Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Ergo le Jeu 26 Sep 2013 - 20:24

Quand on est installé dans l'établissement, on peut obtenir beaucoup de choses: les élèves savent que le sac, c'est par terre et même les 3e le font sans rechigner; ils enlèvent aussi leurs vestes. L'an dernier, j'ai lutté avec des élèves de cette classe pour le sac et la veste, cette année, je l'ai demandé les 2/3 premiers cours, ils l'ont fait et depuis, je n'ai même plus à demander.

Et en 6e / 5e, je leur demande juste le carnet sur la table...quand on a besoin d'écrire, ils sortent cahier et trousse. Quand on repasse à l'oral, ils re-rangent tout.

Sauf que du coup, ils se servent du carnet pour balayer la table et ça m'insupporte. Aujourd'hui, j'ai fait écouter ce bruit du carnet dans une classe de 5e, ils ont trouvé ça pénible aussi. N'empêche que sachant ce que je peux exiger, je trouve que je m'approche de plus en plus du travail de classe que je souhaite (en 3e, moins, mais élève par élève, ça va venir Twisted Evil).

Le bavardage est vraiment quelque chose qui m'énerve et me pourrit un cours.

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Malaga le Jeu 26 Sep 2013 - 20:28

@Mike92 a écrit:vous êtes de jeunes femmes, pas toujours solides, aux connaissances pédagogiques parfois bien incertaines.. Faites donc ce que vous pouvez... et que les collègues de LM ou LC essaient d'écrire un français sans faute, ce sera déjà un progrès.
Il ne me semble pas que les professeurs femmes aient plus de problèmes de bavardages que les professeurs hommes. Cette condescendance est insupportable tout comme parler de "pleurnicheries" de la part de collègues qui viennent chercher des conseils.


Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Sep 2013 - 20:30

Tu as raison, l'autorité est équitablement partagée entre les sexes, mais Mike92 a quitté la discussion, je ne sais même pas s'il nous lira.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Herrelis le Jeu 26 Sep 2013 - 20:38

Je viens de comprendre pourquoi les élèves m'appellent monsieur d'un coup Razz, bah oui, j'ai globalement le silence dans mes cours *ironie inside!*

De toute façon, dans certains établissements, oui, les élèves ne sont que de passage dans la salle de classe : ils regardent leur montre ou demande l'heure toutes les deux minutes, soupirent bruyamment parce que le temps ne passe pas assez vite, parce qu'il faut écrire, écouter, faire un exercice...
J'ai établi les règles dès le début, de façon très rigoureuse : tu parles en plein cours, -1 sur ta note d'oral, tu m'interromps pour poser une question stupide, en général sans rapport avec le cours, -1 ET du boulot en plus, tu réponds sans lever la main, -1 aussi! Quand j'ai fait le bilan des deux premières semaines, certains ont ri bêtement ("ouais, j'ai  2 pas 0 c'trop bien!"), les autres ont verdi. Depuis, ça roule à peu près (ils sont incapables de faire un travail de groupe sans beugler... ><). Mais bon, je suis dans un collège difficile hein, donc je ne demande pas le Pérou. Pas tout de suite Twisted Evil

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Sep 2013 - 20:42

Ah oui ceux qui demandent l'heure, quelle impolitesse! j'en profite parfois pour improviser un cours sur l'heure en anglais et sinon, j'ai un petit réveil que je place à un endroit stratégique pour que tous puissent y vérifier que l'heure de cours passe vraiment très lentement.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Herrelis le Jeu 26 Sep 2013 - 20:44

Je t'aime bien Caspar, tu es aussi sadique que moi! Twisted Evil En général je réponds à la place de celui qui est interrogé "il est telle heure, et non Machin, ce n'est pas parce que vous le demandez 4 fois en 5 minutes que ça va passer plus vite!"

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Lefteris le Jeu 26 Sep 2013 - 20:53

On a vraiment les mêmes...Rolling Eyes 
Le "blanco", je l'interdis, et j'ai des raisons : ils font n'importer quoi, parce qu'ils savent qu'ils peuvent corriger. J'ai remarqué qu'en dictée, quand ils ne l'ont pas, les notes remontent, ils rayent, rajoutent un mot (je fais sauter une ligne), se concentrent plus sur le relecture .
de plus, je ne veux pas ramasser de torchons.
S'ils l'utilisent quand même sur le mode de "vous avez pas le droit", qu'à cela ne tienne, j'enlève un point, voire deux.

Pour le sac collé sur les genoux, c'est une mode qui me paraît récente, plus que le vêtement d'extérieur qu'on refuse d'enlever. Là aussi, c'est infernal ils l'enlèvent à moitié, et dès qu'on a le tourné, il est à nouveau remis. Ils jouent l'usure.

Maintenant , je compte sur les doigts en silence, avec la fiche d'exclusion à la main...

cette année, je suis assez content, j'ai vu la liste des élèves d'uen classe avec des durs, je les ai pris très sèchement. Ca commence à ne pas faire le travail , oublier le matériel, mais j'ai le silence. je ne les laisse pas souffler , je projette beaucoup en plus ...

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Sep 2013 - 20:53

Au contraire d'ailleurs! Parfois, je pousse le sadisme un peu plus loin: je fais ranger toutes ses affaires à l'élève, lui mets le réveil sur sa table et lui annonce que le temps va lui sembler encore plus long ainsi, ça les calme bien.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Trinity le Jeu 26 Sep 2013 - 21:12

J'ai installé une horloge dans ma salle, au-dessus du tableau...











Ils ne savent pas lire l'heure, pour beaucoup. humhum 

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par yogi le Jeu 26 Sep 2013 - 21:19

En fait ,j'ai compris il y a 2 ans cette mode des sacs sur les genoux lorsque j'étais à la Réunion: les élèves mouchardeurs m'ont expliquée que c'était pour pouvoir consulter leur téléphone portable en douce!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Sep 2013 - 21:21

Mes étudiants de licence pro prennent parfois un air concentré et regardent humblement vers le bas. Prière? Dévotion à mon égard? Point du tout, ils textent, tout simplement.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par yogi le Jeu 26 Sep 2013 - 21:36

@Caspar Goodwood a écrit:Mes étudiants de licence pro prennent parfois un air concentré et regardent humblement vers le bas. Prière? Dévotion à mon égard? Point du tout, ils textent, tout simplement.
He oui, mais c'est leur problème à ce stade là et je faisais pareil à la fac Embarassed 

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Caspar Goodwood le Jeu 26 Sep 2013 - 21:41

Oui, mais c'est quand même un manque de respect, et ils pensent que je ne les vois pas (quand j'étais à la fac, il n'y avait pas de portables et on ne savait pas ce qu'était Internet  )

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Lefteris le Jeu 26 Sep 2013 - 21:45

@yogi a écrit:En fait ,j'ai compris il y a 2 ans cette mode des sacs sur les genoux lorsque j'étais à la Réunion: les élèves mouchardeurs m'ont expliquée que c'était pour pouvoir consulter leur téléphone portable en douce!
Exact (j'avais même des AVS qui le faisaient, dans des classes truffées de dysquelquechose) , mais ensuite c'est devenu une mode... On met le sac sur les genoux, on se met à 90 % sur une chaise, en balayant la classe du regard pour engager une conversation à distance, et on est aussi plus proche de la trousse à maquillage (non je ne suis pas Mike, mais c'est souvent les filles).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Herrelis le Jeu 26 Sep 2013 - 23:42

Ça m'en rappelle une bonne (oui, oui, j'ai toujours au moins une classe à fou rire :p) : la gamine à qui le dit sac a été confisquée par la chef parce qu'elle ne le quittait pas mais n'avait jamais ses affaires de cours. Dans le sac on a trouvé une brosse, un fer à lisser, divers trucs sans aucun rapport avec le travail en classe et dans sa trousse... du maquillage et pas un seul stylo autre que pour se faire les yeux! J'ai été atroce quand elle est revenue après quelques jours d'exclusion, à chaque fois que je disais de prendre une feuille, un stylo etc, je rajoutais "Machine, pas un crayon Khôl hein, votre stylo bille" Razz. Elle m'a detestée!

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par victor44 le Mer 2 Oct 2013 - 22:37

holderfar a écrit:Non, là pour le coup, tu as mal compris: je crois que Victor faisait remarquer que tout le monde n'allait pas au cinéma ou au théâtre, donc, avec un public venu de son plein gré et un peu "sélectionné", c'est un peu plus facile d'obtenir le silence.
Merci, c'est mieux dit ainsi

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Dinaaa le Mer 2 Oct 2013 - 22:51

@yogi a écrit:En fait ,j'ai compris il y a 2 ans cette mode des sacs sur les genoux lorsque j'étais à la Réunion: les élèves mouchardeurs m'ont expliquée que c'était pour pouvoir consulter leur téléphone portable en douce!
Eh oui, pensiez-vous qu'ils faisaient cela pour éviter de salir leur sac ?

En plus des sacs par terre, j'exige également les mains sur la table, parce que sinon j'ai des nénettes qui ont une main dans la poche et... qui envoient des messages, même pas besoin de regarder !
Ensuite on se penche vite fait pour ramasser un stylo, et on en profite pour lire la réponse... Franchement, c'est très courant chez moi...
Je me bats, mais j'ai du mal. Il faut aussi que je fasse gaffe aux garçons : l'autre jour en 3e j'ai demandé un peu abruptement à un jeune homme ce qu'il tripotait dans son pantalon, ça a provoqué un fou rire de 5 bonnes minutes dans la classe... Rolling Eyes
Bon, allez, j'avoue, j'ai fini par rire aussi... et par demander que les mains soient sur la table pour éviter toute équivoque !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Caspar Goodwood le Jeu 3 Oct 2013 - 19:49

Beaucoup d'élèves ne se rendent pas compte que depuis le bureau, on voit très bien ce qui se passe sous leurs bureaux à eux (rien de grave hein, échanges de papiers ou bricolage... Very Happy ).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bavardage : un problème majeur enfin relayé...

Message par Paratge le Jeu 3 Oct 2013 - 20:27

J'ai eu un couple qui se tripotait.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum