Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par MarieL le Dim 24 Juin 2012 - 16:22

Homicide volontaire, carrément...

Dans les premiers comptes-rendus, il me semblait pourtant entendre qu'il était effondré.

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par John le Dim 24 Juin 2012 - 17:06

Dans les premiers comptes-rendus, il me semblait pourtant entendre qu'il était effondré.
Oui, moi aussi c'est ce que j'ai entendu, mais même cela a été contredit : le procureur a annoncé qu'il "commençait peu à peu à se rendre compte de la gravité de son acte".
Ca ne signifie pas la même chose pour moi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par farfalla le Dim 24 Juin 2012 - 17:12

Ce n'est clairement pas la même chose ! pale

_________________
2013-2014 : en espagnol : 3°PP + 2°PRO (*2) + 1°PRO + T°PRO / en français : 2°PRO
2012-2013 : 5e, 4e, 3e / 3°prépa-pro + 2°PRO + 1°PRO + T°PRO / 2°LV2 + 2°LV3 + 1°ST2S
2011-2012 : 6e, 4e, 3e / 2° PRO + 1°PRO + T°PRO / 1°ST2S + T°ST2S + 1°LV3
2010-2011 : 1°ST2S + 2°PRO + 1°PRO +  2°LV3 + 1°LV3 + T°LV3 + CM1 + CM2

"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda
"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin

farfalla
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Dhaiphi le Dim 24 Juin 2012 - 17:12

Axel a écrit:Homicide volontaire, carrément...
Ben oui, étrangler autri jusqu'à ce que mort s'ensuive, même pour-chahuter-parce-qu'on-est-une-bande-de-jeunes-et-qu'on-s'éclate, s'appelle un homicide volontaire.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par MarieL le Dim 24 Juin 2012 - 17:18

Il me semble qu'il pouvait l'inculper pour coups et blessures ayant entraîné la mort, surtout en tant que mineur.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Nuits le Dim 24 Juin 2012 - 17:51

Axel a écrit:Il me semble qu'il pouvait l'inculper pour coups et blessures ayant entraîné la mort, surtout en tant que mineur.

Bah je ne sais pas, mais tout de même... à 16 ans on se rend bien compte qu'étrangler quelqu'un entraîne la mort, non ? C'est une conséquence logique. Le gamin est mineur, mais il est relativement "grand" non ?
Sinon, pourquoi ne pas également inculper pour "coups et blessures ayant entraîné la mort" dans le cas de l'utilisation d'une arme blanche, voire une arme à feu ?

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Duplay le Dim 24 Juin 2012 - 18:07

@Nuits a écrit:
Axel a écrit:Il me semble qu'il pouvait l'inculper pour coups et blessures ayant entraîné la mort, surtout en tant que mineur.

Bah je ne sais pas, mais tout de même... à 16 ans on se rend bien compte qu'étrangler quelqu'un entraîne la mort, non ? C'est une conséquence logique. Le gamin est mineur, mais il est relativement "grand" non ?
Sinon, pourquoi ne pas également inculper pour "coups et blessures ayant entraîné la mort" dans le cas de l'utilisation d'une arme blanche, voire une arme à feu ?

Oui. Qu'une bagarre "pour de faux" tourne mal parce qu'un des protagonistes tombe mal et heurte de la tête un banc, un trottoir... ou parce qu'un coup porté sans intention de tuer s'avère fatal, c'est une chose. Dans ce cas, selon les éléments de l'enquête, il peut y avoir inculpation pour coups et blessures ayant entraîné la mort.

Mais là, il s'agit de strangulation, ce qui suppose une certaine durée du geste fatal et une persévérance certaine de celui qui en est responsable. L'inculpation pour homicide volontaire me semble logique.

Quelle horreur pour les parents de la victime. Dire que ça pourrait arriver à n'importe lequel de nos gamins. pale

Et merci au ministère pour le nombre de surveillants mis à disposition des établissements ! Tous ceux qui suppriment depuis des années les postes et modifient les taux d'encadrement mériteraient d'être inculpés pour complicité dans toutes les affaires de ce genre.

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Dhaiphi le Dim 24 Juin 2012 - 18:16

Mowgli a écrit:Et merci au ministère pour le nombre de surveillants mis à disposition des établissements ! Tous ceux qui suppriment depuis des années les postes et modifient les taux d'encadrement mériteraient d'être inculpés pour complicité dans toutes les affaires de ce genre.
C'est juste... en théorie.
Maintenant que, suite à cet événement, le gouvernement débloque des crédits qui feront que, dans tel établissement, il y aura 5 surveillants au lieu de 4. Je me demande...scratch
Ce sera mieux que rien mais bon...

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 18:21

@Nuits a écrit:à 16 ans on se rend bien compte qu'étrangler quelqu'un entraîne la mort, non ? C'est une conséquence logique.
Non, pas du tout. Il a porté une technique d'étranglement dans le "creux" de son bras (je n'entre pas dans les détails), et manifestement, il n'a pas relâché à temps. Ça ne touche pas la respiration, mais l'alimentation en oxygène du cerveau par compression des carotides, ça va vite. C'est une clé classique mais très réglementée dans plusieurs arts martiaux – l'auteur pratique la boxe, c'est son "milieu" –, qui a été longtemps pratiquée par la police en cas de rébellion, et qui est maintenant strictement interdite suite précisément aux décès accidentels survenus par manque de maîtrise de cette technique. Le Proc a choisi l'incrimination uniquement sur constat des causes de la mort par le légiste. Nul doute que ce sera comme très souvent requalifié par le juge d'instruction en coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Dhaiphi le Dim 24 Juin 2012 - 18:34

@jilucorg a écrit:Nul doute que ce sera comme très souvent requalifié par le juge d'instruction en coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention.
Encore un petit effort et ce sera un malheureux-accident-que-nous-déplorons-tous. Au suivant ! furieux

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Condorcet le Dim 24 Juin 2012 - 19:08

@jilucorg a écrit:
@Nuits a écrit:à 16 ans on se rend bien compte qu'étrangler quelqu'un entraîne la mort, non ? C'est une conséquence logique.
Non, pas du tout. Il a porté une technique d'étranglement dans le "creux" de son bras (je n'entre pas dans les détails), et manifestement, il n'a pas relâché à temps. Ça ne touche pas la respiration, mais l'alimentation en oxygène du cerveau par compression des carotides, ça va vite. C'est une clé classique mais très réglementée dans plusieurs arts martiaux – l'auteur pratique la boxe, c'est son "milieu" –, qui a été longtemps pratiquée par la police en cas de rébellion, et qui est maintenant strictement interdite suite précisément aux décès accidentels survenus par manque de maîtrise de cette technique. Le Proc a choisi l'incrimination uniquement sur constat des causes de la mort par le légiste. Nul doute que ce sera comme très souvent requalifié par le juge d'instruction en coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention.
Cela prouve quand même une intention de nuire potentiellement létale, non ?

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 19:31

@condorcet a écrit:Cela prouve quand même une intention de nuire potentiellement létale, non ?
Tout est dans la conscience du "potentiellement" par l'auteur (de 16 ans), le procès aux Assises le dira... C'est délicat : clé très facile à placer, chacun peut l'apprendre en cinq minutes, mais dévastatrice si on n'en maîtrise pas les paramètres. L'auteur en connaissait-il les effets réels ? Les policiers dont je parle minimisaient ce "potentiellement" jusqu'à ce que les accidents survenus (décès ou transformation définitive du rebelle en légume) amènent la hiérarchie à rayer cette technique de celles enseignées en école de police et autorisées.

En tout cas, voilà deux vies perdues, dans tous les cas. Je ne sais pas ce que Dhaiphi souhaiterait de plus (guillotine, bagne ?), ni pour quelle raison, que les 15 années de réclusion criminelle qui serait encourues par l'auteur pour coups mortels "seulement" – puisque, ayant apparemment 16 ans révolus, il ne bénéficie pas de l'excuse de minorité (réduction de moitié de la peine). La peine pour homicide volontaire sans préméditation, c'est 30 ans de réclusion criminelle.

EDIT #1
: les termes "(guillotine, bagne ?)" sont évidemment polémiques et ne sont pas à prendre au premier degré ; je ne prête à personne ici l'idée de vouloir sérieusement cela.

EDIT #2
: en fait c'est sur mineur de quinze ans, donc la peine encourue pour homicide involontaire aggravé est la perpétuité.


Dernière édition par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 20:34, édité 1 fois

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par InvitéMA le Dim 24 Juin 2012 - 19:47

@jilucorg a écrit:Dhaiphi souhaiterait de plus (guillotine, bagne ?)
N'importe quoi.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Docteur OX le Dim 24 Juin 2012 - 19:52

MarieAnne a écrit:
@jilucorg a écrit:Dhaiphi souhaiterait de plus (guillotine, bagne ?)
N'importe quoi.
+1

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 20:00

@Dhaiphi a écrit:Encore un petit effort et ce sera un malheureux-accident-que-nous-déplorons-tous. Au suivant ! furieux
MarieAnne a écrit:
@jilucorg a écrit:Dhaiphi souhaiterait de plus (guillotine, bagne ?)
N'importe quoi.
Alors pourquoi écrire cela avec le " furieux " en apprenant qu'il ne risquerait que 15 ans de centrale au lieu de 30 ?

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Nuits le Dim 24 Juin 2012 - 20:00

@jilucorg a écrit:
@Nuits a écrit:à 16 ans on se rend bien compte qu'étrangler quelqu'un entraîne la mort, non ? C'est une conséquence logique.
Non, pas du tout. Il a porté une technique d'étranglement dans le "creux" de son bras (je n'entre pas dans les détails), et manifestement, il n'a pas relâché à temps. Ça ne touche pas la respiration, mais l'alimentation en oxygène du cerveau par compression des carotides, ça va vite. C'est une clé classique mais très réglementée dans plusieurs arts martiaux – l'auteur pratique la boxe, c'est son "milieu" –, qui a été longtemps pratiquée par la police en cas de rébellion, et qui est maintenant strictement interdite suite précisément aux décès accidentels survenus par manque de maîtrise de cette technique. Le Proc a choisi l'incrimination uniquement sur constat des causes de la mort par le légiste. Nul doute que ce sera comme très souvent requalifié par le juge d'instruction en coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention.
Ah. Donc ce jeune aurait appris ce geste hyper dangereux (je vois exactement de quelle prise tu parles) qui est même interdit dans la police justement pour avoir provoqué des décès accidentel, mais... pas dans l'intention de tuer ? C'est bien ce que je disais: c'est exactement comme s'il avait utilisé une arme. S'il a bien exécuté ce geste technique, c'est une circonstance aggravante, pas une circonstance atténuante.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Invité le Dim 24 Juin 2012 - 20:06

@jilucorg a écrit:
@Dhaiphi a écrit:Encore un petit effort et ce sera un malheureux-accident-que-nous-déplorons-tous. Au suivant ! furieux
MarieAnne a écrit:
@jilucorg a écrit:Dhaiphi souhaiterait de plus (guillotine, bagne ?)
N'importe quoi.
Alors pourquoi écrire cela avec le " furieux " en apprenant qu'il ne risquerait que 15 ans de centrale au lieu de 30 ?
Ce n'est pas la peine encourue qui l'a fait réagir mais la requalification des faits. Un geste de strangulation qui vaudrait comme motif d'inculpation coups et blessures ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner, ça a de quoi énerver, je regrette. Quant à la peine maximale encourue, elle n'est pas automatiquement prononcée, et puis le jeune avait le droit de réfléchir un peu avant le passage à l'acte.


Dernière édition par holderfar le Dim 24 Juin 2012 - 20:08, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 20:07

@Nuits a écrit:Ah. Donc ce jeune aurait appris ce geste hyper dangereux (je vois exactement de quelle prise tu parles) qui est même interdit dans la police justement pour avoir provoqué des décès accidentel
Je doute qu'il ait eu la moindre connaissance de cela.
mais... pas dans l'intention de tuer ? C'est bien ce que je disais: c'est exactement comme s'il avait utilisé une arme. S'il a bien exécuté ce geste technique, c'est une circonstance aggravante, pas une circonstance atténuante.
Moi je ne suis pas avocat, mais il reste entièrement à démontrer comme je croyais l'avoir fait comprendre, qu'il avait pleinement conscience du caractère potentiellement létal de cette clé. Ce serait le cas s'il était par exemple judoka de niveau au moins ceinture marron, et encore, pas si un pote inconscient lui-même lui a montré ça en passant. Qui peut croire qu'il a volontairement tué ce collégien de 13 ans ?

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par InvitéMA le Dim 24 Juin 2012 - 20:08

@kilucorg: Dhaiphi n'a jamais parlé de guillotine, faut arrêter là...

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par InvitéMA le Dim 24 Juin 2012 - 20:09

Mon avis: et si on laissait la justice faire son travail? professeur

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 20:09

holderfar a écrit:Ce n'est pas la peine encourue qui l'a fait réagir mais la requalification des faits. Un geste de strangulation qui vaudrait comme motif d'inculpation coups et blessures ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner, ça a de quoi énerver, je regrette.
La qualification n'a pas d'autre rôle que de faire coïncider l'acte avec une peine encourue, ce n'est pas une appréciation morale, c'est le Code Pénal.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Invité le Dim 24 Juin 2012 - 20:09

@jilucorg a écrit:
@Nuits a écrit:Ah. Donc ce jeune aurait appris ce geste hyper dangereux (je vois exactement de quelle prise tu parles) qui est même interdit dans la police justement pour avoir provoqué des décès accidentel
Je doute qu'il ait eu la moindre connaissance de cela.
mais... pas dans l'intention de tuer ? C'est bien ce que je disais: c'est exactement comme s'il avait utilisé une arme. S'il a bien exécuté ce geste technique, c'est une circonstance aggravante, pas une circonstance atténuante.
Moi je ne suis pas avocat, mais il reste entièrement à démontrer comme je croyais l'avoir fait comprendre, qu'il avait pleinement conscience du caractère potentiellement létal de cette clé. Ce serait le cas s'il était par exemple judoka de niveau au moins ceinture marron, et encore, pas si un pote inconscient lui-même lui a montré ça en passant. Qui peut croire qu'il a volontairement tué ce collégien de 13 ans ?
Et pourquoi non? Ca s'est déjà vu, un jeune de 16-17 ans qui plante volontairement un camarade, non? Etre jeune n'empêche pas ce genre de volonté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par Invité le Dim 24 Juin 2012 - 20:11

@jilucorg a écrit:
holderfar a écrit:Ce n'est pas la peine encourue qui l'a fait réagir mais la requalification des faits. Un geste de strangulation qui vaudrait comme motif d'inculpation coups et blessures ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner, ça a de quoi énerver, je regrette.
La qualification n'a pas d'autre rôle que de faire coïncider l'acte avec une peine encourue, ce n'est pas une appréciation morale, c'est le Code Pénal.
Si, elle a aussi pour but de mettre un nom sur l'acte commis. Et partir d'emblée du fait que le jeune n'a pas fait exprès de tuer en ne se basant sur rien d'autre que sur sa jeunesse, je suis désolée mais c'est choquant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 20:12

Acceptez mes excuses pour tout, j'abandonne.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en examen pour homicide volontaire : un collégien décède suite à une grave altercation dans la cour de l'établissement (académie de Rennes)

Message par cristal le Dim 24 Juin 2012 - 20:16

J'ose espérer que ce n'était pas volontaire.
No

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum