France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par mren le Mar 26 Juin 2012 - 12:44

Le chiffre de 9000 € cité par ce proviseur est surprenant, mais pas forcément faux si l'on fait preuve d'une malhonnêteté suffisante. Exemple:
- mon lycée a mis en place un "module d'excellence" dans certaines matières: 4h de cours en plus le mercredi après-midi pour les élèves intéressés, de septembre à mai
- soit au bas mot 120 HSE au total...mais c'est payé d'UN bloc, sur LE salaire du mois de juin.
En pratique plusieurs collègues se partagent ces heures car c'est un boulot monstrueux, mais en supposant que tout soit fait par un seul et même collègue, par exemple de prépa, il y a de quoi ajouter 5000 € au salaire de juin. Ajoutons quelques heures de colles, elles aussi payées par à-coups, voire beaucoup d'heures de colles en peu de temps à cause des entraînements aux oraux des 2e années de prépas...bah on arriverait facilement à 9000 €, sauf qu'il s'agit d'UN salaire mensuel par an, pas du salaire mensuel courant.

mren
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par neomath le Mar 26 Juin 2012 - 15:44

@Bientôtlesud a écrit:La réponse du SNES :
http://www.snes.edu/IMG/pdf/Courrier_France_inter_chronique_DSeux_26062012.pdf
[...]La première étape d’un travail sérieux sur le sujet consisterait à ne pas extrapoler à partir du cas d’un agrégé en fin de carrière enseignant en classe préparatoire.
Dans le même esprit, en auditeurs avertis, nous nous étonnerions d’une chronique dans laquelle un journaliste tirerait des conclusions générales sur les revenus de la profession de journalistes à partir simplement des salaires des présentateurs des journaux télévisés de TF1 ou France 2 ou, pourquoi pas, du rédacteur en chef des Echos…[...]
Voilà tout est dit. En vain, hélas. A-t-on déjà vu un journaliste licencié pour incompétence, même aussi avérée que dans ce cas ?

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Bientôtlesud le Mar 26 Juin 2012 - 15:49

@neomath a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:La réponse du SNES :
http://www.snes.edu/IMG/pdf/Courrier_France_inter_chronique_DSeux_26062012.pdf
[...]La première étape d’un travail sérieux sur le sujet consisterait à ne pas extrapoler à partir du cas d’un agrégé en fin de carrière enseignant en classe préparatoire.
Dans le même esprit, en auditeurs avertis, nous nous étonnerions d’une chronique dans laquelle un journaliste tirerait des conclusions générales sur les revenus de la profession de journalistes à partir simplement des salaires des présentateurs des journaux télévisés de TF1 ou France 2 ou, pourquoi pas, du rédacteur en chef des Echos…[...]
Voilà tout est dit. En vain, hélas. A-t-on déjà vu un journaliste licencié pour incompétence, même aussi avérée que dans ce cas ?

Nous pourrions écrire sur ce forum un courrier type que nous enverrions chacun à titre personnel à la radio.
Le nombre faisant effet, et vu que les profs constituent une part non-négligeable de leur audience, nous pourrions obtenir une sorte de droit de réponse...

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par stefane le Mar 26 Juin 2012 - 15:55

@neomath a écrit:
@Bientôtlesud a écrit:La réponse du SNES :
http://www.snes.edu/IMG/pdf/Courrier_France_inter_chronique_DSeux_26062012.pdf
[...]La première étape d’un travail sérieux sur le sujet consisterait à ne pas extrapoler à partir du cas d’un agrégé en fin de carrière enseignant en classe préparatoire.
Dans le même esprit, en auditeurs avertis, nous nous étonnerions d’une chronique dans laquelle un journaliste tirerait des conclusions générales sur les revenus de la profession de journalistes à partir simplement des salaires des présentateurs des journaux télévisés de TF1 ou France 2 ou, pourquoi pas, du rédacteur en chef des Echos…[...]
Voilà tout est dit. En vain, hélas. A-t-on déjà vu un journaliste licencié pour incompétence, même aussi avérée que dans ce cas ?


Et une IA-IPR licenciée pour incompétence avérée par ses propres supérieurs hiérarchiques?non, juste "mutée" à vérifier) , au même poste, dans une académie du grand sud, bord de mer...
Et on a osé me dire: "elle a déjà été "punie" qu'est-ce que tu attends de +?, tu es sadique!
No comment

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Lefteris le Mar 26 Juin 2012 - 16:03


Tiens, celle-là, on ne me l'a jamais faite !
!
Ca viendra peut-être , tu as le temps d'en entendre ; ou encore un truc plus ébouriffant, c'est la surenchère ...


Il y a des établissements assez côtés où la moyenne d'âge est plutôt élevée. Celui où j'ai été stagiaire était dans ce style : pas un prof de moins de 50 ans, sauf les stagiaires. Mais c'était justement un lycée en centre ville, avec prépas, pas un établissement standard
Même un prof de 50 ans , s'il n'est pas certifié à la hors classe ou agrégé 10 ème échelon minimum gagne à peine 3000 € sans HSA. Effectivement, les prépas peuvent rapporter, mais est-ce représentatif du corps enseignant ?

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Pandorafa le Mar 26 Juin 2012 - 16:19


Tres bonne réponse, j'espère que les syndicats enseignants auront un droit de réponse à l'antenne.

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par sand le Mar 26 Juin 2012 - 16:32

Il m'aura fallu attendre 40 ans pour avoir un peu plus de 2000 euros. J'suis pas douée !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Mike92 le Mar 26 Juin 2012 - 16:40

En prépa, agrégé hors classe (58 ans) détaché du secondaire : 12h payées 18 (en prépa 1h=1,5h) et 1h de 1ère chaire = 4200€ nets. Je m'estimais bien payé.
Je ne vois pas comment on peut faire 10h sup !!
Chapeau à nos collègues certifé(e)s qui font 21h pour faire bouillir la marmite !
Au passage, on pourrait parler aux journalistes de la plaie du métier : les heures de correction des copies.

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

proviseur jaloux

Message par nigousse le Mar 26 Juin 2012 - 16:48

Bonjour, je veux bien croire qu'un proviseur soit capable de cela. J'ai eu une proviseur adjointe qui en décembre ( moment des paiements des heures supp) ouvraient les fiches de paye des profs pour se plaindre de son salaire en comparaison. Mon proviseur actuel se plaint que certains profs gagnent plus que lui dans l'établissement ( des collègues hors-classe en fin de carrière tandis que lui débute comme proviseur). J'ai une ancienne collègue devenue proviseur se plaignant aussi de la perte des heures supp m’avouant combien ça l'énervait de voir passer les avis de paiement des collègues profs. Les proviseurs semblent oublier qu'ils changent automatiquement d'échelon tous les 2 ans, sans inspection et qu'une grande partie de leurs nombreuses primes est comptabilisée pour la retraite. La collègue devenue proviseur me disait avoir débuté à 3200 euros mais elle prétendait gagner plus en tant que prof avec les heures supp....

nigousse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Daphné le Mar 26 Juin 2012 - 17:06

@nigousse a écrit:Bonjour, je veux bien croire qu'un proviseur soit capable de cela. J'ai eu une proviseur adjointe qui en décembre ( moment des paiements des heures supp) ouvraient les fiches de paye des profs pour se plaindre de son salaire en comparaison. Mon proviseur actuel se plaint que certains profs gagnent plus que lui dans l'établissement ( des collègues hors-classe en fin de carrière tandis que lui débute comme proviseur). J'ai une ancienne collègue devenue proviseur se plaignant aussi de la perte des heures supp m’avouant combien ça l'énervait de voir passer les avis de paiement des collègues profs. Les proviseurs semblent oublier qu'ils changent automatiquement d'échelon tous les 2 ans, sans inspection et qu'une grande partie de leurs nombreuses primes est comptabilisée pour la retraite. La collègue devenue proviseur me disait avoir débuté à 3200 euros mais elle prétendait gagner plus en tant que prof avec les heures supp....

Pourquoi n'est-elle pas restée prof alors si elle voulait être bien payée furieux diable

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par jilucorg le Mar 26 Juin 2012 - 17:16

@nigousse a écrit:Mon proviseur actuel se plaint que certains profs gagnent plus que lui dans l'établissement
Document déjà cité (où on voit les grilles) :

Une bonification indiciaire de 50 à 150 points liée à la fonction et à la catégorie de l'établissement s'ajoute au traitement indiciaire. De plus, les chefs d'un établissement de troisième, quatrième catégories et quatrième exceptionnelle perçoivent une bonification indiciaire de 40 à 80 points.

Les personnels de direction perçoivent une indemnité de responsabilité de direction et une indemnité de sujétions spéciales dont les montants annuels bruts sont compris entre 4 004,64 € et 6 980,52 € pour les chefs d'établissement et entre 3 442,68 € et 5 937,72 € pour les adjoints.



Et surtout : logement de fonction = avantage en nature considérable.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par *Lady of Shalott* le Mar 26 Juin 2012 - 17:26

@Lefteris a écrit:
Tiens, celle-là, on ne me l'a jamais faite !
Ca viendra peut-être , tu as le temps d'en entendre ; ou encore un truc plus ébouriffant, c'est la surenchère ...

Oh, je ne m'en fais pas pour ça : le pire est toujours sûr Very Happy

Même un prof de 50 ans , s'il n'est pas certifié à la hors classe ou agrégé 10 ème échelon minimum gagne à peine 3000 € sans HSA. Effectivement, les prépas peuvent rapporter, mais est-ce représentatif du corps enseignant ?

Ben non, ce n'est pas représentatif. Mais c'était une question rhétorique, je suppose ! Wink

La réponse du SNES, qui fait la comparaison avec le métier de journaliste, est assez pertinente, il me semble. Vous croyez qu'il faut écouter D. Seux tous les matins pour attendre sa réponse, maintenant ??? affraid Laughing

_________________
"Est-ce que les professeurs vont dans un au-delà spécial quand ils meurent ? fit Cohen. - Je ne crois pas", répondit tristement monsieur Cervelas. Il se demanda un instant s'il existait réellement dans les cieux une grande Heure de Libre. Ça paraissait peu probable. Il y aurait sûrement des corrections à se taper. (T. Pratchett, Les Tribulations d'un mage en Aurient)

*Lady of Shalott*
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Reine Margot le Mar 26 Juin 2012 - 17:29

j'explique à ce monsieur que je gagne 300 € de plus par mois que quand j'étais prof depuis que je suis catégorie B ou j'attends un peu?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Lefteris le Mar 26 Juin 2012 - 17:37

@Reine Margot a écrit:j'explique à ce monsieur que je gagne 300 € de plus par mois que quand j'étais prof depuis que je suis catégorie B ou j'attends un peu?
Ton exemple est également peu représentatif, car étant donné que tu es directement dans les indices élevés de la catégorie B par reclassement à indice égal, plus les primes, tu gagnes plus, mais tu n'as guère de perspectives en restant dans cette catégorie.
La comparaison sera pertinente si tu obtiens un concours de catégorie A (je te le souhaite) , et là, à ancienneté égale, tu compareras la rapidité de la progression indiciaire + les primes + le déblocage de carrière (aucun pourcentage pur l'accès au second grade du corps n'est aussi défavorable que pour la hors-classe, 15% Crying or Very sad ). Je ne reviens pas dans ce que j'ai dit ailleurs , je gagnais en 15 -20 ans de carrière ce que gagne un certifié hors-classe.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par User5899 le Mar 26 Juin 2012 - 21:32

C'est facile. On prend mon bulletin de salaire de mai 2012, 5500€, et on extrapole. Sauf qu'ily avait 8 mois d'arriéré de passage d'échelon plus le paiement de deux oraux de BTS de l'an dernier, 11 mois de retard. Divisons plus pour régner plus...
Et quand bien même ? J'estime valoir mes 3200 € mensuels habituels, et j'estime que mes collègues les valent au moins, quel que soit leur corps ou grade, et même que leur travail mérite davantage vu les conditions de travail de certains d'entre eux.
Voilà, c'est tout.
Ah non : combien ce chroniqueur vend-il ses salades à Philippe Val, ci-devant humoriste et polémiste assez inspiré, et grand défendeur, jadis, du héros des temps modernes, l'instituteur ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par John le Mar 26 Juin 2012 - 21:34

Janne a écrit:Et voilà : d'après le courrier qu'un proviseur -anonyme- d'un grand lycée -dont on ne connaîtra pas le nom- a envoyé gentiment à D. Seux, les enseignants se plaignent de leur salaire, alors que bon, même s'il n'est pas mirobolant, il n'y a pas de quoi se plaindre non plus, non mais !
Moyenne des salaires dans le lycée : 2800 euros nets. L'un a même touché plus de 9000 euros. Un paquet de profs palpe plus de 4000 euros. Comme nous tous, évidemment. Et j'en passe.

Ras-le-bol. Combien de millions de personnes écoutent France inter à cette heure-là ?

Bonne écoute !

http://www.franceinter.fr/emission-l-edito-eco-l-edito-eco-100

Et ce D. Seux, il gagne combien pour raconter ses conneries ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Nuits le Mar 26 Juin 2012 - 22:26


_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Thalia de G le Mar 26 Juin 2012 - 22:30

Oui, mais le communiqué du snes aura moins d'audience que la chronique de D. Seux. J'aurais préféré qu'il ait le courage d'un rectificatif.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Nuits le Mar 26 Juin 2012 - 22:36

Ah mais moi aussi. Je me disais juste que si le SNES se joint aux protestations individuelles, ça aura justement plus de poids pour un rectificatif à venir (on peut toujours rêver...).

D'autres syndicats ont-ils réagi ?

Quelqu'un a proposé plus haut d'essayer de rédiger ensemble une lettre que nous enverrions individuellement par la suite. Qu'en pensez-vous ?

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Palombella Rossa le Mar 26 Juin 2012 - 22:59

@nigousse a écrit:Bonjour, je veux bien croire qu'un proviseur soit capable de cela. J'ai eu une proviseur adjointe qui en décembre ( moment des paiements des heures supp) ouvraient les fiches de paye des profs pour se plaindre de son salaire en comparaison. Mon proviseur actuel se plaint que certains profs gagnent plus que lui dans l'établissement ( des collègues hors-classe en fin de carrière tandis que lui débute comme proviseur). J'ai une ancienne collègue devenue proviseur se plaignant aussi de la perte des heures supp m’avouant combien ça l'énervait de voir passer les avis de paiement des collègues profs. Les proviseurs semblent oublier qu'ils changent automatiquement d'échelon tous les 2 ans, sans inspection et qu'une grande partie de leurs nombreuses primes est comptabilisée pour la retraite. La collègue devenue proviseur me disait avoir débuté à 3200 euros mais elle prétendait gagner plus en tant que prof avec les heures supp....

Je parie 100.000 € contre un paquet de cacahuètes que ce proviseur est membre d'"Education et devenir"... furieux


Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Pandorafa le Mar 26 Juin 2012 - 23:18

@Palombella Rossa a écrit:
@nigousse a écrit:Bonjour, je veux bien croire qu'un proviseur soit capable de cela. J'ai eu une proviseur adjointe qui en décembre ( moment des paiements des heures supp) ouvraient les fiches de paye des profs pour se plaindre de son salaire en comparaison. Mon proviseur actuel se plaint que certains profs gagnent plus que lui dans l'établissement ( des collègues hors-classe en fin de carrière tandis que lui débute comme proviseur). J'ai une ancienne collègue devenue proviseur se plaignant aussi de la perte des heures supp m’avouant combien ça l'énervait de voir passer les avis de paiement des collègues profs. Les proviseurs semblent oublier qu'ils changent automatiquement d'échelon tous les 2 ans, sans inspection et qu'une grande partie de leurs nombreuses primes est comptabilisée pour la retraite. La collègue devenue proviseur me disait avoir débuté à 3200 euros mais elle prétendait gagner plus en tant que prof avec les heures supp....

Je parie 100.000 € contre un paquet de cacahuètes que ce proviseur est membre d'"Education et devenir"... furieux


C'est quoi, un syndicat pour les CDE qui n'aiment pas les profs ?

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Marcassin le Mar 26 Juin 2012 - 23:42

Voilà qui me rappelle Luc Chatel ou Nicolas Sarkozy disant que les professeurs sont mieux payés parce qu'ils font des heures supplémentaires. Bref délibérément confondre être plus payé (pour un travail supplémentaire) et être mieux payé (pour le même travail).

Les professeurs sont en réduits aux heures supplémentaires ou aux emplois complémentaires par la médiocrité de leur salaire.

M. Seux aurait pu citer l'évolution de l'indice depuis vingt ans, +17%, pour une inflation de 40% sur la même période.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: France Inter : l'édito éco de D. Seux sur le salaire des enseignants ou comment faire haïr davantage la profession

Message par Nuits le Mar 26 Juin 2012 - 23:56

@Marcassin a écrit:Voilà qui me rappelle Luc Chatel ou Nicolas Sarkozy disant que les professeurs sont mieux payés parce qu'ils font des heures supplémentaires. Bref délibérément confondre être plus payé (pour un travail supplémentaire) et être mieux payé (pour le même travail).

Les professeurs sont en réduits aux heures supplémentaires ou aux emplois complémentaires par la médiocrité de leur salaire.

M. Seux aurait pu citer l'évolution de l'indice depuis vingt ans, +17%, pour une inflation de 40% sur la même période.

Voilà, c'est exactement ça qui m'a énervée (avec le "lycée type"). C'est objectivement soit de l'incompétence crasse soit de la malhonnêteté intellectuelle grossière. J'aimerais bien que D. Seux réponde là-dessus aussi.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum