On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Aevin le Sam 7 Juil 2012 - 16:56

L'enseignement en ligne accessible à tous et gratuit est la forme d'éducation de l'avenir, mais elle est aussi... la meilleure. Tandis que l'Unesco souligne que la numérisation de l'enseignement est le meilleur moyen de garantir le développement dans le monde dans les prochaines décennnie, une étude menée pendant plusieurs années par l'Université Carnegie Mellon de Pittsburgh montre que cette forme d'enseignement est la… plus efficace. Cela bouscule bien des idées reçues sur la meilleure façon d'apprendre. (...)

Des études ont été menées en 2005, 2006 et 2007 sur les performances des étudiants qui ont suivi les cours en ligne par rapport à celles de leurs homologues présents sur le campus de Pittsburgh. Première surprise, les résultats aux examens des uns et des autres ne sont pas différents et surtout les étudiants qui travaillent en ligne apprennent bien plus vite. Il leur faut en moyenne moitié moins de temps pour absorber l'enseignement d'un semestre et ils sont ensuite aussi bons ou meilleurs que les étudiants «traditionnels». (...)

Lire la suite ici

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Celadon le Sam 7 Juil 2012 - 17:01

Non, je ne lirai pas. No

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Clarinette le Sam 7 Juil 2012 - 17:05

Mon mari, formateur IUFM, vient de se désengager de la mise en place du master à distance tellement il trouve que ça va dans tous les sens... sauf le bon... No

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par MarieL le Sam 7 Juil 2012 - 17:08

Des cours de haut niveau à la portée de tous, c'est une formidable opportunité pour moi.
Maintenant, il est certain qu'il ne suffit pas de lire un cours en ligne pour en retirer un quelconque profit. Mais pour ceux qui sont prêts à s'investir et qui n'ont pas les moyens d'aller en faculté, je n'y vois que des avantages.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Ergo le Sam 7 Juil 2012 - 17:17

Première surprise, les résultats aux examens des uns et des autres ne sont pas différents et surtout les étudiants qui travaillent en ligne apprennent bien plus vite.

Ben voilà.

En même temps, on pourrait aussi faire l'expérience ainsi:
- étudiants qui suivent des cours dans un amphithéâtre
vs
- étudiants qui apprennent dans des salles isolées dans des bibliothèques.

Si l'on met à disposition des étudiants en amphi les mêmes ressources que celles auxquels ont accès les étudiants sur le net, alors là, on pourra comparer leurs résultats.

Ce n'est pas l'outil "internet" qui permet d'apprendre plus vite ou je ne sais quoi, c'est le fait qu'il mette à disposition des ressources non comparables.

Un peu comme si je disais que les étudiants qui suivent des cours ont des meilleurs résultats que ceux qui n'en suivent pas et qu'ils apprennent davantage. Et pour cause: les uns ont des ressources et pas les autres.

C'était un message sponsorisé par l'aigreur.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Marie Laetitia le Sam 7 Juil 2012 - 17:53

chef, je peux poser une question? est-ce qu'ils ont tenu compte du fait que les étudiants qui suivent des cours à distance peuvent aussi être salariés (donc doivent être plus efficaces par pur manque de temps), plus âgés et/ou plus motivés?
Moi aussi dans ma population d'étudiants, j'ai remarqué que les étudiants plus âgés apprennent beaucoup plus vite, beaucoup mieux et travaillent avec bien plus de précision que les autres. Oui. Ce n'est juste pas la même population, ce qui oriente les résultats.

Ceci étant dit, les cours à distance (ce qui revient au même, amphi ou pas, on s'en moque) sont une excellente chose que j'aimerais voir dans toutes les universités. Mais pour la majorité des étudiants, ça ne remplacera pas des cours et des TD sur campus. Déjà que le travail en autonomie est le premier obstacle auquel les étudiants se heurtent, alors sans même un cours où il faut être présent, je suis sceptique.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Nemuyoake le Dim 8 Juil 2012 - 3:28

Je préfère 1000 fois mes cours à distance que mes cours en amphi (quand j'en avais encore il y a deux ans). Je bosse quand je veux (à 6h du mat ou du soir), je m'organise comme je veux... Je n'ai pas un emploi du temps prédéfini et surtout je peux varier ce que j'étudie. Mes séances sur une matière peuvent durer 8h ds la journée ou juste 20 minutes. Sur ordinateur, je peux aller chercher tout de suite sur internet les différents textes/recherches auxquels l'enseignant fait référence dans son cours. Je peux faire des recherches pour expliciter tel terme ou telle définition. Donc pour mon cas, je suis effectivement plus efficace avec un cours à distance sur ordi, plutôt qu'en amphi ou même en bibliothèque.

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Moonchild le Dim 8 Juil 2012 - 5:53

Bon, moi, du DEUG à la maîtrise j'ai séché la grande majorité des cours (quatre ou cinq heures de présence par semaine au grand maximum sur une bonne vingtaine prévues), je n'ai guère dû mettre les pieds plus de deux ou trois fois à la bibliothèque universitaire (et encore c'était uniquement en passant pour accompagner des camarades qui rendaient des livres), j'ai presque toujours révisé mes partiels au dernier moment (c'est-à-dire dans les deux à quatre semaines qui précédaient), je travaillais exclusivement la nuit (rarement avant dix ou onze heures du soir) parfois pendant huit ou dix heures d'affilée sans faire de pause mais avec la télévision et/ou la chaîne hi-fi allumée(e) près de moi et enfin, comme je n'avais pris aucune note sur les cours auquels je n'avais assisté, j'ai généralement bossé sur des notes photocopiées.

Or il se trouve que du DEUG à la maîtrise, j'ai toujours fini parmi les premiers aux examens que j'ai passés.

On peut donc en conclure qu'on apprend mieux et plus vite en travaillant la nuit et dans l'urgence sur des notes photocopiées avec un fond sonore constant plutôt qu'en bossant régulièrement en allant en amphi et à la bibliothèque universitaire. A moins que mes bons résultats ne s'expliquent par le fait que je n'ai jamais mangé au restaurant universitaire et que j'ai toujours eu une alimentation très riche en glucides et en lipides (et aussi en alcool le week-end) mais pauvre en protéines et en fibres.
Suspect

Plus sérieusement, je rejoins la remarque de Marie Laetitia : cette étude prend-elle en compte le biais généré par la différence entre les publics des étudiants-en-ligne et des étudiants-en-amphi ? Même s'ils ne sont pas forcément salariés, il est probable que ceux qui optent pour l'enseignement à distance n'aient pas le même profil - ce n'est pas un choix anodin - et on peut penser qu'ils sont davantage motivés et font preuve de plus d'autonomie dans le travail que les autres. Une fois de plus, une corrélation statistique n'est pas toujours un lien cause-conséquence.
De plus on sait bien que dans le domaine de l'éducation, il y a un autre biais qui consiste à généralement présenter les résultats de toute initiative ou expérience sous un jour positif ; il est assez exceptionnel statistiquement parlant qu'une université - même celle du Melon de Carnegie à Pittsburgh - ou toute autre communauté éducative dévoile une étude concluant qu'elle a mis en place un dispositif innovant qui est au mieux inefficace.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Blan6ine le Dim 8 Juil 2012 - 6:37

On apprend surtout mieux en étant motivé! Evidemment, quelqu'un qui en veut et qui sait se motiver seul apprendra mieux, que ce soit en ligne, ou par correspondance.
Mais ceux qui doivent être "invités" à apprendre, à se mettre au travail (on le voit très facilement avec nos élèves!) ont clairement besoin d'être en présence du prof et d'avoir un lien direct avec lui.
On ne fait qu'apprendre des savoirs quand on est en cours, il y a d'autres choses qui s'apprennent dans ces situations.
Alors selon son âge/expérience, ce qu'on veut acquérir, le temps dont on dipose, son caractère, sa situation patique, l'une ou l'autre forme d'apprentissage sera préférable...

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Arverne le Dim 8 Juil 2012 - 7:25

Connaissez-vous des sites avec des cours d'histoire sans être inscrit dans une fac ? Je connais celui du collège de France mais rien dans ma période (époque moderne).

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Aevin le Dim 8 Juil 2012 - 7:33

http://oyc.yale.edu/courses

Il me semble qu'il y a des cours intéressants sur ce site...

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Pseudo le Dim 8 Juil 2012 - 7:36

L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Celeborn le Dim 8 Juil 2012 - 8:11

@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

Il y a surtout une différence entre enfants et adultes, de ce point de vue. Mets un collégien lambda seul avec des cours en ligne, et on verra ce qu'il en fait, du savoir.

Donc si, enseigner, à ce niveau-là, c'est bien dispenser un savoir qui ne serait autrement jamais dispensé, car un gamin ne va généralement pas de lui-même suivre des cours s'il a le choix de faire autre chose.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Pseudo le Dim 8 Juil 2012 - 9:13

@Celeborn a écrit:
@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

Il y a surtout une différence entre enfants et adultes, de ce point de vue. Mets un collégien lambda seul avec des cours en ligne, et on verra ce qu'il en fait, du savoir.

Donc si, enseigner, à ce niveau-là, c'est bien dispenser un savoir qui ne serait autrement jamais dispensé, car un gamin ne va généralement pas de lui-même suivre des cours s'il a le choix de faire autre chose.

Je dis bien que les enfants ont tous besoin de cette médiation. Mais enseigner, ca n'est pas distribuer le savoir, comme un cours en ligne peut le faire. C'est de faire le lien entre l'élève et le cours. C'est d’ailleurs bien toute la difficulté au quotidien du métier. On peut avoir un cours nickel sur le papier et le rater avec les élèves.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Condorcet le Dim 8 Juil 2012 - 9:13

Ces deux modes d'apprentissage se complètent plus qu'ils ne s'opposent. L'amphi propose bien souvent des clés de lecture et permet de choisir parmi la masse des connaissances celles qui sont essentielles tandis que le butinage en ligne aide à approfondir et à mettre à l'épreuve son savoir.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Reine Margot le Dim 8 Juil 2012 - 9:18

@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

mais le but c'est quand même que l'élève ait appris quelque chose, non? Sinon bien sûr que la pédagogie c'est aussi une relation.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Aevin le Dim 8 Juil 2012 - 9:20

@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

Nous sommes parfaitement d'accord sur l'importance de la relation enseignant-élève, surtout avec les tous petits.

Or, dans cet article, ils parlent de cours en amphi. Il n'y a pas réellement de lien entre le prof qui lit son texte (j'en ai vu des comme ça) ou le prof qui parle sans se préoccuper de l'ennui qui saisit ses étudiants (notamment quand on a un cours avec 150 étudiants en début de semestre et une douzaine à la fin) d'une côté et l'étudiant de l'autre côté. La, effectivement, le fait d'être chez soit et de pouvoir travailler et écouter à son rythme, peut être propice.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Pseudo le Dim 8 Juil 2012 - 9:35

@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

mais le but c'est quand même que l'élève ait appris quelque chose, non? Sinon bien sûr que la pédagogie c'est aussi une relation.

Mais le but des cours en ligne aussi c'est que l'élève apprenne. Mais on confond souvent l'objectif (savoir quelque chose, qui peut tout aussi bien se faire tout seul en chambre, que cela soit en ligne ou avec des bouquins) et le moyen (et là la relation à tout son sens).
Le savoir, c'est un des objectifs (avec la formation de l'intelligence et du raisonnement, l'intelligence relationnelle sans laquelle l'intelligence pure est vide d'intérêt), ca n'est pas la route. Et le travail du prof, c'est la route.
Au demeurant, travailler seul sur des cours en ligne ne permet que l’acquisition de connaissance. A mon sens l'école à des missions bien plus vaste. Et c'est là qu'est la valeur ajouté de l'enseignant. Si on limite la mission du prof à la connaissance, au savoir, alors des cours en ligne et quelques répétiteurs peuvent suffire.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Marie Laetitia le Dim 8 Juil 2012 - 10:25

@Arverne a écrit:Connaissez-vous des sites avec des cours d'histoire sans être inscrit dans une fac ? Je connais celui du collège de France mais rien dans ma période (époque moderne).
Non, tous ceux que je connais (je crois qu'il y a Dijon, Caen et une 3e dont je ne me souviens plus) cela passe par une inscription universitaire.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Marie Laetitia le Dim 8 Juil 2012 - 10:26

@Aevin a écrit:
@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

Nous sommes parfaitement d'accord sur l'importance de la relation enseignant-élève, surtout avec les tous petits.

Or, dans cet article, ils parlent de cours en amphi. Il n'y a pas réellement de lien entre le prof qui lit son texte (j'en ai vu des comme ça) ou le prof qui parle sans se préoccuper de l'ennui qui saisit ses étudiants (notamment quand on a un cours avec 150 étudiants en début de semestre et une douzaine à la fin) d'une côté et l'étudiant de l'autre côté. La, effectivement, le fait d'être chez soit et de pouvoir travailler et écouter à son rythme, peut être propice.

je croyais que tu n'avais assisté qu'à un seul CM pendant tes études? Razz
Tu oublies le professeur qui captive son auditoire en faisant un cours magistral, si si si... Souvenirs fabuleux...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par MarieL le Dim 8 Juil 2012 - 10:26

@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

Mouais... et des enseignants qui prennent cela en compte après la classe de 6° (au mieux !) tu en connais beaucoup, Pseudo ?
Là, franchement, je ne peux m'empêcher de réagir, avant même de lire la suite !
Cette relation d'enseignement là, je ne l'ai jamais connue en tant qu'élève, et je n'ai jamais eu l'impression que mon fils en ait bénéficié - à une exception près en collège, encore moins au lycée. (A l'école primaire, oui, clairement).

J'apprends plus et mieux ailleurs qu'en classe, et ce sont bien les cours par "télé transmission" (gratuits à l'époque pour peu que l'on s'inscrive en fac) qui m'ont permis de poursuivre sereinement des études supérieures.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Aevin le Dim 8 Juil 2012 - 10:34

@Marie Laetitia a écrit:
@Aevin a écrit:
@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

Nous sommes parfaitement d'accord sur l'importance de la relation enseignant-élève, surtout avec les tous petits.

Or, dans cet article, ils parlent de cours en amphi. Il n'y a pas réellement de lien entre le prof qui lit son texte (j'en ai vu des comme ça) ou le prof qui parle sans se préoccuper de l'ennui qui saisit ses étudiants (notamment quand on a un cours avec 150 étudiants en début de semestre et une douzaine à la fin) d'une côté et l'étudiant de l'autre côté. La, effectivement, le fait d'être chez soit et de pouvoir travailler et écouter à son rythme, peut être propice.

je croyais que tu n'avais assisté qu'à un seul CM pendant tes études? Razz
Durant ma scolarité ... oui, pendant mes études j'ai participé à trop de cm ennuyeux
@Marie Laetitia a écrit:Tu oublies le professeur qui captive son auditoire en faisant un cours magistral, si si si... Souvenirs fabuleux...
Et rarissimes. Trop souvent les profs font leur cm comme s'il s'agissait d'un calvaire pour eux...

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par eclictek le Dim 8 Juil 2012 - 10:37

Il me semble qu'ils viennent finalement de découvrir que le travail personnel est essentiel à une bonne assimilation. Il vaut mieux bosser chez soi un cours en version numérique qu'aller juste en amphi et ne rien faire après, c'est évident.
Par contre, l'idéal est d'aller au cours d'amphi (de bien suivre) et d'approfondir ensuite chez soi... Je pense que cette version donnera de meilleurs résultats que l'unique apprentissage sur une version numérique...

eclictek
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Pseudo le Dim 8 Juil 2012 - 10:43

Axel a écrit:
@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

Mouais... et des enseignants qui prennent cela en compte après la classe de 6° (au mieux !) tu en connais beaucoup, Pseudo ?
Là, franchement, je ne peux m'empêcher de réagir, avant même de lire la suite !
Cette relation d'enseignement là, je ne l'ai jamais connue en tant qu'élève, et je n'ai jamais eu l'impression que mon fils en ait bénéficié - à une exception près en collège, encore moins au lycée. (A l'école primaire, oui, clairement).

J'apprends plus et mieux ailleurs qu'en classe, et ce sont bien les cours par "télé transmission" (gratuits à l'époque pour peu que l'on s'inscrive en fac) qui m'ont permis de poursuivre sereinement des études supérieures.

On est d'accord... Ca existe trop peu. Mais je ne jette la pierre à personne, l'école en France n'est pas organisée pour ca. Quand on a 30 élèves (plus ou moins), un programme à passer, les locaux et les moyens qu'on connait, et le tarabustage administratif qui nous mine tous, c'est pas facile d'aller à contre courant !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On apprend mieux en ligne que dans un amphithéâtre

Message par Reine Margot le Dim 8 Juil 2012 - 10:52

@Pseudo a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Pseudo a écrit:L'article oublie quand même quelque chose : la relation pédagogique dont beaucoup d'élèves (et même tous, quand il sont jeunes) ou étudiants, et même adultes en formation, ont besoin.

Et je crois, à l'inverse de beaucoup ici, que le coeur du métier d'enseignant est bien là, et non pas dans les savoirs. Enseigner, ca n'est pas dispenser un savoir, qui peut effectivement se trouver partout pour peu qu'on le mette en ligne (mais pour l'instant il n'est en général pas gratuit, ou alors qu'on me dise où), mais c'est motiver, décoincer les blocages à l'apprentissage, rassurer sur ses capacités, etc... Bref, beaucoup "d'éducatif".

mais le but c'est quand même que l'élève ait appris quelque chose, non? Sinon bien sûr que la pédagogie c'est aussi une relation.

Mais le but des cours en ligne aussi c'est que l'élève apprenne. Mais on confond souvent l'objectif (savoir quelque chose, qui peut tout aussi bien se faire tout seul en chambre, que cela soit en ligne ou avec des bouquins) et le moyen (et là la relation à tout son sens).
Le savoir, c'est un des objectifs (avec la formation de l'intelligence et du raisonnement, l'intelligence relationnelle sans laquelle l'intelligence pure est vide d'intérêt), ca n'est pas la route. Et le travail du prof, c'est la route.
Au demeurant, travailler seul sur des cours en ligne ne permet que l’acquisition de connaissance. A mon sens l'école à des missions bien plus vaste. Et c'est là qu'est la valeur ajouté de l'enseignant. Si on limite la mission du prof à la connaissance, au savoir, alors des cours en ligne et quelques répétiteurs peuvent suffire.

oui, bien sûr. Mais ce que je voulais dire c'est que la route elle suppose aussi des savoirs, un prof aux connaissances pas assez solides ne peut pas mener une classe à bon port, même si par ailleurs son relationnel est excellent...il faut les deux.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum