Les devoirs à la maison.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 0:59

@fanette a écrit:Tu nous expliques que ta belle-fille avait de gros problèmes d'autonomie. N'est-ce pas ça aussi qui lui pose problème ?
En math, en ce qui me concerne, je fais souvent commencer les exercices en classe et ils sont à finir pour le lendemain. Un élève qui démarre très lentement, ou regarde les petits oiseaux par la fenêtre, aura bien sûr bien plus de travail le soir que le petit copain qui n'aura pas levé le nez de son cahier.
Ses profs sont-ils au courant de ses difficultés ? Cela les rendrait (les auraient rendus car là, c'est un peu tard ! ) peut-être plus compréhensifs ?

L'autonomie a largement évolué même s'il reste encore à faire. Le directeur nous a accueilli avant son inscription et nous avons exposé son parcours: si je résume, une gamine qui a toujours été la dernière de la classe en primaire, qui était en 6ème en collège communautaire (donc un niveau moins exigeant) et une maman qui fait tout à sa place. Le tableau était planté. Deuxième jour d'école elle nous fait une crise de spasmophilie suite à son insomnie pour les exercices de mathématiques (on avait beau lui dire qu'on expliquerait rien n'y a fait). Les premiers jours on s'est dit qu'on était à la limite de la phobie scolaire: elle a été courageuse, elle a dit je vais en cours à son père et à la fin de la semaine on a eu droit à "j'aime bien quand même mon nouveau collège et je suis bien avec vous".

Et si tu as lu mes précédents messages le professeur principal comme le directeur connaissaient tout de son parcours. Le résultat c'est qu'un jour son père va la chercher (elle devait faire des photocopies, ses manuels n'étant toujours pas arrivés), il entre à l'accueil et demande où elle est: une enseignante qu'elle n'a pas dit à son père d'un air de pitié, "Ah oui la petite une telle". Dans le genre elle était déjà repérée et connue de tout le monde (le collège est très petit en même temps [200 élèves], c'est pour cela qu'on l'avait choisi vu son débarquement brutal pour qu'elle puisse rapidement s'y retrouver.

La miss est aussi une personnalité complexe: si tu ne la pousses pas ça n'avancera pas, elle ne fera pas d'elle-même (puisqu'elle a été habituée à ce qu'on fasse à sa place). Aujourd'hui elle a 14 ans donc elle comprend pourquoi on a bataillé même un weekend sur deux, les vacances... et elle voit bien aussi que sa mère fait la même chose avec son petit frère (2nde union, et comme elle dit elle-même, "lui il n'a pas le même père"). On a bataillé sur tout: à 5 ans et demi quand elle est entrée dans ma vie c'était pour aller aux toilettes, c'étaient ses lacets, l'alphabet, les chiffres... Tout. Me souviens d'une scène chez sa mère : on entre dans le couloir, la petite n'a pas posé un pied sur le sol qu'elle est mise sur le bord de l'évier et on la déshabille comme une poupée. Quelques temps plus tard son père constatera que le petit déjeuner vient "tout seul" à elle.

Donc le nez en l'air non, du mal à tout copier ce fut le cas au début et ce d'autant plus que certaines corrections se faisaient oralement sans rien écrire au tableau, même en maths.

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 1:04

@Jenny a écrit:Pour l'année prochaine, ce serait peut être bien de travailler sur certaines lacunes à la fin des vacances (en s'y remettant mi ou fin août), voire d'aborder le premier chapitre de 4e (en maths, lui expliquer les nombres relatifs en prenant des exemples concrets, avec les températures par exemple).
Ca fonctionne bien avec certains élèves en difficulté que j'ai en cours particuliers. Ils abordent l'année un peu plus en confiance. De plus, travailler sur ses lacunes en cours d'année lui rajoute du travail.

C'est prévu. Comme chez sa maman ça ne sera pas suivi, on fixe des objectifs basiques: tables de multiplications, faire du calcul mental, genre 1 / 4 d'heure car c'est seulement un manque d'habitude. En anglais on va traduire du Britney Spears s'il le faut. Et sinon lire pour le français, ce qu'elle veut mais lire. Pour les maths on s'en charge pour revoir le programme de 5ème. Les nombres relatifs elle en a déjà fait cette année. En fait la plupart du temps elle comprend mais plusieurs écueils: les calculs, un manque de rigueur ou une étourderie, et des consignes qui lui échappent. Les trois s'améliorent mais sur le fond elle a compris.

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 1:04

Bon beinh voilà ça fait un roman...

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par User5899 le Dim 10 Juin 2012 - 1:12

@scoeurs a écrit:_ une à deux interros en français par semaine (en dehors du vocabulaire) en grammaire ou autre; au départ jamais reporté, puis systématiquement reporté, donc embouteillage certaines semaines : on a eu plusieurs fois, un devoir de français par heure de cours pendant une semaine;
Ca, c'est quand même un grand mystère pour moi. Avec le peu d'heures qu'il y a aujourd'hui, comment consacrer tout ce temps aux évaluations ? Et pour évaluer quoi, finalement ? Et pour l'enseignant, comment éviter le burn out et tenir jusqu'à 80 ans ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 1:17

Dernière précision. Pourquoi ce collège a encore quelques élèves ? Les autres du quartier ont très mauvaise réputation. On a évité celui dans lequel elle va aller parce qu'on a su qu'elle venait vivre chez nous à peine 15 jours avant la rentrée des classes alors même que nous venions de partir en Vendée. Elle n'était pas sociable et le collège de presque 500 élèves nous a fait peur pour elle avec les circonstances particulières de son arrivée (et le collège communautaire c'était du privé aussi). Quand on a vu les 8 salles de classe par étage et deux étages, les valeurs affichées de l'école, l'accueil très humain du directeur, on s'est dit que c'était le mieux pour que ça se passe en douceur. Avec le recul on a passé une année d'enfer mais c'était peut être une étape nécessaire. Notre seule crainte c'est que ce soit dans le même registre l'an prochain. Je connais une collègue dans ce bahut, j'ai des élèves qui viennent de là, mais c'est difficile de se représenter les choses puisque finalement on a du mal à situer avec certitude son niveau avec les paramètres du collège actuel. En tant qu'enseignante je dirais élève devenue standard avec beaucoup de bonne volonté. Si on lui laisse un peu plus de temps, je pense même qu'elle a un peu de marge et surtout si elle continue de prendre confiance en elle (enfin pas ces dernières semaines...).

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 1:19

Cripure a écrit:
@scoeurs a écrit:_ une à deux interros en français par semaine (en dehors du vocabulaire) en grammaire ou autre; au départ jamais reporté, puis systématiquement reporté, donc embouteillage certaines semaines : on a eu plusieurs fois, un devoir de français par heure de cours pendant une semaine;
Ca, c'est quand même un grand mystère pour moi. Avec le peu d'heures qu'il y a aujourd'hui, comment consacrer tout ce temps aux évaluations ? Et pour évaluer quoi, finalement ? Et pour l'enseignant, comment éviter le burn out et tenir jusqu'à 80 ans ?

Alors là on est bien d'accord. Pour donner une idée. En français elle a pour toute l'année et il va encore en tomber quelques unes 45 notes.

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par roxanne le Dim 10 Juin 2012 - 8:48

C'est en privé ?

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par Derborence le Dim 10 Juin 2012 - 9:06

Autant de devoirs en 5e ? Ce sera comment au lycée ?
Je ne comprends ce système de devoirs fréquemment reportés : sauf cas exceptionnel (prof malade, grande partie de la classe absente à cause des transports ou intempéries...), on ne reporte pas un devoir.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par MarieL le Dim 10 Juin 2012 - 9:17

Eh bien scoeurs quel tableau... Je suis en collège et jamais je n'ai vu un tel rythme de travail, encore moins en 5° !
Il est vrai que les élèves ne sont pas tous égaux devant le travail personnel, je le vois bien en aide aux devoirs : certains ont fini en vingt minutes quand d'autres arrivent à peine à bout d'un exercice à la fin de l'heure (et je parle d'élèves qui travaillent réellement...) Mais plusieurs devoirs chaque semaine ajoutés aux leçons et exercices ce doit être difficile même pour les élèves particulièrement doués !
Le professeur qui ne voit pas ce qu'il peut faire si l'élève n'a pas déjà le niveau en arrivant, hélas, j'y ai eu droit aussi. Tout comme l'indifférence totale devant une vraie progression...
La seule solution que j'aie trouvé c'est d'encourager, de féliciter l'élève, de le soutenir le plus possible : c'est visiblement ce que vous faites. Pour la suite, en général, ce genre d'enseignant n'étant pas majoritaire par ici, je compte sur de meilleurs rapports. Mais si c'est une politique d'établissement peut-être vaut-il mieux qu'elle soit scolarisée ailleurs, même si les classes sont plus chargées ?

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par Jane le Dim 10 Juin 2012 - 9:41

Dans l'ancien collège de Fille Grande (dont elle a été évacuée en janvier pour de multiples raisons), c'était pire que pour ta belle-fille. 4h de travail quotidien, 12 à 15h le WE, 5 à 6h le mercredi. Résultat: une gamine sans cesse au bord des larmes, un grand découragement, et une folle pression sur les épaules des petits 6° !

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 11:08

@roxanne a écrit:C'est en privé ?

Oui, pour les raisons évoquées plus haut.

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 11:09

@Derborence a écrit:Autant de devoirs en 5e ? Ce sera comment au lycée ?
Je ne comprends ce système de devoirs fréquemment reportés : sauf cas exceptionnel (prof malade, grande partie de la classe absente à cause des transports ou intempéries...), on ne reporte pas un devoir.

Pas d'élève absent, pas de prof malade, juste une convenance personnelle du prof visiblement pour tenir le rythme lui-même... Quant au lycée c'est pour cela que beaucoup de 3èmes changent de crémerie.


Dernière édition par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 11:19, édité 1 fois

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 11:11

Axel a écrit:Eh bien scoeurs quel tableau... Je suis en collège et jamais je n'ai vu un tel rythme de travail, encore moins en 5° !
Il est vrai que les élèves ne sont pas tous égaux devant le travail personnel, je le vois bien en aide aux devoirs : certains ont fini en vingt minutes quand d'autres arrivent à peine à bout d'un exercice à la fin de l'heure (et je parle d'élèves qui travaillent réellement...) Mais plusieurs devoirs chaque semaine ajoutés aux leçons et exercices ce doit être difficile même pour les élèves particulièrement doués !
Le professeur qui ne voit pas ce qu'il peut faire si l'élève n'a pas déjà le niveau en arrivant, hélas, j'y ai eu droit aussi. Tout comme l'indifférence totale devant une vraie progression...
La seule solution que j'aie trouvé c'est d'encourager, de féliciter l'élève, de le soutenir le plus possible : c'est visiblement ce que vous faites. Pour la suite, en général, ce genre d'enseignant n'étant pas majoritaire par ici, je compte sur de meilleurs rapports. Mais si c'est une politique d'établissement peut-être vaut-il mieux qu'elle soit scolarisée ailleurs, même si les classes sont plus chargées ?

C'est ce qu'on a effectivement décidé et ce même si on sait que les classes seront plus chargées et peut être un peu plus remuantes (et encore ça reste à voir car il y avait quelques spécimens).

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 11:19

@Jane a écrit:Dans l'ancien collège de Fille Grande (dont elle a été évacuée en janvier pour de multiples raisons), c'était pire que pour ta belle-fille. 4h de travail quotidien, 12 à 15h le WE, 5 à 6h le mercredi. Résultat: une gamine sans cesse au bord des larmes, un grand découragement, et une folle pression sur les épaules des petits 6° !

affraid 2 à 3 h par soir, ponctuellement 4h, le mercredi am 3h à 4h mais obligation de jouer une heure au minimum, et arrêt de tout à 19h obligatoirement. Le weekend on a bloqué pour que ça ne soit que le matin, les am doivent être libres. Le soir on s'est bloqué après la douche et pendant le repas un épisode de policier ou autre pour être au lit à 21h30, et le mercredi vive M6 Replay pour voir un vrai film ou un DVD parce qu'on peut regarder plus tôt. Rien qu'à me relire je trouve cela araignée On s'est adapté mais hors de question de repasser une année comme celle-là, surtout qu'elle recommence à se dire que elle elle n'y arrive pas. Alors qu'en définitive ce n'est pas le cas. Au-delà des encouragements on pense malgré les derniers résultats essayer de lui montrer tout ce en quoi elle a progressé (et c'est énorme !).

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par camille31 le Dim 10 Juin 2012 - 12:52

Ma fille est en 3ème. Elle est bonne élève mais est obligée de consacrer énormément de temps à son travail.
Elle bosse 1h tous les soirs (lundi, mardi, jeudi), 2 à 3h le mercredi après-midi et 6/10h le week-end. Elle commence ses devoirs dès le vendredi soir afin d'étaler le travail.
Elle a énormément d'exercices, de DM et toutes sortes de dossiers/exposés à préparer. A cela s'ajoutent du vocab pour l'anglais et l'espagnol, les leçons de toutes les matières, des recherches à faire, des trucs à imprimer.

A chaque vacances, elle bosse au moins 2 ou 3h par jour. Elle n'a eu quasiment aucun loisirs pour les vacances d'hiver et de Pâques entre tout le travail demandé et les révisions du brevet blanc.

Sa journée du vendredi est hyper chargée et il est déjà arrivé qu'elle ait 3 ou 4 DS ce jour-là.

camille31
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par junior le Dim 10 Juin 2012 - 12:54

Je crois vraiment qu'il faut qu'on réfléchisse au travail que l'on donne. Quand je lis tout vos messages, je suis affraid . En effet, certains élèves travaillent plus que des adultes, ca me laisse un peu perplexe.

junior
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par Jane le Dim 10 Juin 2012 - 13:20

@scoeurs a écrit:
@Jane a écrit:Dans l'ancien collège de Fille Grande (dont elle a été évacuée en janvier pour de multiples raisons), c'était pire que pour ta belle-fille. 4h de travail quotidien, 12 à 15h le WE, 5 à 6h le mercredi. Résultat: une gamine sans cesse au bord des larmes, un grand découragement, et une folle pression sur les épaules des petits 6° !

affraid 2 à 3 h par soir, ponctuellement 4h, le mercredi am 3h à 4h mais obligation de jouer une heure au minimum, et arrêt de tout à 19h obligatoirement. Le weekend on a bloqué pour que ça ne soit que le matin, les am doivent être libres. Le soir on s'est bloqué après la douche et pendant le repas un épisode de policier ou autre pour être au lit à 21h30, et le mercredi vive M6 Replay pour voir un vrai film ou un DVD parce qu'on peut regarder plus tôt. Rien qu'à me relire je trouve cela araignée On s'est adapté mais hors de question de repasser une année comme celle-là, surtout qu'elle recommence à se dire que elle elle n'y arrive pas. Alors qu'en définitive ce n'est pas le cas. Au-delà des encouragements on pense malgré les derniers résultats essayer de lui montrer tout ce en quoi elle a progressé (et c'est énorme !).

Tout dépend où l'on place ses priorités. Fille Grande est une gamine très sérieuse, appliquée, organisée, mais je VEUX qu'elle soit heureuse d'aller à l'école, et qu'elle profite de ses 11 ans. Récupérer à la cuillère une gamine qui a eu 7 ou 8h de cours et repartir sur 4h de devoirs, je ne pense pas que ça puisse épanouir.

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 19:10

@camille31 a écrit:Ma fille est en 3ème. Elle est bonne élève mais est obligée de consacrer énormément de temps à son travail.
Elle bosse 1h tous les soirs (lundi, mardi, jeudi), 2 à 3h le mercredi après-midi et 6/10h le week-end. Elle commence ses devoirs dès le vendredi soir afin d'étaler le travail.
Elle a énormément d'exercices, de DM et toutes sortes de dossiers/exposés à préparer. A cela s'ajoutent du vocab pour l'anglais et l'espagnol, les leçons de toutes les matières, des recherches à faire, des trucs à imprimer.

A chaque vacances, elle bosse au moins 2 ou 3h par jour. Elle n'a eu quasiment aucun loisirs pour les vacances d'hiver et de Pâques entre tout le travail demandé et les révisions du brevet blanc.

Sa journée du vendredi est hyper chargée et il est déjà arrivé qu'elle ait 3 ou 4 DS ce jour-là.

+ 1. Impossible de se poser le vendredi après une longue semaine.
+ 1. Les exposés, les recherches...

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 19:11

@junior a écrit:Je crois vraiment qu'il faut qu'on réfléchisse au travail que l'on donne. Quand je lis tout vos messages, je suis affraid . En effet, certains élèves travaillent plus que des adultes, ca me laisse un peu perplexe.

D'où le fait que les équipes doivent se concerter. J'enseigne en prépa, mes étudiants ne bossent pas plus voire moins Suspect

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les devoirs à la maison.

Message par scoeurs le Dim 10 Juin 2012 - 19:19

@Jane a écrit: Tout dépend où l'on place ses priorités. Fille Grande est une gamine très sérieuse, appliquée, organisée, mais je VEUX qu'elle soit heureuse d'aller à l'école, et qu'elle profite de ses 11 ans. Récupérer à la cuillère une gamine qui a eu 7 ou 8h de cours et repartir sur 4h de devoirs, je ne pense pas que ça puisse épanouir.

C'est exactement ce que je pense. Citation de Lennon paraît-il : Quand je suis allé à l'école, ils m'ont demandé ce que je voulais être quand je serai grand. J'ai répondu "Heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, j'ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie.

Alors personnellement j'aime l'école, j'y crois encore sinon je changerais de métier, mais si on réclame des efforts qu'ils ne soient pas herculéens. Son professeur de mathématiques suite à nos remarques sur les punitions parce qu'elle avait juste la moyenne, nous a dit "Mais vous comprenez, si on lâche maintenant, en 3ème ils ne font plus rien". Elle n'a pas dû tout comprendre à l'école...


Dernière édition par Thalia de G le Lun 11 Juin 2012 - 4:31, édité 1 fois (Raison : Erreur balises de citation)

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum