Le jour où une élève m'a dit : "Moi, j'aime pas les juifs"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le jour où une élève m'a dit : "Moi, j'aime pas les juifs"

Message par Tristana le Ven 6 Juil 2012 - 13:39

@Instructeurpublic a écrit:Je viens de relire. Perso je n'accorde que très peu de crédibilité à cet article que je trouve vraiment étrange sous plein d'aspects. Notamment celui d'induire une pseudo solidarité blancs/juifs contre arabes/noirs. Je peux me tromper mais si j'ai raison, ce que fait ce type est d'une gravité extrême.
Je suis assez d'accord avec ça.
L'antisémitisme existe, au même titre que la haine du Noir, de l'Arabe, etc. Il est ridicule d'essayer encore aujourd'hui de dire qu'une discrimination ou qu'une intolérance est plus grave qu'une autre.

Tristana
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jour où une élève m'a dit : "Moi, j'aime pas les juifs"

Message par Celadon le Ven 6 Juil 2012 - 13:47

C'est vrai, les Juifs marocains ont été protégés par le roi Mohamed V, commandeur des croyants.
http://assr.revues.org/21080

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jour où une élève m'a dit : "Moi, j'aime pas les juifs"

Message par Clarinette le Ven 6 Juil 2012 - 15:31

@neomath a écrit:
@Clarinette a écrit:Je trouve effectivement le parti-pris de cet article assez nauséabond.
Ceci dit, je me souviendrai toujours de ce "hadj" (qui a accompli son pélerinage à la Mecque) plein de sagesse rencontré à Rabat, mon pays de naissance (même si je suis "française de souche", comme on dit). Il m'a hébergée une nuit et nous avons passé la soirée à discuter philosophie, amour de son prochain, etc... Et puis à un moment, la conversation est arrivée sur la Shoah, et il a indiqué on ne peut plus clairement qu'il regrettait que l'éradication des Juifs n'ait pas été menée à son terme... affraid J'ai assez rapidement prétexté que je tombais de sommeil... Suspect
Petit rappel des faits en ce qui concerne les juifs marocains.
1) Lorsque le régime de Vichy, représenté sur place par de bons "français de souche", comme vous dites, a voulu faire appliquer les lois raciales que le gouvernement de Pétain venait de décider le Sultan a déclaré haut et fort que les juifs marocains étaient des sujets comme les autres et les autorités françaises ont du remballer leurs étoiles jaunes.
2) Le Maroc est musulman depuis des siècles. Si l'antisémitisme au Maroc, qui est une réalité aujourd'hui, est lié à la religion comment expliquez vous qu'il ne se manifeste que depuis 1948 ?
La religion est décidément une des plus belles s***peries que l'homme ait inventées....
Je ne savais pas qu'Hitler, Staline, Pol Pot (liste non exhaustive) étaient confits en dévotions.
J'ai précisé que j'étais née au Maroc pour qu'on ne puisse pas dire que je ne savais pas de quoi je parlais : j'adore ce pays, qui fait inaliénablement partie de mon histoire personnelle, mais le fanatisme religieux, de quelque bord qu'il soit, me consterne.
Ceci dit, tu as raison, la religion n'a pas le monopole des atrocités commises par nos congénères... No

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jour où une élève m'a dit : "Moi, j'aime pas les juifs"

Message par Nasopi le Ven 6 Juil 2012 - 20:31

C'est le fanatisme (religieux ou pas) qui est une plaie.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jour où une élève m'a dit : "Moi, j'aime pas les juifs"

Message par LadyC le Ven 6 Juil 2012 - 20:33

Sages paroles Nasopi. C'est exactement ça.

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum