Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 11:34

@John a écrit:Genug mit den Entarteten ?

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par InvitéMA le Dim 24 Juin 2012 - 11:48

@jilucorg a écrit:Comment définiras-tu ce qui doit être censuré ou non ?

Ce n'est pas à moi de le définir. Il y a des spécialistes pour répondre à la question suivante: à quoi l'enfant peut-il être exposé sans risque? Encore une fois: ne voyez-vous pas une énorme contradiction entre les faits suivants:
- un enfant ne peut pas entrer dans un club de striptease.
- un enfant a accès à du striptease en ligne (allez, je reste sur le striptease, mais il a accès à plein d'autres choses).
Cette contradiction ne vous dérange donc pas? Cela ne mériterait donc pas qu'on s'y attarde? Cela ne mériterait pas que l'on cherche des solutions? On n'a pas le droit de se poser des questions??? Bloquer certains sites ne me semblerait pas si grave que ça...puisque cela pourrait protéger nos enfants. Les adultes pourraient peut-être y réfléchir - peut-être se passer de la pornographie sur internet et se contenter de regarder des DVD. Ainsi, la pornographie continuerait d'exister; et les enfants seraient BEAUCOUP MOINS exposés à cela. Non, visiblement, on n'a pas le droit d'émettre ce genre d'hypothèses.
Vous avez raison, laissons leur l'accès à "*ss detroyed by three p*nis" ou que sais-je encore. Ne nous posons pas la question. Et nous constaterons ensemble les dégâts plus tard.

Quant-à la comparaison entre la littérature censurée et la pornographie censurée sur internet...euh...comment dire? Ah oui, pardon, il faut être progressiste en toutes circonstances, c'est vrai. Peut-être que dans 50 ans, les vidéos du style "*ss detroyed by three p*nis" seront considérées comme de l'art et feront partie du programme de l'EN. Puisque vous fermez déjà les yeux sur ce problème d'accès à la pornographie et que vous vous interdisez de poser la question de la "censure" ou d'un réel filtrage (appelez ça comme vous voulez), allons au bout de la logique: la liberté, c'est génial, c'est super! Ils ont accès à tout sur internet. Alors pourquoi pas dans la "vraie vie" aussi hein!!???
Ne voyez-vous donc pas que cette "liberté" incontrôlée fait des dommages collatéraux énormes?

PS: Je n'ai pas dit d'interdire cet art génial qu'est la pornographie, j'ai dit qu'on pouvait peut-être en interdire l'accès par internet, NUANCE!


Dernière édition par MarieAnne le Dim 24 Juin 2012 - 12:12, édité 1 fois

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Ronin le Dim 24 Juin 2012 - 11:56

Je ne sais pas bien comment faire mais c'est vrai que les ravages que certaines images peuvent causer aux enfants et adolescents je crois que nous sommes nombreux à les constater. Sans parler de l'art du porno Very Happy je pense tout bêtement aux scènes de violence parfois extrême. Bien sûr qu'un jeune ordinaire peut faire la différence entre réalité et virtuel, mais après avoir visionnée des dizaines de milliers de meurtres, bagarres, scènes de tortures ? le tout sur fond de système économique de plus en plus brutal et déshumanisé. Je n'ai aucune solution mais comme toi MarieAnne j'imagine que l'on peut laisser les adultes regarder des trucs d'adultes tranquillement toute la journée s'ils le souhaitent mais réfléchir pour que des gosses de 8 ou 12 ans ne tombent pas dessus tous les jours s'ils le veulent.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par InvitéMA le Dim 24 Juin 2012 - 11:59

Ah merci...je ne suis donc pas seule à être une dangereuse nazie (cf le post de John)

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par LadyC le Dim 24 Juin 2012 - 12:16

Je me pose la question aussi MarieAnne, et je comprends les arguments dans les deux sens. Je suis bien contente de n'être pas en position de décider quoi que ce soit.
Mais par exemple, on pourrait imaginer un contrôle plus strict de l'accès : je vais peut-être dire des bêtises (je n'y connais rien en informatique), mais pour accéder à des contenus "plus de 18 ans", ne pourrait-on envisager une autorisation liée à une adresse IP et une identité de personne (personne qui aurait un identifiant + mot de passe à taper pour accéder aux dites images) ? Cela ne serait pas une garantie absolue, un individu pourrait toujours décider de diffuser des images "plus de 18 ans" librement, sinon de manière publique, du moins par courriel, mais cela limiterait les débordements, non ?
(Désolée si je suis complètement à côté de la plaque. Embarassed )

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par InvitéMA le Dim 24 Juin 2012 - 12:27

Je ne sais pas. Mais je crois que pour l'adresse IP il existe déjà des programme permettant de la cacher!
Par contre, et là je vais peut-être dire également des bêtises, pourrait-on imaginer DEUX Internets? Un pour enfants auquel on accèderait comme aujourd'hui (donc sans les sites pornos = dans l'hypothèse où l'on saurait et voudrait bloquer ces sites), et un pour adultes qui nécessiterait un identifiant et mot de passe (je reprends ton idée) délivrés par la mairie lors de l'inscription aux listes électorales?
Quoi qu'il en soit, je crois qu'il faudrait sérieusement réfléchir à des solutions techniques...!


InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par LadyC le Dim 24 Juin 2012 - 12:31

Dans ce à quoi je pensais (et qui est peut-être un fantasme naïf), le mot de passe et l'identifiant étaient liés à l'adresse IP... Je me rends compte d'ailleurs qu'il est absurde de lier l'adresse IP à cela, puisqu'il paraît que même en postant toujours du même poste, on a parfois une adresse IP différente, celle-ci étant peu fiable. Donc exit l'IP, pardon Embarassed

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Ergo le Dim 24 Juin 2012 - 12:43

J'aime bien cette solution MarieAnne. Mais je reste persuadée que rien ne pourra remplacer le contrôle des parents et je ne suis pas sûre qu'il faille institutionnaliser l'accès au net.

Ordinateur dans le salon + accès à internet limité dans le temps. Il est également possible de bloquer certains mots clés etc.

Ce qui est gênant, ce n'est pas internet et l'accès qu'il donne à tout ça (car franchement, j'ai aussi vu des trucs avant qu'on ait internet que mes parents ne m'auraient jamais permis de regarder), c'est le fait que beaucoup de parents ne se rendent pas compte / se fichent de ce qu'on peut trouver sur le net et laissent leurs enfants livrés à eux-mêmes.

Il y a toute une question d'éducation...

Je ne voulais pas intervenir dans ce débat mais ça me hante un peu, cette histoire. Il y a deux ans, il y a eu une tournante impliquant des élèves de l'établissement (à l'extérieur de l'établissement). Bref, la victime parle, dépose plainte, les gamins sont interpellés. Plusieurs jours plus tard, des gamines se pointent au bahut avec des t-shirts de soutien ...aux agresseurs.
Et là, c'est pas une question de pornographie ou d'internet. C'est une question de vision de la femme.
Des gamines qui se sont fait agresser sexuellement, j'en connais hélas bien trop dans mes classes. Et beaucoup de ces gosses n'ont pas internet chez eux.


Dernière édition par Ergo le Dim 24 Juin 2012 - 13:08, édité 1 fois

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par LadyC le Dim 24 Juin 2012 - 12:53

Ergo affraid

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Malaga le Dim 24 Juin 2012 - 13:07

@Nasopi a écrit:Heu, ça m'étonnerait que mon fils de 14 ans ait déjà vu des images pornographiques ! Et quand je les entends discuter ses copains et lui, franchement, ils sont d'une naïveté, par rapport à ces questions... L'innocence a encore de beaux jours devant elle !

Je rebondis à ce que écris. Cette année, le planning familial a fait une intervention pour les élèves de 4e sur la sexualité, les relations hommes/femmes. Les élèves ont répondu, de manière anonyme, à un petit questionnaire. On leur demandait, entre autres, s'ils avaient déjà visionné du porno sur Internet (que ce soit chez eux ou chez un copain). 90% des élèves ont répondu Oui. Ce sont des élèves âgés de 12 à 14 ans.
Loin de moi l'idée de contester tes propos, Nasopi, mais je crains que ton fils soit une (heureuse) exception.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 13:10

@Ergo a écrit:Il y a deux ans, il y a eu une tournante impliquant des élèves de l'établissement (à l'extérieur de l'établissement). Bref, la victime parle, dépose plainte, les gamins sont interpellés. Quelques jours plus tard, des gamines se pointent au bahut avec des t-shirts de soutien ...aux agresseurs.
J'ai vécu la même stupéfaction voilà quelques années, dans un collège "normal", familles dans la moyenne socio-éco : cinq ou six élèves de 4e, tranquilles, sans problèmes de comportement, auteurs certains – ils avoueront tous avec détails – d'une "tournante" sur une élève de SEGPA, pauvre fille sans défenses ayant quitté l'établissement l'année précédente, sont emmenés par les gendarmes dans l'après-midi et mis en GAV. L'information filtre. On imagine l'émotion en salle des profs.

Le lendemain matin à 8 h, on voit partout dans le préau et la cour des groupes manifestant les signes de la plus grande tristesse, beaucoup de gamines en larmes, sanglotant dans les bras les unes des autres. Après tentative de les faire s'exprimer, on s'aperçoit qu'elles pleurent pour leurs copains injustement arrêtés à cause de cette fille (qualificatifs à imaginer). Tous les collègues confirment que c'est le seul traumatisme qui court parmi les élèves de 4e-3e.


Dernière édition par jilucorg le Dim 24 Juin 2012 - 14:07, édité 1 fois

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Abraxas le Dim 24 Juin 2012 - 13:36

@Ronin a écrit:Je ne sais pas bien comment faire mais c'est vrai que les ravages que certaines images peuvent causer aux enfants et adolescents je crois que nous sommes nombreux à les constater. Sans parler de l'art du porno Very Happy je pense tout bêtement aux scènes de violence parfois extrême. Bien sûr qu'un jeune ordinaire peut faire la différence entre réalité et virtuel, mais après avoir visionnée des dizaines de milliers de meurtres, bagarres, scènes de tortures ? le tout sur fond de système économique de plus en plus brutal et déshumanisé. Je n'ai aucune solution mais comme toi MarieAnne j'imagine que l'on peut laisser les adultes regarder des trucs d'adultes tranquillement toute la journée s'ils le souhaitent mais réfléchir pour que des gosses de 8 ou 12 ans ne tombent pas dessus tous les jours s'ils le veulent.

Mais on peut cumuler violence et sexe sur le Net, savez-vous…
Tapez donc "spanking" sur votre moteur de recherche (91 900 000 entrées, vous y passerez plus long que votre après-midi…).
Ou "russian spanking" pour faire plus ciblé — si je puis dire…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Reine Margot le Dim 24 Juin 2012 - 13:47

@jilucorg a écrit:
@Ergo a écrit:Il y a deux ans, il y a eu une tournante impliquant des élèves de l'établissement (à l'extérieur de l'établissement). Bref, la victime parle, dépose plainte, les gamins sont interpellés. Quelques jours plus tard, des gamines se pointent au bahut avec des t-shirts de soutien ...aux agresseurs.
J'ai vécu la même stupéfaction voilà quelques années, dans un collège "normal", familles dans la moyenne socio-éco : cinq ou six élèves de 4e, tranquilles, sans problèmes de comportement, auteurs certains – ils avoueront tous avec détails – d'une "tournante" sur une élève de SEGPA, pauvre fille sans défenses ayant quitté l'établissement l'année précédente, sont emmenés par les gendarmes dans l'après-midi et mis en GAV. L'information filtre. On imagine l'émotion en salle des profs.

Le lendemain matin à 8 h, on voit partout dans le préau et la cour des groupes manifestant les signes de la plus grande tristesse, beaucoup de gamines en larmes, sanglotant dans les bras des unes des autres. Après tentative de les faire s'exprimer, on s'aperçoit qu'elles pleurent pour leurs copains injustement arrêtés à cause de cette fille (qualificatifs à imaginer). Tous les collègues confirment que c'est le seul traumatisme qui court parmi les élèves de 4e-3e.

on peut se demander ce qu'ils entendent à la maison...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Tristana le Dim 24 Juin 2012 - 13:48

@Reine Margot a écrit:
@jilucorg a écrit:
@Ergo a écrit:Il y a deux ans, il y a eu une tournante impliquant des élèves de l'établissement (à l'extérieur de l'établissement). Bref, la victime parle, dépose plainte, les gamins sont interpellés. Quelques jours plus tard, des gamines se pointent au bahut avec des t-shirts de soutien ...aux agresseurs.
J'ai vécu la même stupéfaction voilà quelques années, dans un collège "normal", familles dans la moyenne socio-éco : cinq ou six élèves de 4e, tranquilles, sans problèmes de comportement, auteurs certains – ils avoueront tous avec détails – d'une "tournante" sur une élève de SEGPA, pauvre fille sans défenses ayant quitté l'établissement l'année précédente, sont emmenés par les gendarmes dans l'après-midi et mis en GAV. L'information filtre. On imagine l'émotion en salle des profs.

Le lendemain matin à 8 h, on voit partout dans le préau et la cour des groupes manifestant les signes de la plus grande tristesse, beaucoup de gamines en larmes, sanglotant dans les bras des unes des autres. Après tentative de les faire s'exprimer, on s'aperçoit qu'elles pleurent pour leurs copains injustement arrêtés à cause de cette fille (qualificatifs à imaginer). Tous les collègues confirment que c'est le seul traumatisme qui court parmi les élèves de 4e-3e.

on peut se demander ce qu'ils entendent à la maison...
Effectivement. On aura beau dire tout ce qu'on voudra, lorsqu'il y a derrière des parents attentifs et qui prennent à coeur d'expliquer à leurs enfants qu'une femme n'est pas un objet, porno ou pas porno, les dérives de ce genre n'existent pas.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Iphigénie le Dim 24 Juin 2012 - 13:57

On est passé d'une société où le sexe était tabou et interdit de parole à une société où le sexe est devenu le seul marqueur d"existence".
Petite anecdote: intervention dans ma classe au titre de l'[i]éducation
à la santé: ( Shocked )
question de l'intervenant sur la notion de plaisir.
Il en ressort que le plaisir c'est:
1 -les relations sexuelles // 2-l'alcool.
J'ai été la seule à m'étonner d'une définition aussi étroite....

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Docteur OX le Dim 24 Juin 2012 - 13:58

@jilucorg a écrit:
@Ergo a écrit:Il y a deux ans, il y a eu une tournante impliquant des élèves de l'établissement (à l'extérieur de l'établissement). Bref, la victime parle, dépose plainte, les gamins sont interpellés. Quelques jours plus tard, des gamines se pointent au bahut avec des t-shirts de soutien ...aux agresseurs.
J'ai vécu la même stupéfaction voilà quelques années, dans un collège "normal", familles dans la moyenne socio-éco : cinq ou six élèves de 4e, tranquilles, sans problèmes de comportement, auteurs certains – ils avoueront tous avec détails – d'une "tournante" sur une élève de SEGPA, pauvre fille sans défenses ayant quitté l'établissement l'année précédente, sont emmenés par les gendarmes dans l'après-midi et mis en GAV. L'information filtre. On imagine l'émotion en salle des profs.

Le lendemain matin à 8 h, on voit partout dans le préau et la cour des groupes manifestant les signes de la plus grande tristesse, beaucoup de gamines en larmes, sanglotant dans les bras des unes des autres. Après tentative de les faire s'exprimer, on s'aperçoit qu'elles pleurent pour leurs copains injustement arrêtés à cause de cette fille (qualificatifs à imaginer). Tous les collègues confirment que c'est le seul traumatisme qui court parmi les élèves de 4e-3e.

Chez nous, nous avons eu, il y a 3/4 ans un gamin qui a filmé ses ébats avec sa copine à son insu... et qui n'a rien trouvé mieux que de balancer ses exploits sur le net. Ambiance le lendemain où énormément de gamins avaient vu la vidéo (j'adore la surveillance des parents...). La môme en pleurs etc.. etc... Une parole entendue dans le couloir d'une jeune fille ayant visionné la chose "ahhhh dégueu, et ils appellent ça du porno ?"

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par InvitéMA le Dim 24 Juin 2012 - 13:59

En fait, si vous voulez on peut enlever le terme de "censure" et poser la question ainsi:
Est-il normal que la loi selon laquelle l'accès aux sites pornographiques est interdit aux enfants ne soit pas appliquée car pas applicable dans la réalité?
Autrement dit: comment faire appliquer la loi, si ne n'est en interdisant ces sites? Voilà.

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par lalilala le Dim 24 Juin 2012 - 14:24

@Ergo a écrit:
Il y a toute une question d'éducation...


Et là, c'est pas une question de pornographie ou d'internet. C'est une question de vision de la femme.


Voilà, ça résume ce que je pense. Je trouve qu'il y a beaucoup de raccourcis faciles sur ce fil... En gros tu regardes des pornos, t'es détraqué et pervers...ça me fait penser aux fans de films d'horreur gore qui seraient aussi des psychopathes en puissance, ça ressort dès qu'il y a un crime... Il y a pourtant des millions de gens fan de porno et fan de films d'horreur parfaitement équilibrés hein. Il faudrait peut-être aller chercher un peu plus loin et faire du cas par cas au lieu de balancer des généralités...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Hannibal le Dim 24 Juin 2012 - 14:44

MarieAnne a écrit:En fait, si vous voulez on peut enlever le terme de "censure" et poser la question ainsi:
Est-il normal que la loi selon laquelle l'accès aux sites pornographiques est interdit aux enfants ne soit pas appliquée car pas applicable dans la réalité?
Autrement dit: comment faire appliquer la loi, si ne n'est en interdisant ces sites? Voilà.

Le problème est déjà mieux posé, je pense.
Mais on pourrait peut-être raisonner aussi dans l'autre sens et s'aviser qu'internet ce n'est pas pour les enfants, et qu'ils n'ont pas plus à y traîner seuls qu'à aller jouer sur une autoroute. Parce qu'enfin, qui ignore encore que c'est le lieu par excellence où se déversent toutes les obscénités du monde ? Il me semble d'ailleurs que cet état de choses n'est pas accidentel, et que c'est quasiment fait pour, mais c'est un autre sujet.
Je m'étonne juste qu'on ne remette pas en question une seconde le fait que des gosses soient nécessairement voués à s'aventurer sur internet hors de toute surveillance adulte.

Je ne sais pas ce qui est le plus naïf, entre espérer nettoyer les écuries d'Augias pour faire d'internet un espace fréquentable par les plus jeunes, ou prétendre en attendant, en tenir les enfants à distance raisonnable.








Dernière édition par Hannibal le Dim 24 Juin 2012 - 14:48, édité 2 fois

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Iphigénie le Dim 24 Juin 2012 - 14:47

Je trouve qu'il y a beaucoup de raccourcis faciles sur ce fil... En gros tu regardes des pornos, t'es détraqué et pervers...
Il me semble que ce qui fait problème c'est : à quel âge, dans quel contexte sont-ils visionnés.
Ce n'est pas une généralisation abusive, juste une tarte à la crème que de dire que le développement des médias a une influence gravissime, difficile à contrôler, et perturbante sur la jeunesse.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Iphigénie le Dim 24 Juin 2012 - 14:50

Je m'étonne juste qu'on ne remette pas en question une seconde le fait que des gosses soient nécessairement voués à s'aventurer sur internet hors de toute surveillance adulte.

euh...Tu as des ados, Hannibal? Tu contrôles ce qu'ils visionnent, toujours? et l'internet de leurs copains?...
C'est un peu comme ce qu'ils fument: à partir du moment où l'offre exite, existe (lapsus intéressant)- il y a toujours un moyen d'y accéder...


pour ma part, je ne vois pas trop de solutions autres qu'individuelles dans la relation qu'on a avec ses gosses. Mais vae victis...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Reine Margot le Dim 24 Juin 2012 - 14:56

question naive: et si l'ordi familial est au milieu du salon, et qu'on ne peut ouvrir une session qu'avec un mot de passe connu des seuls parents? ça n'aide pas?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Hannibal le Dim 24 Juin 2012 - 15:13

@iphigénie a écrit:
Je m'étonne juste qu'on ne remette pas en question une seconde le fait que des gosses soient nécessairement voués à s'aventurer sur internet hors de toute surveillance adulte.

euh...Tu as des ados, Hannibal? Tu contrôles ce qu'ils visionnent, toujours? et l'internet de leurs copains?...
C'est un peu comme ce qu'ils fument: à partir du moment où l'offre existe, il y a toujours un moyen d'y accéder...

Je pensais surtout aux plus jeunes, enfants et "pré-ados", comme on dit maintenant.
Mais non, je n'ai pas d'ados, sinon dans mes classes. Wink

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Clarinette le Dim 24 Juin 2012 - 15:16

En ce qui concerne les enfants et "pré-ados", ne rêve pas : la majorité de mes CM2 (c'était la moitié il y a 5 ou 6 ans...) ont dans leur chambre télé et ordi.
Les parents n'ont pas envie d'avoir leurs rejetons dans les pattes... Suspect

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Iphigénie le Dim 24 Juin 2012 - 15:18

Ah oui Clarinette, j'ai fait le test aussi: c'est effrayant. Et le pire, c'est qu'ils ont ainsi l'impression de tout faire pour leurs gosses...!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une collégienne de 13 ans piégée par de jeunes violeurs

Message par Clarinette le Dim 24 Juin 2012 - 15:20

Petit HS qui illustre bien ma dernière remarque : j'ai fait appel aux parents pour encadrer une course d'orientation dans la garrigue récemment. Eh bien, j'ai eu toutes les peines du monde à en trouver suffisamment, et pourtant, c'était un vendredi, parce que certains parents en RTT préféraient passer la journée à la plage... "parce que, vous comprenez, dans quelques semaines, on va les avoir sur le dos pendant deux mois...". Suspect
Mais pourquoi tous ces gens se croient-ils obligés de faire des mômes, si cela ne les intéresse pas de s'en occuper ? heu

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum