Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Celadon le Mar 10 Juil 2012 - 18:39

En effet, il prend les devants; vu qu'on va dorénavant devoir bosser pendant les vacances ultra raccourcies, il marque le terrain...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par User5899 le Mar 10 Juil 2012 - 18:42

@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:Bon, je vais passer le karscher sur ma terrasse, là. Philippe Meirieu a-t-il publié une dépêche pour me dire ce qu'il en pense ?
C'est pas encore fait ? Allez, déconnectez-vous et sus aux mousses ! chevalier
Non, je me suis levé vers 13h30 mdr

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Cipango le Mar 10 Juil 2012 - 18:47

Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:Bon, je vais passer le karscher sur ma terrasse, là. Philippe Meirieu a-t-il publié une dépêche pour me dire ce qu'il en pense ?
C'est pas encore fait ? Allez, déconnectez-vous et sus aux mousses ! chevalier
Non, je me suis levé vers 13h30 mdr

Cripure, vous manquez tout! Allez donc sur le topic "Les joies du jour".

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Carnyx le Mar 10 Juil 2012 - 19:36

Et Meirieu aux chiottes ?

Bah, c'est déjà fait, dans pédagogue, y a gogue :
http://gserpettefcpe.files.wordpress.com/2011/11/les-wc-ne-ferment-pas-de-lintc3a9rieur.pdf

Dictionnaire des idées reçues édition 2012, article Meirieu :
Granpédagogue autoproclamé. Dire chaque fois après son nom « le pauvre homme ! »

Carnyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Igniatius le Mar 10 Juil 2012 - 20:21

Bah moi j'adorais les cahiers de vacances : du CP au CE1, j'en ai fait 3.

Si ça amuse le gamin, je suis pour.


Par contre, j'aime bien l'analyse de Finrod : Meirieu dit vraiment n'importe quoi.
Il est un raisonnement par l'absurde à lui tout seul.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Dhaiphi le Mar 10 Juil 2012 - 20:49

Cripure a écrit:Bon, je vais passer le karscher sur ma terrasse, là. Philippe Meirieu a-t-il publié une dépêche pour me dire ce qu'il en pense ?
Si tu n'habites pas dans une cité "sensible", ça ne devrait pas poser de problème. Very Happy

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par neomath le Mar 10 Juil 2012 - 21:18

J'ai toujours acheté des cahiers de vacances pour mes princesses. Scolairement elles n'en avaient nul besoin. C'était avant tout pour moi. Quel plaisir que ces parenthèses de calme et de complicité au milieu de l'agitation des vacances. Bien sûr qu'elles ne les finissaient pas. So what ?
Quand elles étaient petites et que le travail consistait, en gros, à faire des dessins, elles ne cessaient de râler contre l'esclavage des devoirs de vacances. Quand elle ont eu grandi, les devoirs devenant trop scolaires à mes yeux j'ai voulu abandonner. Guess what ? C'est elles qui me les ont réclamés !

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Clarinette le Mar 10 Juil 2012 - 21:21

Ma foi, les miennes préféraient bouquiner à longueur de journée... comme leur maman ! I love you ... avant qu'elle ne devienne addict à Néoprofs... Embarassed

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Presse-purée le Mar 10 Juil 2012 - 21:37

Vous faites tout de même une sacrée fixette...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Clarinette le Mar 10 Juil 2012 - 21:39

@Presse-purée a écrit:Vous faites tout de même une sacrée fixette...
Who are you talking to ? scratch

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Presse-purée le Mar 10 Juil 2012 - 21:43

Ben quand on regarde le nombre de posts sur Philippe Meirieu... Je veux bien qu'on s'intéresse à sa pensée pédagogique, qu'on la remette en cause, mais là, dès qu'il fait un truc, il y a un post ^^

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Clarinette le Mar 10 Juil 2012 - 21:57

Ma foi, c'était intéressant de discuter de ce que nous proposions à nos enfants ou nos élèves pendant les vacances. Meirieu n'a été qu'un déclencheur, en quelque sorte. Smile

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Daphné le Mer 11 Juil 2012 - 9:48

@John a écrit:Ce qui est tout de meme incroyable, c'est qu'une phrase de Philippe Meirieu sur les cahiers de vacances fasse l'objet d'une depeche AFP...

Ce sont les maisons d'édition qui vont apprécier Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par Elaïna le Mer 11 Juil 2012 - 9:56

Mes neveux adoraient les cahiers de vacances, ils en ont même réclamé à mes parents lorsqu'ils passaient l'été avec eux... Mais c'était quand ils étaient petits (moins de sept ans). Pour les petits, c'est plutôt bien fait, ça les occupe intelligemment le matin, et ça donne plein d'idées pour des activités : l'an passé dans celui de ma nièce, il y avait des trucs pour suivre l'évolution d'un haricot qu'on devait faire germer, etc.

Mais bien évidemment, il ne faut pas compter là-dessus pour rattraper un retard scolaire, et là je vous parle de deux enfants qui savaient très bien lire avant l'entrée au CP...

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par doubledecker le Mer 11 Juil 2012 - 10:23

@Hermiony a écrit:

Ma mère nous faisait retravailler en août : quelques exos de maths ( pale ) et une petite dictée par jour.
Pour la lecture, pas besoin, j'en étais à un bouquin tous les 2 jours Razz !

Le souci c'est quand même que beaucoup de parents ne prennent pas la peine de faire le minimum avec leurs enfants et un blanc total de deux mois....c'est très dur à la rentrée.
Alors les cahiers de vacances non, mais rien du tout ce n'est pas l'idéal non plus...

moi j'ai eu de très très mauvais parents qui me mettaient au centre aéré en juillet (parce qu'ils travaillaient) et ne me faisaient pas non plus travailler en août au moment où ils avaient leurs congés. Résultat : j'ai suivi une scolarité toute tranquille voire honorable par certains aspects, sans jamais redoubler. Et maintenant que j'ai moi même des enfants, je ne les fais pas bosser non plus pendant leurs vacances.

Plus sérieusement, je ne comprends pas ce genre de phrase "beaucoup de parents ne prennent pas la peine de faire le minimum avec leurs enfants" : qu'est-ce donc que faire le minimum??? pour moi les parents sont des parents, pas des enseignants (et je m'inclus là dedans lorsque je pense à mes filles).

Et là je rejoins Meirieu tout à fait : faire de la cuisine, un herbier, dessiner, bref développer plein de compétences (ouh là, ça y est le gros mot est lâché!!) ne nécessite pas forcément de s'asseoir à une table pour faire une dictée ou des exos de maths (septembre reviendra bien assez tôt!)

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par titrit le Mar 31 Juil 2012 - 18:45

Smile Pas vraiment d'accord avec vous tous sur ce sujet...

Mes enfants aiment bien faire ces cahiers de vacances... parfois en remplissant plusieurs feuilles à la suite. Elles les réclament d'ailleurs, alors que j'aurais une méga grimace si je sortais les cahiers scolaires; Ils évoqueraient la fin des vacances... et on ne peux les trimbaler lorsqu'on voyage.
De plus, cela permet à un moment où on a ENFIN du temps pour observer les enfants, de vérifier où sont leurs lacunes. Cela ne les a jamais empêché de faire des gâteaux à côté et des tas d'autres choses.
Donc, je ne suis pas contre ces cahiers... pris d'une façon ludique et repris souvent "en famille". L'aînée a découvert des jeux en ligne aussi...

titrit
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Meirieu, à propos des cahiers de vacances

Message par JPhMM le Mar 31 Juil 2012 - 19:09

Le truc qui est acheté religieusement tous les ans, dont les trois premières pages sont faites et qui est ensuite oublié dans un tiroir pour être archéologiquement redécouvert six ans plus tard ?

Le vrai exploit serait de finir un cahier de vacances.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum