Gérer les temps morts ou les flottements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Lama Blanc le Mar 12 Juin 2012 - 9:32

Alors voilà, je suis débutant et je me fais encore facilement bordélisé alors que je suis censé être dans un collège tranquille. Les élèves sont très joyeux....trop joyeux et ça vire facilement aux éclats de rire et aux bavardages vache chat . Comme ce n'est pas méchant, j'ai du mal à les punir et les rares fois ou je le fais, ça plombe l'ambiance...plus aucun élève ne participe...
De plus, je me dis toujours que c'est parce que j'ai laissé un temps mort que cette agitation prend.
Des temps morts ou flottements interviennent :
  • lors du démarrage quand je leur fait un bref rappel (en 2 ou 3 phrases) du cours précédent
  • quand je leur rend leurs copies
  • quand je leur donne un peu de temps pour faire des exercices (d'ailleurs j'ai toujours peur de donner trop de temps ou pas assez et comme certains vont beaucoup plus vite que d'autres, dur de savoir) livre
  • quand un élève distribue aux autres un document (qu'il faut découper en plus)
  • quand j'envoie un cancre élève en difficulté au tableau et que les autres attendent désespérément que quelque chose de nouveau vienne s'inscrire au tableau. Après avoir réexpliquer la notion devant un élève qui fait "oui oui" puis poursuivi par un "et donc dans notre cas c'est quoi ?" devant le même élève cette fois aphone pale , je finis par lui donner les réponses.


Comment arrivez vous à avoir le calme dans ces moments où les élèves "s'ennuient" ?

_________________
tout n'est qu'illusion...

Lama Blanc
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Nuits le Mar 12 Juin 2012 - 10:14

Lama Blanc a écrit:Alors voilà, je suis débutant et je me fais encore facilement bordélisé alors que je suis censé être dans un collège tranquille. Les élèves sont très joyeux....trop joyeux et ça vire facilement aux éclats de rire et aux bavardages vache chat . Comme ce n'est pas méchant, j'ai du mal à les punir et les rares fois ou je le fais, ça plombe l'ambiance...plus aucun élève ne participe...
De plus, je me dis toujours que c'est parce que j'ai laissé un temps mort que cette agitation prend.
Des temps morts ou flottements interviennent :
  • lors du démarrage quand je leur fait un bref rappel (en 2 ou 3 phrases) du cours précédent
    Je ne fais pas le rappel seule, j'interroge (mais sans évaluer) les élèves. Sinon, je parle dans vent

  • quand je leur rend leurs copies. Je rends les copies en fin d'heure si possible et on corrige le cours suivant. Sinon, je classe les copies selon le plan de classe, ça va plus vite pour les rendre. Dès que l'élève a sa copie, il la lit en silence (pour se remettre en tête les consignes, prendre connaissance de l'appréciation générale etc.) et corrige les fautes d'orthographe / les erreurs d'étourderie facilement repérables. Il faut leur donner une raison valable de le faire (autant de points qu'ils n'auront pas à reprendre à la maison par exemple). Si le volume sonore monte trop, j'interromps la distribution. Pas deux minutes seulement hein. Jusqu'à la fin de l'heure, voire jusqu'au cours suivant (je n'ai eu à le faire qu'une fois)
  • quand je leur donne un peu de temps pour faire des exercices (d'ailleurs j'ai toujours peur de donner trop de temps ou pas assez et comme certains vont beaucoup plus vite que d'autres, dur de savoir) livre je prévois toujours un exercice supplémentaire pour les plus rapides. Comme ces sont peu nombreux, je ramasse leur travail en fin d'heure pour le leur corriger. Sinon, je charge un élève rapide et sérieux d'aider, dans le calme, un moins rapide un fois qu'il a terminé ses propres exercices
  • quand un élève distribue aux autres un document (qu'il faut découper en plus). Soit je distribue moi-même, soit je confie les documents à plusieurs élèves (un par rangée), ce qui va plus vite. Les ciseaux ne sont pas autorisés dans mon cours. Il n'y a rien à découper.
  • quand j'envoie un cancre élève en difficulté au tableau et que les autres attendent désespérément que quelque chose de nouveau vienne s'inscrire au tableau. Après avoir réexpliquer la notion devant un élève qui fait "oui oui" puis poursuivi par un "et donc dans notre cas c'est quoi ?" devant le même élève cette fois aphone pale , je finis par lui donner les réponses.
    J'essaie de ne pas me retrouver dans ce genre de situation, même si ce n'est pas toujours évident. Pour un élève en difficulté, je "triche" un peu: pendant que les élèves travaillent à leur place, je passe dans les rangs et regarde ce qu'ils font. Quand un élève en difficulté est arrivé à faire un exo / trouver une bonne réponse, je le lui dis et l'encourage. Parfois, je l'aide un peu, beaucoup. Souvent, l'élève en question est le premier à vouloir passer ensuite au tableau.
    Quand c'est un élève timide, je le préviens à l'avance en l'encourageant: ta réponse est juste, c'est bien. Tu vas pouvoir passer au tableau ! Du coup, il n'est pas pris au dépourvu et ne panique pas une fois au tableau.
    Quand il arrive qu'un élève "sèche" au tableau, je finis par demander aux autres de "l'aider". Soit ils donnent la bonne réponse (si on est pressé), soit ils doivent trouver un indice pertinent / rappeler la règle




Comment arrivez vous à avoir le calme dans ces moments où les élèves "s'ennuient" ?

Pour ces différents moments (sauf le dernier point), je laisse quand même passer un relatif bavardage. C'est un moment de respiration. Puisqu'un élève ne restera pas concentré 55 min de suite (c'est vrai que c'est long, surtout quand c'est la septième heure de cours), je préfère qu'il relâche son attention pendant la distribution d'un document/ d'une copie que pendant que j'explique une notion importante. J'exige simplement un volume sonore correcte pendant ces moments-là.
Par contre, quand un élève passe au tableau, pas de bavardage autorisé.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Marcassin le Mar 12 Juin 2012 - 10:18

Quand tu rends les copies, prévois une petite tâche simple pour les occuper. Noter les devoirs par exemple. Autre technique : commente ensemble les copies, une par une si tu le souhaites, avant de les rendre toutes ensemble. En général tu as toute leur attention, du coup.

Quand j'étais au collège j'évitais toujours de laisser les élèves découper eux-mêmes : perte de temps, dissipation et bouts de papier.

Pour les bavardages pendant ton rappel du cours, c'est pas normal. Tu dois pouvoir obtenir un silence rituel : suis le conseil de Nuits par exemple.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par el_alba le Mar 12 Juin 2012 - 10:33

Tout pareil que Nuits! Smile

Interroge-les pour le rappel, découpe tout avant (même si tu n'éviteras pas les inconditionnels du découpage de sortir leurs ciseaux pour redécouper un tout petit bout Rolling Eyes ), rend les copies en fin d'heure...
Je suis également d'accord sur le fait qu'un léger bavardage est tolérable à ces moments (sauf lors du rappel du cours). Mais il faut que cela cesse dès la reprise de l'activité suivante.

Moi quand je rend les copies, ils ont souvent tendance à essayer de savoir les notes des autres avant même de regarder la leur, du coup, je menace de diviser par 2 toute note que j’entends à voix haute Twisted Evil . Bon je ne le fais pas, mais ça les calme un peu !

el_alba
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Dinaaa le Mar 12 Juin 2012 - 10:33

lors du démarrage quand je leur fait un bref rappel (en 2 ou 3 phrases) du cours précédent
-> ils DOIVENT être attentifs, sinon ça sert à rien : interroge un élève, ne fais pas le rappel toi-même. Note sur 5 au besoin, ils seront + motivés et lèveront la main pour participer !

quand je leur rend leurs copies
-> c'est inévitable chez moi "t'as eu combien" ? et compagnie... je laisse couler...

quand je leur donne un peu de temps pour faire des exercices (d'ailleurs j'ai toujours peur de donner trop de temps ou pas assez et comme certains vont beaucoup plus vite que d'autres, dur de savoir)
-> on peut parler doucement avec son voisin pendant un exercice, mais pas d'éclat de rire, pas de discussion à travers la salle. Je suis très présente dans les rangs pendant les exo, ça limite les dérapages. Toujours prévoir un exercice d'écriture (texte à rédiger) pour les + rapides, ça les occupe et c'est très bien pour eux.

quand un élève distribue aux autres un document (qu'il faut découper en plus)
-> jamais un élève ne distribue chez moi : JE distribue, interdiction de couper : on plie, on colle, on travaille. Je n'ai rien contre quelques bavardages à ce moment là ("passe ta colle !!!"), mais on se remet vite au travail.

quand j'envoie un cancre élève en difficulté au tableau et que les autres attendent désespérément que quelque chose de nouveau vienne s'inscrire au tableau. Après avoir réexpliquer la notion devant un élève qui fait "oui oui" puis poursuivi par un "et donc dans notre cas c'est quoi ?" devant le même élève cette fois aphone , je finis par lui donner les réponses.
-> il faut le guider, ne pas laisser le silence s'installer, c'est dur pour ceux qui attendent, mais c'est horrible pour celui qui est au tableau. Je ne laisse jamais un élève patauger, je lui demande d'écrire comme il le sent, et on part de son erreur pour corriger ensemble ensuite. J'essaie de leur faire comprendre qu'on a le droit de se tromper, qu'il n'y a pas de honte. J'ai presque toujours des moqueries en début d'année : je vire de cours, j'appelle les parents, je punis durement et ça ne se reproduit jamais. Le respect d'autrui, c'est la base pour pouvoir travailler au tableau. Parfois les élèves sont tellement bloqués qu'ils n'osent même pas écrire : je prends le feutre, je leur demande de me "dire les lettres" et j'écris à leur place, dans un premier temps au moins. Le premier qui parle dans la classe à ce moment-là est sévèrement puni, le temps de travail est sacré.


Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Fesseur Pro le Mar 12 Juin 2012 - 11:42

Ces moments de flottements sont à mon sens inévitables et des temps de respirations obligés pour les élèves ( sauf le premier ).
Après, faut pas que ça déborde.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Fesseur Pro le Mar 12 Juin 2012 - 11:45

Lama Blanc a écrit:. Comme ce n'est pas méchant, j'ai du mal à les punir et les rares fois ou je le fais, ça plombe l'ambiance...plus aucun élève ne participe...
Pas grave que ça plombe l'ambiance.
C'est préférable au souk.
On n'est malheureusement pas là pour être aimé et de toute façon les élèves apprécient davantage un prof autoritaire qu'un prof trop gentil.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Lama Blanc le Mar 12 Juin 2012 - 12:17

Un grand merci pour toutes vos réponses aau

Je m’aperçois en vous lisant que je ne suis pas assez strict par moments. Il va falloir que je force ma nature pour être plus sévère, ça va être dur !

Nuits a écrit:Sinon, je charge un élève rapide et sérieux d'aider, dans le calme, un moins rapide un fois qu'il a terminé ses propres exercices

alors j'ai du mal à voir ce que ça donne => Tu veux dire que tu déplaces cet élève auprès d'un moins rapide (dans ma classe, toutes les chaises sont occupées, il faudrait donc que j’intervertisse 2 élèves momentanément...) ou alors que tel le professeur, cet élève circule dans les rangs pour aider les autres ?
...ça donne des idées, je vois déjà une de mes classes (avec 2 très bons et très volontaires) dans lequel le second cas est possible, ce serait original et efficace : 3 professeurs pour le prix d'un aao




_________________
tout n'est qu'illusion...

Lama Blanc
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Letizuqui le Mar 12 Juin 2012 - 15:43

Tous ces conseils me semblent avisés. D'ailleurs, je vais en mettre certains en pratique dans mes cours.

Pour ce qui est de la note dite à voix haute aux camarades, moi, je préviens que j'enlève 1 point sur le contrôle si je l'entends. Du coup, je n'ai pas de problème avec ça.

Letizuqui
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Dionysos le Mar 12 Juin 2012 - 17:00

- Le contrôle toujours rendu en FIN d'heure. Idem, si trop de bruit -> stopper la distribution. Ils le regarde chez eux et on en fait la correction la fois d'après, basta.
- Le rappel du cours précédent toujours fait par un élève. Au collège, note orale sur 5. "Tu n'as pas appris = 0".

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Ragnetrude le Mar 12 Juin 2012 - 19:11

J'ai lu sur ce forum un conseil très judicieux donc je le répète : Lorsque je mets les élèves au travail, je lance l'activité et plutôt que de tourner dans les rangs je m'assois à mon bureau (chose que je ne fais jamais à d'autres moments), et je me mets au travail (ou fait semblant) lecteur .
Bizarrement, les élèves m'imitent et se mettent beaucoup plus rapidement au travail et en silence !!! professeur J'attends un petit moment puis je me lève pour passer dans les rangs. Ça paraît idiot mais avec moi ça fonctionne vraiment !!

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Lama Blanc le Mer 13 Juin 2012 - 4:30

Haldetrude a écrit:J'ai lu sur ce forum un conseil très judicieux donc je le répète : Lorsque je mets les élèves au travail, je lance l'activité et plutôt que de tourner dans les rangs je m'assois à mon bureau (chose que je ne fais jamais à d'autres moments), et je me mets au travail (ou fait semblant) lecteur .
Bizarrement, les élèves m'imitent et se mettent beaucoup plus rapidement au travail et en silence !!! professeur J'attends un petit moment puis je me lève pour passer dans les rangs. Ça paraît idiot mais avec moi ça fonctionne vraiment !!

ah faut que j'essaie voir si ça marche vraiment Very Happy un peu de comédie pour la bonne cause !

_________________
tout n'est qu'illusion...

Lama Blanc
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par gelsomina31 le Mer 13 Juin 2012 - 5:59

Haldetrude a écrit:J'ai lu sur ce forum un conseil très judicieux donc je le répète : Lorsque je mets les élèves au travail, je lance l'activité et plutôt que de tourner dans les rangs je m'assois à mon bureau (chose que je ne fais jamais à d'autres moments), et je me mets au travail (ou fait semblant) lecteur .
Bizarrement, les élèves m'imitent et se mettent beaucoup plus rapidement au travail et en silence !!! professeur J'attends un petit moment puis je me lève pour passer dans les rangs. Ça paraît idiot mais avec moi ça fonctionne vraiment !!

Ça marche aussi en CM2.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par arcenciel le Mer 13 Juin 2012 - 9:20

gelsomina31 a écrit:
Haldetrude a écrit:J'ai lu sur ce forum un conseil très judicieux donc je le répète : Lorsque je mets les élèves au travail, je lance l'activité et plutôt que de tourner dans les rangs je m'assois à mon bureau (chose que je ne fais jamais à d'autres moments), et je me mets au travail (ou fait semblant) lecteur .
Bizarrement, les élèves m'imitent et se mettent beaucoup plus rapidement au travail et en silence !!! professeur J'attends un petit moment puis je me lève pour passer dans les rangs. Ça paraît idiot mais avec moi ça fonctionne vraiment !!

Ça marche aussi en CM2.
C'est ce que je fais depuis toujours... montrer l'exemple. Je faisais pareil pendant la sieste en PS: je m'allongeais et je distillais quelques "chut"...

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Ragnetrude le Mer 13 Juin 2012 - 9:22

oui je précise que ça marche avec des 6e-5e... pas sûr pour les plus âgés...

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer les temps morts ou les flottements

Message par Mauvette le Mer 13 Juin 2012 - 9:45

Pour la note orale sur 5, vous leur donnez tout de suite, ou vous attendez la fin du trimestre ?
Parce que j'aimerai instaurer ce rituel l'année prochaine, mais je me vois déjà avoir à faire à des réclamations pour connaître la note au plus vite, etc...

Mauvette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum