Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Invité21
Fidèle du forum

L'education sentimentale en seconde?

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 9:48
Je n'ai pratiqué le programme de seconde qu'un an, et j'avoue que Maupassant et Zola, cela m'a ennuyé. Mon amour a toujours été à Flaubert, et on enseigne mieux ce qu'on aime, paraît-il...
Je voudrais donc tenter une étude de l'Education sentimentale. Je suis affectée dans un lycée tranquille, qui n'est certes pas un grand parisien, mais un lycée de niveau honorable...J'avais moi-même étudié Le rouge et le noir en 2de. J'avais adoré! Mais j'étais dans un très bon lycée...

Bref, mes secondes de cette année n'auraient pas lu le livre. Mais qui sait pour l'année prochaine, le milieu n'est pas le même...
Avez-vous récemment tenté un gros Flaubert, ou un gros Stendhal en seconde? Est-ce que je me précipite vers le four brûlant?
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Iphigénie le Ven 29 Juin 2012 - 10:30
Rien de récent, mais la dernière fois que j'ai tenté Stendhal, dur dur. J'étais bien la seule à m'amuser... Very Happy .L'humour de S. ou l'ironie de Flaubert est très hermétique pour nos élèves actuels. Sauf heureuse surprise....
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'education sentimentale en seconde?

par User5899 le Ven 29 Juin 2012 - 10:49
Flaubert est mon préféré. Mais L'Education en seconde, il ne faut pas. Vous allez pleurer de rage. C'est trop long, c'est trop dans le non-dit. Rien que les deux dernières pages... Smile
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 10:58
Cripure a écrit:Flaubert est mon préféré. Mais L'Education en seconde, il ne faut pas. Vous allez pleurer de rage. C'est trop long, c'est trop dans le non-dit. Rien que les deux dernières pages... Smile

Pleurer de rage comme Frédéric dans son oreiller... Razz
Bon, dommage...En première, peut-être, si je les sens...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'education sentimentale en seconde?

par User5899 le Ven 29 Juin 2012 - 15:51
l'ENgénu a écrit:
Cripure a écrit:Flaubert est mon préféré. Mais L'Education en seconde, il ne faut pas. Vous allez pleurer de rage. C'est trop long, c'est trop dans le non-dit. Rien que les deux dernières pages... Smile

Pleurer de rage comme Frédéric dans son oreiller... Razz
Bon, dommage...En première, peut-être, si je les sens...
Ce seront peut-être les plus beaux jours de leur vie, allez savoir Very Happy
Cath
Bon génie

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Cath le Ven 29 Juin 2012 - 15:54
Sans compter qu'ils ignorent tout du contexte historique...
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 15:55
cath5660 a écrit:Sans compter qu'ils ignorent tout du contexte historique...

C'est juste. Mais c'est le cas pour toutes les oeuvres que je leur proposerai, ça! Razz
Cath
Bon génie

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Cath le Ven 29 Juin 2012 - 15:59
Pourquoi ne pas faire Madame Bovary?

Dans l'Educ., le contexte historique est vraiment très présent et très important...
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 16:04
Parce que...j'ai une petite préférence pour l'Education. Mais pourquoi pas Madame Bovary?

Je sens que ça va finir en Bel-Ami, de toute façon! Je n'ai pas envie de faire un bide avec un livre que j'aime. Je suis sentimentale moi aussi! Razz

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
avatar
Tzipora
Expert

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Tzipora le Ven 29 Juin 2012 - 16:10
J'ai fait Madame Bovary avec ma bonne 2nde cette année et ils n'ont pas du tout aimé (sauf 1 sur 34, youhou !!). Ô rage, ô désespoir... furieux Sad Bon, le contexte était particulier : je partageais cette seconde avec une collègue et je ne les voyais qu'une heure par semaine. Difficile de faire aimer un livre à ce rythme-là.

Bel-Ami, ça plaît souvent... mais je finis par me dire que ce n'est peut-être pas assez ambitieux. Si vous avez d'autres idées, je suis aussi preneuse !

_________________
Mon blog lecture : www.la-tete-ailleurs.over-blog.fr
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Invité21 le Ven 29 Juin 2012 - 16:18
La Bovary les emmerde, eux aussi!
Il y a tant de livres qu'on doit renoncer à faire étudier au lycée...Moi, je rêve de faire Le voyage au bout de la nuit en première. C'est l'année où je l'avais lu la première fois, d'ailleurs. Mais impossible, vous en conviendrez...

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'education sentimentale en seconde?

par User5899 le Ven 29 Juin 2012 - 16:26
@Tzipora a écrit:J'ai fait Madame Bovary avec ma bonne 2nde cette année et ils n'ont pas du tout aimé (sauf 1 sur 34, youhou !!). Ô rage, ô désespoir... furieux Sad Bon, le contexte était particulier : je partageais cette seconde avec une collègue et je ne les voyais qu'une heure par semaine. Difficile de faire aimer un livre à ce rythme-là.
Mais ils comprennent le français, les CdE ? Une classe, un prof !
Cath
Bon génie

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Cath le Ven 29 Juin 2012 - 16:57
l'ENgénu a écrit:Parce que...j'ai une petite préférence pour l'Education. Mais pourquoi pas Madame Bovary?


Tant que c'est Flaubert... bisous
avatar
Tzipora
Expert

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Tzipora le Ven 29 Juin 2012 - 18:11
l'ENgénu a écrit:La Bovary les emmerde, eux aussi!

heu Pourquoi "eux aussi" ?

_________________
Mon blog lecture : www.la-tete-ailleurs.over-blog.fr
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par eliam le Ven 29 Juin 2012 - 18:26
l'ENgénu a écrit:La Bovary les emmerde, eux aussi!
Il y a tant de livres qu'on doit renoncer à faire étudier au lycée...Moi, je rêve de faire Le voyage au bout de la nuit en première. C'est l'année où je l'avais lu la première fois, d'ailleurs. Mais impossible, vous en conviendrez...

J'ai failli le faire étudier cette année mais je me suis dégonflée in extremis... Moi aussi, c'est mon rêve... Mais vu le niveau de mes 1ères cette année, cela aurait été la catastrophe.
carlotta
Habitué du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par carlotta le Dim 1 Juil 2012 - 8:35
Mais il me semble que ça n'a rien à voir avec le niveau des élèves : franchement les regrets qu'on peut avoir au soir de sa vie, à 17 ans on s'en tamponne. Il y a quand même pas mal de thèmes que nous trouvons bouleversants mais qu'eux ne peuvent même pas seulement envisager: je pense que si Bel Ami marche mieux que l'Education sentimentale, c'est parce que la rivalité, l'opportunisme ça leur parle, ils en ont déjà fait l'expérience .
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Iphigénie le Dim 1 Juil 2012 - 9:35
@carlotta a écrit:Mais il me semble que ça n'a rien à voir avec le niveau des élèves : franchement les regrets qu'on peut avoir au soir de sa vie, à 17 ans on s'en tamponne. Il y a quand même pas mal de thèmes que nous trouvons bouleversants mais qu'eux ne peuvent même pas seulement envisager: je pense que si Bel Ami marche mieux que l'Education sentimentale, c'est parce que la rivalité, l'opportunisme ça leur parle, ils en ont déjà fait l'expérience .


C'est une de toutes les choses qui à mon avis sont au coeur du problème: l'incapacité de beaucoup d'élèves à s'extraire du maintentant et ici. Un défaut d'imagination qui me frappe terriblement. Je pense que ça rejoint un défaut de sensibilité: car l'imagination et la sensibilité aussi , ça s'éduque,ce n'est pas inné.Et je pense que c'est lié au manque de lectures dans la petite enfance. Et ça va avec le vocabulaire: les nuances ça commence déjà avec la maîtrise de plusieurs mots différents pour dire une même chose. Bref, Carlotta, tu tires un fil essentiel, en effet.
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Invité21 le Dim 1 Juil 2012 - 10:41
@Tzipora a écrit:
l'ENgénu a écrit:La Bovary les emmerde, eux aussi!

heu Pourquoi "eux aussi" ?

C'est ce que Flaubert écrit dans une de ses lettres: il peine à la rédaction, il est perfectionniste, et il déclare donc: "Bovary m'emmerde".
C'est "l'hénaurme" Flaubert, quoi! Razz
Invité
Invité

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Invité le Dim 1 Juil 2012 - 10:47
J'ai déjà tenté pire que Flaubert dans mes classes, dont, il y a longtemps La Nouvelle Héloïse (oui, j'ai osé Laughing ).
Mon sentiment est qu'il vaut mieux être ambitieux pour ses élèves que tomber dans la facilité en étudiant, par exemple, Marc Levy (si, si, c'est du vécu, ça existe. Bon OK c'était en pro, mais quand même !).

Ceci dit, La Nouvelle Héloïse, je ne recommencerai pas!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'education sentimentale en seconde?

par User5899 le Dim 1 Juil 2012 - 23:29
@carlotta a écrit:Mais il me semble que ça n'a rien à voir avec le niveau des élèves : franchement les regrets qu'on peut avoir au soir de sa vie, à 17 ans on s'en tamponne. Il y a quand même pas mal de thèmes que nous trouvons bouleversants mais qu'eux ne peuvent même pas seulement envisager: je pense que si Bel Ami marche mieux que l'Education sentimentale, c'est parce que la rivalité, l'opportunisme ça leur parle, ils en ont déjà fait l'expérience .
Je parle du niveau des élèves parce que les thèmes, je m'en fiche. Je parle d'une écriture. Et que les adolescents en face de moi se fichent de ceci ou de cela, je m'en contrefiche. Et plus c'est loin d'eux, plus ça me convient.
carlotta
Habitué du forum

Re: L'education sentimentale en seconde?

par carlotta le Lun 2 Juil 2012 - 15:06

Parler d'une écriture sans parler de ce dont on parle... oui c'est une façon de voir les choses.
Je n'ai pas dit qu'ils s'en fichaient, j'ai dit qu'ils n'étaient pas en mesure de les appréhender. Mais à quoi bon discuter hein?

Invité
Invité

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Invité le Lun 2 Juil 2012 - 19:03
je pense que si Bel Ami marche mieux que l'Education sentimentale, c'est parce que la rivalité, l'opportunisme ça leur parle, ils en ont déjà fait l'expérience .

Si Bel Ami a la cote, c'est surtout parce que c'est un tout petit roman. (et qu'il y a plein de résumés sur le net diable )L'Education sentimentale, rien qu'à voir l'épaisseur du roman, ils se sentent mal.
Et je ne suis pas certaine que les garçons aiment Bel-Ami.
Et puis on s'en fiche, hein, parce que choisir une oeuvre qui plaît aux élèves, c'est s'exposer à ne même pas pouvoir choisir une BD !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'education sentimentale en seconde?

par User5899 le Lun 2 Juil 2012 - 23:43
@carlotta a écrit:
Parler d'une écriture sans parler de ce dont on parle... oui c'est une façon de voir les choses.
Je n'ai pas dit qu'ils s'en fichaient, j'ai dit qu'ils n'étaient pas en mesure de les appréhender. Mais à quoi bon discuter hein?
D'appréhender quoi ? Vous avez parlé d'appréhender l'amertume de la fin de la vie. Je ne vois pas ce que ça a à voir avec la lecture du livre, c'est tout.
De plus, vous posez comme a priori que ce qui peut les concerner fonctionne. Ca reste à montrer.

Boudu : +1 sur tout.
René Descartes
Niveau 5

Re: L'education sentimentale en seconde?

par René Descartes le Mar 3 Juil 2012 - 0:05
l'ENgénu a écrit:Je n'ai pratiqué le programme de seconde qu'un an, et j'avoue que Maupassant et Zola, cela m'a ennuyé. Mon amour a toujours été à Flaubert, et on enseigne mieux ce qu'on aime, paraît-il...
Je voudrais donc tenter une étude de l'Education sentimentale. Je suis affectée dans un lycée tranquille, qui n'est certes pas un grand parisien, mais un lycée de niveau honorable...J'avais moi-même étudié Le rouge et le noir en 2de. J'avais adoré! Mais j'étais dans un très bon lycée...

Bref, mes secondes de cette année n'auraient pas lu le livre. Mais qui sait pour l'année prochaine, le milieu n'est pas le même...
Avez-vous récemment tenté un gros Flaubert, ou un gros Stendhal en seconde? Est-ce que je me précipite vers le four brûlant?

Il faut faire ce que l'on aime... C'est très bien Flaubert en seconde !
En seconde, j'ai pris tous les ouvrages du lycée (en plusieurs fois, malicieusement, car on ne pouvait pas en prendre plus d'un certain nombre). C'était le bon temps où rien n'était encore informatisé. En recoupant certaines fiches, le documentaliste m'avait mis une retenue de 4h pour dépassement de date pour deux ouvrages. Je me souviendrais toujours de sa tête quand j'ai rapporté les 7 ouvrages encore en ma possession, en précisant que je n'avais pas réussi à tout lire en si peu de temps, mais que j'avais quand même déjà lu les autres et les avais restitués en lui présentant les innombrables fiches d'emprunt. Il était sidéré et a commué ma peine à 2h sans oser me le dire...
avatar
Catalunya
Expert

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Catalunya le Mar 3 Juil 2012 - 10:34
J'ai adoré Bel-Ami alors que l'Education Sentimentale j'ai pas vraiment apprécié (lu en Term je crois, ou en prépa, initiative perso). Pour des 2nde, sauf excellente classe, ça me parait trop dur...

Après, je suis pas prof de français mais quand je vois le niveau des 3èmes, qui comprenaient même pas Boule de suif...
Contenu sponsorisé

Re: L'education sentimentale en seconde?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum