Intervenir dans le cours d'un collègue

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Botentoush le Mer 6 Juin 2012 - 18:44

Cela fait un an qu'un collègue de lettres est mon voisin de temps en temps (c'est un sans salle fixe!!) et à chaque fois c'est le même cirque, des élèves qui crient, des éclats de rire, des bruits en tout genre et je vous en passe ...
Bref je ne peux pas prévoir un contrôle lorsqu'il est à côté et donc hier je suis intervenu dans son cours pour rappeler à l'ordre ses élèves qui criaient encore plus fort que d'habitude à un point où je n'arrivait pas à entendre un élève interrogé.
Je me suis senti mal pour lui, un autre prof qui intervient dans son cours quelle image ça donne aux élèves? Pensez vous que j'ai bien fait ou je n'ai pas à intervenir chez un collègue?
La fin d'année approchant je pense que ça ira de pire en pire, ce n'est pas non plus mon job de faire la police dans son cours (comme si les miens ne me suffisent pas!!), intervenir une fois ça passe mais plus je pense que ça peut aller au clash avec le collègue (que je plains plus que je ne blâme) et ne plus avoir d'effet avec les élèves.
Que feriez vous à ma place (sachant qu'il risque d'être de nouveau mon voisin l'an prochain)?


_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par paul31 le Mer 6 Juin 2012 - 18:47

Il ne faut pas que cela t'empêche de faire cours.
C'est sûr que c'est n'est pas mélioratif pour le collègue. Parle-lui.

paul31
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par WonderWoman le Mer 6 Juin 2012 - 18:49

à la place du collègue, j'aurais pas apprécié ... No maintenant je ne sais pas comment ce collègue se sent (s'il admet qu'il est en difficulté ou pas, ...)
Peut être qu'une discussion entre vous peut être profitable ?

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par pitchounette le Mer 6 Juin 2012 - 18:57

J'ai connu ça en faisant passer des oraux.
L'élève s'installe. Après lui avoir rappelé la procédure de l'examen, elle commence et elle arrive pas à se concentrer et à sortir les mots dans le bon ordre. Je me suis levée je suis allée voir à côté comme ce sont mes élèves. J'ai dis aux élèves qu'il fallait la mettre en veilleuse s'ils voulaient pas que je fasse la même chose à leur oral.

Ca n'a pas gêné le collègue ni les élèves qui m'ont dit que c'était toujours comme ça

La priorité c''était d'avoir de bonnes conditions pour les oraux


Peut être devrais tu en parler avec ton collègue, des fois il suffit d'un rien pour résoudre une situation.

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par gelsomina31 le Mer 6 Juin 2012 - 18:58

Si c'est juste une fois, qu'il y a une discussion ensuite dans laquelle tu "t'excuses" (par politesse) d'être intervenu et qu'enfin tu l'encourages à trouver des solutions à son problème, je trouve que tu as bien réagi.

Personnellement, j'ai eu deux ou trois fois des collègues qui sont intervenus dans ma classe à cause d'un chahut (j'ai quelques problèmes d'autorité...) et cela s'est en général bien passé entre nous par la suite car j'en rediscutais ensuite avec eux et demandais des conseils. Mais bon, j'étais dans la peau de la victime...
J'ai aussi eu des collègues interventionnistes qui ont sapés mon autorité. Comme je n'ai pas eu le courage de leur renvoyer leur méchanceté dans la tronche, j'ai juste évité toute interaction sociale (ni bonjour, ni rien) et professionnel autre que le strict nécessaire avec eux.

Je pense que le principal, c'est que les élèves sentent que, même si tu es intervenu dans le cours du collègue, tu le respectes en tant que collègue et que le vrai problème, ce n'est pas l'autorité du collègue mais bien le comportement des élèves.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Singing in The Rain le Mer 6 Juin 2012 - 19:01

Oui même si le collègue a des difficultés, c'est vraiment une fausse bonne idée d'intervenir dans son cours. Il vaut mieux essayer de le soutenir en salle des profs, de lui donner des conseils pour sanctionner. Intervenir aggrave sans doute son manque de crédit auprès des élèves et il doit se sentir dévalorisé...

Pour l'anecdote, en fin d'année, mes 5èmes étaient tout excités au dernier cours et donc faisaient du bruit, parlaient, jouaient. J'ai vu débarqué le prof des SEGPA qui est entré en leur criant dessus sur un ton glacial... et qui m'a glacé aussi... puisqu'il ne m'a même pas adressé la parole ! Très déplaisant !

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Botentoush le Mer 6 Juin 2012 - 19:04

Il sait qu'il est en difficulté, après ... beaucoup de collègues lui ont donné des conseils pour qu'il s'améliore mais il n'y a aucun résultat.
L'intervention, ce n'est pas par rapport à lui mais plus par rapport aux élèves qui en profitent parce qu'il n'a aucune autorité.
J'ai été patient toute l'année, je suis sorti plusieurs fois d'une demi journée à côté de lui avec un mal de crâne mais hier je n'ai vraiment pas pu m’empêcher, vraiment pas ..
Je te rassure gelsomina31, je me suis excusé auprès de lui et il était tout à fait conscient de la gêne que ça peut occasionner.


_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Botentoush le Mer 6 Juin 2012 - 19:07

Happy Flower a écrit:Oui même si le collègue a des difficultés, c'est vraiment une fausse bonne idée d'intervenir dans son cours. Il vaut mieux essayer de le soutenir en salle des profs, de lui donner des conseils pour sanctionner. Intervenir aggrave sans doute son manque de crédit auprès des élèves et il doit se sentir dévalorisé...

En même temps si je n'étais pas intervenu, je n'aurais pas pu faire cours!
Difficile de rester sans rien faire.

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par gelsomina31 le Mer 6 Juin 2012 - 19:23

Happy Flower a écrit:(...) Intervenir aggrave sans doute son manque de crédit auprès des élèves et il doit se sentir dévalorisé...

!
Je ne suis pas d'accord. Cela dépend de la manière d'intervenir dans le cours, cf. mon message plus haut.

Je pense que tant qu'on met bien l'accent sur l'attitude inadmissible des élèves et qu'on se montre respectueux envers le prof bordélisé, l'intervention peut aider à asseoir l'autorité du prof en difficulté. Certains élèves vont se dire : tiens, tel prof respecté est solidaire du prof qu'on bordélise, peut être que nous avons abusé... je suis peut être naïve lais je pense que les élèves (du moins en primaire, dans mon cas), on besoin d'avoir en face d'eux des adultes solidaires et qui se respectent pour rester à leur place d'élève et arrêter de se croire les rois du monde.

J'ai beaucoup souffert de l'attitude de collègues qui me laissaient me faire bordéliser sans intervenir et qui, du coup, semblaient donner aux élèves le droit de ne pas me respecter... les élèves sentent très bien quand des profs se tirent dans les jambes et ils en profitent un maximum.

Pour moi, laisser un collègue se faire bordéliser par sa classe, c'est aller à l'encontre des règles de vie en société, c'est quelque part valoriser la loi du plus fort (la classe contre le prof) et c'est extrêmement dangereux.


Dernière édition par gelsomina31 le Mer 6 Juin 2012 - 19:39, édité 1 fois

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Finrod le Mer 6 Juin 2012 - 19:31

+1

Malheureusement il n'y a pas de solution miracle.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Anacyclique le Mer 6 Juin 2012 - 19:33

Jamais je ne me permettrais d'intervenir dans le cours d'un collègue, sauf en cas de force majeure. Mais laisser un collègue se faire bordéliser, en souffrir, et une classe virer n'importe comment, pas question.
Nous avons opté pour une solution qui ne me convient pas entièrement mais qui marche.
A chaque bordélisation du professeur (un cas mais, passons, là n'est pas le débat...) nous sommes trois à faire des tests à chaque heure de cours lorsqu'on les reçoit ensuite. Ça suppose d'aller jeter un œil à sa classe ou de lui demander des nouvelles à chaque pause.
C'est infantilisant mais efficace et non intrusif. Je n'aime pas ça mais c'est la meilleure chose qu'on ait trouvée et faite. Je vous assure que ça les calme, et vite.
Pour ce qui est des conseils, il est des gens obtus, qui n'ont pas une once de bon sens vis à vis des gosses ou dans la vie. Avec ceux-là, rien à faire. On donne son temps ou son énergie en pure perte, malheureusement. Le mieux dans ce cas-là est de ruser et de se serrer les coudes. C'est ce système qui a permis de ne pas laisser la classe pourrir et faire n'importe quoi.
Tu peux peut-être aller voir l'équipe qui travaille avec sa classe et proposer une action collective.


Dernière édition par Nellen le Jeu 7 Juin 2012 - 18:55, édité 6 fois

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Calandria le Mer 6 Juin 2012 - 19:37

@gelsomina31 a écrit:je suis peut être naïve lais je pense que les élèves (du moins en primaire, dans mon cas), on besoin d'avoir en face d'eux des adultes solidaires et qui se respectent pour rester à leur place d'élève et arrêter de se croire les rois du monde.

+1


_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl

Calandria
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par gelsomina31 le Mer 6 Juin 2012 - 19:37

Je précise que je suis contre le corporatisme et la solidarité non réfléchie. Mais mon peu d'expérience (6 ans d'enseignement) m'a montré que face à la classe, face aux parents d'élève, face à l'administration, les profs ont besoin d'être solidaires entre eux pour être respectés.
Il ne s'agit pas d'être solidaire avec n'importe qui et pour n'importe quoi. Il s'agit juste de montrer que nous ne sommes pas des paillassons... pour personne.

Après si le ou la collègue a vraiment de gros problèmes de discipline ou de gestion de classe ou n'est pas capable d'assurer un cours, il faut l'encourager à changer de voie ou d'attitude, c'est clair mais surtout ne jamais le mettre plus bas que terre, toujours respecter sa personne.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par WonderWoman le Mer 6 Juin 2012 - 19:37

@gelsomina31 a écrit:
Happy Flower a écrit:(...) Intervenir aggrave sans doute son manque de crédit auprès des élèves et il doit se sentir dévalorisé...

!
Je ne suis pas d'accord. Cela dépend de la manière d'intervenir dans le cours, cf. mon message plus haut. Je pense que tant qu'on met bien l'accent sur l'attitude inadmissible des élèves et qu'on se montre respectueux envers le prof bordélisé, l'intervention peut aider à asseoir l'autorité du prof en difficulté. Certains élèves vont se dire : tiens, tel prof respecté est solidaire du prof qu'on bordélise, peut être que nous avons abusé... je suis peut être naïve lais je pense que les élèves (du moins en primaire, dans mon cas), on besoin d'avoir en face d'eux des adultes solidaires et qui se respectent pour rester à leur place d'élève et arrêter de se croire les rois du monde.

J'ai beaucoup souffert de l'attitude de collègues qui me laissaient me faire bordéliser sans intervenir et qui, du coup, semblaient donner aux élèves le droit de ne pas me respecter... les élèves sentent très bien quand des profs se tirent dans les jambes et ils en profitent un maximum.

Pour moi, laisser un collègue se faire bordéliser par sa classe, c'est aller à l'encontre des règles de vie en société, c'est quelque part valoriser la loi du plus fort (la classe contre le prof) et c'est extrêmement dangereux.
c'est vrai ce que tu dis, d'un autre côté c'est mieux si on t'en parle avant ... plutôt que de débarquer ... du genre ''penses tu que ça pourrait t'aider pour asseoir ton autorité que j'intervienne ?"...
j'avais demandé une fois à un collègue d'intervenir, mais pour autant, je n'aurais pas apprécié que quelqu'un débarque sans prévenir ...

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par gelsomina31 le Mer 6 Juin 2012 - 19:48

Krokotiili a écrit:(...)
c'est vrai ce que tu dis, d'un autre côté c'est mieux si on t'en parle avant ... plutôt que de débarquer ... du genre ''penses tu que ça pourrait t'aider pour asseoir ton autorité que j'intervienne ?"...
j'avais demandé une fois à un collègue d'intervenir, mais pour autant, je n'aurais pas apprécié que quelqu'un débarque sans prévenir ...

Je parlais de collègues qui ne sont jamais intervenues, qui ont même refusé d'intervenir (malgré mes demandes) alors que l'une d'entre elles était la directrice et l'autre une enseignante crainte par les élèves et les parents d'élèves. Un seul mot de ces dames et j'aurais eu la paix pour l'année.

Elles ont préféré garder leurs distances tout en faisant des "clins d’œil" aux élèves pénibles (véridique!), suspendre les punitions que je donnais, me "dénoncer" (c'est le mot juste, je trouve) à l'inspectrice de la circo. Inutile de dire que je n'ai pas fini l'année dans cette école. Le seul point positif, c'est qu'elles m'ont tellement poussée à bout que j'ai eu un accident de la route qui a permis, d'examens médicaux en scanner, de découvrir mes problèmes d'apnées du sommeil. Je leur en veux toujours et c'est les seules collègues dont je me désolidarise à fond et dont je fais une pub négative depuis que j'ai appris qu'elles avaient aussi "eu la peau" de deux autres collègues qui ne leur convenaient pas.
Cette année, deux hommes ont été nommés sur l'école et il semblerait que les deux hystériques aient dû calmer leurs ardeurs...


Dernière édition par gelsomina31 le Mer 6 Juin 2012 - 19:57, édité 1 fois

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par WonderWoman le Mer 6 Juin 2012 - 19:54

No
moi je suis en LP aussi, c'est différent qu'à l'école je pense. Plus de collègues donc moins de chances de se retrouver dans ton cas.

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Panta Rhei le Mer 6 Juin 2012 - 20:03

Tu veux dire que tu as frappé à sa porte, puis es rentré dans sa salle puis ... (?)

Sérieux?

J'ai connu ça. (et aussi dans le sens de ton collègue, quand je suis arrivé dans mon collège).

J'avais déjà assez "honte" comme ça! Et si un collègue était venu "m'aider"... franchement, je ne sais pas comment je l'aurais pris.

Certes, cela aurait eu un effet bénéfique... sur le moment. Mais sur le long terme? Et quelle dévalorisation du pauvre collègue qui n'a pas besoin de ça.

Ce n'est pas notre rôle... d'assurer la police dans les cours de nos collègues.

(à moins d'une émeute, genre ce que narrait "Kétamine" ou ce que le peut voir dans "la Journée de la Jupe")

En ce qui ME concerne, je parlerais au collègue d'abord et avant tout.

Après, si X a le bordel dans ses classes... et nous pas... Que faire? Le dénoncer? Avoir pitié? Essayer de faire comprendre aux élèves qu'ils doivent être sages avec M. Machin ou Mme Bidule?

C'est un vaste débat qui vient d'être ouvert!

_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par gelsomina31 le Mer 6 Juin 2012 - 21:24

Maladroit a écrit:Tu veux dire que tu as frappé à sa porte, puis es rentré dans sa salle puis ... (?)

Sérieux?

J'ai connu ça. (et aussi dans le sens de ton collègue, quand je suis arrivé dans mon collège).

J'avais déjà assez "honte" comme ça! Et si un collègue était venu "m'aider"... franchement, je ne sais pas comment je l'aurais pris.

Certes, cela aurait eu un effet bénéfique... sur le moment. Mais sur le long terme? Et quelle dévalorisation du pauvre collègue qui n'a pas besoin de ça.

Ce n'est pas notre rôle... d'assurer la police dans les cours de nos collègues.
Il ne s'agit pas de faire la police. Il s'agit de soutenir un collègue qui est dépassé par les événements et de montrer à des élèves qui mettent le bordel qu'ils dépassent les bornes et que les adultes de l'tablissement travaillent ensemble à faire respecter les règles de vie en commun.



En ce qui ME concerne, je parlerais au collègue d'abord et avant tout.
C'est un bon début.

Après, si X a le bordel dans ses classes... et nous pas... Que faire? Le dénoncer? Avoir pitié? Essayer de faire comprendre aux élèves qu'ils doivent être sages avec M. Machin ou Mme Bidule?

Surtout pas ce que j'ai mis en gras.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Fleur16 le Mer 6 Juin 2012 - 21:25

Une collègue l'a fait, elle devait corriger les bacs blancs dans la salle d'à côté. J'ai eu honte mais je ne lui en ai pas voulu (elle s'est excusée).

Par contre ça n'a servi à rien, ils ne la connaissent pas donc au contraire après deux minutes de surprise il y a eu pas mal d'exclamations "c'est qui ?" etc. et donc à nouveau du bruit.

Fleur16
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Dhaiphi le Mer 6 Juin 2012 - 21:34

@Botentoush a écrit:En même temps si je n'étais pas intervenu, je n'aurais pas pu faire cours!
Es-tu bien certain que c'en était à ce point ? heu

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Fesseur Pro le Mer 6 Juin 2012 - 21:34

C'est en effet très délicat.
J'ai le cas 3 fois/semaine.
Je m'arrange pour ne pas donner de contrôles ce jour là.
Le collègue est complètement débordé malgré nos conseils et soutiens ( on reste désespérément seul devant sa classe... )
Nous ( ses voisins ) lui prenons régulièrement les élèves les plus pénibles dans nos salles mais ça ne calme guère la classe. (asez difficile par ailleurs )
Le CPE et le principal sont venus 2 fois intervenir dans son cours mais le dawa a vite recommencé.
Ca me titille souvent d'intervenir mais je ne l'ai pas encore fait.
Mes élèves qui ne sont pas forcément des anges me demandent pourquoi je n'interviens pas.
Je crois que je n'irai jamais, ça n'arrangerait rien à long terme.

On touche là aux limites de notre métier où malheureusement certains collègues n'y arriveront jamais...
Il ne faut pas pour autant qu'ils se découragent et qu'ils repartent sur de nouvelles bases... mais dans un autre établissement.
Les gamins n'oublient rien.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Galipette le Mer 6 Juin 2012 - 21:40

Ca m'est déjà arrivé de faire en sorte d'avoir un truc à dire à mes élèves en début de cours d'un collègue qui avait du mal avec eux et qui en souffrait.
Mais je trouvais un prétexte (un carnet à rendre par exemple) pour eviter de vexer et pas faire style "le collègue a besoin d'un coup de main".

Ca me permettait à la fois d'essayer d'aider le collègue, en lançant aux élèves un "mais vous faites quoi la?" et donc de leur montrer que je n’étais pas d'accord pour qu'ils chahutent, même avec ce collègue, qui malheureusement était critiqué par certains collègues et la direction, à un tel point que les élèves se sentent autorisé à encore plus le chahuter.

Par contre je me verrai pas le faire sans aucun prétexte.
Pour avoir vu, les parents, utiliser le fait que, le chef d’établissement montait régulièrement pour les faire taire et pour engueuler le collègue devant eux, je pense que c'est indispensable que les apparences soient sauves et qu'aucune anbiguité ne reste dans l'esprit des élèves (le collègue est bien un vrai collègue et mérite le respect comme les autres,on ne vient pas à cause du collègue).

Cela dit le prétexte peut, je pense, être aussi le fait que tu es une évaluation importante avec une autre classe.
j'ai déjà sermonné mes élèves dans mon propre cours , en leur disant telle heure, j'ai une évaluation importante, hors de question que je vous entende, même un chouilla, sinon c'est moi que vous allez entendre.


_________________
C'est souvent derrière le brouillard qu'on découvre la lumière.

Galipette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Invité19 le Mer 6 Juin 2012 - 21:45

je ne vois pas en quoi ça peut asseoir l'autorité du prof en difficulté... le bordel recommence deux minutes après, et en attendant l'enseignant est dicrédité.

j'ai déjà eu assez honte de ne pas arriver à virer de cours 2 élèves et devoir aller faire chercher un surveillant...

j'avais une classe difficile, un jour il y a eu un incident et ils m'ont bordélisée comme jamais (ils ont profité que j'étais sortie 2sec de la classe, à 1m hein, pour essayer de rattraper une élève en fugue, la porte était ouverte, ils ont hué et réveillé la moitié de l'étage) ; les collègues à côté sont sortis pour voir ce qui se passait mais je ne pense pas qu'ils seraient intervenus et je leur en sais gré.


Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par frimoussette77 le Mer 6 Juin 2012 - 21:47

Oiseau phenix a écrit:je ne vois pas en quoi ça peut asseoir l'autorité du prof en difficulté... le bordel recommence deux minutes après, et en attendant l'enseignant est dicrédité.

j'ai déjà eu assez honte de ne pas arriver à virer de cours 2 élèves et devoir aller faire chercher un surveillant...

j'avais une classe difficile, un jour il y a eu un incident et ils m'ont bordélisée comme jamais (ils ont profité que j'étais sortie 2sec de la classe, à 1m hein, pour essayer de rattraper une élève en fugue, la porte était ouverte, ils ont hué et réveillé la moitié de l'étage) ; les collègues à côté sont sortis pour voir ce qui se passait mais je ne pense pas qu'ils seraient intervenus et je leur en sais gré.


+1

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervenir dans le cours d'un collègue

Message par Dhaiphi le Mer 6 Juin 2012 - 21:51

Oiseau phenix a écrit:je ne vois pas en quoi ça peut asseoir l'autorité du prof en difficulté... le bordel recommence deux minutes après, et en attendant l'enseignant est dicrédité.
C'est exactement ce que je pense. Sad

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum