L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par User5899 le Jeu 28 Juin 2012 - 17:25

Nellen a écrit:
@Celadon a écrit:Tout était en vrac.
La différence s'estompe entre les concepteurs et les candidats, on dirait...

lol!
Pour le Bac, c'est pareil. Il y a quelques concepteurs qui, visiblement, sont recrutés en STG. Côté élèves.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 17:26

Mais Cripure vous laissez planer l'idée qu'ils ne pourraient pas être TOUS validés. Serait-ce possible et humainement acceptable ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Anacyclique le Jeu 28 Juin 2012 - 17:28

Cripure a écrit:
mamamanette a écrit:Et le sujet de rédac' était tout mélangé et ne précisait aucun critère, au contraire des autres années. Moi qui leur apprenait à les analyser et à les décortiquer en éventail, ces critères...
Excusez-moi, mais je crois que le temps passé à préparer directement au brevet est du temps perdu, vous le voyez d'ailleurs fort bien vous-mêmes. Y compris les fameux brevets blancs, dont la seule utilité est de persuader les parents que vous êtes des tortionnaires, vu la facilité du brevet noir...
Donc, laissez tomber. Faites du vocabulaire, faites de la compréhension, supprimez les réécritures, faites de l'argumentation. Ca n'aidera pas les plus nuls, qui s'en fichent, mais ça aidera peut-être enfin un peu ceux qui vont continuer. Parce que cette année, pour ma part, j'ai commencé le programme de seconde aux environs de février. Pourtant, leur socle était validé, pourtant, ils étaient tous brevetés.

Je te rejoins tout à fait, Cripure, sauf concernant les réécritures. C'est une gymnastique orthographique indispensable, qui les forme à la vigilance. Je les fais de plus en plus longues et dures. Laughing Et ils en redemandent. Je crois que c'est un bon exercice.

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 17:29

Nellen ! Embarassed

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Loreleii le Jeu 28 Juin 2012 - 17:31

Qui aurait un corrigé officiel pour qu'on comprenne mieux ce que les concepteurs du sujet attendent comme réponses?
Pour le DIL, je trouve que c'est vache, mais bon, 0,5 point ....

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Anacyclique le Jeu 28 Juin 2012 - 17:34

@Celadon a écrit:Nellen ! Embarassed

Oups; je me suis un poil égarée. Où avais-je la tête ? Laughing La chaleur de cet après-midi de surveillance, sûrement...

Anacyclique
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par littlemary le Jeu 28 Juin 2012 - 17:35

En ce qui concerne la fameuse dictée, J'ai été tellement furax de voir qu'il fallait mettre "l'oie" au tableau (les bons élèves ont d'ailleurs cru que je me trompais); alors tant qu'à être débile jusqu'au bout, j'ai joué...J'ai fait la dictée "façon débile", c'est-à-dire que j'ai prononcé "doré-euh , épanoui-euh"...au moins je les ai fait rire !!!!!

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 17:37

Tu triches, Littlemary ! On ne t'a pas dit de prononcer les finales mais d'écrire OIE. Sleep

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par harry james le Jeu 28 Juin 2012 - 17:38

Je découvre et je me dis que nous allons bien rire demain.
Au moins ce sera vite corrigé. malmaisbien


_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Celadon le Jeu 28 Juin 2012 - 17:42

"Oups; je me suis un poil égarée. Où avais-je la tête ?"
En même temps, si on veut obtenir quelque chose... Wink

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par User5899 le Jeu 28 Juin 2012 - 17:43

Nellen a écrit:
Cripure a écrit:
mamamanette a écrit:Et le sujet de rédac' était tout mélangé et ne précisait aucun critère, au contraire des autres années. Moi qui leur apprenait à les analyser et à les décortiquer en éventail, ces critères...
Excusez-moi, mais je crois que le temps passé à préparer directement au brevet est du temps perdu, vous le voyez d'ailleurs fort bien vous-mêmes. Y compris les fameux brevets blancs, dont la seule utilité est de persuader les parents que vous êtes des tortionnaires, vu la facilité du brevet noir...
Donc, laissez tomber. Faites du vocabulaire, faites de la compréhension, supprimez les réécritures, faites de l'argumentation. Ca n'aidera pas les plus nuls, qui s'en fichent, mais ça aidera peut-être enfin un peu ceux qui vont continuer. Parce que cette année, pour ma part, j'ai commencé le programme de seconde aux environs de février. Pourtant, leur socle était validé, pourtant, ils étaient tous brevetés.

Je te rejoins tout à fait, Cripure, sauf concernant les réécritures. C'est une gymnastique orthographique indispensable, qui les forme à la vigilance. Je les fais de plus en plus longues et dures. Laughing Et ils en redemandent. Je crois que c'est un bon exercice.
Bah, je n'en ai jamais fait une de ma vie, je sais quand même aligner deux mots dans un français acceptable. Tu m'étonnes qu'ils en redemandent ! C'est un exercice que je trouve tout moisi, pour ma part, et bien peu formateur, en tout cas, inutile pour la suite.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par littlemary le Jeu 28 Juin 2012 - 17:44

@Celadon a écrit:Tu triches, Littlemary ! On ne t'a pas dit de prononcer les finales mais d'écrire OIE. Sleep

Razz

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par clems le Jeu 28 Juin 2012 - 18:08

Je viens de regarder rapidement le sujet professionnel, je le trouve plus dur ( extrait de la "Cafetière" de Gautier donc davantage le programme de 4e que de 3e).

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Loreleii le Jeu 28 Juin 2012 - 19:52

Où est passé le post de "le français au collège" qui s'appelait "le DNB, c'est parti"?

Loreleii
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Poups le Jeu 28 Juin 2012 - 19:53

Ici :

Sujet de brevet du collège
par cannelle21 Aujourd'hui à 19:40

.Ne vous inquiétez pas de la disparition du sujet consacré au DNB. L'équipe de modération a décidé de le corbeiller en attendant de voir si certains éléments pouvaient poser problème. Nous vous en dirons plus un peu plus tard.

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par harry james le Jeu 28 Juin 2012 - 19:53

Lis Ça et tu comprendras Wink

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par harry james le Jeu 28 Juin 2012 - 19:54

oups Poups! Laughing

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Poups le Jeu 28 Juin 2012 - 20:01

@harry james a écrit:oups Poups! Laughing

lol!

Au fait , le sujet est revenu ! trefle

Poups
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Tzipora le Jeu 28 Juin 2012 - 20:07

Il faut se mettre en tête qu'on ne prépare pas les élèves de 3ème au brevet mais à la seconde. Il ne faut donc pas regretter d'avoir bossé.
Si je ne travaillais qu'en vue du brevet, je déprimerais sévère No

_________________
Mon blog lecture : www.la-tete-ailleurs.over-blog.fr

Tzipora
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Panta Rhei le Jeu 28 Juin 2012 - 20:41

Trop facile pour vos élèves?

Et alors!? Tant mieux, non?

Réjouissez-vous!

(et n'oubliez pas qu'il y a N dans dans DNB et que dès lors, il faut bien "leur" trouver des choses à dire, à toutes celles et ceux qui sont en ECLAIR, RAR etc...)

Et non, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. (à savoir si cela est bien ou mal; car je n'en sais rien.)

De toutes façons, le DNB ne vaudra plus rien dès lors que vos élèves auront eu le BAC. Alors pk se prendre la tête?



_________________
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'

'What withers in the bud?' asked Ursula.

'Oh, everything—oneself—things in general.'


First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Panta Rhei
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par User5899 le Jeu 28 Juin 2012 - 21:23

@Loreleii a écrit:Où est passé le post de "le français au collège" qui s'appelait "le DNB, c'est parti"?
Franchement, vous n'avez pas une petite idée ? Vu qu'en ce moment, les fraudes aux sujets d'examen sont traitées par de la prison ferme, je comprends que John ait d'autres projets de vacances.

Et j'en profite pour répondre à quelques mots doux que j'ai reçus en privé. Je n'ai pas saisi la modération de l'indélicatesse de l'une d'entre nous, qui commente le sujet de brevet au cours de la 1re heure, ce qui mériterait un bon mois sans salaire, à mon sens. Ce n'est donc pas la peine de me traiter limite de collabo en privé. Je crois que certains profs, en ce moment, ont quelque peu perdu le sens du réel. Les modos se sont saisis eux-mêmes du problème, ou ont été avertis par quelqu'un d'autre. Mais de toutes façons, le problème dont ils ont été saisis est réel, et que certains veuillent le nier à toute force me semble délirant.
Voilà.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Thalia de G le Jeu 28 Juin 2012 - 21:29

Cripure a écrit:
@Loreleii a écrit:Où est passé le post de "le français au collège" qui s'appelait "le DNB, c'est parti"?
Franchement, vous n'avez pas une petite idée ? Vu qu'en ce moment, les fraudes aux sujets d'examen sont traitées par de la prison ferme, je comprends que John ait d'autres projets de vacances.

Et j'en profite pour répondre à quelques mots doux que j'ai reçus en privé. Je n'ai pas saisi la modération de l'indélicatesse de l'une d'entre nous, qui commente le sujet de brevet au cours de la 1re heure, ce qui mériterait un bon mois sans salaire, à mon sens. Ce n'est donc pas la peine de me traiter limite de collabo en privé. Je crois que certains profs, en ce moment, ont quelque peu perdu le sens du réel. Les modos se sont saisis eux-mêmes du problème, ou ont été avertis par quelqu'un d'autre. Mais de toutes façons, le problème dont ils ont été saisis est réel, et que certains veuillent le nier à toute force me semble délirant.
Voilà.
Tant pis si je brise un devoir de réserve de la modération. Cripure n'est pas venu cafarder, je confirme.
Et il a raison de s'insurger qu'on ait pu évoquer le sujet du DNB si tôt : ça c'est mon sentiment perso = faute professionnelle.


Dernière édition par Thalia de G le Jeu 28 Juin 2012 - 21:29, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Tremere le Jeu 28 Juin 2012 - 21:29

Maladroit a écrit:

(et n'oubliez pas qu'il y a N dans dans DNB et que dès lors, il faut bien "leur" trouver des choses à dire, à toutes celles et ceux qui sont en ECLAIR, RAR etc...)


En ECLAIR, RAR, etc., les élèves ont des cours de français, comme les autres, et des professeurs qui exigent d'eux le meilleur. Ce qui est loin d'être le cas du sujet du DNB cette année.

Tremere
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Méréthide le Jeu 28 Juin 2012 - 22:07

Bonsoir !

Je viens d'enchainer français et maths pour les surveillances.

J'ai été dépitée de voir que le sujet de maths collège g était plus abordable (à mon gout) que le sujet pour mes élèves en pro ... :/


Par contre, j'ai du étiqueter (enfin rendre anonyme) toutes les copies avant de pouvoir les ramener au secrétariat/centre examen.

Je suis la seule ?!

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par caperucita le Jeu 28 Juin 2012 - 22:14

Nous aussi Méréthilde, on a dû anonymer les copies, alors que l'an dernier, quand j'étais de secrétariat dans un autre collège, c'est nous qui l'avions fait, et pas les surveillants de salles !

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'indigence du sujet de brevet en français (questions et réécriture)

Message par Méréthide le Jeu 28 Juin 2012 - 22:20

*a moitié rassuré*

Y a un papier qui est sortit sans qu'on soit au courant qui donne cette tache supplémentaire aux surveillants ?

(mettons nous bien d'accord, ça m'a bien occupé et même j'ai réussi à trouver ça fun, mais vu que ma collègue de secrétariat pour les BEP et CAP m'a dit "c'est pas ton boulot", je m'interroge)

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum