progression grammaticale en 6ème

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

progression grammaticale en 6ème

Message par Garance le Jeu 28 Juin 2012 - 9:23

Je n'arrive pas à m'organiser d'une façon qui me convienne. Une chose est certaine, je n'arrive pas à tout voir...
Comment faites-vous ? Comment vous organisez-vous ?

Garance
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par allan le Jeu 28 Juin 2012 - 15:41

il faut que tu fasses des choix! le programme de langue ( gram/ortho/voc/conj) tel qu'il est présenté dans le BO, est totalement "intraitable".
En 6eme , il faut privilégier les bases:
1 reconnaitre le verbe dans la phrase
2 Identifier les sujets
Bien construire une phrase GN+ GV
3 Les compléments circonst
4 nature des mots ( déterminants..) + mots variables/invariables
5 COD COI
6 types et formes de phrases
7 adjectifs accords et fonctions.
Ce n'est pas ma progression , ce sont seulement les points de langue qui me paraissent essentiels en 6eme.

Je précise que j'ai des classes très faibles donc j'adapte, je simplifie aussi pas mal..La grammaire par les exercices de chez Bordas est interessante...à voir..
Ce qui est nécessaire également c'est de construire une prog dans laquelle tu fais correspondre gram et ortho, ca donne du sens à ton cours de grammaire. Ex: l'adjectif gram/ les accords de l'adjectif ortho etc..

allan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par harry james le Jeu 28 Juin 2012 - 17:47

Cette année, voici ce que j'ai fait, de mémoire...:1) nature des mots : variables/invariables etc...
2)Homophones
3)le verbe
4) expansions du nom (CDN, épithète...)
5)accords dans le GN (adj de couleur...)
6) Fonction sujet
7) présent de l'indicatif
8)accord sujet-verbe
9)COD/COI
10) attribut du sujet
11) passécomposé
12)accord participe passé
13)CC
14)imparfait/PQP
15)passé simple/passé antérieur
16) phrase verbale/non vernale
17) phrase simple /complexe (initiation)
18)futur

malheureusement, le subjonctif et le conditionnel sont passés à la trappe.


_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Amaliah le Jeu 28 Juin 2012 - 18:50

Dans une 6° normale, le programme de 6° est tout à fait faisable. Depuis les nouveaux programmes, il a été un petit peu simplifié (plus de subjonctif par exemple, ni d'expansions du nom à part l'adjectif) et il est accessible.
Voici ma progression.

Je n'ai pas fait de leçon à part sur les prépositions ni sur les conjonctions en fin de compte mais je me suis tenue au reste. Du décroché malgré les mentions des séquences qui me servent de guide en gros.
Fichiers joints
PROGRESSION de LANGUE 6°.doc Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(36 Ko) Téléchargé 273 fois


Dernière édition par Amaliah le Sam 12 Jan 2013 - 17:41, édité 3 fois (Raison : Mise à jour de ma progression)

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par henriette le Dim 1 Juil 2012 - 10:52

L'IPR venue nous voir nous a plus que chaudement recommandé de suivre celle proposée sur le site académique (grosso modo : vous faites comme vous voulez, hein, mais celle-là c'est la bonne puisqu'elle a été validée par l'IA...) : à consulter ICI

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Serge le Dim 1 Juil 2012 - 21:51

C'est marrant, parce que le document évoque le schéma actanciel, etc., autant de choses qui ne sont plus à l'honneur dans les programmes, non ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Serge le Dim 1 Juil 2012 - 21:52

@harry james a écrit:Cette année, voici ce que j'ai fait, de mémoire...:1) nature des mots : variables/invariables etc...
2)Homophones
3)le verbe
4) expansions du nom (CDN, épithète...)
5)accords dans le GN (adj de couleur...)
6) Fonction sujet
7) présent de l'indicatif
8)accord sujet-verbe
9)COD/COI
10) attribut du sujet
11) passécomposé
12)accord participe passé
13)CC
14)imparfait/PQP
15)passé simple/passé antérieur
16) phrase verbale/non vernale
17) phrase simple /complexe (initiation)
18)futur

malheureusement, le subjonctif et le conditionnel sont passés à la trappe.


Les expansions du nom aussi, tu peux malheureusement alléger aussi ton point n°4 Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par harry james le Dim 1 Juil 2012 - 23:23

Non.

diable

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Serge le Dim 1 Juil 2012 - 23:27

J'ai moi-même passé l'année sur les CDN et les propositions subordonnées relatives, surtout en expression écrite. Et ça ne les a pas traumatisés. D'autant qu'ils voient cela en CM2. Mais en 6ème, ce serait curieusement devenu trop dur de leur parler de choses qu'ils savaient déjà.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par harry james le Dim 1 Juil 2012 - 23:37

Surtout que si on n'étudie pas les cdn, c'est drôlement sympa quand arrivent les groupes prépositionnels compléments circonstanciels— de nom Gné

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Derborence le Lun 2 Juil 2012 - 6:36

@Serge a écrit:C'est marrant, parce que le document évoque le schéma actanciel, etc., autant de choses qui ne sont plus à l'honneur dans les programmes, non ?
Schéma narratif et schéma actanciel sont passés de mode, mais je les fais quand même car cela aide les élèves à structurer leurs rédactions.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Serge le Sam 4 Aoû 2012 - 16:42

Je vous soumets ma première mouture de progression grammaticale décrochée, qui sera sans doute remaniée en tenant compte de vos avis. Certaines leçons pourront être déplacées en fonction de l'avance ou du retard avec la progression en littérature, surtout si des leçons me semblent se raccrocher naturellement à la lecture ou aux projets d'écriture. Je sollicite critiques, avis .... Toutes les remarques et suggestions seront les bienvenues.


Progression grammaticale 6ème
Voici la légende : Bleu : Grammaire; Vert : orthographe; orange : conjugaison
Fichiers joints
Première mouture progression langue 6ème.pdf Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.(46 Ko) Téléchargé 431 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Diclonia le Sam 4 Aoû 2012 - 19:26

bonsoir !
bon, je n'ai pas encore mis le nez dans la progression grammaticale...
Il faut que je m'y mette... encore un truc à prévoir ..
Jusqu'à aujourd'hui, je faisais en fonction de mes séquences, mais en essayant de garder une difficulté croissante... Le problème, c'est fin mai... où il faut que je regarde tout ce que j'ai fait pour être certaine de ne rien oublier... et c'est fastidieux..
Du coup, je vais vous suivre pour une progression... et la mettre ici, mais pas avant la semaine prochaine ...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par turbulette le Lun 6 Aoû 2012 - 0:15

J'ai jeté un coup d'oeil à ta progression, Serge et (après de loooongues réflexions) j'en suis arrivée à peu près à la même chose que toi. Cependant j'ai quelques différences :
-je pensais m'éviter les mots invariables car hors programme (et je sens que le temps sera compté si je veux le finir, ce programme!) Par contre je pensais faire un cours rapide sur la préposition au moment du cours sur le CO ou celui sur le CC, pour faciliter le repérage par les élèves.
-je trouve dommage de ne pas profiter de la leçon sur le sujet et l'attribut pour revoir les règles d'accord sujet-att et sujet-verbe en orthographe. (une piqûre de rappel, j’espère)
- Personnellement, je pense revoir au tout début de l'année la phrase simple (histoire de revoir rapidement la ponctuation forte, de poser peut-être une première distinction phrase/proposition...) En y revenant plusieurs fois au cours de l'année, j'espère me faciliter la tâche une fois arrivée à la phrase complexe (car plus de temps pour s'approprier cette distinction si importante pour la suite)
- je suis en plein doute concernant l'adjectif: j'hésite entre ta version (adj puis att du sujet) ou alors voir d'abord l'adjectif une première fois (uniquement apprendre à le reconnaître) et le revoir après la leçon sur l'attribut, afin de distinguer épithète et attribut. Avantage de cette 2e solution: on évite aux élèves de résumer l'attribut à l'adjectif et on s'évite une leçon trop longue/indigeste.
- je trouve peut-être intéressant de profiter du cours sur le présent pour revoir rapidement les homophones du présent (est/es/ai, a/à)
-je me demande aussi pourquoi attendre si tard pour le passé composé. C'est un temps accessible et usité, pas trop dur à manipuler pour des 6e. J'imagine que c'est en lien avec ta progression en litt?
-je m'étais dit que j'allais faire un cours sur l'étymologie en vocabulaire au moment de l'étude de l'Odyssée, pour que ça fasse sens pour les élèves. Idem, au moment du cours sur l'adjectif, faire le cours synonymes/antonymes. ( En revanche je ne sais pas vraiment quand faire la notion de famille de mots (radical/préfixe/suffixe) A quel moment de l'année comptes-tu le faire?)
-Enfin, je m'interrogeais sur l’intérêt d'un cours sur les reprises nominales ou pronominales: au programme certes mais est-ce vraiment utile aux élèves? Est-ce que leur absence dans ta progression signifie que tu trouves ça sans intérêt?
Bref comme on peux le constater, je n'ai pas de certitudes à t'apporter, mais j'espère que te poser des questions sera quand même utile à ton travail...( ça fait très "work in progress" Laughing ) Mais ça m’intéresse beaucoup de connaître les raisons de tel ou tel choix différent du mien.

turbulette
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par retraitée le Lun 6 Aoû 2012 - 10:02

@Derborence a écrit:
@Serge a écrit:C'est marrant, parce que le document évoque le schéma actanciel, etc., autant de choses qui ne sont plus à l'honneur dans les programmes, non ?
Schéma narratif et schéma actanciel sont passés de mode, mais je les fais quand même car cela aide les élèves à structurer leurs rédactions.

Est-ce à dire que lorsque ces notions "n'existaient" pas, un élève était incapable de structurer ses rédactions? Pendant des années, voire des décennies, mes élèves ont rédigé, comme moi avant eux, sans en avoir entendu parler.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par cid le Lun 6 Aoû 2012 - 10:30

veneration

cid
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Serge le Lun 6 Aoû 2012 - 12:31

@turbulette a écrit:J'ai jeté un coup d'oeil à ta progression, Serge et (après de loooongues réflexions) j'en suis arrivée à peu près à la même chose que toi. Cependant j'ai quelques différences :
-je pensais m'éviter les mots invariables car hors programme (et je sens que le temps sera compté si je veux le finir, ce programme!) Par contre je pensais faire un cours rapide sur la préposition au moment du cours sur le CO ou celui sur le CC, pour faciliter le repérage par les élèves.
Voilà, nous sommes bien obligés de voir les prépositions pour aborder les COD/COI et les coordinations pour voir l'initiation à la phrase complexe.
Ainsi ça fait piqûre de rappel à ce moment-là et on implante davantage la notion. Je tiens à la mettre en premier dans l'année car c'est important de commencer par les classes grammaticales, et ils connaissent déjà par coeur maisouetdoncornicar, donc on n'y passe pas trois plombes non plus. Wink
En revanche, j'en profite pour leur expliquer ce qu'est une proposition (même si j'accentue ce point plus tard avec la phrase simple et complexe, l'idée ne leur en sera pas inconnue avant cela)
Je tiens surtout à commencer les leçons d'orthographe par des mots ne nécessitant pas de règles d'orthographe, juste une "photographie" mentale du mot. Je peux au moins m'assurer qu'ils sauront écrire en dictée de mots et rapidement à l'écrit "parmi" "malgré" etc.
Ensuite, c'est très utile de voir ces classes de mots invariables dès le début pour la leçon sur les homophones en et/est, mais, mes/ ou/où, etc. et on revoit du coup la notion de conjonction de coordination.



-je trouve dommage de ne pas profiter de la leçon sur le sujet et l'attribut pour revoir les règles d'accord sujet-att et sujet-verbe en orthographe. (une piqûre de rappel, j’espère)

Évidemment. C'est même une des rares raisons qui me poussent à aborder ces notions grammaticales. Sans elles, on ne peut expliquer les accords.



- Personnellement, je pense revoir au tout début de l'année la phrase simple (histoire de revoir rapidement la ponctuation forte, de poser peut-être une première distinction phrase/proposition...) En y revenant plusieurs fois au cours de l'année, j'espère me faciliter la tâche une fois arrivée à la phrase complexe (car plus de temps pour s'approprier cette distinction si importante pour la suite)

C'est ce que je fais aussi quelque part en abordant les mots invariables dès le début.
Conjonction de coordination et de subordination (en insistant moins sur celles-ci) permettent d'aborder d'entrée la notion de propositions.



- je suis en plein doute concernant l'adjectif: j'hésite entre ta version (adj puis att du sujet) ou alors voir d'abord l'adjectif une première fois (uniquement apprendre à le reconnaître) et le revoir après la leçon sur l'attribut, afin de distinguer épithète et attribut. Avantage de cette 2e solution: on évite aux élèves de résumer l'attribut à l'adjectif et on s'évite une leçon trop longue/indigeste.
Heu ... Mais c'est exactement ce que je fais. On aura vu le nom, le GN, plus tard l'adjectif, plus tard l'attribut, en tant que nom nom, GN ou attribut.
Ne pas oublier que les leçons ont beau se suivre dans la progression, elles ne sont pas faites les unes à le suite des autres, puisque chaque leçon est séparée par des études de textes et par des leçon de vocabulaire (que je fais très nombreuses, bien plus que dans la progression : vocabulaire de la météo, du cinéma, de la musique, etc. à réinvestir à l'écrit, et aussi le vocabulaire des livres lus, celui de la séquence en cours...)



- je trouve peut-être intéressant de profiter du cours sur le présent pour revoir rapidement les homophones du présent (est/es/ai, a/à)

Oui, ce peut être fait aussi à cette occasion, comme un peu avant, car je fais confiance à mes collègues de CM2 pour avoir vu avec eux le présent de l'indicatif des verbes être et avoir, on ne navigue pas quand même en terre inconnue, et au besoin la la leçon détaillée sur le présent suit de près donc je revois ces homophones après le présent si vraiment je constatais des lacunes crasses. Mais ce n'a jamais été le cas sur ce point. Wink


-je me demande aussi pourquoi attendre si tard pour le passé composé. C'est un temps accessible et usité, pas trop dur à manipuler pour des 6e. J'imagine que c'est en lien avec ta progression en litt?

Oui, je l'aborde avec le théâtre. Pour montrer comment parler du passé à l'oral après l'avoir vu dans le récit. Le faire avant me semble moins judicieux pour plusieurs raisons : dans une séquence initiale sur la poésie, le passé composé se prête peu, de même dans les contes, où le présent, l'imparfait, le passé simple et le conditionnel me semblent des prioritaires.

L'autre raison, c'est que c'est un temps archi-connu d'eux et je ne veux pas perdre de temps au début à faire semblant de leur refaire découvrir l'eau tiède. Ils l'utilisent naturellement. Là où il faut travailler, en revanche, c'est sur l'orthographe du passé composé.
Et c'est ce que je fais très tôt dans l'année en abordant le participe passé et les astuce pour connaitre son éventuelle consonne finale muette, puis grâce aux homophones en -é, er, ait, car c'est leur principale difficulté, en abordant le passé composé, c'est uniquement la graphie du participe passé.
De même, comme j'aborde les homophone en -ai/es, a/as,à, juste avant, ils ont les clés en main pour écrire correctement leurs passés composés à l'écrit (ma pédagogie repose essentiellement sur le réinvestissement immédiat en écriture régulière, en plus des rédactions classiques)

-je m'étais dit que j'allais faire un cours sur l'étymologie en vocabulaire au moment de l'étude de l'odyssée, pour que ça fasse sens pour les élèves. Idem, au moment du cours sur l'adjectif, faire le cours synonymes/antonymes. ( En revanche je ne sais pas vraiment quand faire la notion de famille de mots (radical/préfixe/suffixe) A quel moment de l'année comptes-tu le faire?)

En fait, dès le début de l'année, mais je l'ai mise dans ma progression littéraire.
Je vois dès le début de l'année l'usage des dictionnaire, en particulier celui que j'ai fais acheter en série au CDI "Trouver le mot juste" Il s'agit d'un dictionnaire analogique.
Je leur demande ensuite une rédaction et ils doivent chercher les mots clés (qui peuvent être "plage" "joie" etc.) et qui leur donne non seulement les familles de mots mais aussi le champ lexical, tous les mots liés de près ou de loin et dans lesquels ils vont piocher pour écrire, c'est une mine.
Plus tard, en 4ème, troisième, je les incite fortement à s'en acheter un exemplaire à la maison.

Je revois ensuite ces notions étymologie/ radical, préfixe suffice/ famille de mots en abordant les métamorphoses. Mais on a déjà revu les préfixes en début d'année par le biais des antonymes. Et sur le forum d'écriture, ils ont de nombreux topics d'entraînement sur l'année, dont un permettant de jouer avec les préfixes, le radical et les suffixes des mots. L'intérêt d'une écriture régulière est de réinvestir en permanence les notions étudiées.



-Enfin, je m'interrogeais sur l’intérêt d'un cours sur les reprises nominales ou pronominales: au programme certes mais est-ce vraiment utile aux élèves? Est-ce que leur absence dans ta progression signifie que tu trouves ça sans intérêt?

Heu ... si je vois les pronoms, c'est uniquement dans l'objectif des reprises pronominales au contraire Wink
Et oui, c'est très utile au contraire pour éviter les répétions, ou même pour donner des précisions sur le nom.
Sur le forum d'écriture, ils disposent du répétoscope qui leur signale les répétitions. Et à chaque fois qu'ils en constatent, ils ont pour consigne de chercher à le remplacer soit par :
-un synonyme - une périphrase - un pronom.


Bref comme on peux le constater, je n'ai pas de certitudes à t'apporter, mais j'espère que te poser des questions sera quand même utile à ton travail...( ça fait très "work in progress" Laughing ) Mais ça m’intéresse beaucoup de connaître les raisons de tel ou tel choix différent du mien.

Et tu fais bien. C'est pourquoi il n'y a pas une seule progression possible du reste. Merci pour tes remarque et pour avoir pris le temps de t'y pencher. Smile

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par turbulette le Mar 7 Aoû 2012 - 1:09

Eh bien! Ta réponse est très éclairante et précise. Pour moi qui entame seulement ma 2eme année au collège, c'est vraiment intéressant de confronter ses choix à ceux des autres.
-Concernant ton choix d'évoquer les mots invariables, je comprends bien ton intention, c'est évidement indispensable pour la suite. Mais je me connais, je vais avoir du mal à faire passer cette leçon sans avoir la tentation de m'attarder. (et d'expliquer des trucs hors programme pour eux)
- D'où seconde remarque: difficile de deviner à l'avance ce qui pour un élève sera difficile. (manque d'expérience Wink ) c'est pourquoi je reste méfiante sur certains points "fastoches" (cf. homophones du présent) Jusqu'ici, mes élèves ne m'ont rien épargné, surtout en grammaire Rolling Eyes
- Je trouve ton idée de bosser avec un dictionnaire analogique vraiment utile (celui dont tu parles est l'équivalent du thésaurus de Larousse, j'imagine) Mais je pense que les moyens de mon établissement étant ce qu'ils sont...cela restera un doux rêve.
- Bon concernant le passé composé, je comprends bien ton choix mais j'espère aider les élèves en le voyant rapidement en relation avec le présent pour asseoir le fonctionnement tmps simples/composés. Les deux se défendent. Je te rejoins sur le fait que le problème du PC, c'est d'orthographier le pp, et c'est là dessus qu'il faudra mettre l'accent.
je ne veux pas perdre de temps au début à faire semblant de leur refaire découvrir l'eau tiède.
Laughing très juste, ça. J'ai parfois cette impression notamment quand je commence le sujet, point vu et revu. (et puis ensuite Shocked )
-Enfin concernant les reprises, je me suis mal exprimée. Bien d'accord avec toi: savoir utiliser le pronom pour éviter les répétitions, impensable de ne pas le traiter. Je me demandais simplement si il était pertinent de faire une leçon à part entière intitulée "les reprises pronominales". Je me disais que manipuler les pronoms dans les exercices lors du cours (bien modestement intitulé "le pronom") suffirait pour "lancer" les élèves et leur faire réinvestir cet exercice en rédaction. (avec consignes précises) Dans certains manuels, cette leçon prend des allures délirantes, assez peu accessibles aux élèves. D'où ma question dans le premier message mais si j'ai bien compris, tu vas faire la même chose.
-Et enfin je suis curieuse: forum d'écriture? qu'est-ce? Les élèves y vont-ils de leur plein gré? (dis-moi que non sinon je vais te soupçonner de mentir Very Happy ) Génial, le répétoscope...
Donc en résumé, je trouve ta progression très cohérente avec ton projet et vraiment pertinente aau . Après j'attends moi aussi l'avis des autres!

turbulette
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par V.Marchais le Ven 10 Aoû 2012 - 14:44

Je la trouve très bien, ta progression, Serge. Elle est d'ailleurs très proche de la mienne.
La différence la plus flagrante concerne le travail sur la phrase et la ponctuation, que je traite très tôt dans l'année, dès que j'ai vu le verbe et son sujet (cela me permet de montrer que ce couple est le noyau de la phrase, qui nécessite parfois d'autres éléments, parfois non : on pose déjà des éléments de réflexions qui serviront pour étudier le CO et la transitivité), notamment parce que j'ai beaucoup d'élève qui négligent la ponctuation ou l'emploient n'importe comment.

Sinon, à de petits détails sans importance près, je me retrouve tout à fait dans ton travail.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Nell le Ven 10 Aoû 2012 - 15:05

Je traite la ponctuation aussi en fin de 1ère séquence pour aboutir à des récits plus structurés.
Pour ma part, je vois le verbe juste après le nom afin de pouvoir embrayer sur le sujet, toujours dans ce souci de rédaction (ainsi que d'accords, désolants dans leurs dictées). Je compte essayer de les faire écrire qq lignes quasi chaque jour. Je fais cela avant l'adjectif (je vois l'attribut du sujet et les épithètes juste après, dans les fonctions de l'adjectif -insistant lourdement que l'attribut du sujet n'est pas forcément un adjectif!).
Pour tout le reste, je suis arrivée à la même chose.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Serge le Ven 10 Aoû 2012 - 17:28

En fait, je vois bien les ponctuations avant, au fur et à mesure de certaines séances (types de phrases par exemple), mais d'après moi on ne peut bien expliquer l'utilisation de la virgule en particulier qu'après avoir vu les compléments circonstanciels antéposés et défini la notion de propositions qu'il convient de séparer.
Et ça, je ne me vois pas leur en parler dès le début de l'année, car ce sont des notions un peu lourdes justement. Pour les autres niveaux, je n'hésite pas à revoir cela dès le début de l'année, ça permet de revoir les propositions, les tournures emphatiques, les énumérations, les compléments circonstanciels, le fait d'apostropher quelqu'un ...

Sinon vous leur expliquez quoi en 6ème sur le bon usage de la virgule sans avoir rien vu de tout ça, dès le début de l'année ? confused

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par V.Marchais le Ven 10 Aoû 2012 - 18:00

Effectivement, je parlais de la ponctuation forte, Serge. Sur la virgule, je refais une leçon après la CC. Comme toi, donc.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Diclonia le Ven 10 Aoû 2012 - 19:46

bien... j'a mis le nez dans la progression grammaticale,

et je panique...

Peut-elle, doit-elle suivre la progression littéraire ? c'est mieux, non ?
Par ex : commencer par le présent ; plus tard, voir l'imparfait avec les contes ?

Ou alors, comme lorsque j'étais élève, des cours et des progressions complètement indépendants ? (ex : je commence par les noms, les adj, les GN, le présent, même si le texte étudié à la même période est essentiellement au passé ?
Ce qui serait plus facile un tout petit peu moins complexe à programmer, et ce qui fait qu'on peut garder la progression grammaticale d'une année à l'autre, et ne revoir que les choix des textes ?

titanic


_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Celeborn le Ven 10 Aoû 2012 - 20:02

@Diclonia a écrit:
Peut-elle, doit-elle suivre la progression littéraire ? c'est mieux, non ?
Par ex : commencer par le présent ; plus tard, voir l'imparfait avec les contes ?

Ou alors, comme lorsque j'étais élève, des cours et des progressions complètement indépendants ? (ex : je commence par les noms, les adj, les GN, le présent, même si le texte étudié à la même période est essentiellement au passé ?
Ce qui serait plus facile un tout petit peu moins complexe à programmer, et ce qui fait qu'on peut garder la progression grammaticale d'une année à l'autre, et ne revoir que les choix des textes ?

titanic


Elle peut (mais bon courage !). Elle ne doit pas.

Honnêtement, fait tranquillement ta progression grammaticale, et ENSUITE, si tu trouves des ponts avec ta progression littéraire, c'est du bonus. En revanche, s'obliger à toute force à faire coller systématiquement les 2 est souvent le meilleur moyen de perdre en efficacité dans les deux domaines.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: progression grammaticale en 6ème

Message par Provence le Ven 10 Aoû 2012 - 20:09

@Diclonia a écrit:bien... j'a mis le nez dans la progression grammaticale,

et je panique...

Peut-elle, doit-elle suivre la progression littéraire ? c'est mieux, non ?
Par ex : commencer par le présent ; plus tard, voir l'imparfait avec les contes ?

Pas d'obligation en la matière. Et puis, c'est souvent assez artificiel de toute façon.

Ou alors, comme lorsque j'étais élève, des cours et des progressions complètement indépendants ? (ex : je commence par les noms, les adj, les GN, le présent, même si le texte étudié à la même période est essentiellement au passé ?
Ma foi, ça ne nous a pas trop mal réussi, non? Wink

Ce qui serait plus facile un tout petit peu moins complexe à programmer, et ce qui fait qu'on peut garder la progression grammaticale d'une année à l'autre, et ne revoir que les choix des textes ?
Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?



Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum