Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
eliam
Fidèle du forum

Re: progression seconde

par eliam le Jeu 19 Juil 2012, 12:52
Quatre semaines, sur le papier ça fonctionne mais en classe avec de vrais élèves et leur lenteur d'escargot... Il me semble plus raisonnable d'envisager une OI en 6 semaines.
Edit : tu peux éditer ton message si tu veux corriger...

Edit : sauf si ton OI est une nouvelle ou un roman très simple et court.
avatar
Mama
Bon génie

Re: progression seconde

par Mama le Jeu 19 Juil 2012, 13:05
Ma progression est là (je l'ai déjà un peu modifiée dans les posts suivants)...
http://www.neoprofs.org/t49572-seconde-je-debarque-en-lycee-votre-avis-sur-mon-ebauche-de-progression
avatar
Mama
Bon génie

Re: progression seconde

par Mama le Jeu 19 Juil 2012, 13:10
Mais je vais la reposter ici avec les changements, ce sera plus simple !
avatar
Mama
Bon génie

Re: progression seconde

par Mama le Jeu 19 Juil 2012, 13:24
Voilà !
avatar
Mama
Bon génie

Re: progression seconde

par Mama le Jeu 19 Juil 2012, 13:26
Moi aussi, j'ai 8 séquences pour l'instant, mais je prévois des marges de réduction...
J'essaie déjà de me familiariser avec le programme, d'explorer les possibilités...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: progression seconde

par User5899 le Jeu 19 Juil 2012, 13:38
@eliam a écrit:Les GT peuvent être considérés comme documents complémentaires mais tu peux aussi expliquer certains textes de ton GT en LA et ne travailler les autres que sur un axe particulier (ils seront alors des documents complémentaires). C'est ce que nous ont dit les IPR l'an dernier lors d'une réunion de présentation des programmes.
Moi, je fais encore tout "à l'ancienne" : chaque texte est expliqué. Les textes survolés, c'était bon avec un public qui arrivait de collège en sachant lire, ce n'est plus le cas. En seconde, l'an dernier, j'ai fait cinq séquences, et je n'ai pas eu le temps de voir la poésie.J'avais une classe qui ne comprenanait pas un texte de plus de cinq lignes. En fin d'année, ça allait un peu mieux pour un bon tiers de la classe. J'estime avoir fait mon boulot. Ces nouveaux programmes sont très bien sur le papier, mais avec les baisses d'horaires et le niveau dit "du socle" (Mouahahahahaha), c'est mission impossible.
avatar
telmouk
Niveau 5

Re: progression seconde

par telmouk le Jeu 19 Juil 2012, 13:39
merci eliam pour le conseil de correction. Tu vois bien, il n'y a pas qu'en lycée que je débute... sur le forum aussi!!! yesyes

tout pareil que toi mamamanette et qd j'ai fini pour la seconde... j'attaque la première ( une STMG et une St2S) . Vive les vacances!!!
avatar
Mama
Bon génie

Re: progression seconde

par Mama le Jeu 19 Juil 2012, 13:39
En fait, d'après ce que j'ai lu sur d'autres fils, je sens bien Pot-Bouille, mais ce qui m'intéresse dans Thérèse Raquin (outre que pas mal de collègues ont l'air de le faire avec succès), c'est de montrer combien le naturalisme zolien s'éloigne du réalisme, pour se rapprocher de l'hyperbole tragique...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: progression seconde

par User5899 le Jeu 19 Juil 2012, 13:39
mamamanette a écrit:Bonjour ! J'ai posté mon ébauche de progression (beaucoup moins détaillée que la tienne) sur un autre fil et je profite du petit échange avec Cripure pour interroger les collègues d'expérience : pour l'OI naturaliste, que choisiriez-vous entre Pot-bouille et Germinal ? Je me suis replongée un peu dans tous les Zola, et ce sont les deux qui me semblent les plus adaptées... Quelqu'un a déjà fait l'un ou l'autre avec succès ?
J'ai fait les deux avec succès, mais en réservant Germinal à de bonnes classes : c'est plus long et il y a davantage d'aspects "secondaires". Pot-Bouille n'est pas difficile et peut s'étudier plus vite.
avatar
Mama
Bon génie

Re: progression seconde

par Mama le Jeu 19 Juil 2012, 13:41
D'accord, merci Cripure. Je vais attendre de voir la classe. Et votre avis sur mon dernier post ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: progression seconde

par User5899 le Jeu 19 Juil 2012, 13:41
@telmouk a écrit:Je peux te demander un exple concret stp? si je garde le romantisme en OI avec Pauca meae, je peux dc faire 2 ou 3 LA sur un gpt surréaliste alors? et j'ajouterai le manifeste en doc complémentaires, c ça?? Désolée par avance si j'ai pas compris...
Vous ne ferez pas comprendre le romantisme avec un seul texte, surtout en lui accolant le surréalisme, qui n'a rien à voir Smile Par exemple, si je veux montrer le romantisme (qui dépasse d'ailleurs largement le cadre de la poésie, voire de la littérature), je fais lire des extraits de René, de Lamartine, de la Confession d'un enfant du siècle, de Lorenzaccio. On ne peut pas survoler sans cesse pour "faire des textes" ou "faire du nombre" : ils ne comprennent rien !
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: progression seconde

par User5899 le Jeu 19 Juil 2012, 13:45
Audrey25 a écrit:J'ai aussi essayé de réfléchir à comment traiter chaque objet d'étude, et je remarque que vous avez divisé chaque objet d'étude en 2 séquences, alors que je n'avais pas compris ça : il est indiqué dans les programmes "comédie ou tragédie" ; "roman ou recueil de nouvelles" (donc réalisme ou naturalisme ?) ; bref du coup j'ai prévu 4 séquences, centrées sur les 4 objets d'étude, avec 1 seule pbatique littéraire (par exemple je pense choisir la tragédie classique, et donc ne pas traiter la comédie), les GTs sont ainsi cohérents avec chaque oeuvre intégrale (prolongements poétiques et/ou thématiques, diachronie...) comment certains d'entre vous font 6 séquences pour 4 objets d'étude ? 😕 (en fait je comprends pas la différence entre objets d'étude et séquences). Avec le cours d'intro, l'évaluation en fin d'objet d'étude + la séance de corrigé, j'ai calculé que ça fait juste les 4 objets d'étude (donc 4 séquences chez moi) en une année. Je crois avoir calculé que ça faisait environ 8 semaines par objet d'étude... ?
Un objet d'étude peut s'étudier sur plusieurs séquences, une séquence peut couvrir plusieurs objets d'étude. Je peux par exemple imaginer une séquence sur le personnage face à la fatalité et étudier à lafois La Curée de Zola et Phèdre de Racine dans ce cadre, vu les passerelles entre les deux oeuvres et la place du Phèdre dans La Curée.Les oeuvres n'ont pas été écrites pour entrer dans les cases des programmes et elles n'ont pas à être lues comme des prétextes à illustrer tel ou tel point. C'est à nous de nous demander : qu'est-ce que j'ai envie de leur faire lire ? Et seulement après : comment je vais faire entrer ça dans le programme ? Sinon, on n'en sort pas et on se contente de faire des fiches. Ennuyeuses, parce que coupées de la seule chose qui puisse éventuellement encore intéresser un peu : les textes Smile
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: progression seconde

par User5899 le Jeu 19 Juil 2012, 13:48
@telmouk a écrit:en formation cette année, on ns a donné qqs pistes de progression en seconde et première avec alternance gpt et OI. La durée des séquences était de 4 semaines pour OI ( avec 4 LA environ)
Oui, ça, ce sont les trucs géniaux de ceux qui n'ont pas de classes... Bien sûr, on peut ramener toute oeuvre intégrale à 4 LA... Sauf que souvent, si on veut bien faire, il en faut davantage. Et sauf qu'une OI, c'est plus que la mise bout à bout de quelques LA :il faut faire réfléchir sur la structure, sur les affrontements, sur la construction, etc.
avatar
telmouk
Niveau 5

Re: progression seconde

par telmouk le Jeu 19 Juil 2012, 13:49
je comprends bien Cripure et suis de ton avis... Mon exple portait sur la poésie et il s'agissait de trouver une solution pour couvrir le programme tout en diminuant le nbr de séquences... tu peux, à titre d'exple, me dire ce que tu fais en seconde pour la poésie???? veneration
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: progression seconde

par User5899 le Jeu 19 Juil 2012, 14:05
@telmouk a écrit:je comprends bien Cripure et suis de ton avis... Mon exple portait sur la poésie et il s'agissait de trouver une solution pour couvrir le programme tout en diminuant le nbr de séquences... tu peux, à titre d'exple, me dire ce que tu fais en seconde pour la poésie???? veneration
Oui lol! L'impasse, l'an dernier Very Happy Jamais je n'ai eu le temps d'y arriver, comme je l'expliquais plus haut. Avec 4h classe entière par semaine sans dédoublements et sans aide, et avec les élèves que j'ai eus (9 sur 32 refusés en bac pro à l'issue de la 3e, passés en force en 2e par leur principal, et incapables de lire 5 lignes), voilà...
Bon, si je lis le programme de 2e concernant la poésie, ça me sert à muscler mes abdos tant il me fait rire. Celui qui l'a rédigé, en plus d'avoir deux enfants à Louis-le-Grand, est un homme plein d'humour.
Si je parviens à faire comprendre comment, pour m'en tenir aux émotions, le poète passe de l'expression rhétorique (Lamartine, Baudelaire) au jeu sur la suggestion (Verlaine, Laforgue, Rimbaud, Apollinaire), ça m'ira très bien. Le surréalisme, je n'y ai pas encore songé. Mais rien que ça, j'en ai pour 6-8 semaines. Ou alors, je fais un gros polycopié et je reste chez moi Suspect
avatar
telmouk
Niveau 5

Re: progression seconde

par telmouk le Jeu 19 Juil 2012, 14:11
j'vais peut-être faire pareil, rester chez moi à la rentrée , lol!!! Cela mettra fin à ttes mes interrogations, hésitations, frustrations....
Mymi
Niveau 5

Re: progression seconde

par Mymi le Jeu 19 Juil 2012, 16:21
Cripure a écrit:.
Si je parviens à faire comprendre comment, pour m'en tenir aux émotions, le poète passe de l'expression rhétorique (Lamartine, Baudelaire) au jeu sur la suggestion (Verlaine, Laforgue, Rimbaud, Apollinaire), ça m'ira très bien. Le surréalisme, je n'y ai pas encore songé. Mais rien que ça, j'en ai pour 6-8 semaines. Ou alors, je fais un gros polycopié et je reste chez moi Suspect

Exactement ce que je me dis. Tout à fait personnellement, je trouve que c'est l'objet d'étude le plus difficile en 2nde.
Bien sur, c'est bien pour le commentaire, comme disent mes collègues, mais pour ma part, je ne le fais qu'en dernier, car il me semble que ce n'est qu'à ce moment là qu'on peut espérer que les élèves comprennent la réflexion sur le genre et son évolution que j'aime faire découvrir.

Parce que la femme ou l'amour en poésie, c'est bien, hein, mais ce n'est pas ce que je veux leur montrer, moi.
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: progression seconde

par Al le Dim 22 Juil 2012, 11:08
Cripure a écrit:
Audrey25 a écrit:J'ai aussi essayé de réfléchir à comment traiter chaque objet d'étude, et je remarque que vous avez divisé chaque objet d'étude en 2 séquences, alors que je n'avais pas compris ça : il est indiqué dans les programmes "comédie ou tragédie" ; "roman ou recueil de nouvelles" (donc réalisme ou naturalisme ?) ; bref du coup j'ai prévu 4 séquences, centrées sur les 4 objets d'étude, avec 1 seule pbatique littéraire (par exemple je pense choisir la tragédie classique, et donc ne pas traiter la comédie), les GTs sont ainsi cohérents avec chaque oeuvre intégrale (prolongements poétiques et/ou thématiques, diachronie...) comment certains d'entre vous font 6 séquences pour 4 objets d'étude ? 😕 (en fait je comprends pas la différence entre objets d'étude et séquences). Avec le cours d'intro, l'évaluation en fin d'objet d'étude + la séance de corrigé, j'ai calculé que ça fait juste les 4 objets d'étude (donc 4 séquences chez moi) en une année. Je crois avoir calculé que ça faisait environ 8 semaines par objet d'étude... ?
Un objet d'étude peut s'étudier sur plusieurs séquences, une séquence peut couvrir plusieurs objets d'étude. Je peux par exemple imaginer une séquence sur le personnage face à la fatalité et étudier à lafois La Curée de Zola et Phèdre de Racine dans ce cadre, vu les passerelles entre les deux oeuvres et la place du Phèdre dans La Curée.Les oeuvres n'ont pas été écrites pour entrer dans les cases des programmes et elles n'ont pas à être lues comme des prétextes à illustrer tel ou tel point. C'est à nous de nous demander : qu'est-ce que j'ai envie de leur faire lire ? Et seulement après : comment je vais faire entrer ça dans le programme ? Sinon, on n'en sort pas et on se contente de faire des fiches. Ennuyeuses, parce que coupées de la seule chose qui puisse éventuellement encore intéresser un peu : les textes Smile

En fait je perçois une contradiction dans vos propos : vous semblez plutôt aller dans mon sens quand vous dîtes ne pas parvenir à boucler toutes vos séquences prévues, et 4 séquences bien menées dans l'année paraît ainsi déjà bien (et ça rejoint mon projet initial ^^) ; je partage notamment votre point de vue sur la nécessité d'expliquer chaque texte (j'aurai apparemment des élèves censés être *meilleurs* que les vôtres, secondes et premières de lycée général, ES, S... mais je n'ai aucune illusion Rolling Eyes ) et de ne pas réduire une oeuvre intégrale à 3 ou 4 lectures analytiques.
Par contre là vous complexifiez il me semble les choses pour les élèves, et je serais assez intéressée de savoir comment vos chères têtes blondes parviennent à ne pas confondre la fatalité à l'oeuvre dans la tragédie classique et le tragique romanesque de Zola ?...ça me paraît très risqué, je préfère "faire à l'ancienne" et leur entrer dans la tête de force des définitions claires, le fatum et les théories du roman expérimental bien séparés ^^ la séquence que vous proposez m'apparaît ressortir à la littérature comparée et demander une compréhension aiguë de l'intertextualité... et bon... comment dire... j'ai un doute pour des secondes. J'ai prévu un éclairage / réécriture mais pour le théâtre : déjà comprendre comment les auteurs s'inspirent les uns des autres dans une même tradition générique...je serais déjà ravie. Et en faisant moins de séquences, je passe + de temps sur chaque oeuvre, donc je me mets au service des textes, je ne comprends pas votre remarque sur les fiches ? je n'ai pas prévu d'en faire à part des fiches de prérequis à faire apprendre aux élèves, et je refuse systématiquement toute idée qui ne prenne pas appui sur le texte lui-même.
Par contre j'ai trouvé une idée de séquence sur la poésie, et je pense que ce serait une 2e séquence sur le même objet d'étude dans ce cas : comme je veux ABSOLUMENT faire le poème de Mambrino sur Orphée, j'aimerais bien proposer une séquence sur le mythe d'Orphée, vous voyez, je pars bien des textes que j'aime pour construire Wink. La séquence (- ou séance - , ou -chapitre-, je ne maitrise pas encore cette terminologie...) est d'ailleurs dans un manuel du secondaire, et en révisant pour le capes, j'ai été totalement bouleversée par ce poème, je ne connais rien de l'auteur, mais je sais que je veux le faire.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: progression seconde

par User5899 le Lun 23 Juil 2012, 00:04
Audrey25 a écrit:
Cripure a écrit:
Audrey25 a écrit:J'ai aussi essayé de réfléchir à comment traiter chaque objet d'étude, et je remarque que vous avez divisé chaque objet d'étude en 2 séquences, alors que je n'avais pas compris ça : il est indiqué dans les programmes "comédie ou tragédie" ; "roman ou recueil de nouvelles" (donc réalisme ou naturalisme ?) ; bref du coup j'ai prévu 4 séquences, centrées sur les 4 objets d'étude, avec 1 seule pbatique littéraire (par exemple je pense choisir la tragédie classique, et donc ne pas traiter la comédie), les GTs sont ainsi cohérents avec chaque oeuvre intégrale (prolongements poétiques et/ou thématiques, diachronie...) comment certains d'entre vous font 6 séquences pour 4 objets d'étude ? 😕 (en fait je comprends pas la différence entre objets d'étude et séquences). Avec le cours d'intro, l'évaluation en fin d'objet d'étude + la séance de corrigé, j'ai calculé que ça fait juste les 4 objets d'étude (donc 4 séquences chez moi) en une année. Je crois avoir calculé que ça faisait environ 8 semaines par objet d'étude... ?
Un objet d'étude peut s'étudier sur plusieurs séquences, une séquence peut couvrir plusieurs objets d'étude. Je peux par exemple imaginer une séquence sur le personnage face à la fatalité et étudier à lafois La Curée de Zola et Phèdre de Racine dans ce cadre, vu les passerelles entre les deux oeuvres et la place du Phèdre dans La Curée.Les oeuvres n'ont pas été écrites pour entrer dans les cases des programmes et elles n'ont pas à être lues comme des prétextes à illustrer tel ou tel point. C'est à nous de nous demander : qu'est-ce que j'ai envie de leur faire lire ? Et seulement après : comment je vais faire entrer ça dans le programme ? Sinon, on n'en sort pas et on se contente de faire des fiches. Ennuyeuses, parce que coupées de la seule chose qui puisse éventuellement encore intéresser un peu : les textes Smile

En fait je perçois une contradiction dans vos propos : vous semblez plutôt aller dans mon sens quand vous dîtes ne pas parvenir à boucler toutes vos séquences prévues, et 4 séquences bien menées dans l'année paraît ainsi déjà bien (et ça rejoint mon projet initial ^^) ; je partage notamment votre point de vue sur la nécessité d'expliquer chaque texte (j'aurai apparemment des élèves censés être *meilleurs* que les vôtres, secondes et premières de lycée général, ES, S... mais je n'ai aucune illusion Rolling Eyes ) et de ne pas réduire une oeuvre intégrale à 3 ou 4 lectures analytiques.
Par contre là vous complexifiez il me semble les choses pour les élèves, et je serais assez intéressée de savoir comment vos chères têtes blondes parviennent à ne pas confondre la fatalité à l'oeuvre dans la tragédie classique et le tragique romanesque de Zola ?...ça me paraît très risqué, je préfère "faire à l'ancienne" et leur entrer dans la tête de force des définitions claires, le fatum et les théories du roman expérimental bien séparés ^^ la séquence que vous proposez m'apparaît ressortir à la littérature comparée et demander une compréhension aiguë de l'intertextualité... et bon... comment dire... j'ai un doute pour des secondes. J'ai prévu un éclairage / réécriture mais pour le théâtre : déjà comprendre comment les auteurs s'inspirent les uns des autres dans une même tradition générique...je serais déjà ravie. Et en faisant moins de séquences, je passe + de temps sur chaque oeuvre, donc je me mets au service des textes, je ne comprends pas votre remarque sur les fiches ? je n'ai pas prévu d'en faire à part des fiches de prérequis à faire apprendre aux élèves, et je refuse systématiquement toute idée qui ne prenne pas appui sur le texte lui-même.
Par contre j'ai trouvé une idée de séquence sur la poésie, et je pense que ce serait une 2e séquence sur le même objet d'étude dans ce cas : comme je veux ABSOLUMENT faire le poème de Mambrino sur Orphée, j'aimerais bien proposer une séquence sur le mythe d'Orphée, vous voyez, je pars bien des textes que j'aime pour construire Wink. La séquence (- ou séance - , ou -chapitre-, je ne maitrise pas encore cette terminologie...) est d'ailleurs dans un manuel du secondaire, et en révisant pour le capes, j'ai été totalement bouleversée par ce poème, je ne connais rien de l'auteur, mais je sais que je veux le faire.
En fait, je vous ai répondu de façon non personnelle. Perso, je me contrefiche des séquences, c'est un mot que je m'interdis (d'ailleurs, je n'en ai jamais cherché le sens exact dans les IO, je m'en contrefiche), j'ai des parties de cours et je les agence comme je peux en cours d'année, en fonction des élèves que j'ai face à moi. Raison pour laquelle je ne passe pas de temps en vacances pour concevoir ces parties, vu que je serais obligé, ensuite, de tout reprendre.
avatar
retraitée
Vénérable

Re: progression seconde

par retraitée le Lun 23 Juil 2012, 19:27
@Omphale81 a écrit:
Cripure a écrit:
@Omphale81 a écrit:J'ai fait Thérèse Raquin, les élèves n'ont pas aimé l'histoire....du coup, j'hésitais avec La Bête humaine ou carrément Bel-ami (et traiter le naturalisme en GT)
La Bête humaine est plein de coïncidences invraisemblables et se révèle très long. De mon point de vue, et pourtant, j'aime les trains, c'est un RM raté. Je vous conseille plutôt La Curée, Pot-bouille, L’Assommoir, Germinal, vous montrerez mieux davantage de choses.

merci pour le conseil. Je vais me remettre dans la lecture de Pot-Bouille (pas sûre de l'avoir déjà lu d'ailleurs).

Il y a un film avec gérard philippe. La suite, c'est Au Bonheur des dames.

Contenu sponsorisé

Re: progression seconde

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum