des questions d'une très jeune prof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

des questions d'une très jeune prof

Message par Pompom le Jeu 26 Juil 2012 - 9:29

Bonjour,

Comme je suis débutante, je vais vous bombarder de quelques questions: je prends une classe de 5ème et une de 4ème en Lettres pour septembre

- comment démarrer les deux prèmières heures de français . Est-ce que le questionnaire de Proust semble trop compliqué pour ces classes

- faîtes-vous des évaluations uniquement en fin de séquences ou parfois au milieu de vos séquences ? de quelle façon évaluez-vous ? faites-vous des évaluations distinctes pour les outils de la langue du reste de la séquence ?

- qu'est-ce qu'une dictée préparée ?

- La lecture cursive ( si pas l'envie de l'exploiter en cours), puis-je juste leurs donner un questionnaire de lecture ?

C'est beaucoup , désolée, mais j'ai besoin de vos conseils avisés

Merci beaucoup,

Bénédicte enseignante (très tendue aujourd'hui)

Pompom
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Iphigénie le Jeu 26 Juil 2012 - 9:35

Pompom, tu as plein de réponses à tes questions sur différents fils du forum et puis les collègues qui sont en collège te donneront ici plein d'idées, mais en te lisant j'ai juste envie de te dire:
1) calmos aal
2) c'est maintenant toi le capitaine: tu fais comme tu veux, quand tu le veux, comme tu le veux: et la seule règle, c'est ta cohérence. succes


et bienvenue pompom pompom pompom

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par ann le Jeu 26 Juil 2012 - 9:59

Tu fais toutes les évaluations que tu veux et ilest pratique de faire des évaluations distinctes afin de mieux percevoir les points faibles et les atouts des élèves . Le questionnaire de proust , si tu veux...mais je n'en vois pas l'utilité .... Commence par établir le classeur / cahier , à leur faire préparer quelques copies pour les premiers contrôles et ensuite qq ex pour réviser le programme de l'année précédente ... Le questionnaire de lecture peut être utilisée une fois après c'est répétitif !

ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Kalliopé le Jeu 26 Juil 2012 - 10:10

@Pompom a écrit:Bonjour,

Comme je suis débutante, je vais vous bombarder de quelques questions: je prends une classe de 5ème et une de 4ème en Lettres pour septembre

- comment démarrer les deux prèmières heures de français . Est-ce que le questionnaire de Proust semble trop compliqué pour ces classes
En se mettant rapidement au travail après avoir brièvement présenté ta façon de fonctionner (organisation du classeur, règles à respecter, note d'oral ou pas... enfin ce genre de choses). Je n'avais pas voulu suivre les conseils de certains néo qui assuraient que la fiche de renseignement ne servait à rien. Pour moi, c'était un des rituels de rentrée auxquels j'étais habituée en tant qu'élève et je me disais que si si, j'allais utiliser ces précieux renseignements. Pfff aussitôt rangées, les fiches ont été oubliées. Vraiment, vraiment, c'est inutile (les infos importantes comme le numéro de téléphone ou l'adresse mail sont normalement consultables au secrétariat).r]

- faîtes-vous des évaluations uniquement en fin de séquences ou parfois au milieu de vos séquences ? de quelle façon évaluez-vous ? faites-vous des évaluations distinctes pour les outils de la langue du reste de la séquence ?
En fin de séquence/chapitre: "grosse" évaluation finale = questions de compréhension (et un peu de langue) sur un texte présentant bien sûr les mêmes principales caractéristiques que les textes étudiés dans le chapitre. Je ne leur donne pas la rédaction à faire en même temps sinon ils trouvent ça trop long ou n'ont pas le temps en deux heures de tout faire.
En cours de chapitre il y a aussi un (rarement deux) contrôle portant uniquement sur la langue, mais aussi les dictées et une éventuelle évaluation oral
e.


- qu'est-ce qu'une dictée préparée ?
Je n'en ai encore jamais fait mais il me semble que c'est une dictée que tu as travaillée au préalable avec les élèves (jusqu'à quel point, je ne sais pas, je ne m'y suis pas intéressée pour tout dire).

- La lecture cursive ( si pas l'envie de l'exploiter en cours), puis-je juste leurs donner un questionnaire de lecture ?
Bien sûr! Il y a tellement de choses à faire que je leur donnais seulement un questionnaire de lecture, on parlait de l'oeuvre une heure durant la correction du questionnaire, et basta!

C'est beaucoup , désolée, mais j'ai besoin de vos conseils avisés
Je ne sais pas si mes conseils sont avisés car je n'ai pas beaucoup de recul sur mes pratiques mais dans l'ensemble mes conseils sont fortement inspirés de ceux que j'avais trouvés sur ce forum Wink

Merci beaucoup,

Bénédicte enseignante (très tendue aujourd'hui)

Ca va bien se passer! Et bienvenue sur néo, ça te sera très utile! Very Happy


Dernière édition par Kalliopé le Jeu 26 Juil 2012 - 10:28, édité 1 fois (Raison : usage fautif de la couleur :oops:)

Kalliopé
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par henriette le Jeu 26 Juil 2012 - 10:40

Même conseil de Kalliopé : plus vite tu commences, mieux tu mets en place le rythme de travail.

Si les élèves ont un classeur, en particulier en 6e, il faut prendre le temps de l'organiser, et de revenir sur le matériel précis que tu veux qu'ils aient. Tu peux aussi montrer aussi comment tu veux qu'ils notent les devoirs dans leurs cahiers de texte s'ils n'ont pas d'agenda : en 5e cette année j'ai été effarée de la façon complètement débile dont certains le faisaient, en notant les devoirs non pour le jour pour lequel ils devaient les faire, mais le jour où ils avaient été données...
La présentation des copies, aussi, c'est du temps de gagner ensuite.
Et puis expliquer les règles : oublis de matériel, de travail, que se passe-t-il ? Les copies à faire signer ou pas, etc.

Pour les 3e, pour les "tenir", il vaut mieux aussi attaquer très vite le programme.

Le questionnaire de Proust en 6e me semble de toute façon trop dur : tu vas perdre un temps fou à expliquer les questions.

Pour les évaluations, j'en fais de petites (1/4 d'heure) très régulièrement pour les obliger à apprendre leurs cours, une plus grosse en milieu de parcours, et une grosse en fin de séquence.

Pour les dictées préparées, il y différents fil sur le forum qui expliquent les différentes façon de procéder. Je n'en fais jamais en 3e pour ma part, car on les prépare à celle du brevet (même si, celle du brevet... Rolling Eyes ) En 6e par contre, cela peut être une solution pour donner confiance aux élèves et éviter d'avoir 10 copies avec 00/20. Après chacun fait ça à sa sauce. Moi, je donne 10 mots qui seront dans la dictée et que les élèves doivent donc savoir écrire sans faute d'orthographe lexicale, plus une ou deux règles de grammaire qu'on a travaillées, plus un temps à réviser. Mais les élèves n'ont pas connaissance du texte à l'avance. Ensuite, je fais deux notes : une note sur 20 de dictée préparée (10 points pour les mots à savoir, 10 points pour les difficultés liées aux règles à savoir) et une note sur 20 de dictée non préparée (-1 par faute d'orthographe lexicale, -2 par faute de grammaire, -0.5 par faute de majuscule, ponctuation, alinéa), et je fais la moyenne des deux notes. Donc dans l'absolu l'élève qui a très bien préparé ses mots et réviser ses règles peut avoir 10/20. Cela motive beaucoup les élèves faibles, qui du coup ne vivent plus la dictée comme la certitude d'une très mauvaise note.
Pour les LC, elles sont en général en lien avec ce que tu étudies dans ta séquence. Donc tu peux très bien ne donner qu'un questionnaire de lecture (ou tout autre type de restitution du reste, il y a plein d'autres possibilités) et lors de sa correction revenir rapidement sur l’œuvre et ses liens avec ton chapitre.

Et surtout, ne te stresse pas, profite des vacances pour démarrer pleine d'énergie, c’est encore le plus important pour tenir ensuite !

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Provence le Jeu 26 Juil 2012 - 13:49

@Pompom a écrit:
- comment démarrer les deux prèmières heures de français .

Généralement, je présente rapidement l'année: nouveautés, programme, exigences, matériel... Si tu ne sais pas trop où tu vas, reste évasive et ne t'attarde pas, commence tout de suite le travail. Ce qui me paraît important, c'est que tu t'imposes devant les élèves. Fais semblant d'être à l'aise, sûre de toi. N'autorise pas les bavardages, les contestations, les remarques des petits rigolos qui deviendront de petits casse-pieds tout au long de l'année. Ne souris pas, n'essaie pas d'être gentille. Si tu changes un peu de manière de travailler dans l'année, ne dis pas: "Oh la la, je m'as gouré, je change tout, pardon, les enfants Sad ..." mais: "J'ai remarqué que vous aviez des difficultés à faire ci ou ça. Par conséquent, j'ai décidé que désormais nous ferions comme ceci ou cela professeur ". Ce sont tes décisions qui doivent guider le cours.

Est-ce que le questionnaire de Proust semble trop compliqué pour ces classes

A mon avis, il vaut mieux rester dans des choses simples. Les gamins risquent de ne pas comprendre la portée du questionnaire.

- faîtes-vous des évaluations uniquement en fin de séquences ou parfois au milieu de vos séquences ? de quelle façon évaluez-vous ? faites-vous des évaluations distinctes pour les outils de la langue du reste de la séquence ?

Je ne travaille pas en séquences! Very Happy Cependant, on peut parier qu'on t'imposera plus ou moins ce mode de fonctionnement durant l'année. Je fais un gros contrôle à la fin d'un chapitre de textes (parfois aussi un petit avec des questions de cours, si le chapitre est court), à la fin d'une ou de plusieurs leçons de grammaire. Les rédactions, c'est souvent en cours de route, les contrôles de lecture après la lecture, les dictées tous les quinze jours. Je préviens au début de l'année que je peux aussi faire des contrôles "surprise" qui portent sur la leçon à apprendre pour le jour même. Je pratique aussi les interrogations de conjugaison: ils révisent tout seuls ce qu'ils doivent déjà savoir. N'oublie pas que tes élèves ont déjà une partie de leur scolarité derrière eux: tu ne dois pas TOUT leur apprendre, ils doivent se souvenir aussi de ce qu'ils ont déjà étudié.

- qu'est-ce qu'une dictée préparée ?


Je ne pratique pas. Il existe plusieurs façons de procéder.
http://www.neoprofs.org/t12084-dictee-quoi-ou-comment
http://www.neoprofs.org/t4600-la-dictee-preparee
http://www.neoprofs.org/t43392-dictee-dictee-preparee-autodictee
http://www.neoprofs.org/t43392p105-dictee-dictee-preparee-autodictee

- La lecture cursive ( si pas l'envie de l'exploiter en cours), puis-je juste leurs donner un questionnaire de lecture ?
Oui.

Bénédicte enseignante (très tendue aujourd'hui)

Comme je l'étais avant ma première rentrée... Wink (et comme je le suis toujours les veilles de rentrée des classes. )

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Aurélie33 le Jeu 26 Juil 2012 - 15:16

Bienvenue Bénédicte !!

C'est normal que tu te poses beaucoup de questions et tu continueras encore longtemps car on ne cesse d'essayer de faire mieux...

Comme l'ont déjà dit certains, le plus important lors de la 1ère séance est d'imposer ton autorité. Cela commence dès que les élèves te voient dans la cour : la démarche doit être assurée ! Fais ranger les élèves devant ta classe, impose le silence avant de les faire rentrer dans le silence (dès le début, je dis à mes élèves qu'il n'y a qu'une seule personne qui parle dans la classe, que cette règle doit être respectée de tous, moi y compris bien sûr)
Pendant 20mn je présente mes méthodes de travail, les exigences, le programme (en très gros !!) Ensuite je leur fais remplir une petite fiche pour les connaître (certains sont contre, je trouve que c'est une bonne intro de travail car ils reprennent le stylo sans avoir à faire qqch de difficile...)
Et avant la fin de la 1ère séance, je commence à travailler et leur donne un petit qqch à faire pour la fois suivante histoire de leur faire prendre de bonnes habitudes !!

Concernant les évaluations, j'en fais très souvent :
- en qq minutes sur la leçon
- des tests de langue
- une évaluation finale de fin de séquence (1h30 en 5è et 4è, 2h en 3è comportant toujours un texte avec des questions + une rédaction car je les fais toutes faire en classe)

Je n'ai jamais fait de dictée préparée...

Pour la lecture cursive, les élèves ont systématiquement un questionnaire ou un compte-rendu à faire (différents supports) ; lors de la correction, je fais le lien avec la séquence.

Allez courage et bonnes vacances !!!!!!

Aurélie33
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par farfalla le Jeu 26 Juil 2012 - 15:49

Bienvenue à toi Very Happy !

_________________
2013-2014 : en espagnol : 3°PP + 2°PRO (*2) + 1°PRO + T°PRO / en français : 2°PRO
2012-2013 : 5e, 4e, 3e / 3°prépa-pro + 2°PRO + 1°PRO + T°PRO / 2°LV2 + 2°LV3 + 1°ST2S
2011-2012 : 6e, 4e, 3e / 2° PRO + 1°PRO + T°PRO / 1°ST2S + T°ST2S + 1°LV3
2010-2011 : 1°ST2S + 2°PRO + 1°PRO +  2°LV3 + 1°LV3 + T°LV3 + CM1 + CM2

"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda
"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin

farfalla
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Jaenelle le Jeu 26 Juil 2012 - 15:54

Pompom, je ne reviendrai pas sur ce qui a été écrit précédemment, ce sont d'excellents conseils, prodigués en plus par des néoprofs expérimentés (et de bons conseils pour être inscrite ici depuis un an).
J'ajouterai juste que, pour ma part, je fais beaucoup de petits contrôles, oraux ou écrits, en particulier sur la conjugaison. Par exemple, après révision d'un temps, 5 verbes à préparer en autonomie, une semaine plus tard, interro orale : élève au hasard, tel verbe, épellé, - 2 par erreur et par personne (sur 10) ; si conjugaison complètement fautive, après avoir interrogé cinq élèves, j'en interroge un ou deux de plus en revenant sur les verbes fautifs. La première fois, beaucoup de zéro (ils n'apprennent pas sérieusement) puis ça roule. Je varie avec l'écrit (là je donne deux personnes "compliquées" par verbe), interro préparée au dos du tableau à mon arrivée au collège,... et je chronomètre ! (j'ai un minuteur sur mon bureau).
Parfois, je fais pareil en grammaire (toute petite interro sur un exercice).

Pour le reste : 2 DS sur les textes en cours de chapitre, 1 DM de lecture cursive ("comptes-rendus de lecture" variés, idées glanées ici), 1 devoir-bilan, 1 rédaction notée mais beaucoup de petits exercices d'écriture pendant le chapitre (parfois quand même notés), 1 dictée, 1 ou 2 interrogations de grammaire, 1 récitation.
En 4e, j'ai intégré cette année une question de synthèse/bilan après chaque étude de texte (1 question à me rendre au minimum par chapitre).
Je fais six chapitres sur l'année.
Donc six dictées seulement, ce qui ne me satisfaisait pas. J'ai décidé, pour la rentrée prochaine, d'appliquer les conseils donnés par les membres du forum : deux heures "bloquées" (jours dédiés) pour la langue, un planning de devoirs (par exemple deux dictées par période, avec dates annoncées, 1 interro de grammaire tous les mois, une phrase à analyser chaque semaine - fonction et nature- etc).

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Serge le Jeu 26 Juil 2012 - 16:20

@iphigénie a écrit:Pompom, tu as plein de réponses à tes questions sur différents fils du forum et puis les collègues qui sont en collège te donneront ici plein d'idées, mais en te lisant j'ai juste envie de te dire:
1) calmos aal
2) c'est maintenant toi le capitaine: tu fais comme tu veux, quand tu le veux, comme tu le veux: et la seule règle, c'est ta cohérence. succes


et bienvenue pompom pompom pompom

Tout à fait !

En prenant conscience de cela, tu stresseras moins et tu ne paniqueras pas en essayant de te calquer sur des modèles qui ne te correspondent pas forcément.
Et tu trouveras très vite ta façon de fonctionner à toi (et qui pourra varier au fil des années)

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par cannelle59 le Jeu 26 Juil 2012 - 22:11

Bienvenue à toi!
Mon avis et mes propositions rejoignent entièrement celles pratiquées par les autres néos/collègues. Je ne fais plus de questionnaire ou autre fiche de présentation avec mes classes, que je les connaisse ou non. Je fais un point avec eux sur le matériel et sur le programme puis j'entre dans le vif du sujet. J'évite juste de les bombarder de recommandations et de règles, cela vient au fur et à mesure.
Comme Kalliopé, je fais un gros devoir en fin de chapitre qui porte sur l'ensemble de ce qui a été vu mais j'essaie, entre temps, de faire des interros afin de vérifier que chaque point abordé a été compris et vu.
Je ne fais pas de dictée préparée mais je vais certainement m'y mettre. Je ne sais pas encore comment je procèderai, peut-être en revoyant les temps, l'analyse de quelques groupes verbaux et accord et peut-être en donnant quelques mots à apprendre avec des définitions...
Enfin, je fais très peu de lecture cursive en classe. Souvent, ils lisent le livre pendant les vacances et ont un travail à produire (première de couverture, abécédaire, interview, mots croisés...) ou quelquefois, c'est interro en classe.
Rien n'est précis et cadré, à toi de voir.

_________________
On se demande parfois si la vie a un sens... et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie.

cannelle59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par melaniguiz le Ven 27 Juil 2012 - 11:12

Les 1eres heures de cours : présentation du programme, mise en place du classeur, règles de base etc, et on commence directement le cours. C'est le plus simple et ce qui te fait perdre le moins de temps. Si vraiment tu veux faire un petit exercice pour connaitre tes élèves, le mieux est de les faire écrire, par ex un autoportrait (indications perso + petite idée de ce qu'ils sont capables d'écrire). Mais tu le sauras tout aussi bien en commençant ton cours.

Eval : j'ai tendance à faire une grosse éval en fin de chapitre de lecture, mais il peut y en avoir en cours de chapitre, ça dépend de ce qu'on fait et aussi de la classe ou du moment de l'année (certaines classes ont besoin de contrôles systématiques pour apprendre et en fin d'année faut souvent plus de devoirs aussi pour que le travail soit fait). En grammaire, en général je fais un devoir par leçon, mais ça peut être juste une petite interro orale sur la leçon (j'ai une progression langue séparée). Cette année je vais essayer plutot les petites interro orale ou passages au tableaux rapides notés et des gros bilans réguliers, pour m'éviter de crouler sous les copies comme je l'ai fait cette année ! Mais tu vois, ça fait 10ans que j'enseigne et je continue à me dire que cette année je vais tester telle manière ou telle autre : il n'y a pas une manière de faire claire et nette, on teste, on adapte à la classe etc.

Dictée préparée : tu donnes le texte aux élèves et tu prépares quelques points avec eux. Ca peut être un point de langue (le passé simple, le son é etc) que tu revois avec eux + éventuellement quelques exos qui complètent, ça peut être de faire une liste des mots difficiles etc. Pour la fois d'après ils ont à revoir le texte et tu le leur fais en dictée. L'avantage : ils ont réfléchi aux points de langue, les notes sont moins basses qu'avec une dictée classique. L'inconvénient : beaucoup d'élèves apprennent par coeur la dictée sans pour autant acquérir des automatismes en orthographe et ils feront tout autant de fautes en dictée classique. Regarde dans les manuels, des dictées préparées sont très souvent proposées. J'en fais avec des classes faibles qui ont majoritairement 0 en dictée classique, mais cela n'a rien d'obligatoire, l'an dernier par ex je n'en ai fait aucune. Tu peux varier les types de dictées de toute façon, ou faire une préparation avant sans donner le texte (donner une liste de mots, des points de grammaire précis à revoir...ça je le fais toujours)

Lecture cursive, c'est une lecture à la maison, donc aucune obligation à l'exploiter en classe. Tu peux donc te contenter de leur donner un questionnaire pour vérifier la lecture, ou tout autre type de travail dessus (exposé, avis personnel etc). Le temps de correction servira de toute façon à faire un petit point dessus, mais sans étude précise.

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Hermione0908 le Ven 27 Juil 2012 - 11:54

Je ne vais pas ajouter grand chose à ce qui a été dit, c'est déjà bien complet et ça risquerait de t'embrouiller plus qu'autre chose. Cependant, un des meilleurs conseils qu'on m'ait donné, c'est :
"aie toujours l'air convaincue de ce que tu leur dis, même si tu ne l'es pas"

Ce qui signifie que si au moment où tu dis quelque chose, tu te rends compte que tu n'en es pas sûre, fais comme si de rien n'était, ensuite, vérifie, et si effectivement tu as omis un truc ou dit quelque chose de pas complètement juste, sois tu laisses tomber (sauf si tu leur as dit que la troisième personne des verbes du premier groupe prenait un T au présent, oeuf corse), soit tu reviens dessus rapidement au cours d'après, mais l'air de rien, sans te flageller avec des orties fraîches. Tu fait ton erratum, et basta, on enchaîne sans discussion possible.
Admettre aussi qu'on ne sait pas. Quand des élèves me posent une question à laquelle je n'ai pas de réponse, je la note, je cherche, et je le dis au cours d'après. Si c'est une question de culture ou de voca, l'élève cherche aussi, et on donne ensemble l'info à la classe.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par jilucorg le Ven 27 Juil 2012 - 12:54

En matière de gestion de classe :

. oui, reconnaître clairement ses erreurs et expliquer leur rectification est un signe de force. Au passage, demander que tout ce qui paraît anormal dans ce qu'on écrit au tableau soit signalé : insister sur le droit à l'erreur pour tous, pourvu qu'elle soit corrigée (l'erreur n'ayant de sens que dans un processus de volonté de bien faire !) ;

. dire ce qu'on fera telle chose si tel fait se produit, puis toujours faire ce qu'on a dit, c'est pour moi un principe de base pour être respecté (le rappeler le moment venu : « J'ai dit que si ..., alors je ... : je fais exactement ce que j'ai dit, pas de surprise ».
Corollaire : ne pas interdire ce qu'on n'a pas les moyens (matériels, institutionnels, personnels...) d'empêcher ; ne pas dire qu'on fera si on n'est pas sûr/e de pouvoir le faire, ou pour certains faits qui demandent un traitement nuancé.

Les jeunes sont sans cesse confrontés à l'incohérence et au manque de fiablilité de la majorité des adultes, chez eux et ailleurs : une telle manière de faire leur fournit un cadre qui les sécurise et suscite le respect.

(Ce sont bien sûr des points de vue perso, des pratiques, et non une parole divine )

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Cipango le Ven 27 Juil 2012 - 13:13

Je commence très rapidement le cours. Je leur dis simplement que les règles (travail, discipline) n'ont rien de mystérieux, qu'ils les connaissent intuitivement et que s'ils ne les respectent pas, je me chargerai très vite de les faire revenir à de meilleurs sentiments.

Je continue à faire la fiche d'informations personnelles (réduite au strict minimum: ça prend 10 minutes) pour deux raisons:

- Un renseignement m'intéresse réellement: le numéro de téléphone des parents (ainsi je n'ai pas à courir au secrétariat dans l'année, c'est pratique notamment lorsque je suis PP 3e, où il faut souvent joindre les parents pour les histoires d'orientation)

- Cela me permet de jouer une petite comédie rituelle qui me fait rire intérieurement: j'exige un sens, au hasard, pour la demi-feuille format A5. Evidemment, un ou deux zozos rédigent la fiche dans l'autre sens, ce qui me permet théâtralement, en passant dans les rangs alors qu'ils ont presque terminé, de les glacer d'un très sec "Recommence" en brandissant puis déchirant la feuille. Cela fait son effet dans toutes les classes, en 6e évidemment où ils sont pétrifiés et ravalent leurs larmes, mais même en 4e ou 3e, même quand ils me connaissent déjà ("Tu vois, je t'avais bien dit qu'elle était horrible" se rengorgent certains fièrement en sortant du premier cours). Et ensuite...il est rare que je n'aie pas une paix royale.

Cipango
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Emilie974 le Dim 12 Aoû 2012 - 17:47

Je profite de ce topic pour poser mes propres questions vu que je suis dans la même situation que Pompom.

Je vais commencer comme stagiaire en français dans un collège. Je voudrais bien préparer quelques trucs à l'avance mais, au sujet des oeuvres à étudier dans l'année, j'ignore totalement de quelle marge de manoeuvre je dispose pour le choix.

Est-ce que je peux choisir toute seule les oeuvres que je ferai étudier ou est-ce que ces choses-là se décident en consultation avec les autres collègues de français ? Je pose la question pour savoir si je ferai mieux de cogiter sur la question tout de suite (en plus, il faut que je choisisse l'édition) ou si je peux me permettre d'attendre d'avoir rencontré mon tuteur et mes collègues. Neutral

Emilie974
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par miss sophie le Dim 12 Aoû 2012 - 19:10

Dans l'absolu, tu es souveraine dans le choix des œuvres que tu étudies, du moment qu'elles entrent dans le programme.
Dans la réalité, certains établissements refusent ou limitent l'achat de livres par les élèves (ce qui est très discutable car cela fait partie de nos fournitures au même titre que la calculatrice pour les maths), ce qui t'oblige à piocher dans les séries disponibles au CDI ou à faire acheter sur les crédits de lettres la série dont tu as besoin; dans ce cas évidemment, cela se fait en accord avec les collègues (il faut que la série puisse servir à plusieurs, être réutilisée). Bon, ce n'est pas le cas de figure le plus fréquent, mais cela existe et plusieurs néos en ont d'ailleurs témoigné, mieux vaut donc que tu prévoies l'éventualité.
Ce que tu peux faire, c'est de réfléchir aux œuvres que tu aimerais étudier pour tel ou tel point du programme, mais sans en préparer l'étude, de manière à pouvoir changer ton fusil d'épaule à la rentrée si tu es obligée de faire avec le fonds de ton collège.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par miss sophie le Dim 12 Aoû 2012 - 19:10

Et au fait, bienvenue ici et dans le métier Smile !

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par miss sophie le Dim 12 Aoû 2012 - 19:12

Sais-tu quels niveaux tu auras ?

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Emilie974 le Dim 12 Aoû 2012 - 19:33

J'ai vu sur le site du rectorat de Bordeaux que j'aurais des 6e, 5e et 4e. Mais j'attends d'avoir contacté la principale pour qu'elle me confirme ça.
Merci pour les infos ! ^^

Emilie974
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Hermione0908 le Mer 15 Aoû 2012 - 2:49

@miss sophie a écrit:Dans l'absolu, tu es souveraine dans le choix des œuvres que tu étudies, du moment qu'elles entrent dans le programme.
Dans la réalité, certains établissements refusent ou limitent l'achat de livres par les élèves (ce qui est très discutable car cela fait partie de nos fournitures au même titre que la calculatrice pour les maths), ce qui t'oblige à piocher dans les séries disponibles au CDI ou à faire acheter sur les crédits de lettres la série dont tu as besoin; dans ce cas évidemment, cela se fait en accord avec les collègues (il faut que la série puisse servir à plusieurs, être réutilisée). Bon, ce n'est pas le cas de figure le plus fréquent, mais cela existe et plusieurs néos en ont d'ailleurs témoigné, mieux vaut donc que tu prévoies l'éventualité.
Ce que tu peux faire, c'est de réfléchir aux œuvres que tu aimerais étudier pour tel ou tel point du programme, mais sans en préparer l'étude, de manière à pouvoir changer ton fusil d'épaule à la rentrée si tu es obligée de faire avec le fonds de ton collège.

Je me permets de rebondir à ce propos. Hormis en lycée, je n'ai été confrontée qu'à ce cas de figure justement, séries et pas la possibilité de faire acheter le moindre livre aux élèves. C'est donc moins que rare me semble-t-il. Il faudrait dès que possible te mettre en contact avec les collègues de ton établissement (il est possible que ton bahut rouvre à partir de lundi), pour savoir de quoi il en retourne. Tes collègues pourront peut-être te transmettre la liste des séries disponibles, le cas échéant. Sinon, certains établissements qui autorisent l'achat de livres mettent en place une somme maximale à ne pas dépasser, ce qui orientera ton choix d'éditions. Donc en conclusion, je le répète, contacte le collège dès que possible.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: des questions d'une très jeune prof

Message par Emilie974 le Mer 15 Aoû 2012 - 7:38

Ok il faut que je contacte mon tuteur de toute façon avant d'y aller en personne, je lui demanderai comment ça se passe !

Emilie974
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum