Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par coquelicot le Ven 6 Juil 2012 - 20:34

Dhaiphi, je te charrie mais ... je ne suis pas allée à la maternelle non plus.

coquelicot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par arcenciel le Ven 6 Juil 2012 - 20:43

Itou pas de maternelle pour moi!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Clarinette le Ven 6 Juil 2012 - 20:55

Mais enfin.... D'où sortez-vous ? scratch Razz

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par coquelicot le Ven 6 Juil 2012 - 20:57

De la cuisse de Jupiter ?

coquelicot
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Clarinette le Ven 6 Juil 2012 - 20:58

mdr

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Ergo le Ven 6 Juil 2012 - 21:14

@doublecasquette a écrit:
@Clarinette a écrit:Et Boucles d'Or ? N'oublions pas ce pilier fondamental de la maternelle ! professeur
Ah oui ! Bloucles d'Or, on dit. Et Michka ! Et Roule Galette ?
Tu connais pas Roule Galette, Dhaiphi ?
Michka ! L'histoire préférée de ma maman dans tous nos petits livres. coeurs

Et tous ces titres me rappellent aussi l'Angleterre, parce que je les avais réutilisés dans les écoles primaires.
(C'était la parenthèse inutile du jour.)
Moi, j'ai appris à écrire mon prénom en GS. J'ai galéré vu son orthographe (un h, un y et un w, tout de même !) alors pour me venger, je l'écrivais de droite à gauche (j'ai commencé à comprendre que j'étais dans le mauvais sens assez tardivement. Rolling Eyes Et j'ai continué à dessiner à l'envers). On voit où ça m'a menée ! Razz (Pas prof de dessin, donc.)

Blague à part, c'est effarant qu'on puisse dire ce genre de choses d'un enfant de cet âge...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Provence le Ven 6 Juil 2012 - 21:18

@Ergo a écrit:

Blague à part, c'est effarant qu'on puisse dire ce genre de choses d'un enfant de cet âge...

Une copine, parlant de son fils en GS: "Oh, tu sais, il n'est pas très bon à l'école". Shocked

Elle a ensuite ajouté: "Ce ne sera pas un problème pour moi qu'il fasse un apprentissage plus tard". Et si on le laissait suivre tranquillement sa scolarité avant de l'orienter?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Clarinette le Ven 6 Juil 2012 - 21:21

Tout ça, c'est la faute au sôkhle...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Vudici le Ven 6 Juil 2012 - 21:31

Nous aussi, on a un socle de ences (suis polie, j'écris pas de vilains mots!), mais celui qui oserait "évaluer" en maternelle se ferait incendier... Je crois que quand il y a réellement un problème, on n'a pas besoin de ça pour le savoir.

Mon amie, qui vit en France depuis dix ans, avait mis son gamin à l'école à trois ans et 8 mois... et a entendu de la part de la maîtresse les plus grandes réserves quand à l'avenir de son fils, parce que, vous comprenez, il va falloir qu'il travaille pour rattraper son retard affraid ... pour un gamin qui, en visite dans sa famille, déclarait "Je suis enchanté de pouvoir profiter un peu plus de la compagnie de parrain..." Suspect

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par doublecasquette le Ven 6 Juil 2012 - 21:46

@Vudici a écrit:Nous aussi, on a un socle de ences (suis polie, j'écris pas de vilains mots!), mais celui qui oserait "évaluer" en maternelle se ferait incendier... Je crois que quand il y a réellement un problème, on n'a pas besoin de ça pour le savoir.

Mon amie, qui vit en France depuis dix ans, avait mis son gamin à l'école à trois ans et 8 mois... et a entendu de la part de la maîtresse les plus grandes réserves quand à l'avenir de son fils, parce que, vous comprenez, il va falloir qu'il travaille pour rattraper son retard affraid ... pour un gamin qui, en visite dans sa famille, déclarait "Je suis enchanté de pouvoir profiter un peu plus de la compagnie de parrain..." Suspect

affraid affraid pale affraid affraid

"Elles" leur font tout rattraper, ce qu'ils n'ont pas fait pendant leur sieste, ou quand ils sont restés passer le lundi chez tata Jacqueline et même les fiches en retard parce qu'ils ont été malades pendant un mois suite à un virus un peu féroce !

Et Clarinette a raison, c'est la faute au sôkhle ! Et aux bilans de compétence ! Il y a une nouvelle désopilante de Woody Allen à ce sujet sur les maternelles new-yorkaises ! Recalé à Harvard pour cause de maternelle craignos à trois ans...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Dhaiphi le Ven 6 Juil 2012 - 21:52

@Vudici a écrit:il va falloir qu'il travaille pour rattraper son retard affraid ... pour un gamin qui, en visite dans sa famille, déclarait "Je suis enchanté de pouvoir profiter un peu plus de la compagnie de parrain..." Suspect
Effectivement, il a du retard... d'enfance.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par coindeparadis le Ven 6 Juil 2012 - 22:02

C'est effarant ! A quand Le meilleur des mondes on aurait alpha, bêta ... au lieu de acquis, en cours d'acquisition.

" ils ont inventé la perfection.
Et c’est devenu courant de parler de qualité totale, de normes ISO, de réussite, d’excellence, de performance.
C’est devenu courant même dans les écoles de parler de réussite. Comme si réussir n'était pas important auparavant. Comme si le mot réussite devenait tout à coup plus sacré qu'avant...
L'enjeu: empêcher les décrocheurs.
On parle même maintenant d'évaluer les enseignants à la réussite de leurs élèves. Immense connerie qui va encore créer des gens qui vont passer sans avoir appris. (Que feriez-vous si être bon prof était d'avoir un bon taux de réussite? Ben moi, je les ferais tous passer!)
Évidemment, c'est tellement devenu un drame de couler une matière!
Est-ce que quelqu'un, quelque part, va réaliser que ça peut aussi être enrichissant? En ce sens qu'en assumant qu'on n'a pas assez travaillé pour apprendre ce qu'il fallait, on risque de se retrousser les manches et de redoubler d'efforts!
Oh, c’est très bien de vouloir cibler la réussite. Tant que l'échec ne devient pas synonyme de "être con".
Tant que l'échec reste le signe d'un erreur. C'est tout.
Tant que ça ne devient pas un drame et une honte.
La réalité, c’est que rien ni personne n’est parfait.
Il y a parfois des échecs dans la vie. Et c’est par ces échecs qu’on apprend. On dirait que plus personne ne réalise qu’il a fallu tomber souvent avant de savoir marcher. Pourtant, la vie, c’est ça. On risque, on échoue, on risque mieux, on finit par réussir. La « réussite », c’est certainement un bel objectif, mais il va aussi avec « échouer ». Et ce n’est pas un drame.
(...)
Et dans cette course à la perfection, à l’excellence, on est en train de foutre en l’air ce qui me semble un droit fondamental lié à la nature humaine : le droit de se tromper.
Le modèle qu’on a construit, c’est le modèle d’un humain qui aura les meilleurs parents (ils en ont lu, des livres, les parents d’aujourd’hui), les meilleurs objets (ne vous demandez pas pourquoi nos jeunes sont si consommateurs), les meilleures notes à l’école et les meilleurs postes dans la société. Et pour ça, il faudra « donner son 110% ». Et sans rien sacrifier (parce qu’on n’a pas entraîné nos jeunes à choisir, alors ils veulent tout, bien sûr)."
Jean Rochette - Psychothérapeute canadien
PS : pour les termes locaux, cf le traducteur du site alias Spinoza


_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Salsepareille le Ven 6 Juil 2012 - 23:18

@doublecasquette a écrit:Pour l'apprentissage de la patience et de la concentration, je conseille l'observation d'une fourmilière et, en cas de pluie, une course d'escargots.



DC véto

M.... ce post me fait penser que j'ai oublié les escargots sur le balcon: on leur a donné de la salade, on les a laissés un peu prendre l'air et j'ai oublié" de refermer la boîte... J'ai peur d'aller voir et de me rendre compte que demain, je devrai annoncer aux enfants qu'ils se sont tous échappés...

Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Duplay le Ven 6 Juil 2012 - 23:43

@Vudici a écrit:Nous aussi, on a un socle de ences (suis polie, j'écris pas de vilains mots!), mais celui qui oserait "évaluer" en maternelle se ferait incendier... Je crois que quand il y a réellement un problème, on n'a pas besoin de ça pour le savoir.

Mon amie, qui vit en France depuis dix ans, avait mis son gamin à l'école à trois ans et 8 mois... et a entendu de la part de la maîtresse les plus grandes réserves quand à l'avenir de son fils, parce que, vous comprenez, il va falloir qu'il travaille pour rattraper son retard affraid ... pour un gamin qui, en visite dans sa famille, déclarait "Je suis enchanté de pouvoir profiter un peu plus de la compagnie de parrain..." Suspect

Ben... elle a raison la maîtresse !
Il est mal barré, ce gamin, pour se nourrir de la substantifique moëlle des Oralbums. diable

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par doublecasquette le Sam 7 Juil 2012 - 11:50

@coquelicot a écrit:Dhaiphi, je te charrie mais ... je ne suis pas allée à la maternelle non plus.



Moi, j'y suis allé mais j'aimais pas ça du tout. J'aurais préféré continuer à jouer avec mes potes dans le parc de la résidence de l'ENS Saint Cloud. Mais les vieux, y nous ont enfermés à la Maternelle, toute la sainte journée. pfff !



DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par mflo le Sam 7 Juil 2012 - 16:36

J'ai cordialement détesté ma maternelle, mais comme tout le reste de ma scolarité...

Je me rappelle une classe très sombre, avec des petits bureaux en rangées exactement comme dans une classe élémentaire. La bonne soeur (eh oui, c'était une bonne soeur) qui était très gentille passait dans les rangs et distribuait à chacun une petite boule de pâte à modeler dure comme du bois et de couleur indéfinie. Elle les rangeait dans un grand bocal.

C'est tout ce que je me rappelle de ma maternelle. Ca et le jour où elle m'a oubliée parce que je n'avais pas bougé ni dit un mot et que mon bureau était juste devant, invisible du bureau posé sur une estrade.

Ca donne envie, non ? J'ai quelque peu changé les choses pour mes propres élèves...

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Clarinette le Sam 7 Juil 2012 - 16:43

Alors moi, c'est marrant, j'ai toujours aimé l'école, de la maternelle à la prépa.
Je m'y suis parfois ennuyée, mais les copains compensaient ! Very Happy

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par mflo le Sam 7 Juil 2012 - 16:47

Je n'ai commencé à supporter le dimanche soir et la perspective d'y retourner le lundi qu'à partir du lycée. Pourtant j'avais des amis.

Mais j'ai beaucoup aimé mes années d'études. lecteur professeur yesyes

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par henriette le Sam 7 Juil 2012 - 16:47

Pour ma part, je ne garde aucun souvenir de la maternelle si ce n'est de longues périodes d'ennui où il fallait dessiner, et je suis nullissime en dessin. Je n'avais qu'une hâte : apprendre à écrire (et je pensais qu'à la maternelle on ne donnait aux enfants que des stylo nuls faits pour faire des dessins moches, et pas les bons stylos qui écrivent, réservés à l'école primaire...)

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Dhaiphi le Sam 7 Juil 2012 - 16:48

@Clarinette a écrit:Je m'y suis parfois ennuyée, mais les copains compensaient ! Very Happy
Malheureusement, les récréations sont entrecoupées de bien trop longs retours en classe. Very Happy

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Clarinette le Sam 7 Juil 2012 - 16:50

C'est ce que pensaient de trop nombreux élèves de ma classe, cette année... Suspect

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par henriette le Sam 7 Juil 2012 - 16:52

Vous souvenez-vous du jour où vous avez réalisé que ce n'était pas "les vacances, et de temps en temps l'école", mais l'inverse, et que ce serait comme ça pour un sacré bout de temps... Je m'en souviens très nettement, j'étais au CE1, et j'ai eu le sentiment d'un monde vraiment très mal fait ! (un peu comme le jour où j'ai compris que quand maman faisait un chèque, ce n'était pas la banque qui payait...)

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par Dhaiphi le Sam 7 Juil 2012 - 16:52

@henriette a écrit:je pensais qu'à la maternelle on ne donnait aux enfants que des stylo nuls faits pour faire des dessins moches, et pas les bons stylos qui écrivent, réservés à l'école primaire...

J'aime beaucoup ! Very Happy

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par mflo le Sam 7 Juil 2012 - 17:03

@henriette a écrit:Je n'avais qu'une hâte : apprendre à écrire (et je pensais qu'à la maternelle on ne donnait aux enfants que des stylo nuls faits pour faire des dessins moches, et pas les bons stylos qui écrivent, réservés à l'école primaire...)

Je connaissais les chaussures qui courrent vite, mais pas les stylos qui savent écrire. Laughing

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par coindeparadis le Sam 7 Juil 2012 - 20:01

J'ai trouvé mes deux années de maternelle d'un ennui mortel. Je voulais apprendre à lire, compter... apprendre... J'ai redécouvert ce même ennui avec une prof de biologie en 3ème qui à chacune de mes questions sur le cours répondait " ce n'est pas au programme tu verras cela plus tard".

coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre les lettres à une enfant "qui aura du mal en GS"

Message par doublecasquette le Sam 7 Juil 2012 - 20:24

J'ai appris à lire en maternelle, mais je ne me rappelle pas comment cela se passait. Je me rappelle de pâte à modeler, de dessin, de la massue de Mowgli, de copains et de copines avec lesquels je jouais dans la cour.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum