Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
saramea
Habitué du forum

"L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par saramea le Jeu 14 Juin 2012 - 18:52
J'ai lu cette phrase dans Trouver le mot juste, Profil Hatier. J'ai été très étonnée. Le saviez-vous? Qu'en pensez-vous?
Je l'utilise à l'écrit: c'est mal? heu
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par User5899 le Jeu 14 Juin 2012 - 19:00
heu
avatar
Oudemia
Empereur

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Oudemia le Jeu 14 Juin 2012 - 19:04
Y aurait-il des gens pour lui reprocher d'avoir été dans le vent comme le signale le TLFI ?
avatar
saramea
Habitué du forum

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par saramea le Jeu 14 Juin 2012 - 19:05
Le français écrit n'aime pas trop les anglicismes, mais je pensais que celui-ci était admis...
avatar
jilucorg
Neoprof expérimenté

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par jilucorg le Jeu 14 Juin 2012 - 19:08
L'ATILF (http://atilf.atilf.fr/), avec son Trésor de la langue française informatisé, ne paraît pas de cet avis :

CRÉDIBLE, adj.
[En parlant d'une pers. ou d'une chose] Que l'on peut croire; auquel on peut attacher un certain degré de confiance ou de vraisemblance :

J'aime la farce, mais longue et réaliste. Si j'invente des noms, des lieux et des circonstances, je veux qu'ils soient crédibles et qu'ils pèsent leur poids.
COCTEAU, La Difficulté d'être, 1947, p. 164.
Rem. Noté comme ,,très à la mode`` ainsi que crédibilité dans les milieux eccl. par GIRAUD-PAMART Nouv. 1974 : La réforme liturgique est-elle crédible?
Prononc. : []. Étymol. et Hist. 1er tiers XVe s. (La Passion Nostre Seigneur Jhesu Crist, Semur, 6221 ds Revue bourguignonne, t. 13) 1637 (CRESPIN, Thresor des trois langues d'apr. FEW), à nouv. en usage dans la 2e moitié du XXe s. Empr. au lat. class. credibilis « qui peut être cru ». Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. CELLARD (J.). Notules. Monde (Le). 15-16 sept. 1974, p. 15. GIRAUD (J.), PAMART (P.), RIVERAIN (J.). Mots ds le vent. Vie Lang. 1970, pp. 157-158.
avatar
Trinity
Sage

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Trinity le Jeu 14 Juin 2012 - 20:40
Et on est censé utiliser quoi ? Croyable ? C'est moche, je trouve.

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par User5899 le Jeu 14 Juin 2012 - 21:10
@saramea a écrit:Le français écrit n'aime pas trop les anglicismes, mais je pensais que celui-ci était admis...
Heu... C'est un mot d'une excellente latinité Very Happy
avatar
Finrod
Expert spécialisé

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Finrod le Jeu 14 Juin 2012 - 21:13
"L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

Donc, si je dis que cette affirmation est crédible, c'est un paradoxe ?
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par neomath le Jeu 14 Juin 2012 - 22:24
Cripure a écrit:
@saramea a écrit:Le français écrit n'aime pas trop les anglicismes, mais je pensais que celui-ci était admis...
Heu... C'est un mot d'une excellente latinité Very Happy
Ce n'est pas l'origine du mot qui fait l'anglicisme mais son urilisation. Exemple : initier est un mot d'origine latine, mais ceux qui l'utilisent dans le sens de commencer font un anglicisme.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
Pryneia
Niveau 10

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Pryneia le Jeu 14 Juin 2012 - 22:26
Cripure a écrit:
@saramea a écrit:Le français écrit n'aime pas trop les anglicismes, mais je pensais que celui-ci était admis...
Heu... C'est un mot d'une excellente latinité Very Happy

Very Happy Very Happy

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)
avatar
Finrod
Expert spécialisé

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Finrod le Jeu 14 Juin 2012 - 22:27
@neomath a écrit:
Ce n'est pas l'origine du mot qui fait l'anglicisme mais son urilisation.

Zut, encore un anglicisme, je suis perdu Wink
avatar
saramea
Habitué du forum

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par saramea le Jeu 14 Juin 2012 - 22:48
Cripure a écrit:
@saramea a écrit:Le français écrit n'aime pas trop les anglicismes, mais je pensais que celui-ci était admis...
Heu... C'est un mot d'une excellente latinité Very Happy

L'origine est effectivement latine: "credibilis" = qui peut être cru. Mais ce mot est tombé en désuétude après le 17ème siècle et repris récemment sous l'influence de l'anglais "credible" qui vient du même mot latin. Dans ce sens, on peut considérer qu'il y a un anglicisme.
avatar
saramea
Habitué du forum

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par saramea le Jeu 14 Juin 2012 - 22:49
Mais dites-moi si je me trompe. Wink
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par JPhMM le Jeu 14 Juin 2012 - 23:17
Les mots sont acceptés par l'usage, non ?

Ou pas d'ailleurs. Ainsi les traducteurs de Kant (dont un certain ancien ministre de l'EN Rolling Eyes ) utilisent à l'envie le verbe intuitionner, inconnu des dictionnaires.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par neomath le Ven 15 Juin 2012 - 0:10
@JPhMM a écrit:Les mots sont acceptés par l'usage, non ?
Oui. Et l'usage évolue. C'est pourquoi les ouvrages qui fixent le bel usage sont obsolètes dès leur parution. Et qu'à chaque génération les vieux se plaignent du sabir incompréhensible que parlent les jeunes.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par User5899 le Dim 17 Juin 2012 - 3:44
@neomath a écrit:
Cripure a écrit:
@saramea a écrit:Le français écrit n'aime pas trop les anglicismes, mais je pensais que celui-ci était admis...
Heu... C'est un mot d'une excellente latinité Very Happy
Ce n'est pas l'origine du mot qui fait l'anglicisme mais son urilisation. Exemple : initier est un mot d'origine latine, mais ceux qui l'utilisent dans le sens de commencer font un anglicisme.
Oui, parce que l'anglicisme en question porte sur une utilisation, un emploi. Pareil pour "opportunité". Mais pour "crédible", le rangement dans les anglicismes ne me semble pas pertinent, vu que c'est le même sens qu'en latin qui continue à prévaloir.
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Hannibal le Dim 17 Juin 2012 - 9:41
"L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."
Incroyable.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Celadon le Dim 17 Juin 2012 - 9:46
Ca ne m'empêchera pas de l'utiliser.
avatar
Hervé Hervé
Fidèle du forum

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Hervé Hervé le Dim 17 Juin 2012 - 10:16
Noetiote a écrit:Et on est censé utiliser quoi ? Croyable ? C'est moche, je trouve.

Mon Petit Robert de 1987 propose vraisemblable ou croyable.

Il le fait dériver de crédibilité (apparu en 1651) qui lui est issu du latin credibilitas.
C'est le sens moderne de crédible qui dérive de l'anglais.

_________________
« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (Almeida Garrett cité parJosé Saramago).
avatar
jilucorg
Neoprof expérimenté

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par jilucorg le Dim 17 Juin 2012 - 11:09
Croyable et crédible n'ont clairement pas le même usage : « Ce candidat n'est pas crédible quand il prétend redresser l'économie en six mois. »
On ne dira jamais de quelqu'un qu'il est croyable, seulement qu'il ne l'est pas, sur le mode familier : « Il est vraiment pas croyable ce type-là, oser se présenter à nouveau après ce qu'il a fait ! »
Contenu sponsorisé

Re: "L'adjectif "crédible" n'est pas accepté par la langue écrite."

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum