Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mar 31 Juil 2012 - 18:52

http://blogs.mediapart.fr/blog/claude-lelievre/300712/une-morale-laique

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/07/25/01016-20120725ARTFIG00601-vincent-peillon-fervent-partisan-de-la-morale-laique.php

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20120730.AFP4368/la-morale-laique-l-occasion-de-poser-aux-eleves-des-questions-ethiques-sociologue.html

La morale laïque: l'occasion de poser aux élèves des questions éthiques (sociologue)

L'enseignement de la morale laïque "doit être l'occasion de poser des questions éthiques aux élèves", estime le sociologue Jean Baubérot, réagissant à la mise en place à la rentrée d'une mission sur la "morale laïque" annoncée par le ministre Vincent Peillon.

Cet enseignement doit aider les élèves "à parler" des questions éthiques et "les professeurs ne doivent intervenir que si la discussion dérape", ajoute M. Baubérot, spécialiste de la laïcité, dans un entretien au quotidien La Croix publié lundi.

La morale laïque "laisse de la place pour les convictions de chacun. C'est une morale publique dans laquelle des morales privées, différentes suivant les individus, trouvent place", poursuit-il.

"Le préambule de la Constitution définit déjà un socle de principes, qui ont une incidence sur le plan éthique", contenus dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et "d'un certain nombre de règles sociales, comme le droit au travail, l'égalité des races ou l'égalité entre les sexes", rappelle M. Baubérot.

Ce socle "a besoin d'être interprété et actualisé à chaque moment. C'est pourquoi la morale laïque fait l'objet d'un débat permanent", ajoute-t-il.

"Si j'avais à donner un devoir de morale laïque à des élèves, je les ferais réfléchir à la manière dont un certain nombre de députés ont réagi à la robe" de Cécile Duflot, le 18 juillet à l'Assemblée nationale, "à ce que cela révèle de l'inégalité des sexes".

Des exclamations, sur certains bancs de la droite, avaient accueilli la ministre du Logement parce qu'elle portait une robe.

M. Peillon a annoncé le 11 juillet, lors d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale, qu'il "demanderait à la rentrée une mission sur la morale laïque et la conception que nous devons diffuser d'une laïcité qui n'est jamais la simple tolérance, l'indifférence, la neutralité, mais qui porte des valeurs qui doivent être inculquées".

En février, l'ancien ministre Luc Chatel et le Haut conseil à l'intégration (HCI) avaient installé une mission "Pédagogie de la laïcité" afin de donner aux personnels de l'Education nationale "les outils conceptuels et pédagogiques nécessaires pour mieux s'approprier le principe de laïcité".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par pseudo-alison le Mar 31 Juil 2012 - 19:12

Nouvelle appelation pour l'éducation civique ? Ou réel changement dans les contenus ? Wait and see

A moins qu'on impose le débat comme seul pratique pédagogique dans cette 'matière' ?

A ce propos, il n'y a aucune discipline universitaire qui rejoint l'éducation civique/ à la morale .... ?

pseudo-alison
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mar 31 Juil 2012 - 19:24


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par llaima le Mar 31 Juil 2012 - 23:59

La morale laïque c'est bien... la laïcité c'est mieux! Quand on voit qu'Hollande à reculer sur la laïcité en Alsace-Moselle ce gouvernement peut venir nous faire la morale. En plus apparement l'enseignement privé payant et religieux n'est pas inquiété par ce gouvernement qui se dit de gauche. De toute manière les régions socialistes ont copieusement arrosé les établissements privés de l'argent du trésor public pendant que Hollande supprimait la gratuité du transport scolaire en Corrèze.

Alors leur morale laïque ou non ils peuvent se la garder!

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Nuits le Mer 1 Aoû 2012 - 8:43


Cet enseignement doit aider les élèves "à parler" des questions éthiques et "les professeurs ne doivent intervenir que si la discussion dérape", ajoute M. Baubérot, spécialiste de la laïcité, dans un entretien au quotidien La Croix publié lundi.

Pfff... Rolling Eyes Je vois le truc d'ici. Ce que ça peut me gonfler ces heures consacrées à des débats foireux où l'on brasse du vent. Si l'animateur (parce que je ne vois pas en quoi c'est un "enseignant" dans ces cas-là) n'intervient pas du tout, en quoi est-ce autre chose qu'une heure "café du commerce" ? Sinon, on pourrait aussi remettre le XVIII ème siècle au coeur des programmes de Quatrième, non ?

La morale laïque "laisse de la place pour les convictions de chacun. C'est une morale publique dans laquelle des morales privées, différentes suivant les individus, trouvent place", poursuit-il.

"Le préambule de la Constitution définit déjà un socle de principes, qui ont une incidence sur le plan éthique", contenus dans la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et "d'un certain nombre de règles sociales, comme le droit au travail, l'égalité des races ou l'égalité entre les sexes", rappelle M. Baubérot.

Nan mais ce truc, ça me semble foireux et hautement casse-gueule.


M. Peillon a annoncé le 11 juillet, lors d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale, qu'il "demanderait à la rentrée une mission sur la morale laïque et la conception que nous devons diffuser d'une laïcité qui n'est jamais la simple tolérance, l'indifférence, la neutralité, mais qui porte des valeurs qui doivent être inculquées" .
.

Je ne comprends pas (ou bien j'ai peur de comprendre). C'est une reprise de la "laïcité positive" ? Je regrette, mais je ne peux pas faire mieux que de me montrer tolérante et d'afficher une attitude parfaitement neutre face à des pratiques religieuses qui, personnellement, me hérissent au plus haut point. Je garde pour moi cette répugnance, ne l'affiche jamais (sauf présentement). Je ne vois pas comment dépasser "la simple tolérance, indifférence, neutralité".

Bon, là je songe sérieusement à la conversion... professionnelle.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Marie Laetitia le Mer 1 Aoû 2012 - 9:03

@Nuits a écrit:
M. Peillon a annoncé le 11 juillet, lors d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale, qu'il "demanderait à la rentrée une mission sur la morale laïque et la conception que nous devons diffuser d'une laïcité qui n'est jamais la simple tolérance, l'indifférence, la neutralité, mais qui porte des valeurs qui doivent être inculquées" .
.

Je ne comprends pas (ou bien j'ai peur de comprendre). C'est une reprise de la "laïcité positive" ? Je regrette, mais je ne peux pas faire mieux que de me montrer tolérante et d'afficher une attitude parfaitement neutre face à des pratiques religieuses qui, personnellement, me hérissent au plus haut point. Je garde pour moi cette répugnance, ne l'affiche jamais (sauf présentement). Je ne vois pas comment dépasser "la simple tolérance, indifférence, neutralité".

Bon, là je songe sérieusement à la conversion... professionnelle.

voici comment je comprends la chose - mais je me trompe peut-être: il y a deux sens à la tolérance, un sens premier "je m'abstiens de zigouiller parce que je ne peux pas massacrer tous ceux qui ne pensent pas comme moi" donc tolérance=supporter (à grand peine) et "admettre avec les mêmes droits et de manière respectueuse la différence de convictions", c'est le sens actuel et comment de la tolérance.

Sur le principe je suis plus qu'hostile à une "morale" laïque. Maintenant si c'est dans l'esprit manifesté par le PE dans leur fil à ce sujet,
http://www.neoprofs.org/t47086-petites-histoires-et-instruction-civique-et-morale
faut voir, pourquoi pas. Une manière de transmettre des valeurs pour vivre ensemble et au-delà de l'endoctrinement gnangnan qui tend à marquer les programmes d'éducation civique.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par philann le Mer 1 Aoû 2012 - 9:45

Marie Laeticia +1

D'ailleurs j'ai adoré la lecture du post "petites histoires", j'ai eu l'impression de découvrir un nouveau monde. EN prime, ça fait renoncer au "sortez les bonnes idées de vos petites têtes. Wink

Mais je partage les inquiétudes de Nuits. PArce que l'enseignant qui n'intervient pas, ça fleure bon les pédagogistes excessifs. Ensuite parce que ni la tolérance, ni la morale ne peuvent se définir comme l'avis de chacun exprimé librement (de la part d'un prof de philo, ça fait peur qd même) surtout qd t'as affaire à des gamins.

petite expérience perso: l'an dernier je fais (en allemand) étudier une petite scenette à mes élèves de 2nde. On y voit un gamin qui casse la vitrine d'un magasin, le gamin qui fuit et le marchand qui sort en colère mais trop tard.
>>>> et bien un certain nombre d'élèves ne voyaient pas où était le problème pourvu que le gamin ne se fasse pas prendre.

Vraiment si on veut des enfants civilisés, de beaux textes bien écrits, un peu édifiants mais qui habituent l'enfant à s'occuper d'autrui plutôt que de lui tout seul, me semble plus productif.


Dernière édition par philann le Mer 1 Aoû 2012 - 10:48, édité 1 fois

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mer 1 Aoû 2012 - 10:44

@Marie Laetitia a écrit:Sur le principe je suis plus qu'hostile à une "morale" laïque.
Dans le concept "une morale laïque", je suis surtout hostile à l'unicité.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Nuits le Mer 1 Aoû 2012 - 10:49

@Marie Laetitia a écrit:
@Nuits a écrit:
M. Peillon a annoncé le 11 juillet, lors d'une audition devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale, qu'il "demanderait à la rentrée une mission sur la morale laïque et la conception que nous devons diffuser d'une laïcité qui n'est jamais la simple tolérance, l'indifférence, la neutralité, mais qui porte des valeurs qui doivent être inculquées" .
.

Je ne comprends pas (ou bien j'ai peur de comprendre). C'est une reprise de la "laïcité positive" ? Je regrette, mais je ne peux pas faire mieux que de me montrer tolérante et d'afficher une attitude parfaitement neutre face à des pratiques religieuses qui, personnellement, me hérissent au plus haut point. Je garde pour moi cette répugnance, ne l'affiche jamais (sauf présentement). Je ne vois pas comment dépasser "la simple tolérance, indifférence, neutralité".

Bon, là je songe sérieusement à la conversion... professionnelle.

voici comment je comprends la chose - mais je me trompe peut-être: il y a deux sens à la tolérance, un sens premier "je m'abstiens de zigouiller parce que je ne peux pas massacrer tous ceux qui ne pensent pas comme moi" donc tolérance=supporter (à grand peine) et "admettre avec les mêmes droits et de manière respectueuse la différence de convictions", c'est le sens actuel et comment de la tolérance.

Sur le principe je suis plus qu'hostile à une "morale" laïque. Maintenant si c'est dans l'esprit manifesté par le PE dans leur fil à ce sujet,
http://www.neoprofs.org/t47086-petites-histoires-et-instruction-civique-et-morale
faut voir, pourquoi pas. Une manière de transmettre des valeurs pour vivre ensemble et au-delà de l'endoctrinement gnangnan qui tend à marquer les programmes d'éducation civique.

Je serais tentée de faire la même distinction que toi, sauf que... il m'est impossible de faire plus que de "supporter à grand peine" les religions (et c'est pour le moins un euphémisme). Je n'ai pas pour autant envie de massacrer tous ceux qui ne pensent pas comme moi, et ça ne m'empêche pas d'adopter une attitude respectueuse face aux pratiquants, de leur reconnaître les mêmes droits etc. Ce qui compte, ce n'est pas tellement ce que je pense des religions, ce que je ressens, c'est ma manière de me comporter en société avec ceux qui ont une autre vision que moi (de même, certains peuvent bien intérieurement me vouer aux flammes de l'Enfer, me mépriser pour ma mauvaise vie etc etc, du moment qu'ils me laisse vivre comme je l'entends). La distinction supporter / accueillir avec un coeur débordant d'amour une différence de culte se fait au niveau de la pensée, de ce qui peut tout à fait rester privée / entre soi et soi etc... On ne va quand même pas se mettre à dicter aux gens ce qu'ils ont le droit de penser ou non!

Bref, j'ai un peu peur en effet de l'endoctrinement gnangnan. Je veux pouvoir avoir les pensées les plus "radicales" possibles en ce qui concerne les croyances religieuses (merde à la fin !), je pense bien ce que je veux, du moment que je reste respectueuse dans mes discours et dans mes actes.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par philann le Mer 1 Aoû 2012 - 10:52

Moi je considère (en bonne kantienne) qu'il y a UNE morale et que celle-là est fondée en raison. Si on parle de "morale laïque" un autre parlera de "morale religeuse", le troisième arrivera avec le relativisme de ses propres moeurs ... et je vous garantie que ÇA à gérer avec des gamins (sans le faire en frontal: interdit pas bien) et avec les parents d'élèves qui y trouveront forcément quelque chose à redire, ça risque d'être coton.

L'avantage des petits textes des vieux manuels vus sur l'autre post des PE c'est qu'en plus d'être de beaux textes, ils s'adressent aux enfants, sans tout attendre d'eux.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Nuits le Mer 1 Aoû 2012 - 10:57

@philann a écrit:Moi je considère (en bonne kantienne) qu'il y a UNE morale et que celle-là est fondée en raison. Si on parle de "morale laïque" un autre parlera de "morale religeuse", le troisième arrivera avec le relativisme de ses propres moeurs ... et je vous garantie que ÇA à gérer avec des gamins (sans le faire en frontal: interdit pas bien) et avec les parents d'élèves qui y trouveront forcément quelque chose à redire, ça risque d'être coton.

L'avantage des petits textes des vieux manuels vus sur l'autre post des PE c'est qu'en plus d'être de beaux textes, ils s'adressent aux enfants, sans tout attendre d'eux.



Mais si j'ai bien compris, cette morale "laïque" serait une sorte de supra morale englobant toutes les morales:


La morale laïque "laisse de la place pour les convictions de chacun. C'est une morale publique dans laquelle des morales privées, différentes suivant les individus, trouvent place", poursuit-il.

N'est-ce pas là exactement ce que tu redoutes ?

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par philann le Mer 1 Aoû 2012 - 11:18

Morale laïque est une imbécilité sans nom et plus encore quand on imagine qu'elle engloberait toutes les autres, parce qu'en la déterminant comme laïque on sort de l'idée de morale (la laïcité ça peut se dater et se situer géographiquement, donc on en reste aux moeurs de tout à chacun.

Ensuite, oui je redoute le relativisme, parce que nos chers chérubins sont baignés quotidiennement dans l'individu, "ma façon de voir", "mon opinion", "mon mode de vie"... Donc 1: une morale qui ait un intérêt serait une morale (qui comme son nom devrait l'indiqué) s'élèverait au dessus des morales privées (au lieu de les englober) et 2: qui serait transmise comme commune à tous aux élèves qui l'apprendraient.

L'idée de M. Peillon est peut-être pleine de bon sentiment, mais sa morale laïque en plus d'être inconséquente théoriquement je ne vois pas bien comment on l'applique avec des classes très hétérogènes culturellement. À mon avis ça ressemble beaucoup à une poudrière (en plus d'ôter encore un peu plus de temps pour les enseignements primordiaux).

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mer 1 Aoû 2012 - 11:22

@philann a écrit:Moi je considère (en bonne kantienne) qu'il y a UNE morale
Qu'en penserait Sophocle ? Very Happy Razz Wink

Au lieu d'inventer une pseudo-morale laïque, il serait surtout urgent de relire Cicéron, Sénèque, Epictète et Marc-Aurèle. Rolling Eyes
Bref.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Marie Laetitia le Mer 1 Aoû 2012 - 11:27

@JPhMM a écrit:
@philann a écrit:Moi je considère (en bonne kantienne) qu'il y a UNE morale
Qu'en penserait Sophocle ? Very Happy Razz Wink

Au lieu d'inventer une pseudo-morale laïque, il serait surtout urgent de relire Cicéron, Sénèque, Epictète et Marc-Aurèle. Rolling Eyes
Bref.

'tends, JPhMM, déjà que je me suis fait tacler pour avoir osé dire qu'il y avait d'autres références historiques à proposer aux élèves qu'Alexandre Dumas... calimero

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par philann le Mer 1 Aoû 2012 - 11:35

JPhMM: + 1base commune culture commune, loin de l'endoctrinement...Et le mieux ça pourrait leur plaire! ;0)

Sophocle: difficile la distinction entre la loi de la Cité et Antigone enterrant son frère. à des collégiens curieusement je préférerais leur faire lire le Criton. Very Happy

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mer 1 Aoû 2012 - 11:48

@philann a écrit:Morale laïque est une imbécilité sans nom et plus encore quand on imagine qu'elle engloberait toutes les autres, parce qu'en la déterminant comme laïque on sort de l'idée de morale (la laïcité ça peut se dater et se situer géographiquement, donc on en reste aux moeurs de tout à chacun.

Ensuite, oui je redoute le relativisme, parce que nos chers chérubins sont baignés quotidiennement dans l'individu, "ma façon de voir", "mon opinion", "mon mode de vie"... Donc 1: une morale qui ait un intérêt serait une morale (qui comme son nom devrait l'indiqué) s'élèverait au dessus des morales privées (au lieu de les englober) et 2: qui serait transmise comme commune à tous aux élèves qui l'apprendraient.

L'idée de M. Peillon est peut-être pleine de bon sentiment, mais sa morale laïque en plus d'être inconséquente théoriquement je ne vois pas bien comment on l'applique avec des classes très hétérogènes culturellement. À mon avis ça ressemble beaucoup à une poudrière (en plus d'ôter encore un peu plus de temps pour les enseignements primordiaux).
L'idée de Peillon aussi est datable.

http://www.amazon.fr/Une-religion-pour-R%C3%A9publique-Ferdinand/dp/2020985217

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Kilmeny le Mer 1 Aoû 2012 - 12:29

@JPhMM a écrit:
@philann a écrit:Moi je considère (en bonne kantienne) qu'il y a UNE morale
Qu'en penserait Sophocle ? Very Happy Razz Wink

Au lieu d'inventer une pseudo-morale laïque, il serait surtout urgent de relire Cicéron, Sénèque, Epictète et Marc-Aurèle. Rolling Eyes
Bref.

Je propose morale antique !

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par John le Mer 1 Aoû 2012 - 13:11

Je ne vous comprends pas bien.

Peillon propose cette morale laïque en primaire : c'est simplement de l'instruction civique comme elle a toujours eu lieu, avec l'ajout de quelques grands principes de savoir-vivre, de tolérance, de réflexion sur le monde...
Je ne vois pas bien ce que ça a de choquant.
Mon problème, par contre, c'est que je pense que Baubérot est un peu déconnecté de la réalité des classes de primaire, mais bon : il n'est pas seul dans la commission.

Je ne comprends pas (ou bien j'ai peur de comprendre). C'est une reprise de la "laïcité positive" ?
Mais non, il n'a jamais été question de ça : c'est même l'inverse de la laïcité positive Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mer 1 Aoû 2012 - 13:35

@John a écrit:Je ne vois pas bien ce que ça a de choquant.
Rien de choquant en soi.
Mais d'une part je ne suis pas sûr que l'enseignement d'une morale laïque soit très adapté à des niveaux primaires (à tort peut-être), d'autre part je trouve l'expression morale laïque malheureuse, et surtout je trouve assez drôle cette avalanche d' « envisagements » à la mode depuis Darcos au moins.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/08/31/luc-chatel-veut-remettre-au-gout-du-jour-les-lecons-de-morale-a-l-ecole_1565602_3224.html

Un fléau issu des think tanks ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par John le Mer 1 Aoû 2012 - 13:38

Mais il y a toujours eu de la morale et de l'instruction civique au primaire.
La morale laïque, c'est juste pour dire que ce n'est pas de la morale religieuse : ça ne me choque pas.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Robin le Mer 1 Aoû 2012 - 14:01

J'envisage :

1°) de laver la voiture
2°) de sortir les poubelles
3°) de repeindre la salle de bains
4°) d'écrire mes Mémoires
5°) de rédiger une thèse de doctorat sur le concept de volonté

Very Happy

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par Robin le Mer 1 Aoû 2012 - 14:02

... Oui...

... Mais non. Rolling Eyes

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mer 1 Aoû 2012 - 14:02

@John a écrit:Mais il y a toujours eu de la morale et de l'instruction civique au primaire.
La morale laïque, c'est juste pour dire que ce n'est pas de la morale religieuse : ça ne me choque pas.
Je comprends.
J'espère que cette morale laïque ne sera donc pas simplement ce qu' "il y a toujours eu".
J'espère aussi que cette morale laïque ne sera pas vécue comme une morale des laïcs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par JPhMM le Mer 1 Aoû 2012 - 14:03

@Robin :
Autant il est essentiel de souligner la détermination pure de la volonté par soi, sans condition, comme la racine du devoir et autant, par conséquent, il est vrai de dire que la reconnaissance de la volonté a attendu la philosophie kantienne pour gagner son fondement solide et son point de départ, autant l'affirmation du point de vue simplement moral qui ne se transforme pas en concept de moralité objective réduit ce gain à un vain formalisme et la science morale à une rhétorique sur le devoir en vue du devoir.

Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans la série "Vincent Peillon envisage" : voici l'enseignement de la morale "laïque"

Message par John le Mer 1 Aoû 2012 - 14:03

J'espère que cette morale laïque ne sera donc pas simplement ce qu' "il y a toujours eu".
Ben de l'instruction civique, ça ne fait de mal à personne Shocked

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum