Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par John le Lun 2 Juil 2012 - 17:17

Des familles qui ont fait le choix de l'instruction en famille refusent de se prêter aux modalités de contrôle de l'État.

Conformément à la loi Ferry de 1882, elles ont fait le choix de l'école à la maison. Mais elles refusent de soumettre leurs enfants aux modalités de contrôle imposées par les académies. Une soixantaine de familles réparties sur l'ensemble de la France ont signé un appel à la désobéissance civile.

«Si nous avons choisi de ne pas mettre nos enfants à l'école, ce n'est pas pour leur faire imposer des tests établis par l'Éducation nationale», résume Sylvie Martin Rodrigues, qui a lancé ce collectif en avril. Maman de Tom, 12 ans, et de Lilou, 9 ans, cette habitante de Mijoux, petit village de l'Ain, a fait le choix avec son mari de l'école à la maison, pour respecter le rythme des enfants et ne pas les «enfermer». Ils pratiquent l'apprentissage «informel». «Toute situation permet d'apprendre, à condition que l'enfant soit prêt à assimiler les notions», explique-t-elle.

Leurs ennuis avec l'Éducation nationale ont débuté en 2009, lorsqu'une inspectrice est venue frapper à leur porte, pour un premier contrôle. «Elle n'avait aucune animosité, mais elle est revenue à l'académie les mains vides, sans les tests.» Signalés début 2011 au procureur, ils sont passés devant le tribunal correctionnel le 22 mai, qui a prononcé la relaxe. Mais les choses ne se sont pas arrêtées là. La famille a été à nouveau contrôlée le 26 juin. «Nous leur avons montré nos supports pédagogiques. Nous leur avons aussi proposé d'aller voir la cabane de Tom ou de regarder les dessins de Lilou, mais nous refusons leurs tests.»

Après trois ans et demi de procédure, Sylvie Martin Rodrigues n'est guère optimiste sur les suites de l'affaire. D'autant plus qu'une autre famille vient de passer devant le tribunal pour mineurs de Vesoul, pour des raisons similaires. Verdict? La juge pour enfants a laissé aux deux parties - la famille Claudin-Taponnot et l'académie - jusqu'au 25 juillet pour fixer un nouveau contrôle.

Pour quelle raison le bras de fer s'arrêterait-il là? Avocat des familles, Cédric Plantavin parle de «lutte idéologique et philosophique». Engagé sur ce terrain depuis deux ans, il défend sept familles et en conseille une quinzaine. «J'essaie d'obtenir des décisions de jurisprudence», évoquant les zones d'ombre laissées par la loi sur les modalités du contrôle mené au moins une fois par an par l'inspection d'académie.

Quel que soit le mode d'instruction choisi par les parents, il doit permettre d'acquérir, à l'issue de la période de l'instruction obligatoire -de 6 à 16 ans- un ensemble de connaissances et de compétences identique à celui des enfants scolarisés. La loi précise cependant que l'évolution des acquisitions s'apprécie «en fonction des choix éducatifs», «sans référence au niveau scolaire d'une classe d'un établissement public ou privé sous contrat», ce contrôle n'ayant pas pour objet de «valider le niveau scolaire». De tests, il n'est donc pas question dans la loi. Mais la circulaire du 26 décembre 2011 sur l'obligation scolaire va dans le sens d'un renforcement du contrôle. Elle précise notamment que lors de l'entretien il est «souhaitable que l'enfant s'exprime» et que «des exercices individualisés adaptés, dans la mesure du possible, aux choix pédagogiques effectués, peuvent lui être demandés». C'est à cette circulaire, appliquée avec plus ou moins de zèle selon les académies, que les familles s'opposent aujourd'hui.

Une vraie alternative

Cet affrontement en dit beaucoup sur le fossé qui sépare les deux mondes. Selon les chiffres, 30.000 enfants et adolescents ne seraient pas scolarisés, soit 0,3% d'une tranche d'âge, pour des raisons philosophiques, mais aussi médicales, sportives, artistiques. Parmi eux, 27.000 suivent des cours par correspondance, Cned en tête. 3000 sont instruits directement par les parents. «Depuis une dizaine d'années, de plus en plus de parents font d'emblée le choix de l'instruction en famille, explique Christelle, bénévole au sein de l'association Laia (Libres d'apprendre et d'instruire autrement). Auparavant, ils le faisaient davantage en réaction à un problème avec l'instituteur, à la suite de violences ou de phobie scolaire.» Loin de l'image du précepteur réservé à l'élite, l'instruction à la maison se présente comme une vraie alternative pour tous. De quoi poser des questions à ceux qui ont pour ambition de refonder l'école.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Circé le Lun 2 Juil 2012 - 17:29

Je vois pas pourquoi on crie haro sur la baudet sur ces familles quand il y a tant d'établissements privés sans contrat avec l'état qui n'ont aucun contrôle !
Perso, j'y comprends rien.
Et l'école à la maison, c'est pas donné à tout le monde, il faut l'instruction nécessaire, le temps (si les deux parents travaillent à temps plein, cela me semble difficile)...quant à assimiler l'école à la maison avec les cours par correspondance du CNED, je crois qu'on mélange tout. C'est le programme corrigé par des profs de l'EN sauf que c'est expliqué par papa/maman.
La qualité des supports pédagogiques n'a pas a être remise en cause.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Reine Margot le Lun 2 Juil 2012 - 17:32

ce qui est étonnant c'est qu'ils refusent les évaluations....après, qu'ils choisissent leurs méthodes mais leurs enfants doivent avoir le même niveau que les autres.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Circé le Lun 2 Juil 2012 - 17:37

@Reine Margot a écrit:ce qui est étonnant c'est qu'ils refusent les évaluations....après, qu'ils choisissent leurs méthodes mais leurs enfants doivent avoir le même niveau que les autres.

Oui, surtout s'ils veulent le bac...quoique, quand on sait ce que ça vaut.

Mais j'ai eu un élève de seconde qui avait fait toute sa scolarité dans du privé hors contrat, super cultivé (sorties musées à gogo, voyages ...) mais méthodologie, ou même prendre des notes, organiser un classeur, écrire ses devoirs, c'était un CALVAIRE ! et finalement, ce qu'il savait en culture générale ne l'a guère aidé à "rattraper" le niveau bien lissé ou "casé" de ses camarades.

Et pareil, je m'interroge sur le refus des tests.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par stefane le Lun 2 Juil 2012 - 17:39

@Reine Margot a écrit:ce qui est étonnant c'est qu'ils refusent les évaluations....après, qu'ils choisissent leurs méthodes mais leurs enfants doivent avoir le même niveau que les autres.


ils peuvent même atteindre, et facilement, un meilleur niveau que certains en fin de troisième , par exemple...

stefane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par doublecasquette le Lun 2 Juil 2012 - 17:41

60 familles et ça fait la une !!!

Quel pays !

Quand on pense à tous ces enfants du voyage dont l'Etat se lave allègrement les mains ...



DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par doublecasquette le Lun 2 Juil 2012 - 17:44

DC instit m'a raconté hier qu'elle en avait deux, pour trois jours. Scolarisées ici et là, au gré des déplacements de leurs parents, ne sachant ni l'une ni l'autre lire et encore moins écrire, alors qu'elles ont onze et huit ans.

Et personne au MEN ne s'en inquiète car elles sont effectivement scolarisées, d'un bout à l'autre de la France et toute l'année. Trois jours là, six jours ailleurs ...


Dernière édition par doublecasquette le Lun 2 Juil 2012 - 17:45, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Circé le Lun 2 Juil 2012 - 17:44

@doublecasquette a écrit:60 familles et ça fait la une !!!

Quel pays !

Quand on pense à tous ces enfants du voyage dont l'Etat se lave allègrement les mains ...



DC véto

Oui, je crois qu'on fait tout un plat pour pas grand-chose, il y a en effet beaucoup d'enfants qui échappent au contrôle de l'état.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Reine Margot le Lun 2 Juil 2012 - 17:48

pour les enfants du voyage il existe des établissements -j'ai été dans un collège qui en faisait- qui ont des sections spécialisées pour. Et je crois qu'ils sont suivis au rectorat aussi. mais bon ça ne leur donne pas un super niveau et ça ne résout pas tout...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par phi le Lun 2 Juil 2012 - 17:55

Et surtout il n'y a pas partout ce genre de suivi. Ici c'est vraiment très variable d'une famille "du voyage" à l'autre. Neutral

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par MarieL le Lun 2 Juil 2012 - 18:00

@doublecasquette a écrit:DC instit m'a raconté hier qu'elle en avait deux, pour trois jours. Scolarisées ici et là, au gré des déplacements de leurs parents, ne sachant ni l'une ni l'autre lire et encore moins écrire, alors qu'elles ont onze et huit ans.

Et personne au MEN ne s'en inquiète car elles sont effectivement scolarisées, d'un bout à l'autre de la France et toute l'année. Trois jours là, six jours ailleurs ...

Je n'ai pas l'impression que l'on s'en lave les mains. C'est peut-être dû à la région (très forte communauté) mais beaucoup de spécialistes se préoccupent de la question, il y a une cellule dédiée au rectorat, des stages pour les enseignants, des réunions régulières avec les familles. Si les filles sont scolarisées sans être sédentaires, c'est plutôt bon signe.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Dhaiphi le Lun 2 Juil 2012 - 18:04

@Reine Margot a écrit:pour les enfants du voyage il existe des établissements...
Tout à fait, il faut tenir compte également de la volonté d'engagement des familles (parents et enfants) qui n'est pas toujours au rendez-vous. Wink

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par doublecasquette le Lun 2 Juil 2012 - 18:15

Axel a écrit:
@doublecasquette a écrit:DC instit m'a raconté hier qu'elle en avait deux, pour trois jours. Scolarisées ici et là, au gré des déplacements de leurs parents, ne sachant ni l'une ni l'autre lire et encore moins écrire, alors qu'elles ont onze et huit ans.

Et personne au MEN ne s'en inquiète car elles sont effectivement scolarisées, d'un bout à l'autre de la France et toute l'année. Trois jours là, six jours ailleurs ...

Je n'ai pas l'impression que l'on s'en lave les mains. C'est peut-être dû à la région (très forte communauté) mais beaucoup de spécialistes se préoccupent de la question, il y a une cellule dédiée au rectorat, des stages pour les enseignants, des réunions régulières avec les familles. Si les filles sont scolarisées sans être sédentaires, c'est plutôt bon signe.



DC instit m'a expliqué qu'avant, il y avait un livret imprimé fourni par l'Etat mais que là, les petites avaient un carnet acheté dans le commerce, un carnet tout bête, où chaque directeur inscrivait les périodes de scolarisation dans son établissement. Le séjour le plus long dans la même école, pour cette année, est de début décembre au 15 janvie, avec réinscription à la semaine.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par doublecasquette le Lun 2 Juil 2012 - 19:16

Axel a écrit:
@doublecasquette a écrit:DC instit m'a raconté hier qu'elle en avait deux, pour trois jours. Scolarisées ici et là, au gré des déplacements de leurs parents, ne sachant ni l'une ni l'autre lire et encore moins écrire, alors qu'elles ont onze et huit ans.

Et personne au MEN ne s'en inquiète car elles sont effectivement scolarisées, d'un bout à l'autre de la France et toute l'année. Trois jours là, six jours ailleurs ...

Je n'ai pas l'impression que l'on s'en lave les mains. C'est peut-être dû à la région (très forte communauté) mais beaucoup de spécialistes se préoccupent de la question, il y a une cellule dédiée au rectorat, des stages pour les enseignants, des réunions régulières avec les familles. Si les filles sont scolarisées sans être sédentaires, c'est plutôt bon signe.

Les filles sont scolarisées et la famille a l'air d'y tenir.
En revanche, ce n'est pas une grosse communauté puisque c'est une famille, seule, qui va de village en village, avec une chèvre, un chien et un lama et qui fait tourner un petit spectacle de cirque où le père et les deux filles aînées (douze et huit ans) assurent tout.

En consultant le carnet de suivi (oui, j'ai été choquée de voir que le carnet imprimé délivré par la CPAM ou la Préfecture, je ne sais, que j'avais vu lorsque j'étais en début de carrière, a été remplacé par un simple carnet acheté en papeterie), j'ai constaté que les inscriptions se suivaient de deux jours en deux jours et qu'elles avaient très peu manqué dans l'année scolaire.
Je demanderai à la grande demain si quelqu'un vient contrôler ce carnet de temps en temps...
En tout cas, elles ont manqué ce matin parce que la famille nous a offert un spectacle et le père est venu me le dire avant. Et, à la fin du spectacle, la grande est venue me voir et m'a assuré qu'elles seraient toutes les deux là, cet après-midi et s'est excusée pour leur absence du matin.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par User5899 le Lun 2 Juil 2012 - 23:55

@Reine Margot a écrit:ce qui est étonnant c'est qu'ils refusent les évaluations....après, qu'ils choisissent leurs méthodes mais leurs enfants doivent avoir le même niveau que les autres.
J'espère pour ces pauvres gosses qu'eux, au moins, ils auront un niveau un peu meilleur que celui du socle ou du brevet de la semaine dernière affraid

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par neomath le Mar 3 Juil 2012 - 0:27

Quand on pense aux millions d'enfants qui rêveraient d'avoir le droit d'aller à l'école.... Tout cela me fait penser à des caprices de gosses de riches.

Tiens j'y pense. C'est comme ces femmes qui disposent d'un maternité parfaitement équipée dans leur ville mais qui veulent quand même accoucher à la maison, comme leurs grand mères.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par mathmax le Mar 3 Juil 2012 - 8:38

"Loin de l'image du précepteur réservé à l'élite, l'instruction à la maison se présente comme une vraie alternative pour tous. De quoi poser des questions à ceux qui ont pour ambition de refonder l'école. "

Du Figaro dans toute sa splendeur !
On leur dit que, pour la plupart des familles , deux salaires sont nécessaires pour payer le logement et la nourriture, ?
Et que, par conséquent, il n'y a pas de parent présent pendant la semaine ?
Le choc culturel risque d'être trop rude pour eux.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Circé le Mar 3 Juil 2012 - 10:48

Cripure a écrit:
@Reine Margot a écrit:ce qui est étonnant c'est qu'ils refusent les évaluations....après, qu'ils choisissent leurs méthodes mais leurs enfants doivent avoir le même niveau que les autres.
J'espère pour ces pauvres gosses qu'eux, au moins, ils auront un niveau un peu meilleur que celui du socle ou du brevet de la semaine dernière affraid

Ah? Parce qu'on peut tomber plus bas ???
Si, peut-être dans les pays où les gamins vont à l'usine plutôt qu'à l'école.
Moi j'arrive plus à leur expliquer qu'ils ont de la chance d'aller à l'école, d'avoir une instruction...à quand le voyage pédagogique au Pakistan ???

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Figaro : 60 familles refusent de soumettre l'éducation de leurs enfants au contrôle de l'Etat.

Message par Marcassin le Mar 3 Juil 2012 - 11:06

C'est une tendance américaine, souvent d'inspiration religieuse : le homeschooling.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum