Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par John le Lun 11 Juin - 9:03
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/08/97001-20120608FILWWW00364-peillon-les-enfants-francais-souffrent.php

Le ministre de l'Education, Vincent Peillon, a critiqué aujourd'hui le petit nombre de jours de classe des élèves en école primaire, affirmant que "144 jours de classe pour les enfants du primaire français, c'est une exception et ça leur coûte cher et ça nous coûte cher". "Les sociologues disent, concernant les enfants français, (que) ce sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits Japonais", a dit le ministre sur Europe 1. "On ne peut pas en être fiers collectivement, il y a le plus de stress, de souffrance et même de suicides en France, il n'est pas interdit d'apprendre et d'être heureux et même, pour être motivé à apprendre, il faut avoir un peu de plaisir", a-t-il ajouté.

"Nos élèves ont beaucoup moins de jours de classe que leur aînés, ma génération travaillait, pas seulement le samedi matin, mais aussi le samedi après-midi", a poursuivi le ministre. "Il n'y avait pas non plus de vacances aussi longues", a-t-il également relevé. "Aujourd'hui, nous approchons du baccalauréat, un certain nombre de collégiens ou de lycéens qui sont dans ces centres d'examen vont se retrouver le 10 juin, le 15 juin, livrés à eux-mêmes. Lorsque les familles ont les moyens de leur offrir un certain nombre d'activités, tout va bien, quand ce n'est pas le cas, ça fait des jeunes qui ne sont pas pris en charge par la collectivité", a ajouté Vicent Peillon.

A propos de la longueur des vacances, "il n'y a pas de tabou, ma mission c'est l'intérêt général, en France, la grande question, c'est la réussite de tous nos enfants", a-t-il conclu. Les décisions concernant les sujets liés à l'éducation, y compris celui des rythmes scolaires, seront prises "fin juillet" après concertation, avant une loi de programmation à l'automne, avait annoncé le ministre après avoir reçu les syndicats d'enseignants.


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Cath
Bon génie

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Cath le Lun 11 Juin - 9:14
@John a écrit:http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/06/08/97001-20120608FILWWW00364-peillon-les-enfants-francais-souffrent.php

Le ministre de l'Education, Vincent Peillon, a critiqué aujourd'hui le petit nombre de jours de classe des élèves en école primaire, affirmant que "144 jours de classe pour les enfants du primaire français, c'est une exception et ça leur coûte cher et ça nous coûte cher". "Les sociologues disent, concernant les enfants français, (que) ce sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits Japonais", a dit le ministre sur Europe 1.


lol!
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Libé-Ration le Lun 11 Juin - 9:17
Et les petits japonais, ils ont trop de vacances ? !
chevalier
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par stench le Lun 11 Juin - 9:24
Donc si j'en crois notre ministre, les enseignants et l'école sont responsables " du stress, de (la) souffrance et même de suicides en France".

Ca fait plaisir à entendre. Heureusement qu'il est là pour sauver nos enfants. chevalier
avatar
A Tuin
Sage

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par A Tuin le Lun 11 Juin - 10:18
@John a écrit:un certain nombre de collégiens ou de lycéens vont se retrouver le 10 juin, le 15 juin, livrés à eux-mêmes. Lorsque les familles ont les moyens de leur offrir un certain nombre d'activités, tout va bien, quand ce n'est pas le cas, ça fait des jeunes qui ne sont pas pris en charge par la collectivité

affraid affraid affraid affraid affraid

Ah, parce que la société devrait prendre en charge l'amusement et l'animation de ces grands bébés de 13 à 18 ans ????
Ils ne sont pas assez grands pour s'occuper tous seuls ??
On vit vraiment dans une pauvre société actuellement. On a bien dû être un paquet à ne pas avoir eu les "activiteïs" à nos époques respectives, et pourtant on trouvait bien de quoi s'occuper.... Franchement Rolling Eyes
C'est une nouvelle mode ça, les adultes devoir prendre en charge/assumer le mumuse de sa progéniture.
Autrefois il n'y a même pas si longtemps, quand on était petit on s'occupait bien tout seul. Je ne comprends pas ce besoin qui s'est créé, de devoir assister tout ce que fait un jeune. On s'apprend en fonction des habitudes qu'on nous donne : quand on est gamin un rien peut suffire à occuper. Après évidemment si l'adulte l'habitue à le maniérer, à le sortir tous les jours à des choses chaque fois plus diverses et variées ou excentriques, c'est normal que le gosse s'habitue au luxe puis en vienne à réclamer ce qu'il considère comme un dû.
Il y a la lecture, le sport, les balades, la télé. Ça fait de quoi faire déjà ! Quand j'avais ces âges-là on n'est jamais venu me maniérer de savoir ce que je voulais faire ou comment je voulais faire, je m'occupais bien toute seule et j'en étais ravie Razz
Et puis si les jeunes de maintenant se sentent à ce point désœuvrés, il existe aussi les cahiers de vacances Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil . Ou alors ils peuvent aussi aller passer quelques jours avec leurs grands-parents par exemple, qui seront la plupart du temps ravis de les recevoir.
avatar
*Lady of Shalott*
Fidèle du forum

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par *Lady of Shalott* le Lun 11 Juin - 10:27
Oh là là... quel ramassis d'âneries... :shock: c'est l'atmosphère malsaine du ministère de l'EN qui nous le rend malade comme ça, notre ministre ?
avatar
WonderWoman
Prophète

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par WonderWoman le Lun 11 Juin - 10:31
@stench a écrit:Donc si j'en crois notre ministre, les enseignants et l'école sont responsables " du stress, de (la) souffrance et même de suicides en France".

Ca fait plaisir à entendre. Heureusement qu'il est là pour sauver nos enfants. chevalier
et le stress et la souffrance et les suicides des profs ?

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
avatar
A Tuin
Sage

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par A Tuin le Lun 11 Juin - 10:39
Oui parce que les enfants actuels et tous âges confondus, je ne les sens pas particulièrement souffrants.
(ou tout du moins, pas au niveau de la langue !)
avatar
steph.stephy3
Niveau 5

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par steph.stephy3 le Lun 11 Juin - 10:45
Et bien ça n'aura pas duré longtemps le plus profond respect du gouvernement envers les enseignants.
Avant, nous étions d'incapables paresseux, aujourd'hui des tortionnaires poussant les élèves au suicide.


Mais pourquoi on ne leur fait pas des procès en diffamation à ces Ministres ????

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Condorcet le Lun 11 Juin - 10:49
Juste avant le deuxième tour des législatives, c'est trop bête ! Razz

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Duplay
Expert

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Duplay le Lun 11 Juin - 10:50
@condorcet a écrit:Juste avant le deuxième tour des législatives, c'est trop bête ! Razz

lol! sorciere2
avatar
Patissot
Vénérable

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Patissot le Lun 11 Juin - 10:51
@A Tuin a écrit:
@John a écrit:un certain nombre de collégiens ou de lycéens vont se retrouver le 10 juin, le 15 juin, livrés à eux-mêmes. Lorsque les familles ont les moyens de leur offrir un certain nombre d'activités, tout va bien, quand ce n'est pas le cas, ça fait des jeunes qui ne sont pas pris en charge par la collectivité

affraid affraid affraid affraid affraid

Ah, parce que la société devrait prendre en charge l'amusement et l'animation de ces grands bébés de 13 à 18 ans ????
Ils ne sont pas assez grands pour s'occuper tous seuls ??
On vit vraiment dans une pauvre société actuellement. On a bien dû être un paquet à ne pas avoir eu les "activiteïs" à nos époques respectives, et pourtant on trouvait bien de quoi s'occuper.... Franchement Rolling Eyes
C'est une nouvelle mode ça, les adultes devoir prendre en charge/assumer le mumuse de sa progéniture.
Autrefois il n'y a même pas si longtemps, quand on était petit on s'occupait bien tout seul. Je ne comprends pas ce besoin qui s'est créé, de devoir assister tout ce que fait un jeune. On s'apprend en fonction des habitudes qu'on nous donne : quand on est gamin un rien peut suffire à occuper. Après évidemment si l'adulte l'habitue à le maniérer, à le sortir tous les jours à des choses chaque fois plus diverses et variées ou excentriques, c'est normal que le gosse s'habitue au luxe puis en vienne à réclamer ce qu'il considère comme un dû.
Il y a la lecture, le sport, les balades, la télé. Ça fait de quoi faire déjà ! Quand j'avais ces âges-là on n'est jamais venu me maniérer de savoir ce que je voulais faire ou comment je voulais faire, je m'occupais bien toute seule et j'en étais ravie Razz
Et puis si les jeunes de maintenant se sentent à ce point désœuvrés, il existe aussi les cahiers de vacances Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil . Ou alors ils peuvent aussi aller passer quelques jours avec leurs grands-parents par exemple, qui seront la plupart du temps ravis de les recevoir.

Ce qui m'interpelle c'est surtout la volonté de tenir les gens à l'écart de l'ennui, comme s'il s'agissait d'une expérience nocive qu'il faut éviter à tout prix. C'est d'autant plus stupide que l'on ne leur propose jamais que de vains divertissements pour les en détourner. Le remède semble pire que le mal.


Dernière édition par Patissot le Lun 11 Juin - 10:52, édité 1 fois

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
avatar
steph.stephy3
Niveau 5

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par steph.stephy3 le Lun 11 Juin - 10:52
C'était vraiment le choix entre la peste et le choléra ces présidentielles...

Je préférais encore être taxée de feignasse, tiens !

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!
avatar
Duplay
Expert

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Duplay le Lun 11 Juin - 10:56
@steph.stephy3 a écrit:C'était vraiment le choix entre la peste et le choléra ces présidentielles...

Je préférais encore être taxée de feignasse, tiens !

L'un n'empêche pas l'autre, voyons !
C'est parce que nous n'en ramons pas une pour faire réussir nos élèves qu'il nous reste de l'énergie à revendre pour les martyriser.
C'est pourtant simple... professeur Twisted Evil :aaq:
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Presse-purée le Lun 11 Juin - 10:56
Certains de ses propos sont effectivement maladroits...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Pseudo le Lun 11 Juin - 10:57
Je suis toujours surprise quand quelqu'un défend une position au prix d'un gros mensonge.

Non, dans les années 70 on n'allait pas en classe le samedi après-midi, et en plus on avait plus de vacances, la rentrée de septembre avait lieu mi-septembre. Contrairement à ce que prétend Peilon : "Nos élèves ont beaucoup moins de jours de classe que leur aînés, ma génération travaillait, pas seulement le samedi matin, mais aussi le samedi après-midi".
Et c'est consultable sur le site du ministère,ici

Cela discrédite complètement le discours du monsieur, qu'il ait tort ou raison sur le fond.


Dernière édition par Pseudo le Lun 11 Juin - 11:00, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Duplay
Expert

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Duplay le Lun 11 Juin - 10:58
@Presse-purée a écrit:Certains de ses propos sont effectivement maladroits...

Celle-là, on peut la garder comme exemple pour illustrer ce qu'est un euphémisme ! Razz Laughing
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Thalia de G le Lun 11 Juin - 10:59
@Patissot a écrit:Ce qui m'interpelle c'est surtout la volonté de tenir les gens à l'écart de l'ennui, comme s'il s'agissait d'une expérience nocive qu'il faut éviter à tout prix. C'est d'autant plus stupide que l'on ne leur propose jamais que de vains divertissements pour les en détourner. Le remède semble pire que le mal.
Je suis d'accord avec toi. On oublie trop facilement que l'ennui peut être fécond, qu'il peut être l'occasion de réfléchir, de faire mûrir ce qui a été appris et tout simplement de se reposer.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
steph.stephy3
Niveau 5

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par steph.stephy3 le Lun 11 Juin - 11:08
Maladroit ???
Mais nous sommes carrément dans l'insulte !!
Franchement, je haïssais Sarko et sa clique, mais expliquez-moi en quoi il est plus grave d'affirmer que les instits de maternelle changent des couches, ce qui a valu un tollé général que de dire à mots à peine couverts que les enseignants en France sont responsables des suicides de certains enfants ???
C'est grave, là !! Oh !

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!
avatar
Docteur OX
Grand sage

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Docteur OX le Lun 11 Juin - 11:09
Je ne comprends rien à la pensée et aux objectifs de Peillon dans le domaine de l'EN. Il veut faire plaisir à tout le monde ou quoi ? Comme avec Chatel, je sens que les enseignants sont perçus comme de simples outils (dociles et dépourvus d 'initiative) destinés à réaliser les rêveries les + neuneus des pédagogues officiels et autres experts en sciences de l'éducation.
avatar
Kitty Kitten
Niveau 8

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Kitty Kitten le Lun 11 Juin - 11:09
Mowgli a écrit:
@steph.stephy3 a écrit:C'était vraiment le choix entre la peste et le choléra ces présidentielles...

Je préférais encore être taxée de feignasse, tiens !

L'un n'empêche pas l'autre, voyons !
C'est parce que nous n'en ramons pas une pour faire réussir nos élèves qu'il nous reste de l'énergie à revendre pour les martyriser.
C'est pourtant simple... professeur Twisted Evil :aaq:

Bien dit. +1 Twisted Evil
avatar
steph.stephy3
Niveau 5

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par steph.stephy3 le Lun 11 Juin - 11:11
Mais qu'ils la privatisent, l'école et qu'on en finisse.
J'en ai marre de devoir être obligée de me défendre de tous les côtés.

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!
Cath
Bon génie

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Cath le Lun 11 Juin - 11:11
@Pseudo a écrit:Je suis toujours surprise quand quelqu'un défend une position au prix d'un gros mensonge.

Non, dans les années 70 on n'allait pas en classe le samedi après-midi, et en plus on avait plus de vacances, la rentrée de septembre avait lieu mi-septembre. Contrairement à ce que prétend Peilon : "Nos élèves ont beaucoup moins de jours de classe que leur aînés, ma génération travaillait, pas seulement le samedi matin, mais aussi le samedi après-midi".
Et c'est consultable sur le site du ministère,ici

Cela discrédite complètement le discours du monsieur, qu'il ait tort ou raison sur le fond.

Je confirme.
Et l'année scolaire s'arrêtait le 30 juin pour les collèges, vers le 5 juin pour les lycées.
avatar
ysabel
Devin

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par ysabel le Lun 11 Juin - 11:21
il commence sérieusement à me courir sur le haricot, Peillon ! furieux

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par User5899 le Lun 11 Juin - 11:27
@Pseudo a écrit:Je suis toujours surprise quand quelqu'un défend une position au prix d'un gros mensonge.

Non, dans les années 70 on n'allait pas en classe le samedi après-midi, et en plus on avait plus de vacances, la rentrée de septembre avait lieu mi-septembre. Contrairement à ce que prétend Peilon : "Nos élèves ont beaucoup moins de jours de classe que leur aînés, ma génération travaillait, pas seulement le samedi matin, mais aussi le samedi après-midi".
Et c'est consultable sur le site du ministère,ici

Cela discrédite complètement le discours du monsieur, qu'il ait tort ou raison sur le fond.
Pseudo, les établissements scolaires secondaires (lycées d'époque, de la 6e à la T) ont fermé le samedi am en 1981 suite aux 39h de Mitterrand. Et je pense qu'il y avait moins de vacances : seulement 3 jours à la Toussaint et une semaine seulement en février, avec un Bac aux mêmes dates qu'aujourd'hui, et une reprise vers le 15 septembre.
Contenu sponsorisé

Re: Vincent Peillon : "Les enfants français sont ceux qui souffrent le plus, avec les petits japonais".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum