Réécritures de Cendrillon

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Mer 25 Juil 2012 - 16:08

En avez-vous en tête ou en stock ? Je prépare une séquence pour 1ère L. Pour l'instant, j'ai :
- Perrault
- Grimm
- Anouilh
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Mer 25 Juil 2012 - 16:29

A voir :
http://www.youtube.com/watch?v=B10eA5kdVXg&feature=gv
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Mer 25 Juil 2012 - 16:30

Et pour rire :
http://www.youtube.com/watch?v=7S4EUG1HIJk
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Hermiony le Mer 25 Juil 2012 - 16:36

Il y a celle de Roald Dahl.
J'ai le texte dans une édition pour les collégiens, je peux te la scanner si tu ne la trouves pas sur le net. (mais je ne pourrais faire ça que mi-août, en rentrant de vacances...)
avatar
Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par User5899 le Mer 25 Juil 2012 - 18:22

Et bien sûr, nostalgie...





Purée, ça a quel âge, ça ? Spleen...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par henriette le Mer 25 Juil 2012 - 19:28

Ce n'est pas à proprement parler une réécriture, mais une autre version écrite un an après celle des Contes de ma mère l'Oye : je n'en ai qu'un extrait (utilisé comme doc compl pour un GT sur les scènes de bal) mais le texte doit se trouver assez facilement sur la toile :

Madame d’Aulnoy, Finette Cendron, 1698

Ainsi ajustée, elle fut au même bal où ses soeurs dansaient ; et quoiqu'elle n'eût point de masque, elle était si changée en mieux, qu'elles ne la reconnurent pas. Dès qu'elle parut dans l'assemblée, il s'éleva un murmure de voix, les unes d'admiration, et les autres de jalousie. On la prit pour danser, elle surpassa toutes les dames à la danse, comme elle les surpassait en beauté. La maîtresse du logis vint à elle, et lui ayant fait une profonde révérence, elle la pria de lui dire comment elle s'appelait, afin de ne jamais oublier le nom d'une personne si merveilleuse. Elle lui répondit civilement qu'on la nommait Cendron. Il n'y eut point d'amant qui ne fût infidèle à sa maîtresse pour Cendron, point de poète qui ne rimât en Cendron ; jamais petit nom ne fit tant de bruit en si peu de temps ; les échos ne répétaient que les louanges de Cendron ; l'on n'avait pas assez d'yeux pour la regarder, assez de bouche pour la louer.
Fleur-d'Amour et Belle-de-Nuit, qui avaient fait d'abord grand fracas dans les lieux où elles avaient paru, voyant l'accueil que l'on faisait à cette nouvelle venue, en crevaient de dépit ; mais Finette se démêlait de tout cela de la meilleure grâce du monde ; il semblait, à son air, qu'elle n'était faite que pour commander. Fleur-d'Amour et Belle-de-Nuit, qui ne voyaient leur soeur qu'avec de la suie de cheminée sur le visage, et plus barbouillée qu'un petit chien, avaient si fort perdu l'idée de sa beauté, qu'elles ne la reconnurent point du tout ; elles faisaient leur cour à Cendron comme les autres. Dès qu'elle voyait le bal prêt à finir, elle sortait vite, revenait à la maison, se déshabillait en diligence, reprenait ses guenilles ; et quand ses soeurs arrivaient :
« Ah ! Finette, nous venons de voir, lui disaient-elles, une jeune princesse qui est toute charmante ; ce n'est pas une guenuche comme toi ; elle est blanche comme la neige, plus vermeille que les roses ; ses dents sont de perles, ses lèvres de corail ; elle a une robe qui pèse plus de mille livres, ce n'est qu'or et diamants : qu'elle est belle ! qu'elle est aimable ! »
Finette répondait entre ses dents :
« Ainsi j'étais, ainsi j'étais.
— Qu'est-ce que tu bourdonnes ? » disaient-elles.
Finette répliquait encore plus bas :
« Ainsi j'étais. »
Ce petit jeu dura longtemps ; il n'y eut presque pas de jour que Finette ne changeât d'habits, car la cassette était fée, et plus on y en prenait, plus il en revenait, et si fort à la mode, que les dames ne s'habillaient que sur son modèle.
Un soir que Finette avait plus dansé qu'à l'ordinaire, et qu'elle avait tardé assez tard à se retirer, voulant réparer le temps perdu et arriver chez elle un peu avant ses soeurs, en marchant de toute sa force, elle laissa tomber une de ses mules, qui était de velours rouge, toute brodée de perles. Elle fit son possible pour la retrouver dans le chemin ; mais le temps était si noir, qu'elle prit une peine inutile ; elle rentra au logis, un pied chaussé et l'autre nu.
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Thalia de G le Mer 25 Juil 2012 - 19:31

Cripure a écrit:Et bien sûr, nostalgie...

Purée, ça a quel âge, ça ? Spleen...
Une trentaine d'années. Ça ne nous rajeunit pas, mon brave. pale

Edit : Cendrillon date de 1982.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Mélu le Mer 25 Juil 2012 - 21:12

Cendrillon, conte d'Asie mineure.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
avatar
Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Mer 25 Juil 2012 - 22:05

Mélu a écrit:Cendrillon, conte d'Asie mineure.
L'aurais-tu ? merci.
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Mélu le Mer 25 Juil 2012 - 22:06

Pas sur mon lieu de vacances hélas humhum

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés
avatar
Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Mer 25 Juil 2012 - 22:06

Hermiony a écrit:Il y a celle de Roald Dahl.
J'ai le texte dans une édition pour les collégiens, je peux te la scanner si tu ne la trouves pas sur le net. (mais je ne pourrais faire ça que mi-août, en rentrant de vacances...)

je crois que je l'ai trouvé. C'est "un conte peut en cacher un autre" où il mélange tous les contes ?
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Mer 25 Juil 2012 - 22:22

trouvé ça :
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Mer 25 Juil 2012 - 22:28

Mélu a écrit:Pas sur mon lieu de vacances hélas humhum

pas de souci, je poursuivrai mes recherches demain. J'ai bien avancé cet après-midi.
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par eponine21 le Jeu 2 Aoû 2012 - 20:38

bien sûr, j'arrive après la bataille mais il y aune séquence toute faite sur aix marseille que tu as sûrement trouvée et qui reprend une grande partie des références citées au dessus /// en 1ère L, j'avais fait un peu le même travail sur la belle au bois dormant mais les réécritures sont moins nombreuses mais il y a les sources (italiennes) de perrault que j'avais trouvées dans la thèse de marc soriano (contes de perrault, culture populaire et traditions savantes) ; je ne sais pas ce qu'il dit de cendrillon mais c'est peut-être intéressant (à dijon, le livre est disponible tt simplement à la bm) /// j'ai une question : tu prépares un GT, j'ai compris mais je voudrais savoir : comment t'arranges-tu avec les deux oeuvres des programmes : tu fais qch à côté ou tu considères la lecture de Cendrillon comme une oeuvre ?
avatar
eponine21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par John le Jeu 2 Aoû 2012 - 20:41

Dans Once upon a time, une série actuelle qui reprend tous les contes en les transposant dans le monde moderne et en faisant se rencontrer les personnages, on va découvrir Cendrillon cette année Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par lna le Jeu 2 Aoû 2012 - 20:49

Une version théâtrale : La Fille aux oiseaux de Bruno Castan
avatar
lna
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Jeu 2 Aoû 2012 - 21:16

Quelqu'un a lu Cendrillon de Reinhardt ?
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Jeu 2 Aoû 2012 - 21:18

eponine21 a écrit:bien sûr, j'arrive après la bataille mais il y aune séquence toute faite sur aix marseille que tu as sûrement trouvée et qui reprend une grande partie des références citées au dessus /// en 1ère L, j'avais fait un peu le même travail sur la belle au bois dormant mais les réécritures sont moins nombreuses mais il y a les sources (italiennes) de perrault que j'avais trouvées dans la thèse de marc soriano (contes de perrault, culture populaire et traditions savantes) ; je ne sais pas ce qu'il dit de cendrillon mais c'est peut-être intéressant (à dijon, le livre est disponible tt simplement à la bm) /// j'ai une question : tu prépares un GT, j'ai compris mais je voudrais savoir : comment t'arranges-tu avec les deux oeuvres des programmes : tu fais qch à côté ou tu considères la lecture de Cendrillon comme une oeuvre ?

L'an passé, je travaillais Orphée en GT, j'ai fait lire Eurydice d'Anouilh et on a analysé deux films. Je ne sais pas si je pouvais les considérer comme oeuvres intégrales... Mais comment réussir à tout faire ?
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Jeu 2 Aoû 2012 - 21:18

lna a écrit:Une version théâtrale : La Fille aux oiseaux de Bruno Castan

merci, je vais faire des recherches.
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Jeu 2 Aoû 2012 - 21:18

John a écrit:Dans Once upon a time, une série actuelle qui reprend tous les contes en les transposant dans le monde moderne et en faisant se rencontrer les personnages, on va découvrir Cendrillon cette année Very Happy

Je ne connais pas, je vais essayer de voir quelques épisodes.
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par eponine21 le Jeu 2 Aoû 2012 - 21:42

merci Garance pour ta réponse !
avatar
eponine21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Jeu 2 Aoû 2012 - 22:03

je viens de trouver Piège pour Cendrillon de Japrisot et Cendrillon mon amour de Block.
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Garance le Sam 4 Aoû 2012 - 14:18

j'ai trouvé ce lien :
http://mademoisellemo.com/post/210413176/cendrillon-et-la-publicite
yesyes
avatar
Garance
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Jaenelle le Lun 6 Aoû 2012 - 22:20

Excusez-moi d'intervenir ainsi mais le fait d'utiliser Cendrillon et ses réécritures au niveau lycée me laisse perplexe. J'ai travaillé en lycée, mais c'était il y a une dizaine d'années, où l'objet "réécriture" existait déjà néanmoins. A l'époque, TZR, j'ai eu le droit à tous les niveaux (même à ceux auxquels je n'avais pensé Razz ), et j'utilisais déjà (j'utilise encore) en 6e les multiples versions de Cendrillon (ou d'autres contes merveilleux) et les allusions hors littérature. Je vous assure que les élèves suivent bien et, maîtrisant le sujet, je suis certaine que, même face à des lycéens, je ne dirais ni ne montrerais rien de plus.
Donc question aux professeurs en lycée du forum (dont Garance bien sûr) : ne trouvez-vous pas le sujet un peu "léger" pour des lycéens ? La réutilisation (réinvention?) d'une figure mythologique en littérature au fil des siècles me semble par exemple plus en adéquation avec le niveau visé (bon, je sais, y'en a, ce sont pas des flèches...) et l'esprit des programmes de lycée. Je suis complètement à côté de la plaque ?
En fait, pour être plus exacte, ces réécritures de Cendrillon me semblent plus anecdotiques. Sans forcément me priver de cette étude, si j'étais professeur de lycée, je n'en ferais pas l'objet d'une séquence (plus d'une séance ou d'un devoir). Mais peut-être que je me trompe (?) et que l'étude des contes merveilleux en lycée est plus courante que je ne le pense. Il me semble me souvenir que Les Contes de Perrault ont été imposés en Terminale mais je suppose que le recueil comportait beaucoup de contes finalement peu (ou pas) connus, non ?

Bon, ça me démangeait d'intervenir pour exprimer ma perplexité et j'espère n'avoir vexé personne (surtout que je suis professeur en collège). fleurs2

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réécritures de Cendrillon

Message par Écusette de Noireuil le Mer 5 Juil 2017 - 23:42

Je fais remonter ce topic car je me tâte pour travaillerCendrillon de Pommerat dans le cadre des réécritures:quelqu'un l'a déjà fait? Avec quelles oeuvres en accompagnement (histoire de ne pas faire trop " collège"?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum