Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par René le Sam 21 Juil 2012 - 18:55


Bonjour,
Je reviens vers ce site qui m'a tellement aidée il y a bientôt trois ans avec une bonne nouvelle.

Le rectorat de Bordeaux est condamné par le TA à me rembourser mes frais de déplacement entre mon RAD et les établissements dans lesquels j'effectuais mon service, selon le fameux décret de juillet 2006.

Rappel des faits:

En octobre 2009 je découvre ce site et ce syndicat qui m'apprennent d'une part que j'ai droit à un RAD pérenne et que d'autre part, j'ai droit à être remboursée pour mes déplacements, à ce moment là très contraignants, car situés loin de mon RAD.

La première étape, c'est que dans le collège du fin fond du Médoc où je me trouvais, j'ai réussi à convaincre 5 TZR sur 6 de demander la pérennité de leur RAD, qui était systématiquement changé chaque année scolaire. Plusieurs courriers auprès du rectorat et de nombreux coups de téléphone ont rétabli la légalité.

Deuxième étape, j'engageais alors sur les conseils du SNSFP la longue procédure de demande de remboursement de mes frais de déplacement, pour les années scolaires 2008/2009 et 2009/2010. Dans cette aventure je n'ai réussi à convaincre qu'un seul autre collègue TZR, alors que les 4 autres collègues étaient exactement dans le même cas que nous. Ils n'ont rien voulu savoir, ni rien voulu écouter. Je précise que lorsque j'en ai parlé en salle des profs certains collègues en poste fixe dont une qui siégeait en CAPA au sein de son syndicat, ont dit que j'avais tord et que ce que je disais était faux. Je n'ai pas été soutenue.

Avec mon autre collègue, nous avons sollicité le service juridique du SNES, directement à Paris, et pas celui de notre académie parce que là aussi personne ne semblait vraiment au courant de ce que je racontais. Mais à Paris, ils se sont bougés et ont été compétents pour nous aider à rédiger les différents mémoires à envoyer au TA.

Bref, au bout de deux ans, le verdict est tombé fin juin et on a gagné mon collègue et moi. Il y en a pour à peu près 8000 euros pour mon cas personnel.
On attend de recevoir fin juillet la lettre du TA qui finalisera le jugement et ensuite on va surveiller de TRES près l'exécution du jugement par le rectorat.
J'imagine les sommes que le rectorat aurait pu rembourser à mes autres collègues TZR qui avaient des parcours encore plus longs que le mien et depuis plus longtemps!!!!
Si tous les TZR faisaient appliquer la loi, il y a de quoi ruiner l'Ed. Nat...

Je veux remercier au moins par les mots les créateurs, administrateurs de ce site et les personnes qui m'ont aidée et ont répondu à mes questions.
Comment faire plus? Je n'ai ni mail ni adresse, mais je sais que ce site et ce syndicat sont gérés par des collègues et j’aimerais leur témoigner ma gratitude autrement que par les mots.

Bravo à tous impliqués dans ce combat syndical et aussi solidaire.
Bon courage à tous les profs et à tous les TZR qui subissent des galères et luttent contre. Le combat est difficile mais au bout il y a le sentiment d'avoir regagné de l'estime de soi face à des instances et des hiérarchies qui souvent nous font nous sentir misérables, alors que ce sont elles qui sont peu honnêtes et sans scrupules.


PS: Je précise que le SNES local de mon académie est très fier de clamer haut et fort depuis deux ans que le rectorat de Bordeaux reconnait les RAD pérennes pour les TZR et a accepté le deal du recteur à savoir: tout TZR qui effectue son service hors de son RAD, en commune non limitrophe, touche désormais l'ISSR et ce, quelle que soit l'affectation (petits rempla ou à l'année). Ceci est valable dans toute l'académie de Bordeaux.
Vous ferez vous-même le raisonnement qui convient... ;-)

René
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par menerve le Sam 21 Juil 2012 - 20:20

Bravo

menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Lilypims le Sam 21 Juil 2012 - 20:23

Je suis contente pour toi!

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par sand le Sam 21 Juil 2012 - 20:37

Chapeau !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Pluiedetoiles le Sam 21 Juil 2012 - 21:30

C'est agréable de te lire, René yesyes

_________________
Mon blog : Les Etoiles de Pluie

Pluiedetoiles
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Karine B. le Sam 21 Juil 2012 - 21:35

@René a écrit: PS: Je précise que le SNES local de mon académie est très fier de clamer haut et fort depuis deux ans que le rectorat de Bordeaux reconnait les RAD pérennes pour les TZR et a accepté le deal du recteur à savoir: tout TZR qui effectue son service hors de son RAD, en commune non limitrophe, touche désormais l'ISSR et ce, quelle que soit l'affectation (petits rempla ou à l'année). Ceci est valable dans toute l'académie de Bordeaux.
Vous ferez vous-même le raisonnement qui convient... ;-)
Donc, depuis tu as proposé tes services au SNES académique ? Tous les SNES académiques ont besoin des bonnes volontés, car les profs qui y militent ne sont pas omniscients et sont toujours ravis d'intégrer de nouvelles compétences.
Une pensée au passage pour l'ancien responsable du secteur juridique du SNES décédé cette année 3 ans après la retraite.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Osmie le Sam 21 Juil 2012 - 22:48

D'accord avec Karine B. : les syndicats manquent de bras et les profs qui les font vivre se forment sur le tas, en plus de leur travail en classe. Alors bravo pour le résultat de ta lutte légitime et vive ton futur combat pour le collectif !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Nemuyoake le Dim 22 Juil 2012 - 4:15

Contente pour toi, c'est une belle somme. Very Happy Mais c'est ton dû, tu n'aurais pas dû devoir autant batailler pour les récupérer. Dire que des dizaines de milliers d'euros devraient être remboursés et ne le sont pas...

Nemuyoake
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Mehitabel le Dim 22 Juil 2012 - 9:36

Ma copine de galère du médoc, dans mes bras!!! Bravo pour ce combat, dont je sais que plusieurs ont voulu te détourner! succes sunny

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Celadon le Dim 22 Juil 2012 - 9:41

Bravo René !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par farfalla le Dim 22 Juil 2012 - 13:52

Bravo et félicitations pour avoir tenu bon !

_________________
2013-2014 : en espagnol : 3°PP + 2°PRO (*2) + 1°PRO + T°PRO / en français : 2°PRO
2012-2013 : 5e, 4e, 3e / 3°prépa-pro + 2°PRO + 1°PRO + T°PRO / 2°LV2 + 2°LV3 + 1°ST2S
2011-2012 : 6e, 4e, 3e / 2° PRO + 1°PRO + T°PRO / 1°ST2S + T°ST2S + 1°LV3
2010-2011 : 1°ST2S + 2°PRO + 1°PRO +  2°LV3 + 1°LV3 + T°LV3 + CM1 + CM2

"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda
"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin

farfalla
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par René le Lun 23 Juil 2012 - 13:53

Je précise que ce n'est pas moi, cette fois-ci, qui ai combattu, mais Anaïs. C'est elle et le snsfp qu'il faut féliciter.
Quoiqu'en pensent les snesistes, ce sont les manquements des syndicats établis, le manque de soutien, le désintérêt pour nos droits, la lâcheté des collègues, qui font qu'une structure comme le snsfp.org soit en mesure de favoriser ce type de victoire, de plus en plus clairement contre l'apathie syndicale institutionnelle, qui ne concerne certes pas que le snes.

Je remercie ceux qui prennent plaisir à me lire.

Il me faut toutefois leur annoncer qu'après avoir tenté ici de secouer le cocotier pendant quelques mois, je me suis trouvé trop souvent confronté au mépris et aux railleries, puis récemment à une censure vraiment ridicule.
Il faut croire qu'ici aussi, on pense devoir se passer de ceux qui apportent quelque chose à la profession.
De fait, comme mon petit message identitaire l'indique, un tel climat à l'EN me fatigue réellement. Je quitte dans un mois définitivement l'Education nationale, et serai probablement moins tenté encore qu'avant par la fréquentation policée de neoprofs. J'expliquerai dans quelque temps les raisons de mon double départ, si je ne suis pas banni par les "modérateurs"...

En tout état de cause, BON COURAGE à tous. C'est moins que jamais une formule creuse.

René
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Anaïs, ses petits camarades, sa dignité recouvrée, et ses 8000 euros restitués

Message par Celeborn le Lun 23 Juil 2012 - 14:42

@René a écrit: Je quitte dans un mois définitivement l'Education nationale, et serai probablement moins tenté encore qu'avant par la fréquentation policée de neoprofs. J'expliquerai dans quelque temps les raisons de mon double départ, si je ne suis pas banni par les "modérateurs"...

Il suffit de ne pas chercher à l'être, et tout se passera bien.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum