JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 8:00

En somme je crois qu'on fait tout à l'envers. Au lieu de faire passer un concours difficile à une masse de doux rêveurs qui découvrent la dure réalité de l'enseignement une fois reçus, je propose qu'on fasse passer le test de dressage à ceux qui d'emblée s'en sentent la capacité. Parmi ceux qui auront vaincu, on pourra détecter les plus aptes à "enseigner" sans saigner.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par linkus le Jeu 28 Juin 2012 - 8:37

Je pense qu'il faudrait avoir enseigner avant de passer le concours.
Cela permettrai de se rendre compte de la difficulté du métier et d'éviter de passer un concours pour rien.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par Malaga le Jeu 28 Juin 2012 - 11:37

@Ergo a écrit:Oui, en effet.
Cette interview est déjà beaucoup plus poussée et intéressante:
http://www.leoscheer.com/blog/2012/05/09/1905-la-lutte-des-classes-par-claire-berest-su-europe1

Entretien très intéressant, merci Ergo pour le lien.
A faire écouter à ceux qui pensent que les profs "bordélisés" sont ceux qui ne font pas l'effort d'intéresser leurs élèves. Cette jeune femme, me semble-t-il, a essayé de faire son métier avec professionnalisme, elle avait envie de faire réussir ses élèves (puisqu'elle dit regretter ne pas pouvoir faire progresser ses élèves en démissionnant de ce beau métier); pourtant, les conditions d'exercice sont impossibles dans certains collèges et c'est vraiment intolérable pour les profs qui y sont mutés et pour les élèves sérieux de ces établissements.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par La Jabotte le Jeu 28 Juin 2012 - 14:07

@Celadon a écrit:En somme je crois qu'on fait tout à l'envers. Au lieu de faire passer un concours difficile à une masse de doux rêveurs qui découvrent la dure réalité de l'enseignement une fois reçus, je propose qu'on fasse passer le test de dressage à ceux qui d'emblée s'en sentent la capacité. Parmi ceux qui auront vaincu, on pourra détecter les plus aptes à "enseigner" sans saigner.

@linkus a écrit:Je pense qu'il faudrait avoir enseigner avant de passer le concours.
Cela permettrai de se rendre compte de la difficulté du métier et d'éviter de passer un concours pour rien.

Je ne suis vraiment pas d'accord.

L'excellence du concours, donc la maîtrise réelle de la matière et la capacité à se former en plus si besoin, doit aboutir à une chose toute simple : le respect - voire l'admiration.
Si l'on acceptait que les concours soient très exigeants et donc encore plus difficiles d'accès qu'ils ne le sont aujourd'hui, si les enseignants étaient rémunérés à leur juste valeur, et si l'ensemble de la société reconnaissait cette valeur, on ne permettrait tout simplement pas que de telles situations existent. (Il y a bien sûr par ailleurs les problèmes inhérents à la société elle-même et à son organisation, notamment en villes HLM... : cela n'est pas du ressort de l'enseignant).

Ce que vous proposez là, c'est de recruter d'abord des animateurs, des travailleurs sociaux, des dresseurs de bêtes sauvages (?), des qui s'imposent... et non des gens compétents dans leur matière - ou dans toutes les matières en ce qui concerne les instituteurs. C'est quoi, le métier d'enseignant ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par linkus le Jeu 28 Juin 2012 - 14:19

Je dis cela simplement pour savoir à quoi s'attendre lorsqu'on devient enseignant.
J'ai eu une vision erroné de ce que c'est d'être en classe.

Selon moi, l'autorité de l’enseignant doit-être "automatique" dès lors qu'il a passé le concours. On ne devrait pas être jugé sur l'autorité dans l'établissement.
Comme tu le dis, on est pas des animateurs mais des enseignants.
C'est ma vision de ce que dois être un enseignant. C'est pourquoi je souhaite enseigner dans le supérieur. Pas besoin de "gérer la classe", seulement la transmission de la matière.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par La Jabotte le Jeu 28 Juin 2012 - 14:25

Linkus, j'ai trop vite rapproché ton propos de celui de Celadon. Effectivement, se frotter d'une manière ou d'une autre à l'enseignement avant de passer le concours, ce peut être une bonne idée. De nombreuses personnes le font d'ailleurs, pas forcément devant des classes dans des collèges, mais en intervenant dans des associations (aide aux devoirs), dans des centres sociaux, ou en tant que contractuel. Avant, être surveillant permettait cela aussi.

Toutefois, il faut aussi avoir conscience qu'on prend de l'âge et de l'expérience, et que si certaines choses sont extrêmement difficiles à gérer et à appréhender lorsqu'on sort tout juste de l'université, ça passe. Et on finit même par apprécier le niveau collège malgré tout.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 14:26

Oh la Jabotte, on se calme. Je poste suffisamment par ailleurs pour que de notoriété publique on ne se méprenne pas sur le sens de ce que j'écris quand je ne mets pas le clignotant smiley. Pas un instant tu ne t'es dit "Tiens, elle change d'idées, la voilà devenue animatrice pédagole maintenant ?" C'est que tu n'as jamais lu le moindre de mes posts. Tu m'en vois navrée.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par stefane le Jeu 28 Juin 2012 - 14:31

@menerve a écrit:Ben évidemment qu'il n'y aura pas de commentaires! Qui mettre en cause? la direction, l'inspection, les élèves? Mais tout le monde va s'entendre pour dire que c'était une personne fragile et qu'elle n'était pas faite pour ce métier.... D'ailleurs le commentaire "elle n'arrive pas à s'imposer" montre bien que c'est elle le problème et non le comportement des élèves et des adultes qui laissent faire!

Et juste avant ou après on a eu un reportage sur les diplômés bac +5 qui ne trouvent pas de boulot et se tournent vers des métiers manuels....



Moralité de l'histoire: ne faites surtout pas d'études, ça ne sert à rien pour trouver du boulot et quand ça sert c'est pour avoir un boulot qui vous pousse au suicide....

Bon courage: je me bats depuis un an, toute seule, personne n'ose s'impliquer vraiment... on ne touche pas à une IA-IPR!
Mon combat commence à porter ses fruits...
Il faut taper haut, très haut ! Et là, je savoure... yesyes

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par La Jabotte le Jeu 28 Juin 2012 - 14:40

@Celadon a écrit:Oh la Jabotte, on se calme. Je poste suffisamment par ailleurs pour que de notoriété publique on ne se méprenne pas sur le sens de ce que j'écris quand je ne mets pas le clignotant smiley. Pas un instant tu ne t'es dit "Tiens, elle change d'idées, la voilà devenue animatrice pédagole maintenant ?" C'est que tu n'as jamais lu le moindre de mes posts. Tu m'en vois navrée.

Il ne faut pas réagir comme ça, Celadon. Mon message n'est pas énervé du tout. Je dis juste que je ne suis pas d'accord avec ton analyse. Si elle était ironique, effectivement, je ne l'ai pas perçu. Non pas parce qu'elle collerait avec tes autres interventions dont je ne fais pas la liste, mais parce qu'elle n'est pas dépourvue de logique, dans la tête de certains.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par eliam le Jeu 28 Juin 2012 - 14:44

@Ergo a écrit:Oui, en effet.
Cette interview est déjà beaucoup plus poussée et intéressante:
http://www.leoscheer.com/blog/2012/05/09/1905-la-lutte-des-classes-par-claire-berest-su-europe1

Merci pour le lien. Les deux doigts sur la table... me manquaient Lool

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 16:56

"mais parce qu'elle n'est pas dépourvue de logique, dans la tête de certains."
Je te l'accorde. topela

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par La Jabotte le Jeu 28 Juin 2012 - 17:10

Ah ben voilà. Je t'avions point compris ! Tu semblais si sérieuse !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: JT France 2 26 juin, ras-le-bol d'une prof

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 17:13

Ouais, j'chui comme ça, moi. Tiens va donc voir le topic nos collègues nous agacent...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum