Mathématiques au lycée.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par Igniatius le Mer 11 Juil 2012 - 9:55

Rien de neuf en effet, si ce ne sont les élèves, moins aptes que jamais et n'ayant rencontré aucun filtre à leur passage en STI...

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par Igniatius le Mer 11 Juil 2012 - 9:56

Et d'ailleurs, il n'y avait aucune loi de probas en STI, seulement les variables aléatoires quelconques et c'était très bien : on pouvait les accrocher avec l'exemple des jeux.
J'aimais bien.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par Pierre_au_carré le Mer 11 Juil 2012 - 10:34

@Igniatius a écrit:Et d'ailleurs, il n'y avait aucune loi de probas en STI, seulement les variables aléatoires quelconques et c'était très bien : on pouvait les accrocher avec l'exemple des jeux.
J'aimais bien.

Oui, en fait je voulais dire qu'il fallait établir la loi de probabilité de variables aléatoires simples.
Pas les lois de probas "classiques".
Ils faisaient quand même des probas sur des choses simples. Là, la loi normale arrive comme un cheveu sur la soupe.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par verdurin le Mer 11 Juil 2012 - 21:32

J'enseigne l'utilisation de la loi normale en BTS.

L'idée est la suivante :
on sait que X suit une loi normale, on centre et on réduit puis on lit le résultat dans la table.
Ça peut se justifier pour des techniciens qui auront besoin de se servir de cette loi. Mais ça n'a aucune valeur de formation.

Et je crains fort que l'enseignement en terminale soit sur le même type.
À tout prendre on pourrait aussi bien faire ça en sixième.

Je n'apprécie pas vraiment Mme Baruk , mais ici le terme d'automath est particulièrement exact.
On ne fait plus de mathématiques, on apprend des recettes.
acd Et les recettes c'est chic titanic

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par Igniatius le Mer 11 Juil 2012 - 21:42

C'est exactement le programme de BTS qui descend en lycée, nous l'avons aussi constaté...
C'est en effet débile pour la formation mathématique.
Mais on nous rétorque que "les statistiques sont nécessaires à la formation du citoyen".
On ne pourra rien expliquer aux gamins : ils vont découvrir primitives, puis intégrales, puis intégrales généralisées, puis le fait que la densité de la loi normale n'admet pas de primitive usuelle, puis la lecture ds des tables magiques.
Tout ça la meme année.

Les IPR nous ont rebattu les oreilles avec "résolution de pbs" et "donner du sens".
J'ai donné mon avis et je me suis fait une nouvelle copine.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par verdurin le Mer 11 Juil 2012 - 22:12

@Igniatius a écrit:[...]
Mais on nous rétorque que "les statistiques sont nécessaires à la formation du citoyen".
[...]
Je suis en plein accord avec ce qu'on te rétorque.
Mais si ce qui importe c'est le sens et pas la technique, il est impossible de donner le sens de cette utilisation en quelques heures. Il n'y a qu'a voir les questions posées sur les forums de maths par des thésards en détresse.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par Igniatius le Mer 11 Juil 2012 - 22:24

Sans la technique, très complexe pour un lycéen, surtout d'aujourd'hui, le sens ne prend pas bcp de temps je trouve : en gros, il y a des marges d'erreur ds les échantillons, ds les sondages etc.
Maintenant, des que l'on veut modéliser (et sans jamais avoir la possibilité de prouver que le modèle est bon) on rentre ds des maths assez complexes. Je ne vois pas vraiment l'intérêt en formation initiale (parce que c'est là ou nous en sommes en lycée).

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par verdurin le Mer 11 Juil 2012 - 22:55

@Igniatius a écrit:Sans la technique, très complexe pour un lycéen, surtout d'aujourd'hui, le sens ne prend pas bcp de temps je trouve : en gros, il y a des marges d'erreur ds les échantillons, ds les sondages etc.
Maintenant, des que l'on veut modéliser (et sans jamais avoir la possibilité de prouver que le modèle est bon) on rentre ds des maths assez complexes. Je ne vois pas vraiment l'intérêt en formation initiale (parce que c'est là ou nous en sommes en lycée).
Nous sommes bien d'accord.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par Pierre_au_carré le Mer 11 Juil 2012 - 23:09

Et aussi, le calcul de l'espérance de la loi exponentielle nécessite une intégration par parties (*)... qui n'est plus au programme.

(*) à moins de donner la primitive et de vérifier qu'elle convient

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par Igniatius le Mer 11 Juil 2012 - 23:12

Oui oui ! C'est complètement débile !
Les instructions officielles mentionnent de faire le lien avec l'espérance de la loi binomiale (déjà admise d'ailleurs) : tu parles qu'ils vont piger le sens de la densité...

Au passage, en STI, l'IPP n'a jamais été au programme.
Mais les élèves sont mieux formés je crois...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mathématiques au lycée.

Message par verdurin le Mer 11 Juil 2012 - 23:32

@Pierre_au_carré a écrit:Et aussi, le calcul de l'espérance de la loi exponentielle nécessite une intégration par parties (*)... qui n'est plus au programme.

(*) à moins de donner la primitive et de vérifier qu'elle convient
Mais je ne pense pas que ce soit le problème principal.

Pour l'exemple de la loi exponentielle, l'idée de base, à mon avis, est qu'on a un processus sans mémoire. Idéalement on part de là, on écrit une équation différentielle du style dP=k dt. Mais ce qui suit (recherche de la solution, calcul de l'espérance et de la variance) relève de la technique du calcul. On peut admettre les résultats sans inconvénient. Malheureusement la première étape nécessite de comprendre ce qu'est une équation différentielle, et c'est difficile.
Et, à mon avis, ça demande de savoir faire les calculs.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum