Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Invité24
Monarque

Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Invité24 le Lun 30 Juil - 14:18
Bonjour
Imaginons que je commence l'année avec une séance sur la vie littéraire au XVII eme siècle. je fais comment? des activités type exercices, recherches, ou je balance un poly et je papote?
Quelles sont vos pratiques?
avatar
Violet
Esprit sacré

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Violet le Lun 30 Juil - 14:27
Au départ, je faisais faire des recherches avec dans l'idée de faire une synthèse en classe...
Très vite, j'ai compris que mes élèves faisaient des copier- coller sans même lire leurs docs... Du coup, cela devient très chronophage...

La plupart du temps, maintenant, c'est du magistral et de la photocopie, mais c'est mal ! professeur

Je préfère consacrer mon temps à les faire chercher en L.A.
avatar
ysabel
Devin

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par ysabel le Lun 30 Juil - 15:08
magistral et photocopies : les élèves doivent apprendre épicétou...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Abraxas le Lun 30 Juil - 15:20
Faites un poly sur l'Histoire tout court — ils n'y connaissent rien, et c'est pour ainsi dire absent des programmes d'Histoire. Avec des iconos (qu'ils sachent par la suite à quoi ressemblaient ces gens-là).
Et commentez-le en racontant. Avec des bouts de mémorialistes, par exemple.
La szuccession des rois et des reines. Un peu de Dumas pour illustrer.
Puis les salons, les mécènes (l'argent, ça leur parle). Du coup, la poésie.
Et le théâtre comme lieu de convivialité (voir le début de Cyrano, c'est très bien montré).
Par exemple…
avatar
ysabel
Devin

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par ysabel le Lun 30 Juil - 15:21
Tout à fait, ne pas oublier l'histoire évidemment ! Twisted Evil parce que c'est une vraie cata

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Invité21
Fidèle du forum

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Invité21 le Lun 30 Juil - 15:23
Oui, je raconte beaucoup, ce sont des cours agréables.
Ils aiment les histoires, les anecdotes. Ils ne retiennent souvent que cela, mais au moins ils retiennent. Ce qui marche très bien pour le XVIIe: le langage des Précieuses. Ils aiment en général découvrir leurs expressions, la ruelle, la carte du tendre...

_________________
L'Engénu s'est déniaisé. Mais ne change pas!
suecia
Niveau 9

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par suecia le Lun 30 Juil - 15:35
Rose a écrit:Bonjour
Imaginons que je commence l'année avec une séance sur la vie littéraire au XVII eme siècle. je fais comment? des activités type exercices, recherches, ou je balance un poly et je papote?
Quelles sont vos pratiques?

Papoter, surtout que le theme est assez plaisant en soi et de prete au papotage.
avatar
ysabel
Devin

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par ysabel le Lun 30 Juil - 15:42
Euh, un cours ce n'est pas le café du commerce... Suspect

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par User5899 le Lun 30 Juil - 17:39
Rose a écrit:Bonjour
Imaginons que je commence l'année avec une séance sur la vie littéraire au XVII eme siècle. je fais comment? des activités type exercices, recherches, ou je balance un poly et je papote?
Quelles sont vos pratiques?
De mon point de vue, tout ce qui vous semble bon. Sauf le poly Wink Dès qu'ils ont un poly, ils n'écoutent plus rien. Et ils ne le liront jamais.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Marie Laetitia le Lun 30 Juil - 17:46
peut-être éviter Dumas en anecdotes... enfin, je dis ça...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
Invité24
Monarque

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Invité24 le Lun 30 Juil - 17:54
Je vais faire les deux je crois. Des activités et exercices parce que je veux qu'ils soient actifs.
Raconter aussi; mais vous auriez des pistes, des anecdotes, des extraits brefs? Je suis très limite sur le sujet, en 10 ans de collège j'ai perdu tout mon bagage d'histoire (littéraire ou pas d'ailleurs).
Merci!
Invité24
Monarque

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Invité24 le Lun 30 Juil - 17:57
Est-ce qu'il y aurait un bout de Dumas qui évoquerait les salons? Ou l'influence de Fouquet?
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Lilypims le Lun 30 Juil - 18:00
@Marie Laetitia a écrit:peut-être éviter Dumas en anecdotes... enfin, je dis ça...

Pourquoi?
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par eliam le Lun 30 Juil - 18:08
@lilypims a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:peut-être éviter Dumas en anecdotes... enfin, je dis ça...

Pourquoi?

Parce que l'Histoire est quelque peu malmenée dans ses romans.
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Abraxas le Lun 30 Juil - 18:22
@eliam a écrit:
@lilypims a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:peut-être éviter Dumas en anecdotes... enfin, je dis ça...

Pourquoi?

Parce que l'Histoire est quelque peu malmenée dans ses romans.

pas vrai furieux furieux furieux chevalier :Lool:

Et le Vicomte de Bragelonne parle très largement de Fouquet (avec La Fontaine très présent) — tout comme Vingt ans après raconte admirablement la Fronde, surtout quand on n'a pas le temps de relire Retz. Je ne laisserai pas dire quoi que ce soit de négatif de Dumas, avisss à la population !
De surcroît, si vous parveniez à faire lire la trilogie des Mousquetaires à vos élèves, ce serait magnifique, quelles que soient les libertés qu'a prises le grand Alexandre avec le détail de l'Histoire — dont on se contrefiche, à ce niveau. Parce que c'est diablement mieux écrit que les œuvres pesantes de tous ces pisse-froids qui se disent historiens.
Enfin, pour avoir très sérieusement confronté Dumas aux mémorialistes du temps, il donne admirablement à voir ce que les autres évoquent — quand il ne les recopie pas purement et simplement. Donc historiquement parlant, vous êtes paré.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Marie Laetitia le Lun 30 Juil - 19:18
@Abraxas a écrit:
@eliam a écrit:
@lilypims a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:peut-être éviter Dumas en anecdotes... enfin, je dis ça...

Pourquoi?

Parce que l'Histoire est quelque peu malmenée dans ses romans.

pas vrai furieux furieux furieux chevalier :Lool:

Et le Vicomte de Bragelonne parle très largement de Fouquet (avec La Fontaine très présent) — tout comme Vingt ans après raconte admirablement la Fronde, surtout quand on n'a pas le temps de relire Retz. Je ne laisserai pas dire quoi que ce soit de négatif de Dumas, avisss à la population !
De surcroît, si vous parveniez à faire lire la trilogie des Mousquetaires à vos élèves, ce serait magnifique, quelles que soient les libertés qu'a prises le grand Alexandre avec le détail de l'Histoire — dont on se contrefiche, à ce niveau. Parce que c'est diablement mieux écrit que les œuvres pesantes de tous ces pisse-froids qui se disent historiens.
Enfin, pour avoir très sérieusement confronté Dumas aux mémorialistes du temps, il donne admirablement à voir ce que les autres évoquent — quand il ne les recopie pas purement et simplement. Donc historiquement parlant, vous êtes paré.

les pisse-froids vous saluent bien bas ! angedemon surtout les dix-septiémistes...

Si c'est pour raconter les amours de Louis XIV (dont on se contrefiche) prenez Dumas. Si c'est pour faire apprendre des âneries aux élèves - Anne d'Autriche et Buckingham - prenez Dumas aussi.

Rose: je te recommande un abrégé d'histoire de France, comme celui-ci de Lucien Bély

dans mon édition, p. 88-114 tu as un tableau du 17e siècle très clair.

Sinon, le poche de Jean Carpentier et François Lebrun est bien aussi (et ça fait partie des basiques à avoir chez soi)
p. 193-217 (2 chapitres)


Pour les anecotes, rien de mieux que Mme de Sévigné ou Saint-Simon. Et au moins ça, ça tient la route. Tu peux prendre une compilation de mémoires du XVIIe siècle comme

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
John
Médiateur

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par John le Lun 30 Juil - 19:33
Si c'est pour faire apprendre des âneries aux élèves - Anne d'Autriche et Buckingham -
Je pense qu'aucun des élèves que j'aurai à la rentrée n'aura jamais entendu parler d'Anne d'Autriche durant toute sa vie.
Si je leur demande qui c'est, je pense, qu'au mieux, j'en aurai un qui la confondra avec Marie-Antoinette.
Je fais le contre-argument 1 tout seul : ce n'est pas parce qu'ils ne connaissent pas qu'il faut leur raconter n'importe quoi
Je fais le contre-argument 2 tout seul aussi : il vaut mieux qu'ils aient entendu parler d'Anne d'Autriche par le biais de Dumas plutôt que de ne pas en parler du tout.
Chacun choisira Very Happy

Si c'est pour raconter les amours de Louis XIV (dont on se contrefiche) prenez Dumas.
Tout de même, c'est intéressant aussi, les amours des rois, même si, à la même époque, il vaut mieux étudier les amours de Philippe d'Orléans Very Happy


Dernière édition par John le Lun 30 Juil - 19:43, édité 2 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Marie Laetitia le Lun 30 Juil - 19:38
@John a écrit:
Je pense qu'aucun des élèves que j'aurai à la rentrée n'aura jamais entendu parler d'Anne d'Autriche durant toute sa vie.
Sad Sad Sad

@John a écrit:

Si c'est pour raconter les amours de Louis XIV (dont on se contrefiche) prenez Dumas.
Tout de même, c'est intéressant aussi, les amours des rois, même s'il vaut mieux étudier celles de Philippe d'Orléans Very Happy

ah mais les amours de Philippe d'Orléans (et ses petites manies) racontées par la princesse Palatine, c'est carrément bien ! yesyes (le coup du chapelet passé dans le lit :shock: Laughing )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Abraxas le Lun 30 Juil - 19:50
@Marie Laetitia a écrit:
@John a écrit:
Je pense qu'aucun des élèves que j'aurai à la rentrée n'aura jamais entendu parler d'Anne d'Autriche durant toute sa vie.
Sad Sad Sad

@John a écrit:

Si c'est pour raconter les amours de Louis XIV (dont on se contrefiche) prenez Dumas.
Tout de même, c'est intéressant aussi, les amours des rois, même s'il vaut mieux étudier celles de Philippe d'Orléans Very Happy

ah mais les amours de Philippe d'Orléans (et ses petites manies) racontées par la princesse Palatine, c'est carrément bien ! yesyes (le coup du chapelet passé dans le lit :shock: Laughing )

J'ai dans l'idée que c'est puissamment secondaire… Laughing
Quant à la pertinence des Mémoires sur les romans… Voir ce que Saint-Simon raconte du duc de Vendôme, ou de l'abbé Dubois. De quoi se convertir au gay bashing (et je vous ferai remarquer que Dumas ne tait rien des mœurs de Philippe, mais qu'il n'émet aucun jugement sur le sujet — et toc !).
Quitte à en découdre… Un roman en fait est toujours plus pertinent qu'un manuel d'Histoire — d'abord parce qu'il donne à voir, ce que les historiens, à part Michelet, font rarement.
Allez, faites-leur lire (ce sera déjà ça) ceux d'Anne et Serge Golon (qui sont drôlement bien écrits, au passage, et bien plus pertinents que les films absurdes qui en ont été tirés — quoique Sami Frey faisant fouetter Angélique, hein…). :Lool:

Invité24
Monarque

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Invité24 le Lun 30 Juil - 19:54
Tu auras quoi comme élèves John? tu es en lycée ou dans le supérieur?

(cela dit, j'avoue, Anne d'Autriche...euh... humhum )
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par User5899 le Lun 30 Juil - 20:46
@lilypims a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:peut-être éviter Dumas en anecdotes... enfin, je dis ça...
Pourquoi?
Ben oui, pourquoi ? Il faut se priver de Dumas aussi, maintenant ?

Rose, je ne sais plus qui a écrit une petite histoire des haines littéraires, mais ça m'avait bien distrait Wink


Edit. Anne d'Autriche... Ah ben oui, tiens, manquait plus qu'elle lol!
Buckingam, je connais, c'est un palace, non ?
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Marie Laetitia le Mar 31 Juil - 7:27
@Abraxas a écrit:

J'ai dans l'idée que c'est puissamment secondaire… Laughing

secondaire, tout dépend par rapport à quoi. Cela dit des choses sur l'esprit du XVIIe siècle, capable de mêler religion et pratiques sexuelles pourtant condamnées... par l'Église. Cela dit des choses sur le regard critique qu'une ancienne protestante jette sur les pratiques religieuses des Français...

@Abraxas a écrit:
Quant à la pertinence des Mémoires sur les romans… Voir ce que Saint-Simon raconte du duc de Vendôme, ou de l'abbé Dubois. De quoi se convertir au gay bashing (et je vous ferai remarquer que Dumas ne tait rien des mœurs de Philippe, mais qu'il n'émet aucun jugement sur le sujet — et toc !).
parce que vous vous sentez obligés d'adhérer à ce que vous lisez? Heureusement que je ne lis pas les mémoires de Montluc, je sabrerais du parpaillot à tout va... Suspect

@Abraxas a écrit:
Quitte à en découdre… Un roman en fait est toujours plus pertinent qu'un manuel d'Histoire — d'abord parce qu'il donne à voir, ce que les historiens, à part Michelet, font rarement.
Allez, faites-leur lire (ce sera déjà ça) ceux d'Anne et Serge Golon (qui sont drôlement bien écrits, au passage, et bien plus pertinents que les films absurdes qui en ont été tirés — quoique Sami Frey faisant fouetter Angélique, hein…). :Lool:
ah mais si vous attendez des ouvrages d'histoire qu'ils vous donnent seulement à voir... lisez Historia, en effet. Ou des romans historiques.

À choisir je préfère Théopĥile Gautier à Dumas. J'aime bien Dumas, mais c'est une lecture de loisir, de collège même.
C'est quand même fou de persister à croire que les livres d'histoire sont toujours ennuyeux. Neutral Je serais curieuse de connaître les noms de vos historiens de référence...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Abraxas le Mar 31 Juil - 9:39
Xénophon ?
Au moins, lui, il était sur le coup.

Je ne crois pas (mais alors, pas un instant) aux historiens qui travaillent d'après documents. Marx analyse mieux le coup d'Etat de Napoléon III que tous les historiens du Second Empire — et Zola est bien supérieur à Maurice Agulhon, quelles que soient les qualités de ce dernier.

Et pour bien préciser ma pensée, rappelez-vous la conclusion sublime de l'Homme qui tua Liberty Valance : « When the legend becomes fact, print the legend! »
Maintenant, je ne me cache pas derrière mon petit digt : j'ai un point de vue de littéraire, sans prétention à faire l'historien.
Mais reste à savoir — c'est le sujet du topic, non ?) ce qui passe le mieux auprès d'élèves de 16 ans. Dumas (ou Perez Riverte, pour lequel j'ai aussi une intense admiration, dans la série du capitaine Alatriste — ou le Siècle de Louis XIV de Voltaire — ou l'Allée du roi) ou Ernest Lavisse ?
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Marie Laetitia le Mar 31 Juil - 9:46
Marx, Lavisse... Rolling Eyes vous faites bien de garder un point de vue littéraire... Laughing

@Abraxas a écrit:
Je ne crois pas (mais alors, pas un instant) aux historiens qui travaillent d'après documents.
la messe est dite... Rolling Eyes

de toute façon, il est question ici non de livre à donner à lire aux élèves (quoique, le Bély passerait très bien) mais de matière pour préparer un cours.


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par JPhMM le Mar 31 Juil - 9:49
Very Happy

Je dévore actuellement l'Anabase, lecture vraiment étonnante.
Et je songe à me plonger dans les Œuvres historiques de Voltaire, le volumineux ouvrage m'attendant patiemment dans la bibliothèque.

@Abraxas a écrit:Quitte à en découdre… Un roman en fait est toujours plus pertinent qu'un manuel d'Histoire — d'abord parce qu'il donne à voir, ce que les historiens, à part Michelet, font rarement.

A lire :



Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Re: Seconde: activités ou cours magistraux en histoire littéraire?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum