:
@Daphné a écrit:C'est une règle qui fait que quand tu souffles un pion tu ne joues pas et peux encore jouer ton tour.

Cela voudrait donc dire que ce que je viens de faire ne compte pas et que je vais faire encore quelque chose?
Mais quelle quiche je fais! J'ai trouvé l'expression sympa sans me poser davantage de questions .... En fait il me fallait une phrase avec un infinitif en sujet!
"Tricher est déloyal", et hop !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que signifie : "Souffler n'est pas jouer" ?

Message par JPhMM le Lun 4 Juin 2012 - 18:40

D. − [L'idée est celle de rapidité de l'action]
1. Pop., vx. Avaler d'un trait. Synon. fam. siffler.Souffler un verre d'eau de vie. Il aime à souffler sa goutte (Hautel1808).
2. P. anal.
a) Pop., fam. Souffler qqc./qqn à qqn.Enlever subrepticement, ravir à quelqu'un (une chose sur laquelle il compte, une personne à laquelle il tient). Synon. chiper (fam.), dérober, piquer (fam.), prendre, rafler (fam.), ravir.Souffler un emploi à qqn; souffler une cliente, son petit copain à qqn. C'est vous, finaud, qui avez soufflé l'affaire à mon propriétaire (Balzac,Initié, 1848, p. 453).Le beau Léon était un peu jaloux de moi parce qu'il croyait que je lui avais soufflé une danseuse (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p. 188).
− JEUX DE DAMES. Souffler une dame, loc. Prendre une dame, un pion à son adversaire parce qu'il ne s'en est pas servi pour prendre lorsqu'il le devait. P. iron. Je dépenserais bien cinquante mille francs pour enlever à ce grand bel homme sa maîtresse et lui prouver qu'un gros père à ventre de chef de bataillon (...) ne se laisse pas souffler sa dame sans damer le pion (Balzac,Cous. Bette, 1846, p. 112).
♦ Au fig. Souffler le pion à qqn. ,,Le supplanter dans un emploi ou lui ravir un avantage sur lequel il comptait`` (Hautel 1808).
♦ [P. méton.] Souffler un joueur. ,,Lui ôter une dame, un pion`` (Lar. Lang. fr.).
♦ Empl. abs. Souffler n'est pas jouer. Souffler un pion ne constitue pas un coup. « Jeux de mains, jeux de vilains », « souffler n'est pas jouer », aurait-elle pu me dire sur ce ton de petite fille modèle (M. Leiris inLa Règle du jeu, t. 2, 1955, p. 218 ds Rey-Chantr. Expr. 1979).
b) Arg., vx. Souffler qqn.Arrêter, attraper, saisir. Soufflée par les agents de police et mise à l'ombre (E. de Goncourt,La Fille Élisa, 1877ds Rigaud, Dict. arg. mod., 1881, p. 352).
c) DR., vx. Souffler un exploit. Ne pas remettre la copie d'un exploit, tout en déclarant sur l'original que copie a été remise. Le fripon d'huissier lui a soufflé un exploit (Ac.1835, 1878).

http://www.cnrtl.fr/definition/souffler

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum