Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par John le Mar 31 Juil 2012 - 5:13

Emoi à la mairie de Gennevilliers suite à quatre suspensions, et à cet article du Bondy Blog :

http://yahoo.bondyblog.fr/201207300556/tu-fais-le-ramadan-t%E2%80%99es-vire/

Tu fais le ramadan ? T’es viré!

Lundi 30 juillet 2012 | Posté par Widad Kefti | Partager

Quatre animateurs de colonie travaillant pour la mairie de Gennevilliers ont été suspendus. La cause selon eux? Leur responsable hiérarchique les soupçonne de jeûner.

« Et toi Samir, tu comptes faire le Ramadan? » ça aurait pu être une question entre deux potes, une question insignifiante et surtout sans conséquence, mais loin s’en faut. C’est cette question qui aurait valu à Samir sa place de directeur adjoint d’une colonie de vacances. Car oui, jeûner quand on s’occupe de jeunes ne serait pas dans la politique de la mairie de Gennevilliers. Ils sont quatre à en avoir fait les frais, quatre du moins à le déclarer: Samir, Moussa, Nassim et Mehdy. Quatre animateurs qui ont commis l’irréparable erreur professionnelle de ne pas s’alimenter.

« C’était vendredi dernier. On a reçu la visite du responsable des centres de vacances. Il est venu voir si tout se déroulait correctement avec les enfants – et c’était le cas – puis il est venu déjeuner avec nous. Il s’est mis à ma table, et a remarqué qu’à l’heure du déjeuner je ne mangeais pas et Moussa non plus», explique Nassim. Les deux animateurs sont alors convoqués l’un après l’autre durant l’après-midi : « Ils m’ont parlé de l’article 6 qui disait que je devais me restaurer et m’hydrater convenablement et que dans le cas contraire cela pouvait mettre en danger la sécurité des enfants. Je lui ai alors répondu que je m’étais hydraté et restauré convenablement et qu’en aucun cas je pouvais risquer de mettre en péril la sécurité des enfants ». Nassim ajoute qu’il n’est pas d’accord avec ces pratiques qu’il considère comme discriminatoires, remarque à laquelle le responsable aurait répondu que ça n’avait rien de discriminatoire puisqu’il aurait réagi de la même manière s’il s’ était agi d’une femme faisant un régime.

Le soir même, le responsable aurait pris la parole devant toute l’équipe et aurait annoncé qu’en vertu de cet article 6, les deux animateurs seraient licenciés : « On lui a alors expliqué qu’on n’était pas d’accord avec cette mesure et que ce n’était pas normal d’être licencié sur la base d’un repas qui n’a pas été pris ». Certains animateurs s’opposent à cette décision et Moussa et Nassim exigent alors une preuve de leur licenciement. On leur explique qu’ils la recevront plus tard et qu’ils devront quitter les lieux le lendemain, ce qu’ils refusent catégoriquement : « Je lui ai demandé un papier qui justifie le licenciement avec le motif et il m’a dit qu’il ne pouvait pas me le fournir. Il m’a alors donné un papier indiquant qu’il “validait le départ” ce que j’ai également refusé. »

Les moniteurs finissent par obtenir une “suspension” et on leur explique qu’il ne s’agit plus d’un licenciement et qu’ils seraient payés jusqu’à la fin de leur contrat (le 26 juillet) : « je m’en fiche d’être payé jusqu’à la fin, ce n’est pas ça la question moi je voulais rester jusqu’à la fin de la colonie, tout se déroulait à la perfection ce n’est pas normal qu’on nous suspende pour ces raisons là ».

Entre-temps, Samir directeur adjoint de la colonie était remonté avec un groupe à Paris puis il devait rejoindre la colonie avec un autre groupe le lendemain. Ce même jour, qui se trouve être le premier jour du ramadan, il reçoit un appel de son directeur qui lui demande s’il compte jeûner. « Oui, peut-être, je ne sais pas, de toute façon c’est personnel et tu n’as pas à me le demander » lui oppose-t-il. Cette réponse lui vaudra lui aussi une suspension : « Pour l’instant je n’ai reçu aucun papier de suspension ou de licenciement, on m’a juste dit que ce n’était pas la peine de venir. Ils n’ont même pas pris la peine d’appeler mon collègue Mehdy pour lui expliquer, c’est moi qui ai dû l’appeler pour le prévenir.»

Si le motif « ramadan » n’est pas explicitement cité, il est clairement visé part cet article 6 de leur contrat de travail qui stipule que les animateurs doivent “veiller à ce que les enfants et eux-mêmes se restaurent et s’hydratent convenablement et en particulier durant les repas (…) respectent et mettent en œuvre le principe de laïcité”. Pour Maître Yanat contacté par les animateurs, cette close n’est pas légale car elle intervient sur une liberté de culte : « Même si dans le domaine public, la constitution les oblige à une neutralité et les soumet à une interdiction de manifester leur religion, il faut distinguer ce qui relève de l’ordre des idées, de l’intime et d’une pratique telle que le ramadan. » L’avocat va plus loin, pour lui, le contexte de mise en place de cette clause est illicite puisqu’il coïncide avec l’arrivée du Ramadan aux périodes estivales.

En effet, cela ferait environ deux ans que cette close existe: « Au niveau du recrutement l’été, ils font attention à ne pas embaucher des personnes qui font le ramadan. Ils sont convaincus que des personnes qui jeûnent ne peuvent pas assumer leurs fonctions » explique Samir.

Mais comment savoir qui fait le ramadan ou pas puisqu’il est interdit d’évoquer les pratiques religieuses lors d’un entretien et qu’il est impossible de le déterminer sur la base simpliste du “musulman d’apparence” ? « Lors du recrutement, mon directeur me l’a demandé directement, mais comme on a des relations plutôt cordiales je lui ai dit de faire attention car c’est interdit de poser ce genre de questions et je n’ai pas répondu ».

En tant que directeur adjoint Samir était également en charge du recrutement des animateurs de cette colonie, il n’a donc évidemment jamais posé la question aux animateurs recrutés : « Là pour eux, ils estiment qu’on a fait un mauvais recrutement. Pas parce qu’il y avait des gens incompétents, non, parce qu’il y avait des gens qui faisaient le ramadan ».

Contacté par le bondyblog, le responsable des centres de vacances à la mairie de Gennevilliers refuse catégoriquement de répondre: « Vous n’êtes pas sérieuse je n’ai pas à vous répondre, vous n’êtes pas journaliste, ce sont les animateurs qui vous envoient pour en savoir plus ». Et d’ajouter : « C’est une question personnelle qui concerne les animateurs c’est complètement personnel et je n’ai même pas à vous répondre »

Nous insistons pour avoir la version des faits de la mairie et demandons à nous entretenir avec le maire adjoint. Il ne donne pas non plus suite à notre appel.

Les quatre animateurs sont toujours en attente d’une réponse mais ne comptent pas en rester là, ils estiment que c’est clairement leur liberté de culte qui a été bafouée et envisagent d’instruire cette affaire en justice.

Comme les femmes enceintes forcées de cacher leur grossesse, les musulmans seraient-ils bientôt obligés de cacher leur pratique pour garder leur travail ou être embauchés?

Widad Kefti


Dernière édition par John le Mer 1 Aoû 2012 - 0:51, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Celadon le Mar 31 Juil 2012 - 8:10

C'est invraisemblable en France au 21ème siècle !!! Je n'avais pas compris la laïcité comme ça.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par invitéW le Mar 31 Juil 2012 - 8:17

La mairie a donné son explication sur europe 1 :
Ils ont eu un pb l'an dernier avec une monitrice qui s'est trouvée trop faible pour éviter un accident et ils ne veulent pas prendre le risque que ça se reproduise.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Celadon le Mar 31 Juil 2012 - 8:19

Ah bon, alors les dirlos et les moniteurs de colo musulmans vont se mettre la ceinture question boulot quelques années encore, jusqu'à ce que la période de jeûne ait quitté les mois de juillet et d'août... mais légalement, il y a comme un hic et si les jeunes portent plainte, je ne suis pas certaine qu'ils ne soient pas dans leur droit.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par invitéW le Mar 31 Juil 2012 - 8:22

@Celadon a écrit:Ah bon, alors les dirlos et les moniteurs de colo musulmans vont se mettre la ceinture question boulot quelques années encore, jusqu'à ce que la période de jeûne ait quitté les mois de juillet et d'août... mais légalement, il y a comme un hic et si les jeunes portent plainte, je ne suis pas certaine qu'ils ne soient pas dans leur droit.

Ça me semble aussi léger niveau droit du travail.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par roxanne le Mar 31 Juil 2012 - 8:56

D'une part je me méfie toujours des raccourcis journalistiques qui visent le sensationnel sans être allés au fond des choses, d'autre part , je reste un peu mitigée.Le religieux prend de plus en plus de place dans nos vies.Avoir sa religion, la pratiquer oui, mais si cela commence à interférer dans la vie pro, dans la vie sociale.Les moniteurs mangent avec les gamins à table, ont aussi pendant le temps de la colo un rôle d'exmple , d'écutation même , donc ne pas manger alors que les enfants doivent le faire...après, pourquoi pas, ça peut aussi amener les enfants à la découverte de nouvelles cultures.Bref, pas si simple

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par llaima le Mar 31 Juil 2012 - 9:14

Peut-être que du point de vue légal c'est discutable mais on est dans un cas où la liberté de culte interfère avec leur travail donc dans c'est normal qu'il y'aie suspension. On ne peut pas tout tolérer au nom de la liberté religieuse car justement en pays laïque la loi générale est supérieure aux préceptes religieux!
Ce que je trouve incroyable en France au XXIe siècle c'est que des personnes ne boivent pas et ne mangent pas toute une journée en plein été au nom d'une tradition religieuse. Surtout quand on voit que c'est surtout une manière de se distinguer des autres (un peu comme le "pas manger de porc") car en général les croyants choisissent ce qui les arrange dans la religion, ainsi beaucoup boivent de l'alcool et heureusement beaucoup de fille ne portent pas le voile! Alors que les religieux ne viennent pas nous embêter avec leurs traditions et qu'ils choisissent entre leur travail et leur religion...

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Marcassin le Mar 31 Juil 2012 - 9:15

La vie n'est pas assez compliquée : heureusement nos amies les religions sont là. cheers

A noter qu'il y a des exceptions à l'obligation de jeûner, notamment en cas de voyage... comme dans le cas d'une colonie de vacances. A charge pour les animateurs de récupérer ensuite.

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Avril69 le Mar 31 Juil 2012 - 9:22

@Marcassin a écrit:La vie n'est pas assez compliquée : heureusement nos amies les religions sont là. cheers

A noter qu'il y a des exceptions à l'obligation de jeûner, notamment en cas de voyage... comme dans le cas d'une colonie de vacances. A charge pour les animateurs de récupérer ensuite.
Ah oui, c'est exact:

http://islamqa.info/fr/cat/107

          Oui, il est permis au jeûneur de rompre son jeûne s'il part en voyage durant la journée. C'est l'avis de l'imam Ahmad. Voir al-Moughni,4/345.

Le livre et la Sunna l'attestent,car Allah le Très Haut dit dans le livre:« Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu' il jeûne un nombre égal d' autres jours.» (Coran,2:185). Or celui qui part en voyage au cours de la journée est un voyageur. Aussi lui est il permis de bénéficier des dispenses liées au jeûne.

S'agissant de la Sunna,l'imam Ahmad (26690) et Abou Dawoud (2412) ont rapporté qu'Ubayd Ibn Djoubayr a dit: «J'ai voyagé en bateau du Caire en Ramadan en compagnie d'Abou Basra al-Ghifari,un compagnon du Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui).Quand le bateau prit le large,il apporta son repas (selon la version d'Ahmad:quand nous avons quitté le port,il donna l'ordre de lui étendre une natte) et puis il dit: «approche-toi» Je lui dit: nous voyons encore les maisons (de la ville)! Il dit: «Ne veux-tu pas te conformer à la Sunna du Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui)?» Or quand un compagnon parle de la sunna,il ne peut s'agir que de la Sunna du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui)

Extrait de Awn al- maaboud.

            Dans Tahdhib as-sunan,Ibn al-Qayyim dit:«Ceci constitue un argument pour celui qui autorise le voyageur à ne pas observer le jeûne à partir du jour de son départ. Cet avis est attribué à l'imam Ahmad selon l'une des deux versions concernant son opinion sur la question. Le même avis est encore attribué à Amr ibn Shourahbil,à Shaabi,à Ishaaq qui l'a rapporté d'Anas, à Dawoud et à Ibn al-Moundhir.»

          Dans Madjmou al-Fatawa (25/212), cheikh al-islam Ibn Taymiyya dit : « Permet-on à celui qui part en voyage dans la journée de ne pas jeûner ? Les ulémas ont émis deux avis bien connus sur la question. Les deux sont rapportés de l’imam Ahmad. Le plus évident est qu’il lui est permis (de ne pas jeûner). Car il a été rapporté de manière sûre dans les Sunan que certains Compagnons cessaient de jeûner le jour où ils partaient en voyage. Ceux-là arguaient que c’était la pratique du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) ,car il a été rapporté de façon sûre qu'une fois il nourrit l’intention de jeûner pendant son voyage puis il demanda de l’eau et mit fin à son jeûne au vue des gens ». Voir ach-charh al-mumti’ (6/217)Le voyageur n’est toutefois autorisé à ne pas observer le jeûne que quand il se met en route et quitte sa localité. Aussi ne lui est il pas permis de ne pas jeûner tout en restant chez lui.

            Dans ach-charh al-mumti’ (6/218), Ibn Outhaymine dit : « s’il part au cours de la journée, il peut ne pas observer le jeûne.. Mais faut-il soumettre cette dispense à la condition qu’il quitte sa localité ? Ou suffit-il qu’il décide de partir et s’apprête à le faire ? La réponse est que cette question fait l’objet de deux avis attribués aux ancêtres pieux. L’avis juste est que le voyageur ne cesse d’observer le jeûne que quand il aura quitté sa localité. Car avant cela, il n’est pas un voyageur, mais seulement quelqu’un qui en a l’intention. De même, il ne lui est permis de raccourcir la prière que quand il se trouve en dehors de la ville, de même il ne lui est permis de cesser le jeûne que quand il aura quitté la ville ».

Avril69
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par retraitée le Mar 31 Juil 2012 - 9:58

@Marcassin a écrit:La vie n'est pas assez compliquée : heureusement nos amies les religions sont là. cheers

A noter qu'il y a des exceptions à l'obligation de jeûner, notamment en cas de voyage... comme dans le cas d'une colonie de vacances. A charge pour les animateurs de récupérer ensuite.

Et aux JO! Les musulmans décalent le jeûne.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Dugong le Mar 31 Juil 2012 - 10:12

La question centrale, je crois, est la suivante : des monos théistes peuvent-ils s'arroger le droit de réveiller tout le monde avant l'aube lorsqu'ils mettent en route la bouilloire ?

Dugong
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Marcassin le Mar 31 Juil 2012 - 10:15

Oui s'ils restent polis. bounce

_________________
"Je regarde la grammaire comme la première partie de l'art de penser." (Condillac)
"Je ne cherche pas à innover, je cherche à être efficace." (Provence)

Marcassin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par philann le Mar 31 Juil 2012 - 10:17

Il est vrai qu'un musulman peut décaler le jeûn du Ramadan s'il est malade ou en voyage ou...

PAr ailleurs, bcp de musulmans ne le font pas en ce moment pour des raisons liées au travail. Au début du ramadan cette année il y avait un reportage aux infos sur des ouvriers du BTP qui disaient regretter de na pas pouvoir le faire, mais qu'avec cette chaleur (ds le sud Wink ) il ne pouvaient pas utiliser le marteau-piqueur sans boire ni manger. (peut-être qu'à PAris ils auraient pu en prenant moins de risque??)

La question ne doit pas être traitée du point de vue religieux mais liée au travail. Il y a des métiers qui ne sont pas incompatibles avec la pratique du jeûn, d'autres où le jeûn fait courir un risque. PAr exemple, un secouriste peut ne pas être en état phys de faire son travail et de gérer l'urgence.

Prenez notre cas: vous êtes musulmans et faites le ramadan. Mais vous avez 5 ou 6 heures de cours dans la journée, d'autres adultes autour de vous pour gérer si vous avez une faiblesse ou un malaise etc... Qu'est-ce qui vous interdit de faire le ramadan pourvu que vous soyez neutre vis-à-vis de vos élèves.
Maintenant, vous êtes en voyage scolaire: moins d'adultes pour encadrer, potentiellement plus de risques et pas forcément prévisibles etc. Dans ce cas, le jeûn du ramadan peut représenter objectivement un risque.

Ce qui m'énerve personnellement, c'est qu'on finit par interpréter toutes les questions liées à la religion et de préférence quand ça concerne la religion musulmane, comme un problème religieux. MAis on a pas à rentrer dans ces considérations là: Est-ce que le jeûn dans telle ou telle condition peut nuire à la surveillance et à l'intégrité des élèves (sécurité) ? Si la réponse est oui, alors ne pas employer ces moniteurs est une bonne idée. Si la réponse est non, ou que le oui n'est pas prouvable, alors le fait de les virer est injuste. MAis que vient faire le ramadan là dedans!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Marie Laetitia le Mar 31 Juil 2012 - 10:38

@philann a écrit:
Ce qui m'énerve personnellement, c'est qu'on finit par interpréter toutes les questions liées à la religion et de préférence quand ça concerne la religion musulmane, comme un problème religieux. MAis on a pas à rentrer dans ces considérations là: Est-ce que le jeûn dans telle ou telle condition peut nuire à la surveillance et à l'intégrité des élèves (sécurité) ? Si la réponse est oui, alors ne pas employer ces moniteurs est une bonne idée. Si la réponse est non, ou que le oui n'est pas prouvable, alors le fait de les virer est injuste. MAis que vient faire le ramadan là dedans!!

topela

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par pseudo-alison le Mar 31 Juil 2012 - 10:39

Désormais les musulmans ont plutôt interêt à ne pas se déclarer pratiquants ... Shocked

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Libé-Ration le Mar 31 Juil 2012 - 10:51

Je suis d'accord aussi pour dire que c'est dangereux de ne pas manger ni boire de toute la journée en plein été quand on travaille en colonie de vacances. C'est un travail qui est extrêmement physique, où on est debout de 7h du matin à au moins minuit tous les jours avec deux pauvres journées de congés sur trois semaines. J'ai été directrice BAFD et je n'aurais pas toléré qu'un animateur/trice reste sans boire ni manger sur son temps de travail : les règles de sécurité sont de plus en plus strictes, et s'il y a le moindre problème, c'est sur la tête du directeur que ça retombe ! Sans parler des conséquences possibles pour les enfants si un animateur fait un malaise en sortie par exemple... je ne sais pas, tiens, au Marineland bondé, ou en rando montagne, ou en sorie VTT...

Je me rappelle qu'en formation BAFD on nous avait posé la question "et si une femme se présente voilée lors de l'entretien d'embauche". Je m'étais fait huer parce que j'avais aussitôt réagi : "Si elle est voilée dans sa vie privée c'est son problème : si elle accepte de l'enlever pour travailler, OK, sinon, tant pis, dans une colo, il faut se mettre en maillot pour encadrer la baignade par exemple et on doit avoir des yeux de chaque côté de la tête." Une stagiaire avait hurlé "Et si je te demande d'enlever ta croix ?" ce à quoi j'avais objecté que je ne parlais pas religion mais sécurité et profil du poste". Suspect

Et concrètement, sur le terrain, j'ai eu à gérer des animateurs musulmans, qui la première année ont été géniaux, la deuxième aussi, la troisième année ont arrêté ouvertement de manger la viande parce qu'elle n'était pas hallal et incitaient les gamins à ne pas manger la viande en leur disant qu'ils n'étaient pas de bons musulmans. Ils leur parlaient d'Allah aussi. J'ai parlé avec eux, c'étaient des potes, ils n'ont rien voulu savoir. Avec l'ensemble de l'équipe de direction, nous les avons renvoyés pour "prosélytisme religieux".

Il faut savoir qu'en colo, il est très important que les animateurs donnent l'exemple. Ils peuvent fumer par exemple mais jamais à la vue des enfants. Et oui, on leur demande à table de manger avec les enfants, de goûter à tout, etc. Ca fait partie des projets pédagogiques (oui, oui, même en colo, il y a des projets pédagogiques).

Bref, ces jeunes n'ont pas été renvoyés parce qu'ils étaient musulmans, mais parce qu'ils ne respectaient pas le projet pédagogique ET surtout parce qu'ils prenaient des risques en ne s'alimentant pas et en ne s'hydratant pas alors qu'ils ont la responsabilité (parfois seul et en extérieur et souvent dans des activités très physiques) d'un groupe d'enfants !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Dugong le Mar 31 Juil 2012 - 10:57

On a eu les bulldozers de Vitry, voici les tracteurs suspendus de JeûneVilliers

Dugong
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par philann le Mar 31 Juil 2012 - 10:59

Merci pour ces précisions sur le fonctionnement d'une collo Libellune.

Quand au fait de faire du prosélytisme religieux, j'ose imaginer que c'est quand même très rare. J'avoue que je n'y avais même pas pensé. confused

Mais à partir du moment où des adultes sont en situation d'autorité vis-à-vis d'enfants, je trouve normal que les règles et attentes soient les mêmes pour des moniteurs que pour des profs par exemple. À ce titre je suis surprise que des mono puissent être seuls en extérieur. C'est possible avec combien d'enfants ça? (personnellement je serais vraisemblablement au dernier stade de l'angoisse!!)

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Celadon le Mar 31 Juil 2012 - 11:01

@philann a écrit:MAis que vient faire le ramadan là dedans!!
Euh... Un petit quelque chose tout de même sinon pourquoi jeûneraient-ils avec tant de conviction ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par Libé-Ration le Mar 31 Juil 2012 - 11:06

@philann a écrit:Merci pour ces précisions sur le fonctionnement d'une collo Libellune.

Quand au fait de faire du prosélytisme religieux, j'ose imaginer que c'est quand même très rare. J'avoue que je n'y avais même pas pensé. confused

Mais à partir du moment où des adultes sont en situation d'autorité vis-à-vis d'enfants, je trouve normal que les règles et attentes soient les mêmes pour des moniteurs que pour des profs par exemple. À ce titre je suis surprise que des mono puissent être seuls en extérieur. C'est possible avec combien d'enfants ça? (personnellement je serais vraisemblablement au dernier stade de l'angoisse!!)

Je ne dirais pas que c'est très rare, mais si heureusement ce n'est pas si fréquent. En colo, on est ensemble 24h/24h et 7 jours sur 7, c'est intense, il faut savoir rester professionnel alors qu'on est très très proche des enfants.

Et ensuite, il y a des règles très stricts, c'est un anim pour 8 enfants ou 10 enfants en fonction de l'âge en extérieur. C'est très souvent qu'on se retruve seul en charge de son groupe. J'ai pris l'exemple du Marineland tout à l'heure, c'est du vécu ! Et je peux dire que surveiller 10 gamins dans la foule excitée par le spectacle des orques, c'est une sacrée dose de stress !

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par philann le Mar 31 Juil 2012 - 11:10

Celadon, qu'ils jeûnent parce qu'ils font le ramadan, oui bien sûr. Mais ce n'est pas de faire le ramadan qui est condamnable ou cause de renvoi. C'est le fait d'avoir un comportement potentiellement dangereux sur leur lieu de travail.

Je n'ai pas à juger des convictions religieuses d'autrui, MAIS on peut condamner quelque chose (le jeûn) qui nuit à la collectivité. Si la cause du jeûn était qu'un ou une imbécile veuille perdre 15 kg en 15 jours et refusait de s'alimenter, le problème serait exactement le même pour le directeur de colo.

C'est important de ne pas confondre les deux, parce que sinon on en arrive à débats sans fin sur la ségrégation, le communautarisme etc... cafe

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par scoeurs le Mar 31 Juil 2012 - 11:16

Le problème ici encore c'est le traitement fait par les médias de cette affaire : il suffit de lire ici vos explications et on fait la part des choses. Avec les gros titres on met de l'engrais (s'il en fallait encore) pour des préjugés...

scoeurs
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par nicoblm le Mar 31 Juil 2012 - 11:55

Euh priver d'un job quelqu'un pour ses pratiques religieuses, ca s'appelle de la discrimination et c'est interdit en France.
Quant au "c'est dangereux pour les enfants", j'attends votre expertise médicale. Perso je joue tous les soirs au foot avec des musulmans qui travaillent dans le BTP, ils tiennent le rythme comme tout le monde.
Le lien entre jeun et "mettre en danger la communauté", je ne le vois pas, désolé. Les prochains c'est qui, les végétariens? Si j'ai mal dormi toute la nuit (cuite ou saleté de moustique?), je représente un danger pour les gosses car mon attention baisse, je vais me faire virer? Il ne me semble pas. Par contre il me semble bien que ce soit une pratique de l'islam qui soit dans le viseur...
Bref, je ne suis pas convaincu par vos explications ni par celles du maire.

nicoblm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Virés d'une colonie de vacances pour avoir jeûné durant le ramadan ? (MàJ p.14 : la mairie se ravise)

Message par JPhMM le Mar 31 Juil 2012 - 12:00

D'après certaines sources, ils n'ont pas été virés pour pratiques religieuses, ils l'ont été pour ne pas avoir respecté leur contrat de travail.
Le responsable a rappellé aux animateurs que, selon leur contrat de travail, ils devaient se restaurer et s'hydrater pendant la journée.
Source : http://www.sudouest.fr/2012/07/31/ramadan-des-moniteurs-de-colonie-de-vacances-suspendus-pour-avoir-jeunes-783717-4834.php

Du coup, la question que devrait étudier un éventuel procès serait de savoir si une telle clause est légale ou pas dans un contrat de travail.


Dernière édition par JPhMM le Mar 31 Juil 2012 - 16:30, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum