«On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Clarinette le Jeu 12 Juil 2012 - 0:02

@Finrod a écrit:
et gavés de testostérone !...

et moi qui me demandais pourquoi mes collégiennes avaient la voix si grave et de la moustache ! Laughing
Ah, c'est vrai, dans le secondaire, les filles aussi, cognent... pale

HS : au fait, je ne te l'avais pas encore dit, mais j'adore ta signature ! Laughing

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Duplay le Jeu 12 Juil 2012 - 0:04

@midjie a écrit:
@arcenciel a écrit:
@Clarinette a écrit:Oui, mais un élève de primaire, généralement, ne peut pas vraiment nous faire de mal et n'en a qu'exceptionnellement l'envie...
En collège, certains profs se font agresser physiquement par des élèves qui les dépassent d'une tête... affraid
Clarinette, il arrive de plus en plus que des élèves nous dépassent d'une tête... Et ils peuvent souvent avoir envie de te faire tourner en bourrique! Je t'assure que c'est gratiné à Paris!
+1
Dans mon école, on a quelques phénomènes qui ont déjà frappé ou mordus plusieurs adultes. L'un d'entre eux est déjà sous le coup de 5 ou 6 mains courantes et/ou dépôt de plaintes... Il n'est qu'en CM1 et est arrivé dans l'école cette année !
Et on nous annonce qu'il sera encore chez nous l'an prochain !!! affraid
Un autre a cassé le doigt d'une collègue en cherchant à la frapper.
En fin d'année, une de mes élèves, une micro-puce de CP (taille d'un enfant de 4 ans) m'a menacé du poing et a cherché à me frapper... affraid
On doit très régulièrement maîtriser physiquement des élèves qui "piquent des crises" qu'il faut ramener de force en classe et en général, on s'y met à 2 (voire plus dans certains cas). Je ne compte plus le nombre de fois où on a dû s'interposer entre des élèves pour empêcher des bagarres.
Franchement, avec les collègues, on se demande si on est vraiment des enseignants quelquefois...

+1

Les morsures, les coups, les crises... tendent à devenir un phénomène "ordinaire" en primaire, au CP en particulier, première année du cursus scolaire où l'enseignant est seul avec sa classe, sans la présence d'une ATSEM pour jouer plus ou moins le rôle d'AVS. Quand, comme c'est le cas depuis la loi de 2005, on balance à la sauvage, dans des classes ordinaires, des enfants souffrant de troubles psychiatriques ou comportementaux, sans aucun dispositif d'accompagnement, il ne faut pas s'en étonner.

Mais il paraît que c'est bien.

_________________
                                                                                                                  
elephantrose                    elephantrose                   elephantrose                                                           
                                                                                                                      

Duplay
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par jilucorg le Jeu 12 Juil 2012 - 0:09

@Clarinette a écrit:
@Finrod a écrit:
et gavés de testostérone !...

et moi qui me demandais pourquoi mes collégiennes avaient la voix si grave et de la moustache ! Laughing
Ah, c'est vrai, dans le secondaire, les filles aussi, cognent... pale
Et même, elles nous font savoir bien souvent qu'on leur casse les c******s !

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Clarinette le Jeu 12 Juil 2012 - 0:11

@jilucorg a écrit:
@Clarinette a écrit:
@Finrod a écrit:
et gavés de testostérone !...

et moi qui me demandais pourquoi mes collégiennes avaient la voix si grave et de la moustache ! Laughing
Ah, c'est vrai, dans le secondaire, les filles aussi, cognent... pale
Et même, elles nous font savoir bien souvent qu'on leur casse les c******s !
Oui, il paraît ! Laughing

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Hannibal le Jeu 12 Juil 2012 - 8:32

On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école – et surtout du collège – dont les missions sont tellement multiples qu'elles sont par avance vouées à l'échec. (...)
Etre à la fois policier, assistant social, maton, enseignant, psychiatre, éducateur... ça n'a plus l'air d'attirer les jeunes. Etonnant.

La société est gravement malade. On a cru que l'école pourrait la soigner mais elle agonise de récupérer des blessés graves qui ne veulent pas guérir et d'être sans cesse accusée d'être la cause de la maladie.
Ah mais on a tellement voulu que l'école soit ouverte sur la société...


Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Lovizôle le Jeu 12 Juil 2012 - 8:47

Concrètement, qu'est-ce qu'on peut faire ?

Parce que perso, j'ai fini l'année épuisée de me battre pour obtenir un semblant de calme, de volonté, et de travail de la part de mes jeunes élèves. Du coup je vois d'un mauvais oeil la diminution des vacances et l'allongement de la semaine. J'ai des limites, quoi.

Alors on prend sur soi, se disant que c'est soi le problème, sa façon d'enseigner, son attitude, et l'on change quelques trucs.
Mais à part ça ?

Ne pensez-vous pas comme moi qu'il y a, partout, un réel problème de taux d'encadrement ? Ou l'on va me répondre, enquête de la DEP à l'appui, que non, cela n'a rien à voir avec la baisse du niveau et à la dégradation comportementale ?


Dernière édition par Lovizôle le Jeu 12 Juil 2012 - 9:09, édité 2 fois (Raison : Je ne suis pas du matin)

_________________
Quand les gens sont de mon avis, j'ai toujours le sentiment de m'être trompé. Oscar Wilde.

Pour être costaud, faut manger des épinards. Pour se lever tôt, il faut pas se coucher tard. Joe Dassin

Lovizôle
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Dugong le Jeu 12 Juil 2012 - 9:05

Quelques pistes d'amorces de début d'opportunités de solutions :

Un grand service unifié des soins palliatifs :
http://www.ac-versailles.fr/public/upload/docs/application/pdf/2012-06/mae_2012_brochure_experimenter_ecole_du_socle.pdf

Invoquer régulièrement les vertus du wishful thinking et de la récitation de patenôtres :
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/07/12072012Article634776716371498397.aspx

Allez, un extrait :

"Non, il ne suffira pas d’alléger les programmes. Il faut revoir ces fameux programmes, mais surtout les concevoir comme des bases de données qui indiquent aux élèves ce qu’ils doivent apprendre plus qu’aux professeurs ce qu’ils doivent enseigner. En réalité, aucune refondation de l’école n’est possible si on ne part pas du principe que ce qui compte, ce n’est pas ce que l’enseignant enseigne, mais ce que l’élève apprend."

Le socle a besoin de bases pour se donner.

Dugong
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par henriette le Jeu 12 Juil 2012 - 11:34

Bon, désolée, je fait refaire un peu dévier le topic, mais suite à vos débats et au lien donné vers les rémunérations des attachés de préfecture (j'ignorais du reste que nous fussions à rémunération identique), j'ai voulu justement comparer ces fameuses grilles indiciaires. Et je suis une buse, mais je ne suis pas sûre de bien comprendre : quelqu'un pour éclairer ma lanterne débile (au sens étymologique du terme, bien sûr Wink ) ?
Je remets ici les grilles des attachés de préfecture trouvées sur le lien donné en page 3, et celle des profs (trouvée sur le site du SNES)

Attaché :


Prof :


Donc, Attaché principal, c'est comme la Hors-classe et le 10e échelon d'un attaché principal équivaut au 7e échelon d'un prof HCl ? Et le 12e échelon d'un attaché équivaut au 11e d'un certifié ? Mais peut-on vraiment dire du coup qu'on est sur la même grille indiciaire ??? D'autant que les durées d'ancienneté dans les échelons ne sont pas les mêmes... scratch

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par jilucorg le Jeu 12 Juil 2012 - 11:41

Comme tu vois, les attachés commencent à l'indice 349, le même que pour le 1er échelon des certifiés, qui n'est plus attribué puisqu'ils commencent maintenant au 3e (avantage sur les néo-attachés, donc !). Les deux finissent à l'indice 658. La hors-classe des certifiés a quant à elle été créée sous Jospin en 89 – donc rien à voir avec le truc bidon de 1950 –, sur le modèle des fonctionnaires du type attaché principal. La carrière se déroule différemment, mais ça n'a absolument rien à voir avec le mythe casse-pieds. Quel problème ?

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par henriette le Jeu 12 Juil 2012 - 11:49

Ah, d'accord, la seule chose qui compte, c'est le point de départ des carrières (et pas les indices/échelons ultérieurs) : indice de départ identique, donc même rémunération, même si ensuite le parcours de carrière n'est pas forcément le même . Ok, j'ai compris : merci !

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par jilucorg le Jeu 12 Juil 2012 - 11:56

Yep, les bornes de départ et d'arrivée sont ce qui compte pour illustrer l'absurdité du mythe du "on n'est pas payés pendant les vacances". Cela dit, ce qui tombe dans la poche des uns et des autres est bien différent selon la rapidité d'avancement et les primes ; mais c'est une autre discussion – qui aurait un vrai fondement, celle-là

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Waldeck75 le Jeu 12 Juil 2012 - 16:02

@arcenciel a écrit:
@Clarinette a écrit:Oui, mais un élève de primaire, généralement, ne peut pas vraiment nous faire de mal et n'en a qu'exceptionnellement l'envie...
En collège, certains profs se font agresser physiquement par des élèves qui les dépassent d'une tête... affraid
Clarinette, il arrive de plus en plus que des élèves nous dépassent d'une tête... Et ils peuvent souvent avoir envie de te faire tourner en bourrique! Je t'assure que c'est gratiné à Paris!

Cette année un de mes élèves pesait 15 kg de plus que moi, un autre avait une musculature tellement impressionnante que je n'aurais pas aimer m'y frotter. Il m'est arrivé plusieurs fois de reculer de 2 mètres pour ne pas m'en prendre une, pour la première fois de ma vie j'ai eu peur de gamins de 9 ans tellement ils étaient incontrôlables. Ca arrive en primaire, c'est moins franc mais ça vient. Rolling Eyes

Waldeck75
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: «On ne veut pas voir l'état catastrophique de l'école»

Message par Clarinette le Jeu 12 Juil 2012 - 16:16

Ah ça, c'est sûr que ce n'est pas parti pour s'arranger... pale

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum