Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
annacamille
Niveau 6

commencer l'année de seconde avec le récit

par annacamille le Mer 11 Juil 2012 - 11:17
J'envisage de commencer l'année de seconde avec le récit : une séquence groupement de textes et une séquence sur Thérèse Raquin. Pour la 1ère séquence, je souhaite poser les bases du réalisme.
Connaissez-vous une nouvelle pas trop étudiée en collège, qui permettrait de faire la liaison collège / lycée et lancer justement l'étude du réalisme ?
Je pense, en lecture cursive, demander aux élèves de lire le recueil de nouvelles naturalistes de Zola (La mort d'Olivier Bécaille, Les coquillages de Monsieur Chabre et Un mariage d'amour), ce qui me permettrait d'amorcer alors le naturalisme avec un récit plus long...
Mon idée vous semble-t-elle pertinente ? Je sais que commencer par le récit, c'est prendre le risque, avec le nouveau programme, de refaire des choses déjà vues au collège...et donc, peut-être, de lasser les élèves...
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par Iphigénie le Mer 11 Juil 2012 - 11:26
HS: sans vouloir être polémique, je trouve ennuyeux que l'on aille de plus en plus vers les textes mineurs (avec la mode chez les éditeurs d'éditer des textes jusque là laissés de côté) , faisant des générations d'élèves qui n'auront jamais vu les textes patrimoniaux. Fin du HS!

sinon pour ta question, je crois qu'il faut bâtir ton travail avec ta cohérence, et si certains ont déjà vu au collège, eh bien ils refont. C'est toujours utile!
Si les programmes bégayent, ce n'est pas ta faute. J'ai cessé pour ma part de me poser des questions y compris pour des redoublants: et tu verras, ça rend modeste quand on voit ce qu'ils ont retenu.... Wink
Pour les nouvelles, le très classique Pierre et Jean est abordable en début de seconde, il me semble (par exemple).Ça te ferait un Zola et un Maupassant, pour nuancer le naturalisme?


Dernière édition par iphigénie le Mer 11 Juil 2012 - 11:32, édité 1 fois
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par lebrudu84 le Mer 11 Juil 2012 - 11:31
Je vais dans le sens d'Iphigénie, pour avoir testé les deux cette année: Pierre et Jean & Thérèse Raquin font un très bon duo en Seconde; ou encore mieux: La partie de Campagne de Maupassant, parfait en début d'année, à laquelle tu peux adjoindre un Zola plus "costaud" ensuite.

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Violet
Bon génie

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par Violet le Mer 11 Juil 2012 - 11:34
J'en profite pour poser une question...
Peut-on donner en LC une oeuvre qui n'est pas du même genre ?
J'aurais bien donné La Curée en LC pour mon GT sur les héroïnes tragiques en théâtre. (Phèdre, j'abandonne après mon échec de l'an passé...)
avatar
Violet
Bon génie

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par Violet le Mer 11 Juil 2012 - 11:35
Pierre et Jean vous paraît plus facile que Bel-Ami ?
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par lebrudu84 le Mer 11 Juil 2012 - 11:37
Si on lit les IO entre les lignes (voire pas du tout) on nous précise qu'on peut aborder des oeuvres d'un autre genre, d'une autre époque.
Pierre et Jean est 10 fois plus facile que Bel Ami, y'a pas photo: plus court, intrigue simple, peu de personnages.

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par Iphigénie le Mer 11 Juil 2012 - 11:43
@Violet a écrit:J'en profite pour poser une question...
Peut-on donner en LC une oeuvre qui n'est pas du même genre ?
J'aurais bien donné La Curée en LC pour mon GT sur les héroïnes tragiques en théâtre. (Phèdre, j'abandonne après mon échec de l'an passé...)

why not ?mais je verrais plutôt La princesse de Clèves en lien avec le tragique classique, ou alors complètement différent l'Oedipe Roi de Bauchau dans la Série Noire?
Ça dépend là encore de ta cohérence personnelle et de ce que tu veux en faire. Wink
avatar
Violet
Bon génie

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par Violet le Mer 11 Juil 2012 - 12:14
C'est parce que j'ai beaucoup de mal à choisir les romans que je veux leur faire lire, que ça m'en ferait un de plus et comme je me dis que lire une tragédie du XVII en LC, ce sera dur...
Et puis La curée, c'est Phèdre, non ?
avatar
Violet
Bon génie

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par Violet le Mer 11 Juil 2012 - 12:15
Bon, il faut que je relise Pierre et Jean... J'en ai gardé un mauvais souvenir...
avatar
annacamille
Niveau 6

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par annacamille le Mer 11 Juil 2012 - 17:16
Merci pour vos réponses. Je vais peut-être réfléchir du côté d'Une partie de campagne. Sinon, en feuilletant des manuels dans l'après-midi, j'ai vu qu'une nouvelle de Maupassant que je ne connaissais pas était proposée en étude, Madame Baptiste, dans le manuel Français seconde Belin...
avatar
aralia
Niveau 5

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par aralia le Mer 11 Juil 2012 - 19:32
Une séquence sur "Une partie de campagne" dans Passeurs de textes à la page 293.
Séquence 2:
Lecture d'une œuvre intégrale: le dispositif des personnages dans une nouvelle naturaliste.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par User5899 le Mer 11 Juil 2012 - 21:33
@iphigénie a écrit:HS: sans vouloir être polémique, je trouve ennuyeux que l'on aille de plus en plus vers les textes mineurs (avec la mode chez les éditeurs d'éditer des textes jusque là laissés de côté) , faisant des générations d'élèves qui n'auront jamais vu les textes patrimoniaux. Fin du HS!
Et, pour ma part, j'étendrai les textes mineurs à Thérèse Raquin inclus. Zola, c'est les Rougon, point. Sinon, on prend un autre auteur. J'ai déjà conseillé à un autre Néo de tenter La Curée, qui est court, qui relève du réalisme dans son évocation de Paris, et qui présente à travers les personnages détraqués de Renée et de Maxime, mais aussi à travers le symbolisme de la serre luxuriante la composante "mythique" du naturalisme. C'est quand même autre chose que TR, qui conforte le misérabilisme prêté (à tort me semble-t-il) à Zola.
Je me demande bien d'où sort l'engouement pour ce roman, d'ailleurs heu heu Je ne l'ai lu que depuis que je fréquente le net, ce sont les sites de prof qui m'ont appris jusqu'à son nom.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par User5899 le Mer 11 Juil 2012 - 21:35
@Violet a écrit:J'en profite pour poser une question...
Peut-on donner en LC une oeuvre qui n'est pas du même genre ?
J'aurais bien donné La Curée en LC pour mon GT sur les héroïnes tragiques en théâtre. (Phèdre, j'abandonne après mon échec de l'an passé...)
Moi, je trouve le rapprochement très pertinent. On fait ce qu'on veut, le tout c'est d'expliquer. Les genres ne sont pas des catégories étanches si on s'intéresse à ce que les oeuvres mettent en jeu.
@Violet a écrit:C'est parce que j'ai beaucoup de mal à choisir les romans que je veux leur faire lire, que ça m'en ferait un de plus et comme je me dis que lire une tragédie du XVII en LC, ce sera dur...
Et puis La curée, c'est Phèdre, non ?
Oui. "Qui l'avait mise nue ?" C'est magnifique, la Curée !!
@aralia a écrit:Une séquence sur "Une partie de campagne" dans Passeurs de textes à la page 293.
Séquence 2: Lecture d'une œuvre intégrale: le dispositif des personnages dans une nouvelle naturaliste.
Ah, dans cette description, on retrouve tout le côté bandant de Weblettres ! C'est vrai, le soir, je regarde mes rayonnages et, cherchant que lire, je me dis : "Tiens. Et si j'explorais un dispositif de personnages ?"




furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux furieux
avatar
ysabel
Devin

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par ysabel le Jeu 12 Juil 2012 - 0:08
La Curée c'est extra... évidemment qu'il faut étudier Phèdre en parallèle, enfin faire d'abord la pièce, bien sûr ! ça rentre pile-poil dans les nouveaux programmes de 2des.

Et comme Cripure, pour moi, Zola ce sont les Rougon et rien d'autres...

"le dispositif des personnages" ! j'en pleure de rire et je suis en même temps furieuse... franchement ! comment intéresser des gamins à un texte avec une telle entrée ! c'est le texte et l'histoire qui plaisent, épicétou !

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par lebrudu84 le Ven 13 Juil 2012 - 16:06
Défense et illustration de Thérèse Raquin

Très grand fan de Zola, je l'ai dévoré dès mes 14 ans; j'ai lu TR lors de ma première année de fac, au cours de mon UV sur TOUS les Rougon Macquart (cours exceptionnel, d'un des plus grands connaisseurs de Zola). Je vous l'accorde, Cripure et Ysabel, TR ne fait pas partie de la saga; mais c'est une excellente mise en bouche, qui se révèle passionnante sur deux points:
- le mélange des genres, avec une dérive pseudo fantastique qui permet de nuancer la caricature d'un zola 100% réaliste (nuance qu'on retrouvera pour la Faute de l'abbé Mouret, Le rêve, L'Oeuvre...)
- on trouve déjà dans TR le scientisme zolien, et pas qu'un peu: la symbolique des tempéraments des trois personnages annonce tout le travail sur l'hérédité entrepris avec les Rougon.
Alors certes, comme l'a dit Ste Beuve, il manque une composante fondamentale, qui sera la marque de Zola par la suite: l'étude des milieux; TR est une "tragédie en chambre", focalisée sur une quasi unité de lieu, d'où la socité et l'Histoire sont quasi exclues. Mais avec des classes moyennes de Seconde, je considère que c'est un bon choix d'étude; à une condition: voir en textes complémentaires des extraits des Rougon, pour affiner ce qu'est le Naturalisme.

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
avatar
annacamille
Niveau 6

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par annacamille le Lun 16 Juil 2012 - 11:01
Lebrudu84, merci pour tes propos, je suis en fait assez d'accord avec toi, même si je suis en train de relire La Curée et qu'ensuite j'envisage de relire La Bête humaine en me disant que si j'ai une bonne classe de seconde...Sinon, je commencerai par Une partie de campagne ou Madame Baptiste, je ne suis pas encore clairement décidée (et comme j'aurai deux classes de seconde, il se peut que je varie quand même un peu les plaisirs...). Après l'étude d'une nouvelle, je pensais faire un groupement de textes avant de me lancer dans un Zola. J'ai vu dans les manuels pas mal de propositions, notamment autour du personnage de roman réaliste. Qu'en pensez-vous ? Qu'envisagez-vous de faire ? Faites-vous automatiquement un GT en plus de l'OI ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par User5899 le Lun 16 Juil 2012 - 14:26
@lebrudu84 a écrit:Défense et illustration de Thérèse Raquin

Très grand fan de Zola, je l'ai dévoré dès mes 14 ans; j'ai lu TR lors de ma première année de fac, au cours de mon UV sur TOUS les Rougon Macquart (cours exceptionnel, d'un des plus grands connaisseurs de Zola). Je vous l'accorde, Cripure et Ysabel, TR ne fait pas partie de la saga; mais c'est une excellente mise en bouche, qui se révèle passionnante sur deux points:
- le mélange des genres, avec une dérive pseudo fantastique qui permet de nuancer la caricature d'un zola 100% réaliste (nuance qu'on retrouvera pour la Faute de l'abbé Mouret, Le rêve, L'Oeuvre...)
- on trouve déjà dans TR le scientisme zolien, et pas qu'un peu: la symbolique des tempéraments des trois personnages annonce tout le travail sur l'hérédité entrepris avec les Rougon.
Alors certes, comme l'a dit Ste Beuve, il manque une composante fondamentale, qui sera la marque de Zola par la suite: l'étude des milieux; TR est une "tragédie en chambre", focalisée sur une quasi unité de lieu, d'où la socité et l'Histoire sont quasi exclues. Mais avec des classes moyennes de Seconde, je considère que c'est un bon choix d'étude; à une condition: voir en textes complémentaires des extraits des Rougon, pour affiner ce qu'est le Naturalisme.
J'entends bien. Mais quand même, l'étude des milieux, c'est ce qui reste du naturalisme aujourd'hui, parce que l'hérédité... A part nous faire rire avec la Banban, franchement... Rolling Eyes Rolling Eyes
avatar
lebrudu84
Niveau 9

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par lebrudu84 le Lun 16 Juil 2012 - 17:06
Annacamille: à toi de voir si une OI est suffisante; le plus souvent le mieux est de compléter une oeuvre naturaliste par un GT mêlant réalisme et Naturalisme. Mais parfois une seule oeuvre suffit (ex: Pierre et Jean).
@ Cripure: pour l'hérédité selon Zola, j'amuse les élèves à leur parler de "l'imprégnation" de Nana, ça fait tjrs son petit effet Very Happy

_________________
cheers Bravo, tu as saisi la différence entre l'auxiliaire "être" et l'auxiliaire "avoir"! veneration
Contenu sponsorisé

Re: commencer l'année de seconde avec le récit

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum