France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Celadon le Lun 2 Juil 2012 - 9:36

Ah ben elle tombe bien, la revendication des PE pour l'ISOE...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par ysabel le Lun 2 Juil 2012 - 9:51

@linotte a écrit:Je viens d'entendre que le salaire des fonctionnaires serait probablement gelé.
Bof, pas grave , je gagne déjà 9000e, je vais pas râler... furieux
mais nos salaires sont déjà gelés depuis 2 ans...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Invité16 le Lun 2 Juil 2012 - 9:54

Moi, petite prof certifiée, j'ai "touché" il y a quelques années un salaire de 6500 euros un certain mois de juillet....parce qu'on me payait toutes mes ISSR de l'année !!! Alors si on se base sur ce salaire, effectivement, je vis très bien !!

Invité16
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Marcassin le Lun 2 Juil 2012 - 10:00

On peut transposer... araignée


Les revenus des Européens.
Le premier ministre d’un pays européen parmi les cinq plus petits d’Europe - 500.000 habitants, environ 2.500 km2 -, m’a envoyé une clé USB sur laquelle il y a un fichier Excel. Et sur ce fichier, figurent tous les salaires et primes versés en 2011 à chacun des salariés ou patrons de son pays, à l’euro près, au centime près. Pourquoi cela ? Le premier ministre de ce pays dont on taira le nom, n’en peut plus, dit-il, d’avoir entendu toute l’année les plaintes des Européens sur leurs revenus. Il a laissé passer les élections européennes, mais un communiqué syndical très récent sur le sujet le pousse à lever le voile. Quel est le message de ce fidèle auditeur de France Inter ? Sans être mirobolants, les revenus des Européens seraient loin d’être aussi catastrophiques et indécents qu’on le croit parfois - notamment si on les met en relation avec les conditions de travail.

C’est-à-dire ?
Précision : il s’agit d’un pays hors de la zone euro, avec des compagnies d’assurance, des banques et de nombreux sièges d’entreprises. Bref, un pays normal, avec, quand même, pas mal de cadres supérieurs. En 2011, dans ce pays-type, le salaire a atteint 3.300 euros nets par mois en moyenne. Nets, cela veut dire que c’est ce qui a été réellement viré sur le compte des salariés à temps complet. Comment situer ce salaire de 3.300 euros ? Un salarié sur deux dans le monde gagne moins de 200 euros nets par mois, nous a appris hier le Bureau International du Travail (ce que l’on appelle la médiane). Ce salaire de 3.300 euros, lui, est donc bien au-dessus (ce qui est normal), tout en se situant bien en dessous de la moyenne des cadres des Îles Vierges.

Avec une assez grande dispersion …
C’est ce qui frappe. Sur l’ensemble des salariés de ce pays, quelques milliers gagnent moins de 3.000 euros par mois, le gros des troupes à plus ou moins 3.500 euros. Mais des dizaines de milliers dépassent 10.000 euros nets, et plusieurs milliers 50.000 euros nets par mois. Certains mois, une centaine dépasse le demi-million d’euros. Un a gagné neuf millions d’euros nets en décembre ! La différence entre salariés et patrons explique cette dispersion puisque les uns décident de leur propre rémunération. Mais il y a aussi les stock-options. Et aussi, pour quelques-uns, les jetons de présence, ces revenus spécifiques aux très grandes entreprises.

Quelles conclusions tirer de cette « fuite » d’un premier ministre?
Les Européens, notamment les cadres supérieurs, sont parmi les plus productifs du monde et méritent bien sûr un salaire conséquent. Mais il est clair que tout cela ne correspond pas forcément à ce que l’on a en tête. Notre premier ministre précise même qu’une partie de ses compatriotes ont d’autres revenus, les dividendes de leurs actions, qui rajouteraient du beurre dans les épinards. Ensuite, la différence avec les salariés du public par exemple, voire les chômeurs, saute aux yeux. La vraie misère des Européens est là. Enfin, la chasse aux paradis fiscaux va avoir un vrai effet sur le revenu de ces Européens, qui en ont été les principaux bénéficiaires mais une chose est sûre : l’agacement de ce premier ministre va susciter des réactions parmi les Européens qui se plaignent de leurs revenus.


Retour sur une chronique qui a fait beaucoup de bruit mardi dernier sur les salaires des enseignants.

Un droit de suite, ou un devoir de suite.

Mardi, on faisait état ici de données transmises par le premier ministre d'un petit pays (hors zone euro) quelque part en Europe. Des données sur les revenus réels perçus par les habitants et résidents de ce pays. Elles montraient que le revenu médian perçu (la moitié gagne plus, la moitié gagne moins) est de 3.300 euros par mois, et que la moyenne est à près de 3.500 euros. Que si certains habitants sont en dessous de 3.000 euros, des milliers gagnent plus de 10.000 euros par mois, voire 50.000 euros et que l’un d’entre eux a reçu, dans ce lycée, neuf millions d’euros en décembre (sans bonus particulier). Cette chronique a suscité des centaines de réactions, en mails à Radio France, sur mon blog des Echos, ainsi qu’un communiqué de la Confédération Européenne des Syndicats.

Vous apportez des précisions ?
Oui, et des confirmations. D’abord, ce pays existe bien, avec 500.000 habitants et 2.500 km2. Il ne ressemble pas forcément à tous les pays, parce que chacun est unique. Là, il y a des compagnies d’assurance, des banques mais aussi de nombreux sièges d’entreprises. On y trouve des cadres supérieurs et des rentiers avec, c’est vrai, une particularité : une proportion de patrons en moyenne élevée. Mais des pays de ce type, il en existe beaucoup, et le revenu mensuel cité, vérifié, correspond bien à un revenu annuel imposable divisé par douze.

Que veut démontrer, à travers vous, ce premier ministre ?
Pas que les Européens sont surpayés : ils exercent un métier difficile. La plupart ne roulent pas sur l’or. Mais, contrairement à un discours convenu, des différences existent, elles sont niées et méconnues. Certains Européens sont très bien payés. Car le salaire n'est pas l’alpha et l’oméga du revenu. Il y a aussi les bonus, les primes, les stock-options, les dividendes mais surtout les jetons de présence. Un cadre supérieur ou un patron peut ainsi augmenter son revenu sensiblement. Pour un patron, l’obligation réglementaire de présence à un conseil d’entreprise est nulle.

Peut-on généraliser ?
Non ! Il faut redire que ce qui est vrai pour certains Européens ne l'est pas en France et encore moins en Grèce ou les salaires réels sont très faibles pour des responsabilités qui ne permettent pas toujours d’avoir des jetons de présence.

Quelles conclusions ?

1. L'hypersensibilité à ce sujet des Européens qui se vivent comme un camp assiégé.
2. L'étonnement du non Européen face à une situation qui fait que plus on est payé, moins on paye d’impôt.
3. Les premiers ministres, qui ont une responsabilité opérationnelle et d’encadrement de parfois plusieurs millions de personnes, ne sont pas, et de loin, aussi bien payés que certains administrés. Cela en dit beaucoup sur la hiérarchie des priorités vue par le système économique.


Dernière édition par Marcassin le Lun 2 Juil 2012 - 10:07, édité 1 fois

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par linkus le Lun 2 Juil 2012 - 10:07

quel moment tu as entendu cela?
Il me semble avoir envoyé un courrier à France Inter mentionnant les salaires des agrégés et certifiés ainsi que les chefs d'etablissement et les inspecteurs. Avec les liens!!
France Inter dit pourtant avoir transmis le courrier à ce type! Apparemment, il en a rien à faire ....

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Dragons le Lun 2 Juil 2012 - 10:19

Janne a écrit:Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100
J'aimerais bien savoir d'où vous tirez vos chiffres, et j'aimerais bien savoir qui sont ces enseignants qui "palpent plus de 4000 euros", ou encore celui qui en gagne 9000.

Parce que je vais vous donner des chiffres officiels:

http://www.education.gouv.fr/cid1058/professeur-certifie.html#Carri%C3%A8re%20et%20r%C3%A9mun%C3%A9ration%20du%20professeur%20certifi%C3%A9

Un peu beaucoup loin de ce que vous affirmez, non?

Je rappelle un peu les conditions d'accès au métier: BAC+5 avec Master + concours aléatoire rarement réussi du 1er coup + C2i2e + CLES2 (moins de 50% de réussite) + débuter à temps plein sans formation pratique + être muté au niveau national + conditions exécrables dans certains endroits, TOUT CA POUR:

STAGIAIRE: 1584 euros NET
APRES 2 ANS DE CARRIERE: 1666 euros NET
APRES 10 ANS DE CARRIERE: 1805 euros NET
APRES 20 ANS DE CARRIERE: 2365 euros NET
FIN DE CARRIERE: entre 2500 et 3000 euros NET.


=> Et vous trouvez que c'est TROP PAYE par rapport à toutes les contraintes du métier (+ nouvelles contraintes d'accès au métier) ???

C'est sans doute pour cela qu'on se fait souvent blaguer par des gens qui disent: "Prof ? C'est pas le seul métier où avec un BAC+5 tu commences à moins de 2000 euros / mois ?"

AVEC TOUS CES DIMPLOMES COMMENCER A 1584 EUROS / MOIS pour celui qui est muté à PARIS, vous trouvez que c'est "bien gagner sa vie"? J'espère que vous êtes ironique quand vous dites ça...

Dragons
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Patissot le Lun 2 Juil 2012 - 10:31

Les salaires des stagiaires ont été revalorisé, il me semble qu'il s'agit d'environ 1700€ net.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par invitéW le Lun 2 Juil 2012 - 10:37

@Dragons a écrit:
Janne a écrit:Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !

http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100



J'aimerais bien savoir d'où vous tirez vos chiffres, et j'aimerais bien savoir qui sont ces enseignants qui "palpent plus de 4000 euros", ou encore celui qui en gagne 9000.

Parce que je vais vous donner des chiffres officiels:

http://www.education.gouv.fr/cid1058/professeur-certifie.html#Carri%C3%A8re%20et%20r%C3%A9mun%C3%A9ration%20du%20professeur%20certifi%C3%A9

Un peu beaucoup loin de ce que vous affirmez, non?

Je rappelle un peu les conditions d'accès au métier: BAC+5 avec Master + concours aléatoire rarement réussi du 1er coup + C2i2e + CLES2 (moins de 50% de réussite) + débuter à temps plein sans formation pratique + être muté au niveau national + conditions exécrables dans certains endroits, TOUT CA POUR:

STAGIAIRE: 1584 euros NET

APRES 2 ANS DE CARRIERE: 1666 euros NET

APRES 10 ANS DE CARRIERE: 1805 euros NET

APRES 20 ANS DE CARRIERE: 2365 euros NET

FIN DE CARRIERE: entre 2500 et 3000 euros NET.


=> Et vous trouvez que c'est TROP PAYE par rapport à toutes les contraintes du métier (+ nouvelles contraintes d'accès au métier) ???

C'est sans doute pour cela qu'on se fait souvent blaguer par des gens qui disent: "Prof ? C'est pas le seul métier où avec un BAC+5 tu commences à moins de 2000 euros / mois ?"

AVEC TOUS CES DIMPLOMES COMMENCER A 1584 EUROS / MOIS pour celui qui est muté à PARIS, vous trouvez que c'est "bien gagner sa vie"? J'espère que vous êtes ironique quand vous dites ça...

Ce qui serait bien Dragons, ce serait de lire le topic avant de poster !
Jannes n'a fait que relater ce qu'un pigiste d'une radio a dit à l'antenne.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Marcassin le Lun 2 Juil 2012 - 10:49

@Patissot a écrit:Les salaires des stagiaires ont été revalorisé, il me semble qu'il s'agit d'environ 1700€ net.
Faut dire que le stage ne ressemble plus vraiment à un stage...

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par invitéW le Lun 2 Juil 2012 - 10:51

@Marcassin a écrit:
@Patissot a écrit:Les salaires des stagiaires ont été revalorisé, il me semble qu'il s'agit d'environ 1700€ net.
Faut dire que le stage ne ressemble plus vraiment à un stage...
... et qu'ils ont une année d'étude en plus !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par *Lady of Shalott* le Lun 2 Juil 2012 - 11:08

Quoi qu'il en soit, on a trouvé le remède à la baisse des vocations : il faut que D. Seux continue à parler de ce merveilleux métier où on est payé 9000 E pour travailler moins de 20h par semaine... elephantrose Venez passer les concours, à vous le farniente ! aaf

(Vi vi, je sors elephant2 )

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Collier de Barbe le Lun 2 Juil 2012 - 11:31

Il y a un droit de suite aujourd'hui (assez faux cul mais de la part de ce type...) et on ne sait toujours pas comment gagner 9000 boules par mois je suis très déçu. Seux prétend qu'il ne s'agit pas d'un rattrapage...

http://blogs.lesechos.fr/dominique-seux/salaire-des-enseignants-suite-a11196.html

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Aevin le Lun 2 Juil 2012 - 12:02

@Collier de Barbe a écrit:on ne sait toujours pas comment gagner 9000 boules par mois je suis très déçu. Seux prétend qu'il ne s'agit pas d'un rattrapage...
C'est ce qui m'a étonné le plus ...

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par invitéW le Lun 2 Juil 2012 - 12:11

@Aevin a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:on ne sait toujours pas comment gagner 9000 boules par mois je suis très déçu. Seux prétend qu'il ne s'agit pas d'un rattrapage...
C'est ce qui m'a étonné le plus ...

À moins que le proviseur ne lui ait envoyé une photocopie des différentes feuilles de paye, il ne peut pas le savoir ! Il me semblait qu'il n'avait eu accès qu'aux montant des payes !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Ruthven le Lun 2 Juil 2012 - 12:38

Peut-être un prof de chaire supérieure au dernier échelon de la hors-classe avec 6 HS (par ex. un prof de math en MP) et 4 heures de kholles par semaine s'approche des 9000 euros - et encore il doit être plus proche des 8000 que des 9000.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Daphné le Lun 2 Juil 2012 - 12:53

@Ruthven a écrit:Peut-être un prof de chaire supérieure au dernier échelon de la hors-classe avec 6 HS (par ex. un prof de math en MP) et 4 heures de kholles par semaine s'approche des 9000 euros - et encore il doit être plus proche des 8000 que des 9000.
Bon ben alors il est au dernier chevron et fait 10 HS et 5 h de khôlles Laughing


Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Pseudo le Lun 2 Juil 2012 - 13:01

Je serais effectivement curieuse de savoir comment cette personne arrondie ainsi ses fins de mois, ca pourrait servir à d'autres.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par allan le Lun 2 Juil 2012 - 13:07

C'est une honte de nous salir de cette manière là!
j'enseigne depuis 15ans ( certifié lett mod), je suis échelon 7 en collège ECLAIR avec deux heures sup cette année et je gagne 2384euros NET!!!
Je me demande d'où sortent ces chiffres annoncés par ce proviseur!!c'est révoltant de lire de telles fadaises. Je suis prêt à montrer toutes mes fiches de paie aux journalistes.
De plus, l'été commence , ce qui signifie que je perds mes 2heures sup pendant trois mois. Mon salaire sera donc de 2150 euros pour Juillet, Aout et Septembre. Voilà qui rétablit un peu la réalité. abj

allan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par allan le Lun 2 Juil 2012 - 13:13

Je rectifie , je suis échelon 8!!!Tout le monde peut donc voir que nos salaires ne sont pas exorbitants! 2150 e échelon 8 hors HSA ...

allan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Daphné le Lun 2 Juil 2012 - 13:29

Nos salaires sont publics, tout est très clair, au centime d'euro près, que ce soit le salaire brut et net, les HS, l'ISOE part fixe et modulable, khôlles, indemnités ZEP ECLAIR , examens, ISSR etc.......

Et il arrive que l'EN mette un certain temps à régulariser certaines situations, donc oui il se peut que certains mois on gagne plus avec pas mal d'arriérés.

De toute façon l'Etat ne nous fait pas de cadeau, le point d'indice est bloqué depuis pas mal de temps maintenant, tout le monde le sait.
Donc si un collègue a gagné 9000 euros un mois donné c'est qu'il le méritait bien woohoo

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Celadon le Lun 2 Juil 2012 - 13:30

Le point d'indice est bloqué depuis pas mal de temps déjà, en effet, mais ce matin j'apprends qu'il risque d'être bloqué... Sombres blagueurs, actualisez !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Daphné le Lun 2 Juil 2012 - 13:43

@Daphné a écrit:Nos salaires sont publics, tout est très clair, au centime d'euro près, que ce soit le salaire brut et net, les HS, l'ISOE part fixe et modulable, khôlles, indemnités ZEP ECLAIR , examens, ISSR etc.......

Et il arrive que l'EN mette un certain temps à régulariser certaines situations, donc oui il se peut que certains mois on gagne plus avec pas mal d'arriérés.

De toute façon l'Etat ne nous fait pas de cadeau, le point d'indice est bloqué depuis pas mal de temps maintenant, tout le monde le sait.
Donc si un collègue a gagné 9000 euros un mois donné c'est qu'il le méritait bien woohoo

Ah j'oubliais la GIPA, ex indemnité de sommet de grade, qui est versée en décembre.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par WonderWoman le Lun 2 Juil 2012 - 13:48

@Daphné a écrit:Nos salaires sont publics, tout est très clair, au centime d'euro près, que ce soit le salaire brut et net, les HS, l'ISOE part fixe et modulable, khôlles, indemnités ZEP ECLAIR , examens, ISSR etc.......

Et il arrive que l'EN mette un certain temps à régulariser certaines situations, donc oui il se peut que certains mois on gagne plus avec pas mal d'arriérés.

De toute façon l'Etat ne nous fait pas de cadeau, le point d'indice est bloqué depuis pas mal de temps maintenant, tout le monde le sait.
Donc si un collègue a gagné 9000 euros un mois donné c'est qu'il le méritait bien woohoo

5 mois d'arriérés (mi traitement > plein traitement suite à l'accord d'un clm + cgt échelon) + remboursement de frais de transports de l'année de stage = youhou !

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Iphigénie le Lun 2 Juil 2012 - 14:01

Bon si on prend le salaire de D. Seux, celui d'Apathie et celui du pigiste de l'écho de Trifouillis -les-oies, ça met le salaire moyen des pigistes à combien? Sleep

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Marcassin le Lun 2 Juil 2012 - 14:04

Les collègues reçus à l'agrégation touchent un rattrapage conséquent, si je me trompe.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Libé-Ration le Lun 2 Juil 2012 - 14:49

Rattrapage de plusieurs mois suite à un changement de Ministère doublé d'un changement d'académie = un mois de salaire à 5 chiffres... si, si... (je ne compte pas les décimales évidemment) c'est sûr que si on prend ce chiffre-là pour prétendre que les profs sont surpayés, ce sera facile... si on regarde ma déclaration de revenu annuelle, c'est tout de suite plus proche de la réalité !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum