Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par John le 25/6/2012, 16:19

http://www.lesgrandsdebats.fr/Debats/Va-t-on-vers-une-suppression-du-francais-au-lycee/Qui-veut-la-peau-du-bac-Francais

Qui veut la peau du "bac Français" ?
Ses critères de réussite sont devenus si peu exigeants que l'épreuve a perdu l'essentiel de sa valeur. Comme si on voulait aller vers sa suppression tant la maîtrise du français est un obstacle au "bac au rabais"
parLaurent Nunez
le vendredi 22 juin 2012

L'épreuve anticipée de français (E.A.F) fut instituée en classe de première en 1969. Il s’agissait officiellement de moderniser une ancienne structure : jusqu’alors, le baccalauréat comportait deux parties, qu’on passait en deux ans (l'obtention de la première partie était obligatoire pour passer en terminale, et pour postuler véritablement au baccalauréat).
Officieusement, il semble que cette anticipation de l’épreuve servît les désirs politiques, qui exigent « d'amener 80 % d’une classe d’âge au niveau du baccalauréat ».
Ce vœu pieux date de 1985, et il semble qu’en 30 ans on ait tout fait pour le réaliser – quitte à défigurer l’EAF. Ainsi, les consignes données par les inspecteurs effraient chaque année un peu plus les correcteurs. On a vu l’épreuve-reine, celle du « commentaire composé », mutilée dans les Instructions Officielles, pour devenir un simple « commentaire sur le texte ». Le candidat au baccalauréat n’aura plus à construire sa pensée : la donner en vrac suffira. Mieux : il a été demandé aux professeurs de ne plus sanctionner l’orthographe (ou alors en enlevant au maximum 2 points).
Encore mieux : à la fin des corrections, les professeurs sont invités à se réunir et à comparer la moyenne de leurs copies. Celui qui a une moyenne inférieure aux autres d’1,5 point est invité à reprendre son stylo rouge, et à faire preuve d’une nouvelle largesse (tant qu’il ne l’a pas fait, le groupe n’est pas dissout, et nul ne peut sortir…).
Ces trop bonnes intentions ont transformé l’épreuve anticipée de Français : peut-être ne vaut-elle désormais guère plus qu’un bac blanc. Il semble en tout cas que la prochaine étape de la démocratisation de l’épreuve soit sa mort : plus de huit Français sur dix (85 %) souhaitent désormais une part de contrôle continu dans l'examen du baccalauréat (sondage Ifop). En ce temps de réduction budgétaire, en ce temps de démocratisation forcée (et par le bas), combien de temps résistera cette épreuve qui n’en est plus une ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par Circé le 25/6/2012, 16:21

Tellement vrai !!
Un peu tard pour le dire mais mieux vaut tard que jamais.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par eliam le 25/6/2012, 16:23

Bon, c'est de mieux en mieux... humhum titanic

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par eponine21 le 25/6/2012, 16:25

moi, vu le cauchemar que j'ai vécu aujourd'hui à l'oral (à cause d'une liste complètement bancale...), je préférerais presque ne plus aller interroger...

eponine21
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par adrifab le 27/6/2012, 09:19

J'étais dans le même lycée que Nunez il y a quelques années. Ce type a un melon épouvantable. Sa tête ne passe plus les portes !

adrifab
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par aposiopèse le 27/6/2012, 09:27

Encore mieux : à la fin des corrections, les professeurs sont invités à se réunir et à comparer la moyenne de leurs copies. Celui qui a une moyenne inférieure aux autres d’1,5 point est invité à reprendre son stylo rouge, et à faire preuve d’une nouvelle largesse (tant qu’il ne l’a pas fait, le groupe n’est pas dissout, et nul ne peut sortir…).

heu euh... on fait ça par chez vous ?

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par totoro le 27/6/2012, 09:54

@aposiopèse a écrit:
Encore mieux : à la fin des corrections, les professeurs sont invités à se réunir et à comparer la moyenne de leurs copies. Celui qui a une moyenne inférieure aux autres d’1,5 point est invité à reprendre son stylo rouge, et à faire preuve d’une nouvelle largesse (tant qu’il ne l’a pas fait, le groupe n’est pas dissout, et nul ne peut sortir…).

heu euh... on fait ça par chez vous ?

Celui qui a une moyenne inférieure est invité à remonter ses notes, mais les autres peuvent partir quand même...


_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par User5899 le 27/6/2012, 19:29

@John a écrit:http://www.lesgrandsdebats.fr/Debats/Va-t-on-vers-une-suppression-du-francais-au-lycee/Qui-veut-la-peau-du-bac-Francais

Qui veut la peau du "bac Français" ?
Ses critères de réussite sont devenus si peu exigeants que l'épreuve a perdu l'essentiel de sa valeur. Comme si on voulait aller vers sa suppression tant la maîtrise du français est un obstacle au "bac au rabais"
parLaurent Nunez
le vendredi 22 juin 2012

L'épreuve anticipée de français (E.A.F) fut instituée en classe de première en 1969. Il s’agissait officiellement de moderniser une ancienne structure : jusqu’alors, le baccalauréat comportait deux parties, qu’on passait en deux ans (l'obtention de la première partie était obligatoire pour passer en terminale, et pour postuler véritablement au baccalauréat).
Officieusement, il semble que cette anticipation de l’épreuve servît les désirs politiques, qui exigent « d'amener 80 % d’une classe d’âge au niveau du baccalauréat ».
Ce vœu pieux date de 1985, et il semble qu’en 30 ans on ait tout fait pour le réaliser – quitte à défigurer l’EAF. Ainsi, les consignes données par les inspecteurs effraient chaque année un peu plus les correcteurs. On a vu l’épreuve-reine, celle du « commentaire composé », mutilée dans les Instructions Officielles, pour devenir un simple « commentaire sur le texte ». Le candidat au baccalauréat n’aura plus à construire sa pensée : la donner en vrac suffira. Mieux : il a été demandé aux professeurs de ne plus sanctionner l’orthographe (ou alors en enlevant au maximum 2 points).
Encore mieux : à la fin des corrections, les professeurs sont invités à se réunir et à comparer la moyenne de leurs copies. Celui qui a une moyenne inférieure aux autres d’1,5 point est invité à reprendre son stylo rouge, et à faire preuve d’une nouvelle largesse (tant qu’il ne l’a pas fait, le groupe n’est pas dissout, et nul ne peut sortir…).
Ces trop bonnes intentions ont transformé l’épreuve anticipée de Français : peut-être ne vaut-elle désormais guère plus qu’un bac blanc. Il semble en tout cas que la prochaine étape de la démocratisation de l’épreuve soit sa mort : plus de huit Français sur dix (85 %) souhaitent désormais une part de contrôle continu dans l'examen du baccalauréat (sondage Ifop). En ce temps de réduction budgétaire, en ce temps de démocratisation forcée (et par le bas), combien de temps résistera cette épreuve qui n’en est plus une ?
Mouarf Very Happy Tu parles !
Mais il y a une vraie technique dont je fais peut-être les frais, à confirmer l'an prochain : écarter le correcteur récalcitrant, tant qu'il est minoritaire. Réponse au moins partielle l'an prochain Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par User5899 le 27/6/2012, 19:31

@eponine21 a écrit:moi, vu le cauchemar que j'ai vécu aujourd'hui à l'oral (à cause d'une liste complètement bancale...)
Et pas à cause des candidats ? Vous pourriez nous raconter ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par suerte le 27/6/2012, 19:49

Nous c est affichage des notes et des moyennes ds la salle des surveillants, histoire de se comparer (et sans doute de s'aligner) Pffff !! Enfin la leçon de ces épreuves aura été de ne surtout pas se sentir impressionné par les énormes descriptifs car à tous les coups les élèves concernés ignorent les 3/4 des activités ... Quelle vaste blague !

suerte
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par Kitty Kitten le 27/6/2012, 19:52

Pardonnez mon ignorance, mais c'est quoi les EAF?

Kitty Kitten
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par Hannibal le 27/6/2012, 19:58

Les Epreuves Anticipées de Français pour certains élèves.

Et prématurées pour d'autres.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par Kitty Kitten le 27/6/2012, 20:06

Thank you!

Kitty Kitten
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par *Lady of Shalott* le 27/6/2012, 20:12

@aposiopèse a écrit:
Encore mieux : à la fin des corrections, les professeurs sont invités à se réunir et à comparer la moyenne de leurs copies. Celui qui a une moyenne inférieure aux autres d’1,5 point est invité à reprendre son stylo rouge, et à faire preuve d’une nouvelle largesse (tant qu’il ne l’a pas fait, le groupe n’est pas dissout, et nul ne peut sortir…).

heu euh... on fait ça par chez vous ?

Moui. J'ai vu une inspectrice "dénoncer" en réunion ceux qui n'avaient pas une assez bonne moyenne pour leur lot de copies. J'étais dans le lot. Nous avons été invités, fermement, à remonter nos notes : certains ont accepté en râlant, d'autres ont refusé et sont partis (j'étais dans le lot Wink ). L'année d'après, il paraît que tous les méchants correcteurs ont été obligés de remonter leurs notes, mais je n'y étais pas.

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour Laurent Nunez, les EAF seront bientôt supprimées

Message par Lefteris le 27/6/2012, 20:46

@*Lady of Shalott* a écrit:
@aposiopèse a écrit:
Encore mieux : à la fin des corrections, les professeurs sont invités à se réunir et à comparer la moyenne de leurs copies. Celui qui a une moyenne inférieure aux autres d’1,5 point est invité à reprendre son stylo rouge, et à faire preuve d’une nouvelle largesse (tant qu’il ne l’a pas fait, le groupe n’est pas dissout, et nul ne peut sortir…).

heu euh... on fait ça par chez vous ?

Moui. J'ai vu une inspectrice "dénoncer" en réunion ceux qui n'avaient pas une assez bonne moyenne pour leur lot de copies. J'étais dans le lot. Nous avons été invités, fermement, à remonter nos notes : certains ont accepté en râlant, d'autres ont refusé et sont partis (j'étais dans le lot Wink ). L'année d'après, il paraît que tous les méchants correcteurs ont été obligés de remonter leurs notes, mais je n'y étais pas.
Merci du tuyau pour éviter d'être correcteur Very Happy ;
Il est vrai que demander de remonter les notes est insultant, car cela signifie, au choix :
- que tu ne sais pas noter
- que tu es exécutant au service de quelque chose qui n'a rien à voir avec ton métier;
- qu'on te fait venir comme caution consentante d'une décision prise d'avance.

Insultant aussi pour les candidats, s'ils connaissaient le dessous des cartes , de savoir que leur note est liée à la moyenne voulue par bassin, centre de correction , origine géographique , et autres considérations aussi étroitement liées aux qualités littéraires.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum