"Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choisissez le roman policier que vous aimeriez lire pour la sixième édition du "Néo-club littéraire".

32% 32% 
[ 7 ]
5% 5% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
14% 14% 
[ 3 ]
14% 14% 
[ 3 ]
18% 18% 
[ 4 ]
17% 17% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 22

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par ysabel le Lun 30 Juil 2012 - 10:14

J'aime autant que les Parot Razz

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par doublecasquette le Lun 30 Juil 2012 - 12:43

@ysabel a écrit:J'aime autant que les Parot Razz

Ah oui ? Moi, j'aime un peu moins... Il faudra que je m'y réessaie, alors !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Ergo le Mar 31 Juil 2012 - 15:28

Eh bien, ce fut une belle découverte. Very Happy
Je ne peux pas comparer car je ne lis jamais de polars français (ce n'est pas une règle, hein, juste un constat) et que je n'ai jamais lu grand chose qui se passe au XVIIIe.
J'ai passé un excellent moment, j'ai voulu en prendre un autre au moment de le refermer (mais j'étais dans un train Laughing et je n'avais pas les autres).

Il n'y a rien d'exceptionnel dans l'intrigue mais j'ai beaucoup apprécié l'imagination débordante du personnage qui à lui seul crée des fausses pistes et des rebondissements - avec une rigueur qui grandit au fur et à mesure du roman et avec elle la connaissance de Paris et des ressources de la police parisienne - tout en croisant des personnages historiques fascinants.

J'admets m'être un peu perdue dans la chronologie par moments (hein ? Il ne s'est écoulé qu'une semaine ?!) mais c'est surtout parce que les déplacements sont denses.

J'ai trouvé très bien fait la découverte de Paris, des coutumes, des manipulations politiques par Nicolas. C'est évidemment facile de profiter du fait qu'il débarque pour faire un tableau social du Paris de l'époque (et surtout, quand même, du Paris sordide) mais c'est toujours fait pour faire progresser l'enquête donc ça passe.

Mention spéciale aux discussions entre Nicolas et Sartine (mon coup de coeur), au personnage de Sanson et aux différents dialectes évoqués.



_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Clarinette le Mer 8 Aoû 2012 - 14:44

Bonjour à tous,

Petit passage éclair sur le net, donc j'en profite pour vous faire part de mes commentaires sur L'énigme des Blancs-Manteaux.

Comme je l'ai déjà écrit, j'aime beaucoup les intrigues policières "délocalisées", que ce soit sur le plan géographique, mais surtout historique. Le mélange "petite histoire et grande Histoire" me plaît particulièrement. On apprend une foule d'anecdotes passionnantes.

Sans être exceptionnel, le style de Parot est agréable et maîtrisé. Un bémol, l'expression un peu trop moderne à mon goût, "pour le coup", qui revient à plusieurs reprises, et qui aurait sans doute pu avantageusement être remplacée par "pour l'occasion", par exemple.

J'ai quand même trouvé un côté un peu artificiel dans l'introduction de certains termes de l'époque, de même que dans la discussion que Nicolas surprend entre Sartine et son mystérieux visiteur : leur façon de retracer l'actualité politico-militaire de l'époque n'était pas très naturelle.

Comme certains l'ont fait remarquer plus haut, ce Nicolas a effectivement le don d'attirer des gens prêts à lui rendre service, l'héberger, bien qu'étant depuis peu à Paris.

Ergo : le personnage de Sanson m'a aussi intéressée, et je me suis demandé quelle était la dose de véracité historique dans ce portrait. D'ailleurs, ce roman fourmillait de personnages hauts en couleur.

La réunion de tous les suspects, sans doute en clin d'oeil ou hommage à Agatha Christie, m'a fait sourire.

Bref, j'ai apprécié cette lecture et compte bien lire prochainement Le noyé du Grand-Canal, que j'avais acheté en même temps.

Au suivant !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par janis le Lun 13 Aoû 2012 - 11:56

@Lovizôle a écrit:(J'ai dépassé la moitié : Sleep )


Un truc me gêne : Nicolas est à Paris depuis combien de temps au moment de l'enquête ?




Nicolas est à Paris depuis 15 mois quand commence l'enquête. C'est indiqué lors du premier chapitre : il revient à Guérande pour les funérailles du chanoine un après l'avoir quitté et le site internet de l'auteur le précise dans la biographie de Nicolas : " Pendant quinze mois, il apprend, grâce à Lardin, le métier de policier et suit par ailleurs des cours de droit chez M. Noblecourt, ancien magistrat, et parfait sa connaissance de Paris."

Comme prévu, j'ai lu le livre pendant mes vacances, à raison d'un chapitre par soir dans la toile de tente Very Happy J'ai beaucoup aimé !

Je rédige en détail mon avis dans la journée !

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par janis le Lun 13 Aoû 2012 - 14:27

Voici mon avis, assez élogieux, que vous pouvez retrouver sur mon blog si vous le souhaitez !

Quelle agréable découverte ! Beaucoup de choses m'ont plu dans ce livre. L'histoire en elle-même est intéressante, bien ficelée, même si la résolution de l'enquête ne révèle pas de surprise majeure. Par contre, j'aurai apprécié que l'intrigue politique concernant le roi et la marquise de Pompadour aie une place plus importante au sein de l'énigme. Certains passages m'ont particulièrement captivée, notamment le récit de Bricart, l'ancien soldat, lorsqu'il est interrogé par Nicolas. La terrible épreuve du quotidien en temps de guerre et le tragique de sa vie d'estropié sans aucune ressource sont décrits avec beaucoup de réalisme de même que les épreuves de torture racontées par le bourreau ou encore les description de la salle du Châtelet où sont entreposés les cadavres. Les personnages sont bien creusés et j'ai été amusée par le fait que Parot mêle la grande histoire à son récit. Nicolas est un protagoniste sympathique, on prend plaisir à suivre son enquête et son évolution personnelle. La plongée dans le Paris de la deuxième moitié du XVIIIème siècle est également un élément que je retiendrai. Parot fait revivre la frénésie de la capitale d'une manière une fois encore très réaliste et on ne serait presque pas étonné de sentir les odeurs ou encore le froid de l'hiver au fil de la lecture ! Tous les petits métiers (celui de Tirepot notamment qui a pour fonction de trimbaler un seau afin que les passants, qu'il cache avec sa cape, fassent leurs besoins dans la rue !), les détails sur les auberges, sur les rues, l'intérieur des demeures... rendent l'époque palpable. Tout cela grâce au style de Jean-François Parot, plaisant à lire, sophistiqué sans être complexe, et fourmillant de détails. Mention spéciale aux notes en fin d'ouvrage qui m'ont permis d'apprendre beaucoup de choses sur le XVIIIème siècle (expressions populaires, coutumes de l'époque, mentions sur des personnages réels ou bibliographiques... etc). Et enfin le bonus : il y a une suite ! Jean-François Parot a déjà écrit dix livres (en incluant celui-ci) relatant les aventures de Nicolas Le Floch, chouette !

Qui a vu les adaptations télévisées ? ça vaut le coup ?

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par ysabel le Lun 13 Aoû 2012 - 15:43

Ce que je suis curieuse de savoir c'est ce qui va arriver à Nicolas Le Floch à partir de la Révolution, on s'en approche doucement...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par janis le Lun 13 Aoû 2012 - 16:11

ysabel, je me suis posé la même question !

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Ergo le Lun 13 Aoû 2012 - 16:20

Moi aussi ! J'ai lu le tome 2, qui se passe davantage à la Cour donc je me dis que petit à petit, le climat va changer.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par eliam le Lun 13 Aoû 2012 - 17:23

@janis a écrit:Voici mon avis, assez élogieux, que vous pouvez retrouver sur mon blog si vous le souhaitez !

Quelle agréable découverte ! Beaucoup de choses m'ont plu dans ce livre. L'histoire en elle-même est intéressante, bien ficelée, même si la résolution de l'enquête ne révèle pas de surprise majeure. Par contre, j'aurai apprécié que l'intrigue politique concernant le roi et la marquise de Pompadour aie une place plus importante au sein de l'énigme. Certains passages m'ont particulièrement captivée, notamment le récit de Bricart, l'ancien soldat, lorsqu'il est interrogé par Nicolas. La terrible épreuve du quotidien en temps de guerre et le tragique de sa vie d'estropié sans aucune ressource sont décrits avec beaucoup de réalisme de même que les épreuves de torture racontées par le bourreau ou encore les description de la salle du Châtelet où sont entreposés les cadavres. Les personnages sont bien creusés et j'ai été amusée par le fait que Parot mêle la grande histoire à son récit. Nicolas est un protagoniste sympathique, on prend plaisir à suivre son enquête et son évolution personnelle. La plongée dans le Paris de la deuxième moitié du XVIIIème siècle est également un élément que je retiendrai. Parot fait revivre la frénésie de la capitale d'une manière une fois encore très réaliste et on ne serait presque pas étonné de sentir les odeurs ou encore le froid de l'hiver au fil de la lecture ! Tous les petits métiers (celui de Tirepot notamment qui a pour fonction de trimbaler un seau afin que les passants, qu'il cache avec sa cape, fassent leurs besoins dans la rue !), les détails sur les auberges, sur les rues, l'intérieur des demeures... rendent l'époque palpable. Tout cela grâce au style de Jean-François Parot, plaisant à lire, sophistiqué sans être complexe, et fourmillant de détails. Mention spéciale aux notes en fin d'ouvrage qui m'ont permis d'apprendre beaucoup de choses sur le XVIIIème siècle (expressions populaires, coutumes de l'époque, mentions sur des personnages réels ou bibliographiques... etc). Et enfin le bonus : il y a une suite ! Jean-François Parot a déjà écrit dix livres (en incluant celui-ci) relatant les aventures de Nicolas Le Floch, chouette !

Qui a vu les adaptations télévisées ? ça vaut le coup ?
Moi. Je trouve qu'elles ne sont pas mal du tout !

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Invité le Lun 13 Aoû 2012 - 17:24

@ysabel a écrit:Ce que je suis curieuse de savoir c'est ce qui va arriver à Nicolas Le Floch à partir de la Révolution, on s'en approche doucement...
Pareil! J'attends la sortie du prochain livre avec impatience! nutella

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par doublecasquette le Mar 14 Aoû 2012 - 9:47

holderfar a écrit:
@ysabel a écrit:Ce que je suis curieuse de savoir c'est ce qui va arriver à Nicolas Le Floch à partir de la Révolution, on s'en approche doucement...
Pareil! J'attends la sortie du prochain livre avec impatience! nutella

On est trois ! Bourdeau, pas de souci, on sait. Mais le petit Ranreuil ?

Regardez ce que je viens de trouver : http://www.nicolaslefloch.fr/
C'est amusant, non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Malaga le Ven 17 Aoû 2012 - 12:54

J'ai lu ce livre pendant mes vacances et j'ai trouvé que c'était une belle découverte. J'ai aimé la description du Paris d'avant la révolution, la petite histoire mêlée à la grande histoire. J'ai trouvé ce roman bien écrit et les personnages bien décrits. La fin m'a rappelé les romans d'Agatha Christie (romancière que j'adore). Bref, un roman qui m'a donné envie de lire les autres aventures de Nicolas Le Floch.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Julianne le Ven 17 Aoû 2012 - 13:45

Je vous ai suivis pour la première fois dans cette lecture ... et je vais continuer. Belle découverte pour moi aussi, je vais attaquer le troisième de la série.

Julianne
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par janis le Dim 26 Aoû 2012 - 9:21

@Malaga a écrit:Pas de "Néo-club littéraire" n°7 de prévu? Very Happy

Je me posais la question hier, ne sachant pas quel livre entamer !

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par linotte le Dim 26 Aoû 2012 - 9:42

Bonne idée que de vousuivre pour ce club de juillet !
Complètement d'accord avec Janis sur le pittoresque ( petits métiers, cuisine, ...) mais avec tout de même un petit ventre mou, et puis ça se tarabiscote drôlement vers la fin Laughing

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par janis le Mar 28 Aoû 2012 - 21:36

Je viens d'acheter la suite !

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Condorcet le Mer 29 Aoû 2012 - 0:46

Je suis vraiment heureux que cet ouvrage vous ait dans l'ensemble séduites ! cheers

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Trinity le Mer 29 Aoû 2012 - 12:29

Je l'ai lu fin juillet et je pense acheter les suivants aussi !

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Jacq le Mer 29 Aoû 2012 - 18:25

@ysabel a écrit:Ce que je suis curieuse de savoir c'est ce qui va arriver à Nicolas Le Floch à partir de la Révolution, on s'en approche doucement...

Même question, bien sûr. La tête sous la "sainte lame" ? pour lui, pour son fils ? Finir la tête sous la lame de son ami Sanson ?

"L'Engime des Blancs-Manteaux".
Je voulais le relire cet été, et j'ai constaté que c'est le seul de la série que je n'ai pas, étant donné qu'il m'avait été prêté pour que je découvre l'auteur. Je ne l'ai donc pas relu, mais me suis attelé après une Enquête du Juge Ti (mentionné plus haut) à "L'honneur de Sartine".

Mon souvenir : bon. J'avais apprécié entre autre l'arrivée à Paris comme vous l'avez mentionné, et une intrigue aussi classique que plaisante. Je souscris aux avis vus plus haut, éloges comme critiques d'ailleurs.

Sur l'ensemble de la série.
J'en suis donc au huitième (sur neuf, j'attends sa sortie en poche) : bilan très inégal.
J'ai bien aimé les trois premiers volumes... Par la suite cela se gâte un peu. Certains sont particulièrement confus et l'intrigue politico historique l'emporte sur l'intrigue policière et les traditionnelles scènes de repas-recettes systématiquement rencontrées deviennent des plus ennuyeuses (actuellement je saute les recettes à chaque fois).

Le "Noyé du Grand Canal" m'a particulièrement ennuyé et arriver à la fin a été un peu difficile. Le Floch y semble passif, mange, va voir Noblecourt, mange, va voir Mlle D'Arranet, mange, va voir [Edit : la Paulet], mange.... on n'en sort plus... ce qui ne m'a pas empêché d'acheter le suivant.

Actuellement je lis donc "L'honneur de Sartine" qui, outre les recettes de cuisines (deux seulement au bout de 260 pages, ouf) me plait mieux. Si l'enquête policière est là encore liée à la politique (d'où le titre) je la trouve plus agréable que dans les derniers volumes. Bonne surprise donc... je n'ai pas encore terminé le livre mais cela ne saurait tarder.

Pour revenir au post cité plus haut, dans "L'honneur de Sartine" l'opinion de Le Floch évolue vis à vis des émotions du petit peuple. On le voit soupçonner Noblecourt de fréquenter une loge maçonnique, être plus sensible aux idées du temps, et même laisser courir une "dangereuse criminelle" ayant volé du pain !

Question. Quel âge aura Le Floch sous la révolution ou sous l'empire ? Un Nicolas Le Floch avec Fouché ? Je ne sais plus quel âge il a... C'est sans doute mentionné dans le premier volume ?


Enfin, pour ceux qui ont aimé, le site internet de l'auteur (mentionné plus haut) est effectivement bien réalisé. J'aime particulièrement le fait que pour chaque volume un plan soit disponible avec voyages-trajets-et lieux visités par N. Le Floch. Intéressant.

Jacq.


Dernière édition par Jacq le Mer 29 Aoû 2012 - 20:03, édité 2 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Arverne le Mer 29 Aoû 2012 - 18:48

Dans "l'honneur de Sartine", je crois que Le Floch dit qu'il a la quarantaine.
Je les ai aussi tous lus, avec plus ou moins d'intérêt effectivement, selon les histoires.
Je suis tombée au hasard sur l'adaptation télé et j'ai détesté, j'ai trouvé l'acteur très mauvais et pas du tout à l'image que je me faisais du personnage.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Jacq le Mer 29 Aoû 2012 - 18:52

@Arverne a écrit:Dans "l'honneur de Sartine", je crois que Le Floch dit qu'il a la quarantaine.
Je les ai aussi tous lus, avec plus ou moins d'intérêt effectivement, selon les histoires.
Je suis tombée au hasard sur l'adaptation télé et j'ai détesté, j'ai trouvé l'acteur très mauvais et pas du tout à l'image que je me faisais du personnage.

Oui, il parle de la quarantaine, alors que je le pensais plus vieux justement. Pour la série, j'avais apprécié le premier épisode, puis je n'ai rien regardé de plus. Je n'aime pas non plus le jeu de l'acteur.

Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par janis le Ven 21 Sep 2012 - 9:13

A quand le prochain néo-club littéraire ?! Very Happy

janis
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par Celadon le Ven 21 Sep 2012 - 9:28

Où est Clarinette ???? Elle ne nous manque pas un peu, là ? Shocked

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Néo-club littéraire" n°6 de juillet : le roman policier - L'énigme des Blancs-Manteaux - Jean-François Parot

Message par MrBrightside le Ven 21 Sep 2012 - 10:33

@Celadon a écrit:Où est Clarinette ???? Elle ne nous manque pas un peu, là ? Shocked

Elle est assez occupée avec la préparation de sa soutenance de mémoire, mais elle ne nous oublie pas Wink

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum