Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par John le Ven 22 Juin 2012 - 20:35

Voici le compte rendu du dernier colloque sur le décrochage scolaire :
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2012/06/22/comment-lutter-contre-le-decrochage-maladie-de-l-ecole_1723435_1473688.html

Si j'en crois le compte rendu de la journaliste, j'en tire trois éléments :
- une nouvelle personnalité politique de gauche s'illustre dans le domaine de la réflexion sur l'école,
- le décrochage est un sujet important,
- la région doit jouer un grand rôle dans la lutte contre le décrochage.

Extrait :

George Pau-Langevin les connaît, "ces jeunes qui traversent le système scolaire sans trouver de solution et qui un jour s'en vont". C'est d'eux dont la ministre déléguée à la réussite éducative est venue parler, vendredi 22 juin, à la Fondation Jean-Jaurès, à Paris. Cette fondation à l'ancrage socialiste assumé avait réuni une trentaine d'acteurs de l'éducation pour échanger sur ces décrocheurs dont on ignore beaucoup. Leur nombre reste inconnu, comme les solutions pour les rescolariser.

La matinée de travail s'inscrivait dans l'approche de la jeunesse qu'a cette Fondation. Elle marquait aussi la sortie d'un essai de Guillaume Balas, président du groupe socialiste à la région Ile-de-France, intitulé Lutter contre le décrochage scolaire, Vers une nouvelle action publique régionale.

Pour cet homme politique qui a aussi la casquette enseignante, le décrochage reste aujourd'hui encore un "objet politique non identifié". Un de ces thèmes dont les responsables politiques ne se sont toujours pas saisis.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par kensington le Ven 22 Juin 2012 - 20:47


échanger sur ces décrocheurs dont on ignore beaucoup. Leur nombre reste inconnu, comme les solutions pour les rescolariser.

scratch

_________________
"A trop privilégier la langue du quotidien et des faits, à trop vouloir faire parler avant d’avoir fait comprendre, le professeur risque de laisser l’élève en situation de handicap linguistique et cognitif; il risque de faillir dans sa mission d’émancipation du sujet."
A. Lhérété, "Cultiver le plaisir du texte: une compétence presque oubliée en Langue 2", NewStanpoints déc. 2014


kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Ronin le Ven 22 Juin 2012 - 21:03

@kensington a écrit:
échanger sur ces décrocheurs dont on ignore beaucoup. Leur nombre reste inconnu, comme les solutions pour les rescolariser.

scratch

Faux, le Dr Catheline gère ça très bien. Mais pour ça il faut une équipe pluri-disciplinaire derrière. professeur

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Thalia de G le Ven 22 Juin 2012 - 21:07

@Ronin a écrit:
@kensington a écrit:
échanger sur ces décrocheurs dont on ignore beaucoup. Leur nombre reste inconnu, comme les solutions pour les rescolariser.

scratch

Faux, le Dr Catheline gère ça très bien. Mais pour ça il faut une équipe pluri-disciplinaire derrière. professeur
Tu peux nous renseigner ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Ronin le Ven 22 Juin 2012 - 21:16

Euh ça serait un peu long. Disons que pour faire court après une évaluation précise de la situation ( car il y a plusieurs causes possibles au décrochage ) il y a prise en charge médicale par le biais d'ateliers, reprise scolaire progressive et soutien scolaire si ça s'avère nécessaire.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Finrod le Ven 22 Juin 2012 - 21:19

Non mais ça ça coute de l'argent Ronin, c'est pas possible.

Eux ils veulent tourner autour du pot pour rien jusqu'à ce que les enseignants soient suffisamment brisés pour accepter de le faire gratuitement et sans formation.

Enfin, comme d'habitude quoi.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par JPhMM le Ven 22 Juin 2012 - 21:22

@John a écrit:Voici le compte rendu du dernier colloque sur le décrochage scolaire :
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2012/06/22/comment-lutter-contre-le-decrochage-maladie-de-l-ecole_1723435_1473688.html

Si j'en crois le compte rendu de la journaliste, j'en tire trois éléments :
- une nouvelle personnalité politique de gauche s'illustre dans le domaine de la réflexion sur l'école,
- le décrochage est un sujet important,
- la région doit jouer un grand rôle dans la lutte contre le décrochage.

Extrait :

George Pau-Langevin les connaît, "ces jeunes qui traversent le système scolaire sans trouver de solution et qui un jour s'en vont". C'est d'eux dont la ministre déléguée à la réussite éducative est venue parler, vendredi 22 juin, à la Fondation Jean-Jaurès, à Paris. Cette fondation à l'ancrage socialiste assumé avait réuni une trentaine d'acteurs de l'éducation pour échanger sur ces décrocheurs dont on ignore beaucoup. Leur nombre reste inconnu, comme les solutions pour les rescolariser.

La matinée de travail s'inscrivait dans l'approche de la jeunesse qu'a cette Fondation. Elle marquait aussi la sortie d'un essai de Guillaume Balas, président du groupe socialiste à la région Ile-de-France, intitulé Lutter contre le décrochage scolaire, Vers une nouvelle action publique régionale.

Pour cet homme politique qui a aussi la casquette enseignante, le décrochage reste aujourd'hui encore un "objet politique non identifié". Un de ces thèmes dont les responsables politiques ne se sont toujours pas saisis.
George Pau-Langevin devient socratique. Shocked
Enfin tout un colloque pour en venir à la conclusion qu'on ne sait pas combien ils sont ni comment les aider, ça craint.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Ronin le Ven 22 Juin 2012 - 21:34

Une expérimentation à ce sujet dans l'académie Poitou-Charentes à la rentrée 2012. En l’occurrence pour que cela fonctionne il est évident que ça ne peut reposer sur la seule EN mais qu'il faut une prise en charge psy, éduc spé, sociale. Mais de l'argent on en trouve pour des tablettes, des projets à la ***, des tbi etc. Alors bon c'est comme d'habitude c'est une question de priorité politique c'est à dire en ce qui nous concerne que cela dépend du recteur.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Dhaiphi le Ven 22 Juin 2012 - 21:41

@Ronin a écrit:il faut une prise en charge psy, éduc spé, sociale. Mais de l'argent on en trouve pour des tablettes, des projets à la ***, des tbi etc.
Mais les sommes nécessaires sont-elles comparables, du même ordre de grandeur ?

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Ronin le Ven 22 Juin 2012 - 21:46

Sur le long terme je me demande si ça vaut pas le coup d'essayer parce que le coût pour ces jeunes mais aussi pour le pays sur plusieurs décennies il doit pas être mince. Ceci étant je ne crois pas que qui que ce soit ait tenté un calcul. Je me borne bêtement ( suis que PE hein !) à envisager ce qu'il est possible de faire dans l'intérêt des gamins. ( le nôtre aussi sur le long terme à mon avis )

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Finrod le Ven 22 Juin 2012 - 21:46

Mouais mais une psy c'est moins voyant qu'un tableau numérique. Les élèves ne poussent pas des petits cris émerveillés en la voyant et ne demandent pas "on peut l'essayer m'sieu ? ", et ils ne vont pas faire part de leur émerveillement le soir auprès de leurs parents.

En fait ils se rendent à peine compte qu'elle est là. sauf si on les envoi la voir. Auquel cas, c'est tout de suite un drame pour les parents : "mais notre fils est normal, il n'a pas besoin de ça..."

En plus, la psy, il faut la former et elle coute plus cher (mais l'EN considère souvent ces deux dernier points comme facultatifs avec ses personnels)


ps : je précise que je suis disponible pour un poste de recteur. Je suis certain que mon cynisme pragmatisme sera apprécié.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Ronin le Ven 22 Juin 2012 - 21:48

Ben disons que les pédopsys se battent pas pour bosser avec l'EN, quand on a essayé l'accueil une fois... et les budgets de l'EN et de la santé c'est pas pareil...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Ergo le Ven 22 Juin 2012 - 23:52

Quand je vois le nombre d'élèves chez nous qui a un suivi psy...
Quand je vois le nombre d'absentéistes (7% et quelques, je le rappelle, en collège)...
Quand je vois les décrocheurs dans le quartier...et cet élève qui est allé en établissement de la deuxième chance mais qu'on revoit dans la rue depuis quelques temps...

Qu'on les trouve, les solutions, à terme, ça reviendra moins cher.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Dhaiphi le Sam 23 Juin 2012 - 16:47

@Ergo a écrit:Qu'on les trouve, les solutions, à terme, ça reviendra moins cher.
"on" pronom personnel indéfini, nous ne sommes pas sortis de l'auberge. Very Happy heu

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan d'un colloque contre le décrochage scolaire

Message par Ergo le Dim 24 Juin 2012 - 0:28

Ah ben moi, j'en ai plein, des solutions à essayer...mais comment dire, vu qu'elles impliquent, entre autres, la restructuration des villes, j'ai comme dans l'idée qu'on ne va pas m'écouter.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum