Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Jeu 22 Jan 2009 - 20:12

Bon, me voilà prête à dire quelque chose qui va passer pour de l'hérésie aux yeux de certains. :mitrailler: Ce n'est pas grave, j'assume.
Je travaille dans une ville où s'est implantée à demeure une troupe de théâtre qui gère une grande salle de spectacle municipale. (Je précise qu'il s'agit d'une assez petite ville). Fort bien, me direz-vous.
J'ai été responsable d'une classe-théâtre, et j'avais contracté un abonnement pour ma classe. Cinq fois dans l'année, nous allions au théâtre ; avant et après chaque représentation, des comédiens ou des metteurs en scène venaient en classe faire des interventions.
Merveilleux, non?
La première année, j'avoue que j'ai eu un peu de mal à choisir les spectacles, pas forcément abordables pour des élèves de quatrième.
La seconde année, le programme était complètement élitiste : uniquement du théâtre contemporain, ou alors des classiques revus au vitriol par des gars qui mériteraient qu'on les interne, et qui font brouter une pelouse marron au Cid (véridique!).
Ce genre de délire total, de vol plané au-dessus du dictionnaire, où on sent que le metteur en scène/assassin/déjanté (toutes mentions utiles) se fait plaisir, se gargarise, ça me sort complètement par les trous de nez!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
"Vous ne renouvelez pas votre abonnement, cette année, madame?
- Ah? parce que vous proposez quelque chose d'abordable pour les collégiens? Excuse-moi, mais votre programmation ne me plaît pas du tout. Et je ne comprends pas l'acharnement que vous mettez à vous cantonner dans les éternelles pièces et mises en scène incompréhensibles sans préparation, qui donnent des envies de meurtre, peut-être, des regrets de ne pas être resté peinard à regarder "la Star-Académy" à tout le moins.
- Oh, mais nous avons une mission : nous avons à faire connaître la culture! me répond la femme d'un ton dédaigneux.
-A qui? A ceux qui viennent déjà au théâtre? Ou aux jeunes, aux ouvriers de la ville, à la ménagère de moins de cinquante ans, la fameuse, à l'étudiant? Variez votre programmation, au moins, mettez-en pour tout le monde! Du contemporain, du classique, du boulevard...
Et LA :
-Du boulevard! Mais quelle horrrrrrrrrrrrrreur!!!!!!!!!!!affraid Mais nous parlons de théâtre ici, madame, soyons sérieuses!" (sic)

Alors, moi je vais dire un truc : d'abord, j'ai été élevée comme beaucoup avec le boulevard. Accro "au théâtre ce soir", et merci Pierre Sabbagh, car que c'est vous qui m'avez ouvert la porte vers le reste.
Ensuite, quand j'entends des littéraires se moquer du boulevard, des romans Harlequin, des Marc Lévy et autres Guillaume Musso, je dis : Attention, ça sent l'autodafé! Si un type, en ce règne de la télé, arrive à mener quelqu'un dans une librairie, dans un théâtre, dans un concert classique, à l'opéra, eh bien je dis BRAVO! Comme disait John dans je ne sais plus quel post, la fin justifie les moyens! Si le chemin pour allait vers Julien Gracq, c'est Nicole de Buron, eh bien, bravo Nicole! Mais que diable, arrêtons ce snobisme culturel! De quel droit, en plus???????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Jeu 22 Jan 2009 - 20:15

"pour aller", pas "pour allait"!!!!!!
Je tape comme un pied!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Nestya le Jeu 22 Jan 2009 - 20:43

Tout à fait d'accord avec toi. Aujourd'hui, je suis une lectrice avec des gouts très eclectiques et ce qui m'a amené à des lectures aussi variées, ça a été dans mon adolescence les Harlequins, les Barbara Cartland, les romans du type Angélique marquise des anges. C'est d'ailleurs en lisant Angélique que j'en suis venue à m'interesser aux écrits de Mme de Sévigné car je voulais en savoir plus sur l'Affaire des Poisons décrite dans le roman.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Jeu 22 Jan 2009 - 20:47

Tu sais, Nestya, on pourrait être étonnés si tous ceux qui sont venus par la petite porte au concert, à l'opéra, à la littérature se manifestaient.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par sand le Jeu 22 Jan 2009 - 20:51

Beau coup de gueule !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par loute le Jeu 22 Jan 2009 - 21:14

dans la ville (petite aussi) où j'enseignais précédemment, le théâtre municipal avait une bonne programmation, car elle tenait compte de son public: il y avait des humoristes, des oeuvres plus avantgardistes, et des classiques, car avec 3 collèges et 2 lycées, les programmateurs pensaient aussi "chiffres" et faisaient toujours venir 2 ou 3 pièces de moliere, racine, corneille et les autres... l'an passé, un Scapin très "scolaire", avec costumes d'époque, jeu avec les élèves, cascades etc. les gamins étaient ravis! et nous aussi, car ils avaient pris plaisir à être spectateurs! certes, il y avait des facilités, des effets téléphonés, mais quel bonheur d'entendre nos petits spectateurs rire!
à mon avis, ce genre de snobs ne méritent pas leurs subventions: on peut être ambitieux et populaire.

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Reine Margot le Ven 23 Jan 2009 - 6:46

je suis assez d'accord. Je fais uen différence entre guillaume musso, marc lévy et autres barbara cartland et gracq ou hugo, il est vrai que ce n'est pas comparable. mais il en faut pour tout le monde. je viens de finir fascination, plutôt un truc facile à lire pour ados, et je me mets à camus. l'un n'empêche pas l'autre.
et puis effectivement l'ennui avec le théâtre (mais ausi la peinture, la sculpture...)contemporains, c'est que ce n'est accessible qu'à des initiés. je me souviens être allée au centre beaubourg voir les toiles d'art contemporain, ce fut une grande frustration de me retrouver devant des trucs où je ne comprenais rien, comme une de miro, énorme toile de fond rouge avec 3 points bleus. on se sent stupide et impuissant c'est humiliant en fait. je comprends certains de nos élèves, complétement dépassés...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Pseudo le Ven 23 Jan 2009 - 7:02

Et je ne vous dit rien du snobisme enseignant vis à vis de la littérature jeunesse... Pourtant, si je n'avais pas lu Oui-oui, Fantomette et autre Club des cinq (et je ne parle même pas de mes lectures adolescentes), je doute que j'aurais un jour lu Balzac, Stendhal ou Gracq.
Ce qui me permet aujourd'hui de faire la différence entre Cartland et Gracq, et de préférer le second, c'est d'avoir lu de la "mauvaise littérature" : on ne peut juger que par comparaison. Pour apprécier un bon livre il faut en avoir lu de moins bons.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 9:47

Oui, on est d'accord... mais (et paf! un 2ème pavé dans la mare) qu'est-ce que "bonne littérature"?
Selon quels critères en juger?
Sont-ils objectifs?
Tant d'écrivains merveilleux ont été méconnus de leur vivant (je pense à Nerval, mais il y en a tant d'autres!!!) Qui nous dit qu'aujourd'hui, certains auteurs décriés ou carrément non édités, ne seront pas demain les fleurons de notre patrimoine littéraire?
N'est-ce pas une raison suffisante pour ne pas nous poser en censeurs omniscients?
Je n'ai absolument rien contre la littérature de jeunesse, pour les raisons que j'ai données plus haut : tout ce qui peut amener quelqu'un dans une librairie est bon à prendre.
En tant que prof, je ne compte plus les jeunes qui sont venus à la lecture en 5ème, après ma lecture théâtrale en classe de La Bibliothécaire, de Gudule. Livre merveilleux pour les jeunes, car basé sur l'intertextualité, et où les personnes voyagent de livre en livre, de l'univers de Gudule aux oeuvres de Rimbaud, de Hugo, de Renard, de Caroll.
Merci, Gudule!
Une des choses qui me dérangent dans les nouveaux programmes est bien cette négation de la littérature de jeunesse, dont on sousestime l'intérêt.
C'est dommage. Une lecture cursive de temps en temps, surtout en début d'année, c'était une bonne façon d'accrocher les élèves!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par méphisto le Ven 23 Jan 2009 - 9:54

Entièrement d'accord. En sixième j'étais à fond fantomette, je suis passée par Mon bel oranger qui a été ma révélation de l'époque. En 4è, j'ai lu Nana de Zola et là re-choc... Mais sans fantomette et tout ce qui semble "bof bof" pour beaucoup je n'aurais pas franchi les marches de la littérature et peu importe qu'elle soit de jeunesse ou autre. L'essentiel est de lire...

méphisto
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Tidjani le Ven 23 Jan 2009 - 9:55

Comines, c'est un peu la même chose avec l'Ecla-théâtre à Paris que tout le monde critique. Oui, ils créent leurs pièces pour les collègiens, oui ils en rajoutent, oui ils jouent toujours la même chose : mais justement, ils plaisent aux élèves, les font rire et pleurer, jouent dans un beau théâtre (mes élèves, sortis de leur trou campagnard, sont toujours en extase devant les lustres et les fauteuils en velours rouge) !
Il en faut pour tout le monde ! Heureusement que les pistes vertes existent pour apprendre aux néophytes à skier !

Tidjani
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 10:02

Tiens, je ne connais pas cet Ecla-théâtre!
Il faut dire que je suis du Nord.
Ca vaut quand même le coup de se renseigner. Merci du filon!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Reine Margot le Ven 23 Jan 2009 - 10:03

en effet il existe des auteurs méconnus, ce qui est différent du problème de la littérature de jeunesse. pour moi je regarde la multiplicité des intérprétations à donner à un texte. pour moi un bon texte, un texte vraiment littéraire est un texte dans lequel on peut trouver des choses différentes à chaque lecture. la litérature "bof bof" c'est celle qui se lit uniquement au 1er degré. mais efectivement on commence à aimer lire avec des livres au 1er degré, on arrive à des oeuvres plus complexes petit à petit.
mais au risque de paraître "snob", je ne fais pas le littérature de jeunesse en cours, je la réserve à la lecture cursive, en cours je fais les classiques au programme qu'il faut connaitre, ce qui ne m'empêche pas de conseiller des livres de jeunesse à des élèves.
et puis le problème est aussi de définir la littérature de jeunesse: on compte dans cette catégorie des oeuvres du patrimoine mondial, oliver twist ou robinson crusoe sont aujourd'hui édités par des collections jeunesse, donc...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Tidjani le Ven 23 Jan 2009 - 12:26

L'Ecla théâtre, c'est vraiment bien :
http://www.ecla-theatre.com/

Plusieurs raisons:
- pièces au programme dans les collège (Molière...)
- horaires adaptés aux élèves (10h30 - 14h)
- acteurs habitués aux élèves (ils discutent avec les élèves après)
- très bien organisé pour les classes
- mises en scène sympa qui font rire les élèves
- les théâtres en eux-mêmes sont magnifiques (bois, velours, dorures...). Les élèves sont impressionnés.
- C'est à Paris. ça permet à nos petits provinciaux de faire une journée à Paris : aller-retour en car + théâtre + petite visite, ou même simple tour touristique en car devant les grands monuments et pique-nique face à la Tour Eiffel. Les élèves adorent.

Cette sortie a toujours beaucoup de succès.

Tidjani
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par sara0705 le Ven 23 Jan 2009 - 12:39

@Pseudo a écrit:Et je ne vous dit rien du snobisme enseignant vis à vis de la littérature jeunesse... Pourtant, si je n'avais pas lu Oui-oui, Fantomette et autre Club des cinq (et je ne parle même pas de mes lectures adolescentes), je doute que j'aurais un jour lu Balzac, Stendhal ou Gracq.
Ce qui me permet aujourd'hui de faire la différence entre Cartland et Gracq, et de préférer le second, c'est d'avoir lu de la "mauvaise littérature" : on ne peut juger que par comparaison. Pour apprécier un bon livre il faut en avoir lu de moins bons.


Pseudo, j'adhère à 100% à ce que tu dis.....je lis et relis encore mes Club des cinq avec le même plaisir (j'ai recommencé ma collection qui s'était perdue dans un déménagement!!!)

Cette année, nous avons un partenariat avec l'atelier théâtre avec le théâtre de la ville, et là, aussi grosse prise de tête avec le choix des spectacles et la programmation.....premier spectacle choisi, un bide total pour les élèves, et pour nous aussi, heureusement, les deux suivants ont relevé le niveau. Encore trois, on verra bien!

J'ai fait mon mémoire pro sur la litté jeunesse, et visiblement, ça ne plaisait pas à tous....

bref, quel beau coup de gueule collectif!!!
lol!

_________________
"I don't wanna work today, maybe I just want to stay, just take it easy cause there's no stress"

sara0705
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Carabas le Ven 23 Jan 2009 - 12:58

Je suis d'accord avec toi, Pseudo, mais il y a une différence entre lire et faire étudier. Quand je vois qu'une de mes élèves(5e) étudie le Renard de Morlange alors que le Roman de Renart lui tend les bras, je trouve cela dommage. En lectuer cursive, ok, mais à faire étudier...

Mais j'ai lu presque tous les Alice et j'adorais Mary Higgins Clark.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 17:34

[quote="sara0705"]
@Pseudo a écrit:
bref, quel beau coup de gueule collectif!!!
lol!

Tu as raison, ça fait du bien de se lâcher!
Je suis bien contente d'avoir mis les pieds dans le plat, car j'ai souvent eu l'impression, sur ce sujet, d'être le vilain petit canard de la couvée.
Surtout avec mes collègues de lycée, je dois dire (et là, j'entends déjà les cris!!!!) Les miens (car je parle de mes collègues -si vous avez les mêmes, eh bien mes condoléances!), les miens, dis-je, confondent déjà notre lycée avec Normale Sup.
Côté lecture, si tu n'as pas lu tout Proust et Tchekhov dans le texte, scratch
si tu n'as pas été sensible à la substantifique moëlle des oeuvres de Kenzaburo Oe et de Naguib Mahfouz ;
si tu ne connais pas par coeur l'oeuvre poétique intégrale de Michaux,
si tu n'es pas abonné à "Lire"livre et si de surcroît tu regardes la télé,
eh bien, pas d'équivoque : C'est que tu es une sous-merde! heu
(Car OUI, j'ai deux collègues "capables" de faire tout ça! je vous les refourgue si vous voulez. Au passage, quand ils accueillent nos anciens collégiens, leur premier bonjour s'accompagne d'un "Vous allez ENFIN faire du français et de la littérature!" furieux Vé-ri-di-que!!! Même les élèves sont choqués)
C'est donc, chers Néoprofs, une sous-merde qui vous écrit ; mais une sous-merde fière de l'être et qui ne se reconnait pas dans cette condescendance.
Dis donc, Pseudo, je rêve ou je viens de pousser un SECOND coup de gueule?????topela


Euh... pour les autres sous-merde qui me liraient, NON, Naguib Mahfouz n'est pas le petit arabe du coin, mais un prix Nobel de littérature (comme Kenzaburo Oe, don je n'ai personnellement pas lu une ligne).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par retraitée le Ven 23 Jan 2009 - 18:01

@Nestya a écrit:Tout à fait d'accord avec toi. Aujourd'hui, je suis une lectrice avec des gouts très eclectiques et ce qui m'a amené à des lectures aussi variées, ça a été dans mon adolescence les Harlequins, les Barbara Cartland, les romans du type Angélique marquise des anges. C'est d'ailleurs en lisant Angélique que j'en suis venue à m'interesser aux écrits de Mme de Sévigné car je voulais en savoir plus sur l'Affaire des Poisons décrite dans le roman.
Sur l'affaire des poisons, je te recommande La Chambre ardente, de J. Dickson Carr.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 18:49

Les choses évoluent : Le Seigneur des Anneaux, est-ce que c'était de la bonne littérature ? Je ne cesse de le relire et d'y trouver encore et encore matière à réflexion.
Les polars, est-ce que c'est de la bonne littérature ?
Le problème, c'est avec les genres à part : le fantastique-merveilleux, le polar, la SF, ils sont reconnus mais pas élevés au rang de "la vraie littérature". La littérature de jeunesse est peut-être un de ces genres à part, dans lequel on trouvera du très bon niveau et des livres bof-bof.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Pseudo le Ven 23 Jan 2009 - 19:06

@carabas a écrit:Je suis d'accord avec toi, Pseudo, mais il y a une différence entre lire et faire étudier. Quand je vois qu'une de mes élèves(5e) étudie le Renard de Morlange alors que le Roman de Renart lui tend les bras

Certes. Mais en la matière ma religion n'est pas faite. Il me semble qu'avec les élèves, il faut arriver à viser juste : leur proposer des oeuvres à étudier au-dessus de leur niveau du moment, justement pour élever ce niveau. Mais pas tellement inaccessibles pour eux qu'ils en perdent le goût de lire. Lire le Renard de Morlange en OI pour des élèves de niveau "normal", c'est dommage. Mais le proposer à des élèves qui ne sont jamais aller au bout d'un livre et qui déchiffrent péniblement, sans parler de leurs lacunes lexicales et culturelles, ça se défend, à mon avis. Alors, il y a des profs pour dire que, eux, sont capables d'épiphaniser les intellects des pires élèves avec nos trésors littéraires en lecture intégrale. Certainement. Et je regrette amèrement qu'aucun de ces enseignants ne m'aient montré comment il fait. Mais dans toutes les professions il y a des génies et des tâcherons. Je suis certainement du côté des tâcherons, mais l'EN n'a plus les moyens de n'employer que des génies.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Invité le Ven 23 Jan 2009 - 19:40

[quote="Pseudo"]
@carabas a écrit:l'EN n'a plus les moyens de n'employer que des génies.

Eh bien, ça tombe bien!!!!!! Razz

Moi, je suis assez de ton avis, Pseudo : tout dépend du niveau. Personnellement, j'essaie de n'étudier en oeuvres intégrales que des classiques ou en tout cas, des livres conseillés par les programmes.
Et je réserve la littérature de jeunesse à la lecture cursive.
Ca, c'est le cas général.
Mais avec des classes d'élèves qui déchiffrent plus qu'ils ne lisent, il m'est arrivé de prendre de la littérature de jeunesse en oeuvre intégrale.
Il m'est aussi arrivé (alors, là, l'IPR serait folle!!! affraid ) de lire à voix haute :livre:un roman classique, une pièce de Molière, un conte de Voltaire, parce qu'en l'entendant, ils leur devenaient abordables.
D'ailleurs, à l'époque, les élèves m'appelaient "mère Castor" (vous connaissez le dessin animé, je suppose)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par sara0705 le Ven 23 Jan 2009 - 20:48

Moi j'ai lu à une classe de 5è une version de Yvain ou le chevalier au lion, car la version en série au cdi était complètement inabordable pour eux. Et ils ont adoré!!!! et moi aussi, j'avoue, ça a été un très bon moment pour moi aussi.

J'avoue : je suis une fan de Mary Higgins Clark aussi, je les ai tous.

Après, il y a de tout, dans la litté jeunesse, comme dans tout. Mais certaines oeuvres méritent vraiment le détour, et ce serait se priver, et les priver, eux, nos chers élèves, de ce plaisir.
Je pense à Virus LIV 3 ou la mort des Livres, les Odile Weulersse, (que j'ai étudié en OI, oui!!!) La vie à reculons (et Gudule en général...), la série des Ewilan, qui m'ont fait passer d'excellents moments, et que j'avais envie de faire partager.

d'ailleurs, si vous avez des oeuvres récentes à me proposer, je suis preneuse (oui, après deux années de lycée, à faire enfin de la "littérature" lol! , je me sens bien loin de tout ça!!!!!! mdr )

_________________
"I don't wanna work today, maybe I just want to stay, just take it easy cause there's no stress"

sara0705
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Angua le Ven 23 Jan 2009 - 20:55

@lulamae a écrit:Les choses évoluent : Le Seigneur des Anneaux, est-ce que c'était de la bonne littérature ? Je ne cesse de le relire et d'y trouver encore et encore matière à réflexion.
Les polars, est-ce que c'est de la bonne littérature ?
Le problème, c'est avec les genres à part : le fantastique-merveilleux, le polar, la SF, ils sont reconnus mais pas élevés au rang de "la vraie littérature". La littérature de jeunesse est peut-être un de ces genres à part, dans lequel on trouvera du très bon niveau et des livres bof-bof.

J'en profite pour pousser mon coup de gueule: JE M'INSURGE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :colere:
Oui, j'accuse le monde intellectuel d'avoir des œillères de l'épaisseur du Littré (en plusieurs volumes, hein) et d'avoir l'esprit aussi fermé et obtus que celui d'une huitre défraîchie pour juger d'emblée un roman à partir de sa seule classification. :colere:
Prenons le cas de la SF. La Science-fiction. Elle perce péniblement dans les facs françaises mais est reconnues depuis belle lurette aux USA. Deux crétins de la Sorbonne (ou d'ailleurs) pseudo-intello ont dû vaguement ouvrir un jour un livre à la couverture violette, frissonnant de cette folie les sortant des classiques, pour le rejeter d'un geste dégoûté à la première fusée, reléguant le genre à la littérature de gare.

Alors que... je suis passionnée de SF aujourd'hui, c'est entre autre parce que la libération de l'imagination permise par le genre ouvre, à mon avis, de perspectives de réflexions immenses sur l'humanité et le reste.

Et je défie quiconque d'OSER dire, voire même penser, que les écrivains de SF ne savent pas écrire. A moins d'être d'une mauvaise foi et d'une bêtise crasse, il y a plus d'un auteur actuel (même des français, c'est vous dire!) qui ont des plumes magnifiques et des univers fascinants.

Non mais.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Angua le Ven 23 Jan 2009 - 20:57

J'oubliais: pour en revenir au Seigneurs des anneaux: je suis persuadée qu'il restera comme l'un des classiques de notre siècle.
(bien fait pour les autres!)

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Snobisme intellectuel : Pouaaaaaaaah!!!!!

Message par Leclochard le Ven 23 Jan 2009 - 21:03

@Angua a écrit:J'oubliais: pour en revenir au Seigneurs des anneaux: je suis persuadée qu'il restera comme l'un des classiques de notre siècle.
(bien fait pour les autres!)

Tu le penses vraiment? Quels sont les meilleurs titres de SF d'après toi?

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum