Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

"L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par John le Jeu 21 Juin - 9:55
http://www.huffingtonpost.fr/2012/06/21/bac-2012-erreur-francais-_n_1614525.html?ncid=edlinkusaolp00000003

Pas de fraudes pour le moment. Pour autant l'édition 2012 du baccalauréat ne manque pas de piquant . Une erreur bénigne s'est insérée dans un intitulé du bac de français S et ES (épreuve anticipée des premières), selon le site Rue89. Dans le viseur, le poème L’Enterrement de Verlaine. Celui-ci n'est pas extrait du recueil intitulé Poèmes saturniens - comme l’énonce le libellé. De quoi scandaliser les amoureux de la littérature.

Invités à plancher le mercredi 20 juin sur le sujet: "L'écriture poétique en quête du sens, du Moyen-Age à nos jours" , les bacheliers pouvaient s'appuyer sur quatre textes fournis, dont : "Paul Verlaine, L’Enterrement, Poèmes saturniens, 1866".

Une maladresse

Après enquête de Rue 89, il s'avère que L'enterrement n'est pas vraiment "saturnien". Explications: Poèmes saturniens est le titre du premier recueil de Paul Verlaine, publié en 1866 chez l’éditeur Alphonse Lemerre. Arnaud Bernadet, professeur à l’université McGill, à Montréal et surtout spécialiste de Verlaine explique que L’Enterrement, du vivant de Verlaine, n’a été publié que dans des revues, et de manière tardive (L’Echo de Paris en 1891 et La Plume en 1896).

"Cette pièce n’a jamais été réunie en recueil. Elle n’est pas précisément datée par les éditeurs, mais il est vraisemblable qu’elle ait été écrite entre 1864 et 1867, pour faire large, à l’époque saturnienne."

Certes, les éditions de Cluny, en 1942, l’ont inséré dans les Poèmes saturniens, dans une partie intitulée Premiers vers. Mais selon Arnaud Bernadet :

"Le rattachement au recueil vient en fait du biographe et ami de Verlaine, Edmond Lepelletier, qui assure que Verlaine avait projeté de l’y insérer pour l’en retirer ensuite. Donc: les correcteurs du bac ont fait une erreur philologique élémentaire à l’évidence; pour le reste, ils ne se trompent pas en ce qui concerne le type d’esthétique post-baudelairienne en jeu dans ce texte."

Cette erreur philologique n'a toutefois pas créé de surplus de stress pour les candidats. Nul doute que les lycéens n’auront été que très peu perturbés par cette imprécision.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Iphigénie le Jeu 21 Juin - 10:14
Voilà. Et puis ça permet de faire oublier que le sujet des L, lui , était plein de fautes de frappes (corrigées par erratum il est vrai....).
Et qu'il comportait un très beau texte de Levi-Strauss qui aurait peut-être été plus approprié au commentaire que celui de Jean de Léry.Et un sujet d'invention assez hilarant, comme d'hab.Invitant les élèves à une fausse "pensée sauvage" tout à fait détestable à mon goût et à tout plein de vues. Mais voilà....
avatar
John
Médiateur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par John le Jeu 21 Juin - 10:17
Le faux poème saturnien de Verlaine est abordé ici aussi :
http://www.rue89.com/2012/06/20/une-erreur-dans-un-intitule-du-bac-de-francais-s-et-es-233208

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par User5899 le Jeu 21 Juin - 11:30
@John a écrit:http://www.huffingtonpost.fr/2012/06/21/bac-2012-erreur-francais-_n_1614525.html?ncid=edlinkusaolp00000003

Pas de fraudes pour le moment. Pour autant l'édition 2012 du baccalauréat ne manque pas de piquant . Une erreur bénigne s'est insérée dans un intitulé du bac de français S et ES (épreuve anticipée des premières), selon le site Rue89. Dans le viseur, le poème L’Enterrement de Verlaine. Celui-ci n'est pas extrait du recueil intitulé Poèmes saturniens - comme l’énonce le libellé. De quoi scandaliser les amoureux de la littérature.

Invités à plancher le mercredi 20 juin sur le sujet: "L'écriture poétique en quête du sens, du Moyen-Age à nos jours" , les bacheliers pouvaient s'appuyer sur quatre textes fournis, dont : "Paul Verlaine, L’Enterrement, Poèmes saturniens, 1866".

Une maladresse

Après enquête de Rue 89, il s'avère que L'enterrement n'est pas vraiment "saturnien". Explications: Poèmes saturniens est le titre du premier recueil de Paul Verlaine, publié en 1866 chez l’éditeur Alphonse Lemerre. Arnaud Bernadet, professeur à l’université McGill, à Montréal et surtout spécialiste de Verlaine explique que L’Enterrement, du vivant de Verlaine, n’a été publié que dans des revues, et de manière tardive (L’Echo de Paris en 1891 et La Plume en 1896).

"Cette pièce n’a jamais été réunie en recueil. Elle n’est pas précisément datée par les éditeurs, mais il est vraisemblable qu’elle ait été écrite entre 1864 et 1867, pour faire large, à l’époque saturnienne."

Certes, les éditions de Cluny, en 1942, l’ont inséré dans les Poèmes saturniens, dans une partie intitulée Premiers vers. Mais selon Arnaud Bernadet :

"Le rattachement au recueil vient en fait du biographe et ami de Verlaine, Edmond Lepelletier, qui assure que Verlaine avait projeté de l’y insérer pour l’en retirer ensuite. Donc: les correcteurs du bac ont fait une erreur philologique élémentaire à l’évidence; pour le reste, ils ne se trompent pas en ce qui concerne le type d’esthétique post-baudelairienne en jeu dans ce texte."

Cette erreur philologique n'a toutefois pas créé de surplus de stress pour les candidats. Nul doute que les lycéens n’auront été que très peu perturbés par cette imprécision.
L'erreur est même intéressante, parce qu'elle rejoint la démarche de Luigi. Il a prouvé par sa blague sur le net que ses élèves étaient allés chercher des renseignements inutiles, ici, c'est le contraire : le concepteur du sujet, au lieu d'aller chercher dans sa bibliothèque ( ) ses Poèmes saturniens, il est allé piquer le texte sur le net. C'est lamentable comme procédé.
Bon, pour l'esthétique, je laisse le spécialiste à ses affirmations. Pour ma part, même si "Monsieur Prudhomme" fait partie des PS, il me semble bien différent de "L'Enterrement". Mais là, ce serait déjà une leçon d'agreg.


Dernière édition par Cripure le Mar 3 Juil - 14:26, édité 1 fois
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Luigi_B le Mar 3 Juil - 6:23
Le mystère reste entier, on n'a pas retrouvé dans quel numéro de "L’Écho de Paris" ce sonnet aurait été publié la première fois, puisque ce n'est pas celui du 10 mai 1891.

Cripure a écrit:L'erreur est même intéressante, parce qu'elle rejoint la démarche de Luigi. Il a prouvé par sa blague sur le net que ses élèves étaient allés chercher des renseignements inutiles, ici, c'est le contraire : le concepteur du sujet, au lieu d'aller chercher dans sa bibliothèque ( scratch scratch scratch) ses Poèmes saturniens, est allé piquer le texte sur le net. C'est lamentable comme procédé.
Eh oui : il est plus rapide de copier-coller un texte que de le recopier soi-même à partir d'une source authentique, fût-ce un court sonnet. S'agissant d'une épreuve nationale, c'est quand même consternant.

Le pire, c'est qu'on retrouve maintenant ce sonnet un peu partout sur le net, notamment dans les sites d'annales et qu'il appartient presque officiellement, avec cette caution du baccalauréat de français 2012, aux Poèmes Saturniens. Belle métaphore du numérique.

araignée

Encore bravo, Cripure, pour ta sagacité. veneration



Dernière édition par Luigi_B le Mar 3 Juil - 14:33, édité 2 fois
avatar
John
Médiateur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par John le Mar 3 Juil - 9:40
Voilà pourtant ce que dit la Pléïade :

L'Écho de Paris, 10 mai 1891, dans un article de Lepelletier, avec la date : 5 juillet 1865.
La Plume, 1-28 février 1896 avec la date : 5 juillet 1864.
Les deux dates sont inexactes. Suivant H. de Bouillane de Lacoste, ce sonnet est postérieur aux Poèmes saturniens, bien que Lepelletier prétende que Verlaine, d'accord avec lui, supprima cette pièce des Poèmes saturniens à cause de la récente mort de son père.
Source : Verlaine. Œuvres poétiques complètes, La Pléiade, note p. 1091.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Luigi_B le Mar 3 Juil - 10:10
Cette édition de La Pléiade date de 1938 : à l'époque, les éditeurs n'avaient pas encore Gallica.fr pour consulter les journaux du siècle d'avant. Very Happy

Ce qui manque dans la citation de la Pléiade, ce sont les raisons qui permettent de dater postérieurement le sonnet.
avatar
John
Médiateur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par John le Mar 3 Juil - 10:40
Qui se lance pour écrire à l'adresse-mail indiquée ici ?
http://www.amis-verlaine.net/

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Luigi_B le Mar 3 Juil - 10:52
C'est fait.

Spoiler:
Madame, Monsieur,

Le sonnet de Verlaine "L'enterrement" a été donné à l'épreuve du commentaire de texte à l'épreuve de français du baccalauréat 2012. Comme vous le savez sans doute, cette épreuve a fait l'objet d'une petite polémique, puisque, dans l'intitulé du sujet, le poème a été abusivement rattaché aux Poème saturniens.

Plusieurs professeurs de lettres ont voulu savoir quelle était exactement la date de composition de ce sonnet isolé et celle de sa première publication.

A ce sujet les avis sont contradictoires. Je vous renvoie notamment à ce fil de discussion : http://www.neoprofs.org/t49035-l-enterrement-de-verlaine-apres-les-recherches-de-cripure-et-luigi-b-les-explications-du-huffington-post#1495543

Nous voulions savoir si l'expertise des "Amis de Verlaine" pouvait nous venir en aide.

En vous remerciant
avatar
John
Médiateur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par John le Mar 3 Juil - 13:51
Great ! Smile

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Luigi_B le Dim 8 Juil - 11:08
La réponse des amis de Verlaine :

Bonjour,

Effectivement, j'ai été consternée par la publicité faite pour ce genre d'erreur grave lorsqu'il s'agit d'un examen ou d'un concours.

La connaissance rigoureuse des auteurs est en péril comme le démontre ce genre d'incident qui peut être totalement anodin pour la jeunesse d'aujourd'hui qui n'est pas "à cela près". Hélas. Il est toujours préférable d'avoir plusieur sources.

Je vous livre ici mon avis selon mes recherches :

Le poème est daté précisément du 5 juillet 1864;

(référence la Plume du 1° février 1896 où il figure parmi un choix de poèmes dont certains qui constitueront le recueil Chair)

C'est à mon sens un poème écrit de façon réactive avec un besoin d'exprimer du ressentiment.

Que ce passe-t-il pour Verlaine en 1864 :il a 20 ans, Il fréquente les Cafés, les Salons dont celui de la marquise de Ricard, il abandonne ses études, fait ses premières armes comme Hommes de lettres. Au travers de ce poème se découvre un comportement de jeunesse. A la fois critique et pamphlétaire, il vogue dans l'esprit de son temps. Il reviste le monde comme un Daumier reviste la société. De cette période nous vient le célèbre sonnet "Monsieur Prudhomme" (1863 dans La Revue du progrés moral, littéraire, scientifique et artistique fondé par son ami Ricard. La critique sociale anime son oeuvre qui de façon détournée conduit aux Fêtes galantes et à la vision de la cour sous le second empire comme un théâtre où l'on joue la Comedia dell arte.

Verlaine possède déjà toute sa singularité d'écriture poétique comme un Mozart possède une écriture musicale préconçu.

Le poème figure dans l’œuvre poétique complète chez Robert Laffont sous Vers non publiés en volume.

Je vous remercie pour votre message.

Savez-vous que nous réhabilitons le lieu de naissance de Paul Verlaine à Metz pour le transformer en Maison d'auteur qui lui soit consacré

Si vous souhaitez recevoir la revue l'Actualité Verlaine, transmettez-moi vos coordonnés postales.

Salutations cordiales

Bérangère Thomas
avatar
John
Médiateur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par John le Dim 8 Juil - 12:05
Donc la premiere édition serait celle de 1896 (?).


Dernière édition par John le Dim 8 Juil - 17:54, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Luigi_B le Dim 8 Juil - 13:01
Laughing
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Iphigénie le Dim 8 Juil - 14:28
en résumé, ce n'est pas du grand Verlaine,donc. professeur
Suis la seule à penser que ça ressemble beaucoup à un remake de l'Enterrement à Ornans?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par User5899 le Dim 8 Juil - 16:33
@iphigénie a écrit:en résumé, ce n'est pas du grand Verlaine,donc. professeur
Suis la seule à penser que ça ressemble beaucoup à un remake de l'Enterrement à Ornans?
Je n'ai pas vu ce film Smile Vous croyez que Verlaine y pensait ? Very Happy
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Iphigénie le Dim 8 Juil - 17:10
pfffffffffffffffff

en tout cas le portrait de Verlaine par Courbet doit dater d'à peu près la même époque: Verlaine est très jeune.
Vous en pensez quoi, Sherlock? Very Happy
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par User5899 le Dim 8 Juil - 19:06
J'en pense que je ne sais pas, mais que le lecteur peut penser à ce rapprochement et expliquer à ses élèves que les oeuvres d'art s'enrichissent mutuellement via le regard qui leur donne vie. Et donc que ce qui compte, ce n'est pas de savoir ce que l'auteur veut dire, mais ce que le lecteur peut construire. Et dans la foulée, je donne un sujet de dissert et on travaille ça gentiment. Et d'ailleurs, tiens, pour ma future 1reL, ça va être un moment palpitant. Merci Wink
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Luigi_B le Sam 29 Sep - 9:01
Je continue un peu l'enquête.

1) Sur la date de première publication

Une première certitude : Paul Verlaine est mort le 8 janvier 1896 et le poème a bien été publié le 1er février 1896, parmi d’autres inédits, dans le numéro 163 de "La Plume", en hommage à Paul Verlaine, avec la date de composition suivante : 5 juillet 1864.

A consulter ici (dans une réimpression de 1968) :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k156001/f70.image
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k156001/f137.image

Verlaine, dans ses Confessions (1895), parle d’une publication de son vivant :
Seuls ont surnagé de ce d’ailleurs peu regrettable naufrage, deux sonnets, l’un publié il y a quelques deux ans dans un journal de Liège, si je ne me trompe. Qui diable avait déniché ce corbeau d’antan ? Ça s’appelait L’Enterrement.
D’après "La Pléiade" rapportant les propos de son « ami » Lepelletier, il aurait été publié par les soins de ce dernier le 10 mai 1891 dans "L’Écho de Paris" et en 1894 dans le journal "Paris".
Or on ne trouve pas de trace de la première publication (cf ce fil de discussion : http://www.neoprofs.org/t48982p60-qui-connait-le-sujet-d-eaf-en-s-es#1494885). Erreur de date ?

2) Sur la date de composition

D’après "La Pléiade", les Poëmes saturniens auraient commencé à être composés à partir de 1860 (Verlaine avait seize ans) avant d'être publiés à compte d'auteur en novembre 1866. Seconde certitude : le père de Paul Verlaine, Nicolas Verlaine, est mort le 30 décembre 1865.

Son « ami » Lepelletier date précisément ce poème du 5 juillet 1864 et précise qu'il aurait été retranché des Poëmes saturniens en raison du décès de son père.

Certains, comme Robert Kopp, pensent qu’il aurait été composé après 1866 et la publication des Poëmes saturniens mais sans donner de raisons.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par totoro le Sam 29 Sep - 12:52
D'après une biographie de Pierre Petitfils, le poème daterait des années 1860-61. Même date de publication que pour la Pléiade: 10 mai 1891 dans l'Echo de Paris, par Lepelletier.

_________________
Contenu sponsorisé

Re: "L'Enterrement" de Verlaine : après les recherches de Cripure et Luigi B, les explications du Huffington Post.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum