France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Osmie le Mar 26 Juin 2012 - 7:59

Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !

http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100


Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Isis39 le Mar 26 Juin 2012 - 8:01

J'ai eu la même réaction !
Un lycée où apparemment il y a énormément d'agrégés bossant en prépa et voilà comment on peut dire que les profs ne sont pas à plaindre !

Faudrait qu'ils voient dans mon collège où il y a peu d'heures sup....

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Celadon le Mar 26 Juin 2012 - 8:02

C'est pire que sous Sarko One.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par mathmax le Mar 26 Juin 2012 - 8:07

C'est surtout révélateur du malaise d'une partie des chefs d'établissement, qui haïssent et jalousent les personnels qu'ils doivent gérer. Une DRH digne de ce nom se pencherait sur ce problème.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Isis39 le Mar 26 Juin 2012 - 8:12

Et on n'a pas parlé du salaire des chefs d'établissement, d'ailleurs...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Libé-Ration le Mar 26 Juin 2012 - 8:17

9.000 euros par mois ? Même en étant expat je ne les gagne pas... C'est son salaire à lui, CDE, qu'il donne ainsi, non ?

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par MUTIS le Mar 26 Juin 2012 - 8:18

Un courrier anonyme d'un proviseur pour dénoncer les profs et leur salaire... Comme je le rappelle parfois à mes élèves 3160 Justes en France, plus de 4 millions de lettres de dénonciation. Et je leur dis toujours, j'espère que personne, parmi vous n'écrira une lettre de dénonciation au cours de sa vie.
Comme le dit justement Mathmax, la jalousie des Cde est maladive surtout à l'égard des agrégés quand ils ne le sont pas. Er si des profs gagnent 4000 euros par mois et plus, tant mieux. C'est un salaire mérité, vu la qualification et la difficulté du métier, qui n'a aucune raison d'être réservé aux cadres du privé...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Pseudo le Mar 26 Juin 2012 - 8:24

2800 euros net en moyenne, à Paris où la vie est si chère, et où la moyenne d'age des profs est élevée, ca n'est pas non plus le Pérou.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Aevin le Mar 26 Juin 2012 - 8:33

Ce qui m'amuse, c'est que le présentateur compare la moyenne des salaires des profs du lycée avec la médiane des salaires français.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Aevin le Mar 26 Juin 2012 - 8:49

Vous pouvez lire le tout ici.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par alberto79 le Mar 26 Juin 2012 - 9:14

Janne a écrit:Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !

http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100

Aucun proviseur ne se serait pas amusé à envoyer une lettre comme cela. Toute cette histoire est mensongère du début à la fin.

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Nuits le Mar 26 Juin 2012 - 9:28

Entendu ce matin aussi. Scandaleux, mensonger et comme je l'ai déjà dit sur le fil "je râle", parfaitement putassier.
Et si je me souviens bien, sont inclues dans ces 2800 euros les heures supp. Là, il faudrait vraiment demander un droit de réponse. Ah mais à la fin y'en a marre !

Je fulmine, j'ai de vraies bouffées de haine à la fin. Punaise, mais ils ont raisons tous ces gens qui détestent les fonctionnaires et surtout les profs. Qu'on privatise l'EN et qu'ils se démerdent avec leur progéniture.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par MUTIS le Mar 26 Juin 2012 - 9:32

@alberto79 a écrit:
Janne a écrit:Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !

http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100

Aucun proviseur ne se serait pas amusé à envoyer une lettre comme cela. Toute cette histoire est mensongère du début à la fin.

Et pourquoi ? Je crois volontiers le journaliste sur ce point...Il serait bien naïf de penser que les chefs d'établissement sont tous dépourvus de jalousie et de mépris envieux envers des profs qui gagnent parfois plus qu'eux... Ils sont humains avec ce que cela comporte d'imperfection, de bassesse et de mesquinerie...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Aevin le Mar 26 Juin 2012 - 9:35

@Nuits a écrit:Là, il faudrait vraiment demander un droit de réponse.
Tu as le droit d'écrire un commentaire sur le blog de D. Seux. Laughing

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par alberto79 le Mar 26 Juin 2012 - 9:36

@MUTIS a écrit:
@alberto79 a écrit:
Janne a écrit:Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !

http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100

Aucun proviseur ne se serait pas amusé à envoyer une lettre comme cela. Toute cette histoire est mensongère du début à la fin.

Et pourquoi ? Je crois volontiers le journaliste sur ce point...Il serait bien naïf de penser que les chefs d'établissement sont tous dépourvus de jalousie et de mépris envieux envers des profs qui gagnent parfois plus qu'eux... Ils sont humains avec ce que cela comporte d'imperfection, de bassesse et de mesquinerie...

Peut-être je suis naïf, mais les CDE sont des anciens enseignants, non? Pourquoi seraient-ils jaloux des enseignants qui travaillent dans leurs établissements ? Seulement parce qu´ils gagnent plus qu´eux ? Peut-être vous avez raison mais je ne veux pas le croire.

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par *Lady of Shalott* le Mar 26 Juin 2012 - 9:39

J'ai entendu la chronique aussi, et elle m'a fait bondir !!! furieux

Oh la belle généralisation ! On prend les profs d'un lycée et on fait comme si tous les profs étaient logés à la même enseigne. On prend le montant versé pour un mois (9000 euros), et on laisse entendre que c'est un salaire (alors qu'il me paraît évident qu'il s'agit d'un salaire, auquel s'ajoute, ce mois-là, le paiement de vacations ou d'heures sup'). De la part d'un journaliste ou d'un économiste, on pourrait attendre plus de rigueur.

On pourrait peut-être envoyer à D. Seux le même document pour un collège de banlieue pourrie ou de campagne sinistrée : il pourrait voir comment on se fait caillasser, insulter, ou "seulement" bordéliser pour moins de 2000 euros* par mois...

Quant à la démarche du proviseur qui envoie à la presse les salaires des profs de son lycée, je la trouve tout bonnement hallucinante Shocked Elle est en effet révélatrice de la rancoeur de certains CDE envers les profs.

* J'ai vérifié, moi : 1666 E net + 100 ISO pour un certifié après 2 ans de carrière. Il faut au moins une heure sup' ET une prime PP pour frôler les 2000 E : http://www.education.gouv.fr/cid1058/professeur-certifie.html

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Blan6ine le Mar 26 Juin 2012 - 9:41

@alberto79 a écrit:
Peut-être je suis naïf, mais les CDE sont des anciens enseignants, non?

LA plupart du temps oui mais pas obligatoirement.


Cet édito est . C'est douloureux d'entendre tous ces cas particuliers être pris pour de la généralité ("Un lycée avec des petites classes préparatoires, un lycée normal, quoi" ?!?!?).
Venez nous fouetter, on aime ça.

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Nuits le Mar 26 Juin 2012 - 9:43

@Aevin a écrit:
@Nuits a écrit:Là, il faudrait vraiment demander un droit de réponse.
Tu as le droit d'écrire un commentaire sur le blog de D. Seux. Laughing

1) Je le ferai peut-être, mais il faut que je me calme d'abord
2) Je le ferais peut-être, si cela avait le moindre impact. Non, je ne souhaite pas uniquement écrire sur le blog de D. Seux, je voudrais que ce monsieur corrige lui-même, à l'antenne, et à la même heure, ce qui a été dit, qu'il fasse son travail en apportant plus de nuances et de précisions.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par blanche le Mar 26 Juin 2012 - 9:44

Edito entendu à mon réveil ce matin et furieux
Ecoeurée aussi de cette généralisation.

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Nuits le Mar 26 Juin 2012 - 9:45

@*Lady of Shalott* a écrit:J'ai entendu la chronique aussi, et elle m'a fait bondir !!! furieux

Oh la belle généralisation ! On prend les profs d'un lycée et on fait comme si tous les profs étaient logés à la même enseigne. On prend le montant versé pour un mois (9000 euros), et on laisse entendre que c'est un salaire (alors qu'il me paraît évident qu'il s'agit d'un salaire, auquel s'ajoute, ce mois-là, le paiement de vacations ou d'heures sup'). De la part d'un journaliste ou d'un économiste, on pourrait attendre plus de rigueur.

On pourrait peut-être envoyer à D. Seux le même document pour un collège de banlieue pourrie ou de campagne sinistrée : il pourrait voir comment on se fait caillasser, insulter, ou "seulement" bordéliser pour moins de 2000 euros* par mois...

Quant à la démarche du proviseur qui envoie à la presse les salaires des profs de son lycée, je la trouve tout bonnement hallucinante Shocked Elle est en effet révélatrice de la rancoeur de certains CDE envers les profs.

* J'ai vérifié, moi : 1666 E net + 100 ISO pour un certifié après 2 ans de carrière. Il faut au moins une heure sup' ET une prime PP pour frôler les 2000 E : http://www.education.gouv.fr/cid1058/professeur-certifie.html


topela

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par neomath le Mar 26 Juin 2012 - 9:47

A gerber. Et de plus parfaitement faux. 3000 € c'est le salaire sans heures sup d'un agrégé au 11e échelon. Comment faire croire que cela puisse être le salaire moyen dans un lycée lambda ?
Le comble du mensonge hypocrite c'est la phrase qui parle d'un salaire de 9000 €. Telle qu'elle est tournée l'auditeur moyen comprend qu'un prof peut toucher 9000 € par mois. Mais il se couvre en précisant que c'est un salaire du mois de décembre, et là les spécialistes, mais eux seul, comprennent qu'il s'agit d'un rattrapage. Ou comment salir une profession tout en respectant en apparence la déontologie.
Quelque chose me turlupine. Le journaliste prétend qu'il a obtenu un fichier avec les salaires de toute une année. Est ce que c'est techniquement possible ?

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par grandesvacances le Mar 26 Juin 2012 - 9:49

Si le journaliste a bel et bien obtenu ce fichier, celui qui le lui a fait parvenir a commis une sacrée faute professionnelle ! affraid

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Blan6ine le Mar 26 Juin 2012 - 9:52

Les commentaires sur le blog de D.Seux vont, à une exception, tous dans notre sens...
Les lit-il?

_________________
Quand on partage un bien matériel, il se divise; quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. (Serge Soudoplatoff )

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par *Lady of Shalott* le Mar 26 Juin 2012 - 9:53

@alberto79 a écrit:
@MUTIS a écrit:
@alberto79 a écrit:
Janne a écrit:Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !

http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100

Aucun proviseur ne se serait pas amusé à envoyer une lettre comme cela. Toute cette histoire est mensongère du début à la fin.

Et pourquoi ? Je crois volontiers le journaliste sur ce point...Il serait bien naïf de penser que les chefs d'établissement sont tous dépourvus de jalousie et de mépris envieux envers des profs qui gagnent parfois plus qu'eux... Ils sont humains avec ce que cela comporte d'imperfection, de bassesse et de mesquinerie...

Peut-être je suis naïf, mais les CDE sont des anciens enseignants, non? Pourquoi seraient-ils jaloux des enseignants qui travaillent dans leurs établissements ? Seulement parce qu´ils gagnent plus qu´eux ? Peut-être vous avez raison mais je ne veux pas le croire.

Pourquoi seraient-ils jaloux ? Eh bien, il y a la question du salaire, mais il y a aussi le raisonnement suivant : "je suis présent tout le temps dans l'établissement, donc je travaille beaucoup plus que vous, donc arrêtez de râler (sur le salaire, l'emploi du temps... variable selon le contexte !!). Raisonnement assez courant dans l'équipe administrative, et entendu assez souvent...

Il y a aussi le fait que certains chefs d'établissement sont d'anciens profs mal dans leur peau, qui en veulent à la terre entière ou qui cherchent à prendre une revanche en jouant au petit chef : j'ai connu ce genre-là aussi, hélas, dans un établissement calamiteux où rien ne fonctionnait !

(Pas de généralisation abusive ! J'ai aussi connu un CDE excellent, hein : ça existe Laughing )

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par MUTIS le Mar 26 Juin 2012 - 10:03

@neomath a écrit:A gerber. Et de plus parfaitement faux. 3000 € c'est le salaire sans heures sup d'un agrégé au 11e échelon. Comment faire croire que cela puisse être le salaire moyen dans un lycée lambda ?
Le comble du mensonge hypocrite c'est la phrase qui parle d'un salaire de 9000 €. Telle qu'elle est tournée l'auditeur moyen comprend qu'un prof peut toucher 9000 € par mois. Mais il se couvre en précisant que c'est un salaire du mois de décembre, et là les spécialistes, mais eux seul, comprennent qu'il s'agit d'un rattrapage. Ou comment salir une profession tout en respectant en apparence la déontologie.
Quelque chose me turlupine. Le journaliste prétend qu'il a obtenu un fichier avec les salaires de toute une année. Est ce que c'est techniquement possible ?

Juste une précision : 3000 euros c'est le salaire d'un agrégé sans HS au 9ème échelon plutôt.
Un agrégé avec HSA, ISO, PP gagne, arrivé à cet échelon entre 3500 et 4000 euros net par mois, voire plus .... sur 8 mois ! Mais c'est un exception dans les collèges. Un prof de classe prépa agrégé peut gagner plus. Ce n'est pas du tout scandaleux. C'est plutôt les salaires à moins de 2000 euros qui sont scandaleux pour des bacs + 4 ou bacs + 5 avec concours...
D'accord avec vous sur le reste.
La présentation faite était fort malhonnête.
Quant à la démarche du CDE, elle est tout à fait possible techniquement et tout à fait concevable pour un CDE aigri (comme il y en a beaucoup). Ne jamais oublier que les CDE ne sont pas des profs qui ont réussi et qui obtiennent une promotion sur leur mérite. Ce sont des gens qui fuient l'enseignement, soit parce qu'ils ont échoué, soit parce qu'ils ont de piètres ambitions dont ils mesurent vite les limites. D'où la frustration et le ressentiment. Mais ils ne faut pas non plus exagérer : j'en ai connu ... euh... oui, des dévoués et épanouis. Rares !

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum