Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
sand
Esprit sacré

Re: Comment expliquer que Sganarelle traite Don Juan de "Turc"?

par sand le Sam 24 Jan 2009 - 9:02
D'accord, je vais rectifier et ajouter le traité à mes textes. Merci du conseil, si je puis dire.
Mais le récit du supplice, je ne pourrai pas. Trop petite nature.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Comment expliquer que Sganarelle traite Don Juan de "Turc"?

par Abraxas le Sam 24 Jan 2009 - 9:10
Z'avez tort. La littérature parle d'amour et / ou de mort. Si vous écrivez vous-même, vous vous rendrez compte que c'est aussi de ça que vous parlez, au fond. Pourquoi les laisser à l'abri de ce qui fait le fond de l'incitation à écrire ?
Et quitte à les faire écrire, il faut peut-être leur expliquer que c'est ça qui est à la base de l'acte même d'écrire.
avatar
sand
Esprit sacré

Re: Comment expliquer que Sganarelle traite Don Juan de "Turc"?

par sand le Sam 24 Jan 2009 - 9:21
J'effleure beaucoup finalement... Mea culpa. Je n'aime pas l'admettre. Malin, Abraxas...
Fine
Niveau 6

Merci

par Fine le Mar 27 Jan 2009 - 21:42
Merci pour tous ces éclaircissements sur l'emploi du mot "Turc".J'ai en effet un classe avec beaucoup de garçons maghrébins hyper-sensibles à toute forme de racisme ou discrimination.Ils ont donc réagi!
Merci aussi pour le fil de la discussion qui a suivi.En effet, je trouve aussi souvent les profs trop prudes ou pudiques et je n'hésite pas à employer les mots pour nommer les choses, à parler de sexe quand le sexe est là.Si vous tournez autour du pot en étant gêné, c'est pire je trouve!!Et bien souvent, ils sont gênés que vous osiez mais apprécient aussi que vous assumiez!
avatar
John
Médiateur

Re: Comment expliquer que Sganarelle traite Don Juan de "Turc"?

par John le Mer 28 Jan 2009 - 0:10
Pour Voltaire, moi je fais Micromegas. Avec des extraits de Rabelais, La Bruyère, Swift, Cyrano, Pascal et Locke. Souvent ça plaît bien. Et puis on rigole de Fontenelle, on imagine le vieux grison qui essaie de séduire la Marquise dans les Entretiens, on parle de Newton, on évoque Emilie du Châtelet, et comme je le fais toujours à la fin de l'année, ça laisse une bonne impression aux élèves.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
retraitée
Vénérable

téléfilm

par retraitée le Mer 28 Jan 2009 - 17:01
@Abraxas a écrit:C'est quand même terrible pour Voltaire…
Z'avez pas regardé le téléfilm sur l'Affaire Calas hier soir sur Arte ? Du super-matériel scolaire — deux heures de cours par vidéo interposée.
Et ce qui en ressort, c'est qu'on fait toujours de Voltaire des textes qui ne comptaient pour ainsi dire pas, à l'époque. Le Traité sur la tolérance est autrement important que Candide, ou Jeannot et Colin — les Contes étaient des "petits pâtés" que Voltaire "offrait à [s]on éditeur pour ses étrennes".
Et le récit du supplice de Calas, ça marque autrement les élèves que les mutilations du nègre. D'autant que Voltaire gagnait pas mal d'argent (il avait l'une des premières fortunes de France à sa mort) avec la Compagnie des Indes.
Ce que j'ai personnellement regretté, outre que le rôle de Voltaire ait été confié à Claude Rich (excellent acteur, mais qui n'avait pas le physique de l'emploi) c'est qu'on n'ait pas assez insisté sur le démontage de l'accusation par Voltaire (ch 1), impossibilité matérielle et psychologique. On a ici un magnifique exemple de raisonnement "judiciaire". J'ai autrefois étudié cela à propos de l'argumentation.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Comment expliquer que Sganarelle traite Don Juan de "Turc"?

par Abraxas le Mer 28 Jan 2009 - 19:10
"Tourner autour du pot"… Ça m'a toujours fait rêver.
Comme "se faire casser le pot", que l'on trouve chez Proust.
Souvenir d'une étude en classe de la trilogie de Greuze, la Cruche cassée, l'Oiseau mort, le miroir brisé. Superbe texte de Diderot là-dessous.
Comment ? Que dites-vous ? Que la littérature ne parle pas toujours de sexe ? Ni la peinture ?
Parlez plus fort, je n'entends pas, suite à des manœuvres douteuses en mn âge tendre…
Contenu sponsorisé

Re: Comment expliquer que Sganarelle traite Don Juan de "Turc"?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum