rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Lefteris le Ven 29 Juin 2012 - 21:48

@Catalunya a écrit:Lundi, j'aurais sans doute au aucun élève donc on m'a mis en encadrement de CM2 qui seront sixièmes à la rentrée humhum

Un jeu de piste apparemment, je sens que je vais savoir comment m'y prendre avec eux Laughing

Sinon, qu'en est-il de cette fameuse légende quand il y a un seul élève? Moi je le prends, tout seul, mais j'ai le droit ou pas? Je pense que oui mais souvent on nous explique qu'en dessous d'un certain nombre on doit pas les prendre...
Je ne prends jamais un élève seul, surtout une élève, ou alors au CDI . Ca m'est arrivé en cours de soutien, quand la plupart séchaient.

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Diclonia le Ven 29 Juin 2012 - 22:05

@eliam a écrit:
MarieAnne a écrit:
@Emeraldia a écrit:Si tu constates le matin qu'ils ne st pas là, tu dois attendre les heures de l'après-midi pour voir s'ils viennent (puisque des élèves viennent en cours de journée).
Oui je suis d'accord. La question portait essentiellement sur la dernière heure de cours: je me rends compte qu'il n'y a personne en début d'heure; je me casse? Very Happy
S'ils st absents pour voyage scolaire, évidemment, c'est différent, tu peux rentrer chez toi.
Et la question portait aussi sur la prise en charge d'un éventuel accident du travail dans ce contexte. En effet, je sais qu'ils (le rectorat) demandent une photocopie de notre emploi du temps. Donc le fait de rentrer chez soi avant la dernière heure peut peut-être porter préjudice?

En principe, si tu as un accident alors que tu es censée être au travail, tu n'es pas couverte. Cela ne pourra pas être considéré comme un accident du travail. On te demande, dans le cas d'un accident travail/domicile, ton emploi du temps, si tu as fait un trajet direct ou un détour etc. Voilà pourquoi il est mieux de t'arranger avec ton chef.
Je suis du même avis : quand les élèves sont en stage, le chef nous donne des ordres de mission pour les visites : cela nous couvre en cas de pépin...
Une fois, tous mes élèves ont été libérés une apm (2 profs abs sur 3).. Mon cpe m'a laissé partir, mais en me disant bien d'être trèèès prudente sur la route et d'éviter de sortir de chez moi sur mon edt...
Ici, les parents ont été prévenus que nous étions "fermés" pour les 2 jours d"examen (nous sommes tous de surveillance) et 3 de correction lundi... nous sommes couverts... sauf les profs qui ne corrigent pas lundi... le chef nous a bien dit qu'il ne ferait pas l'appel... mais qu'il comptait sur notre leur présence

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Instructeurpublic le Ven 29 Juin 2012 - 22:09

Article 22 - Ne parler à personne, ne pas poser de questions et s'éclipser discrètement. Very Happy

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par InvitéMA le Ven 29 Juin 2012 - 22:10

Ah! Contente d'avoir ENFIN un extrait de texte officiel! Very Happy

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Diclonia le Ven 29 Juin 2012 - 22:10

@Bouletbille a écrit:Quelle soumission au système...à lire certains messages...Razz
très constructif...

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Diclonia le Ven 29 Juin 2012 - 22:13

@Instructeurpublic a écrit:Article 22 - Ne parler à personne, ne pas poser de questions et s'éclipser discrètement. Very Happy
oui ! mais quand je fais ça... ils sont à deux doigts d'appeler un doc... "Tu ne parles pas, tu ne râles pas ! tu es malade ???"
Mais le principe de ne pas être tenu de rester dans le bahut... ben oui ! et il faut en profiter tant qu'on peut !

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Lefteris le Ven 29 Juin 2012 - 22:15


Je suis du même avis : quand les élèves sont en stage, le chef nous donne des ordres de mission pour les visites : cela nous couvre en cas de pépin...
C'est aussi la raison pour laquelle il faut respecter le trajet , et les horaires de retour stipulés sur l'OM

Une fois, tous mes élèves ont été libérés une apm (2 profs abs sur 3).. Mon cpe m'a laissé partir, mais en me disant biend'être trèèès prudente sur la route et d'éviter de sortir de chez moi sur mon edt...
Les CPE sont votre hiérarchie dans ton établissement ? affraid Celle qu'on a eue en remplacement et qui essayait de donenr des instructions aux professeurs devait venir de chez vous. Very Happy


Ici, les parents ont été prévenus que nous étions "fermés" pour les 2 jours d"examen
Oui, une note de service ou circulaire est valide en droit administratif, dès lors qu'il n'y a pas d'autre texte , et que cette note n'est pas illégale.
Attention quand même : seul le CDE a la capacité juridique dans un établissement, personne d'autre, même pas l'adjoint.



_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par jilucorg le Ven 29 Juin 2012 - 22:21

@ysabel a écrit:non c'est faux. Tu peux t'arrêter pour faire des courses, aller chez le médecin, chercher les gamins.
Vraiment ? « c'est faux » ? On a un accident du trajet quand on passe à Carrouf en rentrant du boulot ? Alors il va falloir expliquer comment tu expliques ton affirmation par rapport au Code de la Sécurité Sociale qui régit la chose :

Article L411-2

Est également considéré comme accident du travail, lorsque la victime ou ses ayants droit apportent la preuve que l'ensemble des conditions ci-après sont remplies ou lorsque l'enquête permet à la caisse de disposer sur ce point de présomptions suffisantes, l'accident survenu à un travailleur mentionné par le présent livre, pendant le trajet d'aller et de retour, entre :

1°) la résidence principale, une résidence secondaire présentant un caractère de stabilité ou tout autre lieu où le travailleur se rend de façon habituelle pour des motifs d'ordre familial et le lieu du travail. Ce trajet peut ne pas être le plus direct lorsque le détour effectué est rendu nécessaire dans le cadre d'un covoiturage régulier ;

2°) le lieu du travail et le restaurant, la cantine ou, d'une manière plus générale, le lieu où le travailleur prend habituellement ses repas, et dans la mesure où le parcours n'a pas été interrompu ou détourné pour un motif dicté par l'intérêt personnel et étranger aux nécessités essentielles de la vie courante ou indépendant de l'emploi.


La MAIF précise (http://www.maif.fr/associationsetcollectivites/associations/guides-ressources-humaines/accident-travail.html) :

La qualification d'"accident du travail" pour les accidents de trajet peut être plus délicate et nécessite pour la victime ou pour les enquêteurs d'apporter la preuve que l'accident est bien survenu au cours du trajet entre le domicile et le lieu du travail ou entre le lieu de travail et le lieu où le salarié prend habituellement ses repas (article L411-2 du Code de la Sécurité sociale). L'employeur n'a pas à se livrer à une enquête a priori, d'autant que les accidents de trajet n'ont pas d'incidence sur son taux de cotisation. C'est à la caisse primaire d'assurance maladie d'éventuellement contester la qualification.

Des exemples de jurisprudence pour le coup de faire ses courses ou aller chez son toubib ?

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Diclonia le Ven 29 Juin 2012 - 22:45

@Lefteris a écrit:

Je suis du même avis : quand les élèves sont en stage, le chef nous donne des ordres de mission pour les visites : cela nous couvre en cas de pépin...
C'est aussi la raison pour laquelle il faut respecter le trajet , et les horaires de retour stipulés sur l'OM

Une fois, tous mes élèves ont été libérés une apm (2 profs abs sur 3).. Mon cpe m'a laissé partir, mais en me disant biend'être trèèès prudente sur la route et d'éviter de sortir de chez moi sur mon edt...
Les CPE sont votre hiérarchie dans ton établissement ? affraid Celle qu'on a eue en remplacement et qui essayait de donenr des instructions aux professeurs devait venir de chez vous. Very Happy


Ici, les parents ont été prévenus que nous étions "fermés" pour les 2 jours d"examen
Oui, une note de service ou circulaire est valide en droit administratif, dès lors qu'il n'y a pas d'autre texte , et que cette note n'est pas illégale.
Attention quand même : seul le CDE a la capacité juridique dans un établissement, personne d'autre, même pas l'adjoint.

Non, ce n'est pas la hiérarchie ! mais pas de directeur adjoint dans notre bahut privé Wink Du coup, il doit gérer les élèves en cas d'absence : ils les libère et il me libère.. mais parfois, je rends service, et dépanne il en a besoin... disons que c'est un échange de bons procédés !


_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par linotte le Ven 29 Juin 2012 - 22:48

J'ai eu un accident : je n'ai pas réussi à arrêter ma voiture à un feu rouge à cause du verglas et suis rentrée dans la voiture de la prof d'anglais pale : SON assurance lui a demandé de justifier sa présence à cet endroit (7h50, 300 m du collège) avec schéma domicile-collège et edt.

Edit : et je n'ai jamais eu d'ordre de mission pour aller voir un gamin en stage...( p't'être pour ça que je n'y vais pas...)


Dernière édition par linotte le Ven 29 Juin 2012 - 22:50, édité 1 fois

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Diclonia le Ven 29 Juin 2012 - 22:49

@jilucorg a écrit:
@ysabel a écrit:non c'est faux. Tu peux t'arrêter pour faire des courses, aller chez le médecin, chercher les gamins.

Vraiment ? « c'est faux » ? On a un accident du trajet quand on passe à Carrouf en rentrant du boulot ? Alors il va falloir expliquer comment tu expliques ton affirmation par rapport au Code de la Sécurité Sociale qui régit la chose :

Article L411-2

Est également considéré comme accident du travail, lorsque la victime ou ses ayants droit apportent la preuve que l'ensemble des conditions ci-après sont remplies ou lorsque l'enquête permet à la caisse de disposer sur ce point de présomptions suffisantes, l'accident survenu à un travailleur mentionné par le présent livre, pendant le trajet d'aller et de retour, entre :

1°) la résidence principale, une résidence secondaire présentant un caractère de stabilité ou tout autre lieu où le travailleur se rend de façon habituelle pour des motifs d'ordre familial et le lieu du travail. Ce trajet peut ne pas être le plus direct lorsque le détour effectué est rendu nécessaire dans le cadre d'un covoiturage régulier ;

2°) le lieu du travail et le restaurant, la cantine ou, d'une manière plus générale, le lieu où le travailleur prend habituellement ses repas, et dans la mesure où le parcours n'a pas été interrompu ou détourné pour un motif dicté par l'intérêt personnel et étranger aux nécessités essentielles de la vie courante ou indépendant de l'emploi.


La MAIF précise (http://www.maif.fr/associationsetcollectivites/associations/guides-ressources-humaines/accident-travail.html) :

La qualification d'"accident du travail" pour les accidents de trajet peut être plus délicate et nécessite pour la victime ou pour les enquêteurs d'apporter la preuve que l'accident est bien survenu au cours du trajet entre le domicile et le lieu du travail ou entre le lieu de travail et le lieu où le salarié prend habituellement ses repas (article L411-2 du Code de la Sécurité sociale). L'employeur n'a pas à se livrer à une enquête a priori, d'autant que les accidents de trajet n'ont pas d'incidence sur son taux de cotisation. C'est à la caisse primaire d'assurance maladie d'éventuellement contester la qualification.

Des exemples de jurisprudence pour le coup de faire ses courses ou aller chez son toubib ?

Je dirais que sur une ligne A - B - C... Si j'habite à B et que je travaille ) C mais que je passe par A... ce n'est plus direct.. et l'assurance peut refuser d'indemniser.. Et je croyais que même en habitant à A et en bossant à C, l'arrêt à la boulangerie de B n'était pas couvert...
L'avis d'un spécialiste serait le bienvenu ! Very Happy

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Diclonia le Ven 29 Juin 2012 - 22:50

@linotte a écrit:J'ai eu un accident : je n'ai pas réussi à arrêter ma voiture à un feu rouge à cause du verglas et suis rentrée dans la voiture de la prof d'anglais pale : SON assurance lui a demandé de justifier sa présence à cet endroit (7h50, 300 m du collège) avec schéma domicile-collège et edt.

Ah ben ! c'est ce que je pensais ... mais peut-être que cela dépend des assurances ? qu'a dit la tienne ?

_________________
Même si vous n'êtes pas un soleil, ce n'est pas une raison pour être un nuage... (Proverbe arabe)

Diclonia
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Séréna le Sam 30 Juin 2012 - 9:49

Je remonte le sujet car j'ai une question un peu différente.
Je suis convoquée pour corriger le brevet pendant deux jours, lundi et mardi.
Or, mon CDE m'a demandé (ainsi qu'à quelques autres collègues qui corrigent) de revenir le mardi si on a fini de corriger, pour faire la constitution des classes.
La ville où je travaille est différente de celle où je corrige.
Déjà, mon CDE en a-t-il le droit et ensuite, serai-je couverte en cas d'accident? Puisque je ne suis pas censée être au collège ce jour-là.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Bouletbille le Sam 30 Juin 2012 - 10:26

@Diclonia a écrit:
@Bouletbille a écrit:Quelle soumission au système...à lire certains messages... Razz
très constructif...
Je ne sais pas, mais quand je vois comment certains profs stressent et ont peur pour une poignée d'heures en fin d'année dans des bahuts totalement vides ou presque, je me dis que le système qui nous soumet à n'importe quelle logique de domination a de beaux jours devant lui.

peur du cde, peur de l'accident, peur de ceci...pathétique

pas d'élèves? on se casse ! on se fait choper? et alors??????

Bouletbille
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par jilucorg le Sam 30 Juin 2012 - 10:32

Moi, ma convoc pour les deux jours, elle dit en gras : « La présente convocation vaut ordre de mission. » Si la tienne dit la même chose, il ne faut certainement pas, si tu as fini le lundi, que tu ailles à ton établissement le mardi sur demande verbale de ton CDE. Silence radio, ne pas répondre au téléphone. Sauf si tu juges de ton intérêt de participer à la constitution des classes... (juste mon avis)

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par jilucorg le Sam 30 Juin 2012 - 10:44

@Bouletbille a écrit:pas d'élèves? on se casse ! on se fait choper? et alors??????
Cher collègue libertaire et insoumis, il ne t'aura pas échappé – si tu as lu et compris les échanges de cette discussion – que le problème n'est pas de se faire "choper" Rolling Eyes, mais d'évaluer les conditions dans lesquelles on peut ou non quitter son lieu de travail, et les conséquences particulièrement financières que cela peut entraîner ou non. Où est la soumission, et à qui ? Au cas où ton caractère rebelle et insoumis t'aurait conduit à embrasser la carrière de fonctionnaire par goût de la révolte scratch , il faut nous expliquer à quel point tu méprises les biens matériels, pour être aussi indifférent à la notion de prise en charge à 100 % à vie de frais coûteux, ou à celle de retrait d'1/30e de ton traitement, au cas où tu te ferais "choper" ayant quitté ton lieu de travail, contrevenant à un ordre explicite de ton chef d'établissement d'y demeurer durant les heures prévues à ton EdT.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Séréna le Sam 30 Juin 2012 - 10:45

Oui, c'est ce que je me disais; je vais voir ce que font les autres collègues qui corrigent. D'autant qu'on a déjà commencé et bien avancé la constitution hier... enfin, je verrai avec les collègues.

Edit: je répondais à ton avant-dernier message, jilucorg.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Bouletbille le Sam 30 Juin 2012 - 10:51

@jilucorg a écrit:
@Bouletbille a écrit:pas d'élèves? on se casse ! on se fait choper? et alors??????
Cher collègue libertaire et insoumis, il ne t'aura pas échappé – si tu as lu et compris les échanges de cette discussion – que le problème n'est pas de se faire "choper" Rolling Eyes, mais d'évaluer les conditions dans lesquelles on peut ou non quitter son lieu de travail, et les conséquences particulièrement financières que cela peut entraîner ou non. Où est la soumission, et à qui ? Au cas où ton caractère rebelle et insoumis t'aurait conduit à embrasser la carrière de fonctionnaire par goût de la révolte scratch , il faut nous expliquer à quel point tu méprises les biens matériels, pour être aussi indifférent à la notion de prise en charge à 100 % à vie de frais coûteux, ou à celle de retrait d'1/30e de ton traitement, au cas où tu te ferais "choper" ayant quitté ton lieu de travail, contrevenant à un ordre explicite de ton chef d'établissement d'y demeurer durant les heures prévues à ton EdT.

oui, blablabla... j'ai autant besoin d'argent que n'importe qui.
Je m'attendais à ce genre de réponse, je ne suis pas libertaire, simplement encore une fois, il est stupide (je sais la LOI, la LOI, la LOI!!!!) de rester à glander dans le bahut sachant pertinemment que personne ne viendra. Du bon sens, au-delà de la trouille de perdre ses 1/30e ou 2/30e si on se fait choper, etc.

Zut !!! Marre des mentalités de sous-préfets !!!

Bouletbille
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par caperucita le Sam 30 Juin 2012 - 11:17

@Bouletbille a écrit:
@Diclonia a écrit:
@Bouletbille a écrit:Quelle soumission au système...à lire certains messages... Razz
très constructif...
Je ne sais pas, mais quand je vois comment certains profs stressent et ont peur pour une poignée d'heures en fin d'année dans des bahuts totalement vides ou presque, je me dis que le système qui nous soumet à n'importe quelle logique de domination a de beaux jours devant lui.

peur du cde, peur de l'accident, peur de ceci...pathétique

pas d'élèves? on se casse ! on se fait choper? et alors??????
Je ne sais pas, peut-être la conscience professionnelle ? On voit que tu es fonctionnaire. Si tu travaillais dans une entreprise, tu ne tiendrais pas ce discours... Rolling Eyes

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par jilucorg le Sam 30 Juin 2012 - 11:23

@Bouletbille a écrit: Du bon sens
Arf ! Quelle superbe notion, si pertinente dans l'argumentation ! Very Happy Quand je vois le soir le soleil disparaître au fond de mon jardin, le bon sens me dit avec force et assurance que c'est lui le soleil qui se déplace, et moi qui reste immobile sur la Terre plate...
Zut !!!
Flûte !!!
Marre des mentalités de sous-préfets !!!
Mais pourquoi donc lis-tu avec autant de vigilance, sinon d'attention, les lamentables discussions des porteurs de cette mentalité – dont j'ignore la nature précise, pour ma part, n'ayant jamais connu personne de la Préfectorale – dont tu as si "marre" ? Pour te convaincre définitivement que les autres (enfin, certains dans mon genre) sont vraiment des moutons doublés d'imbéciles, et ça te rassure sur toi-même ? Je serais surpris que quelqu'un comme toi n'ait pas mieux à faire en ce beau samedi que d'insulter les moutons, énergie déployée en pure perte, puisqu'ils n'en peuvent mêê, s'ils le sont, moutons.

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par MarieL le Sam 30 Juin 2012 - 11:24

@caperucita a écrit:
@Bouletbille a écrit:
@Diclonia a écrit:
@Bouletbille a écrit:Quelle soumission au système...à lire certains messages... Razz
très constructif...
Je ne sais pas, mais quand je vois comment certains profs stressent et ont peur pour une poignée d'heures en fin d'année dans des bahuts totalement vides ou presque, je me dis que le système qui nous soumet à n'importe quelle logique de domination a de beaux jours devant lui.

peur du cde, peur de l'accident, peur de ceci...pathétique

pas d'élèves? on se casse ! on se fait choper? et alors??????
Je ne sais pas, peut-être la conscience professionnelle ? On voit que tu es fonctionnaire. Si tu travaillais dans une entreprise, tu ne tiendrais pas ce discours... Rolling Eyes
J'ai travaillé plus de dix ans en entreprise et j'ai toujours eu l'autorisation de sortir à ma guise en période creuse (étant entendu que personne ne refusait de rester plus tard en périodes plus intenses).
Lorsque je n'ai pas d'élèves, je quitte l'établissement, il ne m'est jamais venu à l'idée que je risquais quoi que ce soit.

Bon, maintenant que je vous lis, je comprends effectivement ce risque de l'accident grave. Je m'étais toujours dit que si j'avais un gros problème, de toute façon j'avais une assurance et je ne voyais pas l'intérêt de déclarer un "accident du travail". J'avais tort, c'est clair à présent. Mais de là à rester dans l'établissement quand je n'ai pas d'élèves... non. Je continuerai à prendre le risque, comme la majorité de mes collègues depuis toujours.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par jilucorg le Sam 30 Juin 2012 - 11:30

Axel a écrit: Je continuerai à prendre le risque, comme la majorité de mes collègues depuis toujours.
Qui a recommandé de ne pas le prendre ? Les gens disposent de leur libre-arbitre évidemment. Il s'agit simplement que chacun puisse agir de manière éclairée – et non sur la base de croyances ou de on-dit – quand il est devant un choix...

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par Bouletbille le Sam 30 Juin 2012 - 11:37

@caperucita a écrit:
@Bouletbille a écrit:
@Diclonia a écrit:
@Bouletbille a écrit:Quelle soumission au système...à lire certains messages... Razz
très constructif...
Je ne sais pas, mais quand je vois comment certains profs stressent et ont peur pour une poignée d'heures en fin d'année dans des bahuts totalement vides ou presque, je me dis que le système qui nous soumet à n'importe quelle logique de domination a de beaux jours devant lui.

peur du cde, peur de l'accident, peur de ceci...pathétique

pas d'élèves? on se casse ! on se fait choper? et alors??????
Je ne sais pas, peut-être la conscience professionnelle ? On voit que tu es fonctionnaire. Si tu travaillais dans une entreprise, tu ne tiendrais pas ce discours... Rolling Eyes



Dernière édition par Bouletbille le Ven 8 Fév 2013 - 23:00, édité 1 fois

Bouletbille
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par caperucita le Sam 30 Juin 2012 - 11:39

Axel a écrit:J'ai travaillé plus de dix ans en entreprise et j'ai toujours eu l'autorisation de sortir à ma guise en période creuse (étant entendu que personne ne refusait de rester plus tard en périodes plus intenses).
Lorsque je n'ai pas d'élèves, je quitte l'établissement, il ne m'est jamais venu à l'idée que je risquais quoi que ce soit.
Je disais cela uniquement par rapport à la sécurité de l'emploi quand on est fonctionnaire. Ce qui n'est pas le cas lorsque l'on travaille dans une entreprise. Dans ce cas, on ne s'amuse pas à aller contre les demandes du patron et à faire à sa guise, au risque de perdre son emploi.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par caperucita le Sam 30 Juin 2012 - 11:41

Bouletbille, ici, tout le monde se tutoie, n'y vois là aucune marque de familiarité...

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: rester faire ses heures, même sans les élèves!?

Message par jilucorg le Sam 30 Juin 2012 - 11:47

@Bouletbille a écrit:Allez basta, je te laisse à tes comptabilités et comptages de points et d'assurances et d'alinéas etc. d'homme, petit gris, du XXIe siècle

ps : on aura toujours des collègues qui iront passé le balai dans le bureau du "patron", le dernier jour, la dernière heure de l'année...on peut compter sur eux Wink
(L'insulte est la défaite de la raison.) Bonne route, indomptable aventurier ! Ni dieu, ni maître !!!


jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum