Ecriture (tous cycles)

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par titecacahouette le Sam 11 Aoû 2012 - 20:36

Un ami écrivait de manière complètement illisible. Vraiment. Un jour je lui ai demandé comment il a appris à écrire pour en arriver là. Là il éclate de rire: personne n'a jamais réussi ! Sa mère était une instit de la vieille école et elle s'arrachait les cheveux ! Lignes d'écriture le soir... Pourtant premier de sa classe jusqu'à la fac car quand on se donnait la peine de le déchiffrer ça en valait le détour! Donc : mauvaise écriture ne veut pas automatiquement dire échec scolaire.
Pour ce petit garçon de 12 ans et demi, moi aussi je m'interroge ! Les parents n'ont pas discuté avec les enseignants? Les enseignants n'ont rien vu? Pourquoi ne pas avoir donné suite au diagnostique et fait une rééducation ortho? Faut pas faire l'autruche ! C'est comme le cancer, plus tu réagis tard, plus c'est difficile à guérir.

titecacahouette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Julinette le Sam 11 Aoû 2012 - 20:45

@Spinoza1670 a écrit:Oui, c'est un peu moins caricatural car
1) dans le premier paragraphe, c'est : l'école n'enseigne pas et dans le deuxième : l'école enseigne un peu - le deuxième vient relativiser le premier ;
2) dans le premier paragraphe, est donnée une raison : "On fait acheter des cahiers aux parents, non pas pour écrire, mais pour stocker des polycopiés, avec peu d’espace pour les réponses, et sans lignes, et ceci dès le CP."

Je n'ai pas dit que ce n'était pas exagéré. Mais le fait d'enlever du texte ce que j'ai remis fait que ta remarque devient aussi caricaturale.

Oui, je reconnais que ce texte pris dans son ensemble est très nuancé et sans généralisation aucune.

Julinette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par adelaideaugusta le Sam 11 Aoû 2012 - 21:12

21déjà a écrit:
@Julinette a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
Pourquoi ? La réponse est simple : l’école n’enseigne plus l’écriture.

Ah...

Encore quelqu'un qui sait tout ce qui se passe à l'école sur un seul exemple...

N'importe quoi, pourvu que ça râle.

Je peux te donner de nombreux exemples d'enseignants qui ne font plus d'écritures après le CE1...

Je précise que ces propos ont été relevés par moi il y a quelques années sur le blog Bonnet d'âne.
Ils faisaient partie d'une discussion sur l'écriture, entre des personnes bien plus qualifiées que moi pour en parler !
Je ne fais que relater des faits pourtant évidents si on fait quelques observations.
Quand on voit des reportages sur des classes primaires à la télévision, bien rares sont les classes où l'enseignant fait du "frontal", avec toutes les tables faisant face au tableau, où les enfants tiennent correctement " l'outil scripteur".
Il y a même une nouvelle profession d'avenir, qui vient doubler celle d'orthophoniste, c'est celle de "scripto-thérapeute". (Il y avait eu un reportage confondant sur ce problème !Peut-être que quelqu'un se souvient de ce reportage.)
( On est obligé de créer de nouveaux mots pour décrire les nouveaux maux dont sont affligés nos enfants.
Ainsi, le très récent "innumérisme" (que j'ajoute d'ailleurs au dictionnaire de mon correcteur !), pendant de "l'illettrisme". Il y a eu un colloque, à Lyon, en juillet, qui essayait de comprendre les causes du problème, et qui réunissait plusieurs centaines de personnes concernées. Mais les vrais grands mathématiciens n'avaient pas été conviés.
On a quand même évoqué (timidement) le manque d'enseignement du système métrique !!!)
Au sujet du prix Henri Poincaré qu'ont reçus deux Françaises, ce problème a de nouveau été évoqué aujourd'hui même.
http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/08/10/01008-20120810ARTFIG00471-deux-mathematiciennes-francaises-primees.php



adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Sam 11 Aoû 2012 - 21:20

21déjà a écrit:
@Julinette a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
Pourquoi ? La réponse est simple : l’école n’enseigne plus l’écriture.

Ah...

Encore quelqu'un qui sait tout ce qui se passe à l'école sur un seul exemple...

N'importe quoi, pourvu que ça râle.

Je peux te donner de nombreux exemples d'enseignants qui ne font plus d'écriture après le CE1...

Oui, moi aussi. Comme il y a bien des enseignants qui ne font plus lire à haute voix leurs élèves tous les jours, une fois passé le CE1. À part quelques exercices de "théâtralisation" où les élèves ont tout loisir de réciter par cœur un texte maintes fois ressassé, pas plus de lecture à voix haute que d'écriture.

Quant à ce que dit Adélaïde-Augusta, ne me dis pas qu'il ne t'est pas arrivé d'accueillir des élèves venant d'une autre école, de l'Isère ou d'ailleurs, qui te sortaient des montagnes de photocopies plus ou moins bien collées dans des cahiers où ils avaient écrit trois ou quatre mots par ci par là, sans aucune ligne pour se repérer.
Je n'ai peut-être pas de chance, mais dans la Drôme qui n'est pas si éloignée de l'Isère que cela, c'est le cas de figure le plus courant.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par adelaideaugusta le Sam 11 Aoû 2012 - 21:33

@titecacahouette a écrit:Un ami écrivait de manière complètement illisible. Vraiment. Un jour je lui ai demandé comment il a appris à écrire pour en arriver là. Là il éclate de rire: personne n'a jamais réussi ! Sa mère était une instit de la vieille école et elle s'arrachait les cheveux ! Lignes d'écriture le soir... Pourtant premier de sa classe jusqu'à la fac car quand on se donnait la peine de le déchiffrer ça en valait le détour! Donc : mauvaise écriture ne veut pas automatiquement dire échec scolaire.
Pour ce petit garçon de 12 ans et demi, moi aussi je m'interroge ! Les parents n'ont pas discuté avec les enseignants? Les enseignants n'ont rien vu? Pourquoi ne pas avoir donné suite au diagnostique et fait une rééducation ortho? Faut pas faire l'autruche ! C'est comme le cancer, plus tu réagis tard, plus c'est difficile à guérir.

"Titecacahouette", là est le problème : le refus du réel, de la part de ma fille, le refus de mes avertissements, (le "formatage" de l'IUFM ???où l'expérience est rejetée, tout au moins dans celui où elle a fait ses études d'institutrice.)
Car elle est institutrice, mais ne s'est pas suffisamment occupée de ses enfants.
Quant aux enseignantes en question, c'est un vrai problème ! Comment ne pas se rendre compte que Justine et compagnie est une mauvaise méthode ?? Qui laisse la classe sur le carreau??
Comment ne pas se rendre compte que Le Faunographe est une ignoble méthode, pire que tout ce qu'on peut imaginer ? Et qu'enseigner l'API à des enfants que l'on a mis en difficulté et auxquels on n'a pas appris à écrire est d'une stupidité sans nom ??? Car c'est ainsi.
Je maudis André Giordan, "professeur des Universités", un des auteurs de cette méthode.
J'ajoute que chez nous, il est extrêmement difficile d'avoir des heures d'orthophonie, et que ce n'est pas toujours efficace.
Rien ne vaut le travail fait quotidiennement avec un parent qui peut rectifier ce qui n'a pas été enseigné à l'école. Mais là encore, quelle injustice ! Je veux parler des enfants défavorisés.


adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Julinette le Sam 11 Aoû 2012 - 21:55

@doublecasquette a écrit:
21déjà a écrit:
@Julinette a écrit:
@adelaideaugusta a écrit:
Pourquoi ? La réponse est simple : l’école n’enseigne plus l’écriture.

Ah...

Encore quelqu'un qui sait tout ce qui se passe à l'école sur un seul exemple...

N'importe quoi, pourvu que ça râle.

Je peux te donner de nombreux exemples d'enseignants qui ne font plus d'écriture après le CE1...

Oui, moi aussi. Comme il y a bien des enseignants qui ne font plus lire à haute voix leurs élèves tous les jours, une fois passé le CE1. À part quelques exercices de "théâtralisation" où les élèves ont tout loisir de réciter par cœur un texte maintes fois ressassé, pas plus de lecture à voix haute que d'écriture.

Quant à ce que dit Adélaïde-Augusta, ne me dis pas qu'il ne t'est pas arrivé d'accueillir des élèves venant d'une autre école, de l'Isère ou d'ailleurs, qui te sortaient des montagnes de photocopies plus ou moins bien collées dans des cahiers où ils avaient écrit trois ou quatre mots par ci par là, sans aucune ligne pour se repérer.
Je n'ai peut-être pas de chance, mais dans la Drôme qui n'est pas si éloignée de l'Isère que cela, c'est le cas de figure le plus courant.

Effectivement, dans mon Isère pas si profonde que cela (mais dans un creux tout de même Very Happy ), il n'est pas rare que les élèves arrivent en cycle 3 fichiétisés à mort, et sachant à peine comment présenter un cahier (alors que je sais qu'ils ont un cahier d'écriture au CP...).

Mais de là à dire que "l'Ecole" n'apprend pas l'écriture, je m'inscris en faux : quelques classes (sans doute celles les plus médiatiatisées -les classes "normales" ne cherchant pas à étaler leur frontalitude, et ne réclamant jamais d'Inspection ou d'aide de CPC) zappent.
La plupart s'y accroche, faisant des volutes dans l'air (d'ailleurs, ce n'est pas facile d'écrire une lettre à l'envers, en même temps que les élèves qui sont en face - mais avec un peu d'entraînement, on y arrive), puis les faisant remplir le tableau noir de majuscules de toutes tailles à la craie, avant de passer sur Seyès, modèles tracés à la main sur chaque cahier, à droite pour les gauchers.

Si, si, ça existe.


Dernière édition par Julinette le Sam 11 Aoû 2012 - 22:45, édité 1 fois (Raison : accord avec "la plupart")

Julinette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Sam 11 Aoû 2012 - 22:00

Oui, ça existe. Comme existent les classes où on colle des photocopies où l'élève a écrit six mots, n'importe comment.
Comme il existe des GS où l'on fait très sérieusement du Baron, du Dumont ou autre et d'autres où dans l'année on "écrit" trois ou quatre fois en cursive, d'abord "Joyeux Noël et Bonne Année", ensuite "Joyeuses Pâques", puis "Bonne fête Maman" et enfin "Bonne fête Papa".

Nier l'un des deux est aussi caricatural que nier l'autre.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Dhaiphi le Sam 11 Aoû 2012 - 22:00

@doublecasquette a écrit:Oui, moi aussi. Comme il y a bien des enseignants qui ne font plus lire à haute voix leurs élèves tous les jours, une fois passé le CE1. À part quelques exercices de "théâtralisation" où les élèves ont tout loisir de réciter par cœur un texte maintes fois ressassé, pas plus de lecture à voix haute que d'écriture.
Bah, et les trois pages de la leçon d'histoire et les deux pages de la leçon de géo et les problèmes et la leçon de grammaire et les textes de lecture et... c'est pas bibi qui va lire tout ça, nan méo Shocked Laughing

Quant à ce que dit Adélaïde-Augusta, ne me dis pas qu'il ne t'est pas arrivé d'accueillir des élèves venant d'une autre école, de l'Isère ou d'ailleurs, qui te sortaient des montagnes de photocopies plus ou moins bien collées dans des cahiers où ils avaient écrit trois ou quatre mots par ci par là, sans aucune ligne pour se repérer.
J'ai gardé le cahier d'une élève qui venait d'une autre classe et qui ressemblait à ce que tu décris.
En début d'année, je montre de manière théâtrale tout ce qu'il ne faut pas faire en prenant ce cahier comme modèle. diable

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Sam 11 Aoû 2012 - 22:07

Oui, je sais, Dhaiphi, il y a aussi des classes où on lit, et dans toutes les matières... Heureusement !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Julinette le Sam 11 Aoû 2012 - 22:16

@doublecasquette a écrit:Oui, ça existe. Comme existent les classes où on colle des photocopies où l'élève a écrit six mots, n'importe comment.
Comme il existe des GS où l'on fait très sérieusement du Baron, du Dumont ou autre et d'autres où dans l'année on "écrit" trois ou quatre fois en cursive, d'abord "Joyeux Noël et Bonne Année", ensuite "Joyeuses Pâques", puis "Bonne fête Maman" et enfin "Bonne fête Papa".

Nier l'un des deux est aussi caricatural que nier l'autre.

Je n'ai jamais dit le contraire... Qu'ai-je nié ?
Simplement souligné la généralisation du témoignage cité en référence - généralisation que je trouve bien dangereuse pour l'image de l'école et des enseignants. Je ne suis pas sûre que ce témoignage émane d'un spécialiste, mais si vous le dites.

Comme si une minorité seule d'instituteurs se livrait à des leçons d'écriture...

_________________
Ni dieu ni gourou

Julinette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Sapotille le Sam 11 Aoû 2012 - 22:25

@Julinette a écrit:

Comme si une minorité seule d'instituteurs se livrait à des leçons d'écriture...

Malheureusement, sans aller chercher trop loin, je peux citer plusieurs cas de non apprentissage systématique de l'écriture, vus de mes propres yeux !

C'est dans un rayon de 25 km autour de chez moi et assez frappant pour qu'on puisse imaginer que ce n'est pas limité à mon environnement géographique...

Je parle d'enfants à qui j'ai dû apprendre à écrire étant donné le désastre qui se profilait et chacun fréquentait une classe entière de 25 (ou plus) d'écoliers!

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Sam 11 Aoû 2012 - 22:57

@Julinette a écrit:
@doublecasquette a écrit:Oui, ça existe. Comme existent les classes où on colle des photocopies où l'élève a écrit six mots, n'importe comment.
Comme il existe des GS où l'on fait très sérieusement du Baron, du Dumont ou autre et d'autres où dans l'année on "écrit" trois ou quatre fois en cursive, d'abord "Joyeux Noël et Bonne Année", ensuite "Joyeuses Pâques", puis "Bonne fête Maman" et enfin "Bonne fête Papa".

Nier l'un des deux est aussi caricatural que nier l'autre.

Je n'ai jamais dit le contraire... Qu'ai-je nié ?
Simplement souligné la généralisation du témoignage cité en référence - généralisation que je trouve bien dangereuse pour l'image de l'école et des enseignants. Je ne suis pas sûre que ce témoignage émane d'un spécialiste, mais si vous le dites.

Comme si une minorité seule d'instituteurs se livrait à des leçons d'écriture...

Une minorité, une majorité, qu'est-ce que nous en savons ? Ni toi, ni moi ne visitons assez de classes pour donner une photo exacte de la situation.

Mais, je suis désolée de voir que tu prends ça tellement à cœur. Tu es depuis si peu de temps sur ce forum... Laisse-toi le temps de connaître un peu mieux tout le monde avant de te "gendarmer" contre l'opinion d'une ou deux personnes.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par neoinstit le Sam 11 Aoû 2012 - 22:57

merci pour vos interventions très intéressantes

neoinstit
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Sapotille le Sam 11 Aoû 2012 - 23:06

@doublecasquette a écrit:

Une minorité, une majorité, qu'est-ce que nous en savons ? Ni toi, ni moi ne visitons assez de classes pour donner une photo exacte de la situation.


Tu as raison, DC d'être plus modérée que moi...

Je voulais juste dire qu'il y en a trop qui ne bénéficient pas d'un apprentissage systématique !

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Sam 11 Aoû 2012 - 23:20

@Sapotille a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Une minorité, une majorité, qu'est-ce que nous en savons ? Ni toi, ni moi ne visitons assez de classes pour donner une photo exacte de la situation.


Tu as raison, DC d'être plus modérée que moi...

Je voulais juste dire qu'il y en a trop qui ne bénéficient pas d'un apprentissage systématique !

Voilà, comme ça, ça choquera peut-être moins notre petite nouvelle sur le forum qui, et c'est tout à son honneur, prend fait et cause pour tous nos collègues de Primaire et est prête à les défendre contre vents et marées... fleurs sunny

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par adelaideaugusta le Dim 12 Aoû 2012 - 8:25

@doublecasquette a écrit:
@Sapotille a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Une minorité, une majorité, qu'est-ce que nous en savons ? Ni toi, ni moi ne visitons assez de classes pour donner une photo exacte de la situation.


Tu as raison, DC d'être plus modérée que moi...

Je voulais juste dire qu'il y en a trop qui ne bénéficient pas d'un apprentissage systématique !

Voilà, comme ça, ça choquera peut-être moins notre petite nouvelle sur le forum qui, et c'est tout à son honneur, prend fait et cause pour tous nos collègues de Primaire et est prête à les défendre contre vents et marées... fleurs sunny

Merci, DC, de ton discours apaisant pour tout le monde.
Une question tout de même : l'écriture ne rentre-t-elle pas en ligne de compte dans les 40 % d'enfants en grave difficulté à l'entrée en sixième, chiffre reconnu (enfin !) par le HCE. (On ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde.)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Dim 12 Aoû 2012 - 8:48

Il faut demander aux professeurs de collège, et tout particulièrement à ceux qui accueillent des élèves en grande difficulté en quantité.
Quand on lit les posts de professeurs de 6° à la rentrée, c'est un peu comme quand on lit les posts d'instits de CE1, certains, affolés, se plaignent d'un élève très mauvais lecteur-scripteur de temps en temps et d'autres reçoivent des cohortes entières...

Je me refuse de croire aux mauvais karmas conjoints de groupes de vingt à vingt-cinq enfants, issus des mêmes écoles primaires (ou de la même classe de CP pour les petits CE1) et bien autant d'une éventuelle origine ethnico-sociale défavorable (tant qu'elle ne contraint pas à une scolarisation par épisodes, hachée et sans suivi). Les gamins des années 80 qui étaient arrivés lors des regroupements familiaux, à sept, huit ou neuf ans, intégraient le collège avec un, deux ou trois ans de retard mais, sauf cas pathologique, ils étaient lecteurs, scripteurs, compreneurs tout aussi bien, et même souvent mieux, à cause de la gnaque, que leurs camarades des mêmes quartiers.

Alors, que Julinette m'excuse, si ce ne sont pas les instits qu'il faut accuser, qui est "responsable" ? Selon moi, ce sont, dans l'ordre, les programmes, les méthodes et la formation, initiale et continue.

Tant qu'on continuera à prôner l'écriture en majuscules d'imprimerie et les techniques issues de l'art contemporain plutôt que le dessin représentatif libre à l'école maternelle, Ribambelle, Abracadalire, Valentin, Justine, Croquelignes et Capmaths au CP et la lecture d'albums issus de la littérature de jeunesse et la production d'écrits du CE1 au CM2, on continuera à envoyer des centaines de PE et des milliers d'enfants dans le mur et ce d'autant plus que ceux-ci ne bénéficieront pas à la maison de l'encadrement de rêve qui donne les outils que l'École ne leur donne pas forcément.

J'ai bien dit l'École et en aucun cas ses PE, du public ou du privé, qui eux, ne font que suivre la ligne qu'on leur a donnée avec les méthodes qu'on leur a vantées comme étant les meilleures et les seules qui fonctionnent vraiment. Eux n'y sont vraiment pour rien et sont de toute bonne foi lorsqu'ils disent que leurs élèves n'y arrivent pas mais que leur progression est indiscutable et qu'ils n'en changeront pas, pour tout l'or du monde, car c'est celle qui leur convient et dans laquelle ils se sentent efficaces et intelligents.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par titecacahouette le Dim 12 Aoû 2012 - 10:03

je suis vraiment d'accord avec toi DC.
Par contre, pour ma part l'an dernier j'avais une vraie cohorte de gamins difficiles, j'avais 8 gamins sur 14 qui arrivaient d'autres écoles parce qu'ils étaient en grande difficulté scolaire. Et moi je prie Dieu de faire des miracles... mais j'ai fait avec ! Et ma collègue peste déjà.
Le pourquoi ils étaient en difficulté ?
- trop de télé et de jeux vidéos à la maison
- grande insécurité familiale
- méthodes de l'instit d'avant : méthode semi globale et suivi du grand magazine la cl.. mat, (célèbre par sa grande pédagogie) et si tu arrives pas : répression active (t'es nul, tu comprends rien...) et bizarrement avec borel ils y arrivent.
-réelle déficience mentale avérée.


titecacahouette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Dim 12 Aoû 2012 - 10:28

@titecacahouette a écrit:je suis vraiment d'accord avec toi DC.
Par contre, pour ma part l'an dernier j'avais une vraie cohorte de gamins difficiles, j'avais 8 gamins sur 14 qui arrivaient d'autres écoles parce qu'ils étaient en grande difficulté scolaire. Et moi je prie Dieu de faire des miracles... mais j'ai fait avec ! Et ma collègue peste déjà.
Le pourquoi ils étaient en difficulté ?
- trop de télé et de jeux vidéos à la maison
- grande insécurité familiale
- méthodes de l'instit d'avant : méthode semi globale et suivi du grand magazine la cl.. mat, (célèbre par sa grande pédagogie) et si tu arrives pas : répression active (t'es nul, tu comprends rien...) et bizarrement avec borel ils y arrivent.
-réelle déficience mentale avérée.


Oui, tu as raison. Il y a parfois des cohortes plus difficiles que d'autres. Pour preuve mes CE1 catastrophes de l'an dernier ou leurs prédécesseurs qui entrent en 6° le mois prochain !
Pour les mêmes raisons que celles que tu donnes, moins la méthode de lecture et la pédagogie la cl... mat., mais plus l'enfant tyran qui ne comprend pas pourquoi la maîtresse résiste à ses injonctions musclées !

Il n'empêche que, selon les méthodes employées en classe et les programmes pratiqués, les résultats "nationaux" de ces enfants-là sont soit carrément catastrophiques, soit moyens-faibles, soit, même, moyens-bons... J'en ai même eu un des quatre aux alentours de 90 % de réussite, sans aide aucune (j'avoue que ceux-là, je n'avais plus, mais alors plus du tout envie de les aider).

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Spinoza1670 le Dim 12 Aoû 2012 - 10:56

@doublecasquette a écrit:
@titecacahouette a écrit:je suis vraiment d'accord avec toi DC.
Par contre, pour ma part l'an dernier j'avais une vraie cohorte de gamins difficiles, j'avais 8 gamins sur 14 qui arrivaient d'autres écoles parce qu'ils étaient en grande difficulté scolaire. Et moi je prie Dieu de faire des miracles... mais j'ai fait avec ! Et ma collègue peste déjà.
Le pourquoi ils étaient en difficulté ?
- trop de télé et de jeux vidéos à la maison
- grande insécurité familiale
- méthodes de l'instit d'avant : méthode semi globale et suivi du grand magazine la cl.. mat, (célèbre par sa grande pédagogie) et si tu arrives pas : répression active (t'es nul, tu comprends rien...) et bizarrement avec borel ils y arrivent.
-réelle déficience mentale avérée.


Oui, tu as raison. Il y a parfois des cohortes plus difficiles que d'autres. Pour preuve mes CE1 catastrophes de l'an dernier ou leurs prédécesseurs qui entrent en 6° le mois prochain !
Pour les mêmes raisons que celles que tu donnes, moins la méthode de lecture et la pédagogie la cl... mat., mais plus l'enfant tyran qui ne comprend pas pourquoi la maîtresse résiste à ses injonctions musclées !

Il n'empêche que, selon les méthodes employées en classe et les programmes pratiqués, les résultats "nationaux" de ces enfants-là sont soit carrément catastrophiques, soit moyens-faibles, soit, même, moyens-bons...
J'en ai même eu un des quatre aux alentours de 90 % de réussite, sans aide aucune (j'avoue que ceux-là, je n'avais plus, mais alors plus du tout envie de les aider).

Pour la phrase en gras, comment prouves-tu que tu as raison ?

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par severine447 le Dim 12 Aoû 2012 - 11:21

Très intéressant ce sujet, je me demandais pourquoi mon fils ne savait pas écrire ; je crois que j'ai une partie de la réponse. Du coup j'ai une question : comment apprendre à écrire à un enfant de 12 ans ? Je regrette de ne pas lui avoir appris en même temps que la lecture et d'avoir laissé faire l'école. Je pensais que le principal était qu'il sache lire, alors oui il sait lire. Il lit beaucoup, il écrit sans faire de faute mais il écrit très mal, c'est illisible, il perd beaucoup de points à cause de ça. Alors ma question est : comment lui faire perdre ses mauvaises habitudes et le rééduquer correctement ?


Dernière édition par severine447 le Dim 12 Aoû 2012 - 11:46, édité 1 fois

severine447
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Vudici le Dim 12 Aoû 2012 - 11:35

Rikki devrait pouvoir t'aider... Rikkiiiiii! Rikkiiii? Wink

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés

Vudici
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par doublecasquette le Dim 12 Aoû 2012 - 11:38

@Spinoza1670 a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@titecacahouette a écrit:je suis vraiment d'accord avec toi DC.
Par contre, pour ma part l'an dernier j'avais une vraie cohorte de gamins difficiles, j'avais 8 gamins sur 14 qui arrivaient d'autres écoles parce qu'ils étaient en grande difficulté scolaire. Et moi je prie Dieu de faire des miracles... mais j'ai fait avec ! Et ma collègue peste déjà.
Le pourquoi ils étaient en difficulté ?
- trop de télé et de jeux vidéos à la maison
- grande insécurité familiale
- méthodes de l'instit d'avant : méthode semi globale et suivi du grand magazine la cl.. mat, (célèbre par sa grande pédagogie) et si tu arrives pas : répression active (t'es nul, tu comprends rien...) et bizarrement avec borel ils y arrivent.
-réelle déficience mentale avérée.


Oui, tu as raison. Il y a parfois des cohortes plus difficiles que d'autres. Pour preuve mes CE1 catastrophes de l'an dernier ou leurs prédécesseurs qui entrent en 6° le mois prochain !
Pour les mêmes raisons que celles que tu donnes, moins la méthode de lecture et la pédagogie la cl... mat., mais plus l'enfant tyran qui ne comprend pas pourquoi la maîtresse résiste à ses injonctions musclées !

Il n'empêche que, selon les méthodes employées en classe et les programmes pratiqués, les résultats "nationaux" de ces enfants-là sont soit carrément catastrophiques, soit moyens-faibles, soit, même, moyens-bons...
J'en ai même eu un des quatre aux alentours de 90 % de réussite, sans aide aucune (j'avoue que ceux-là, je n'avais plus, mais alors plus du tout envie de les aider).

Pour la phrase en gras, comment prouves-tu que tu as raison ?

Je ne prouve rien. Mes effectifs sont trop peu importants pour que les résultats de ma classe soient pris en considération, dixit un éminent didacticien sur le blog de Luc Cédelle... Sad

Alors, je n'existe pas. Et ce que je dis n'est pas important parce que ce n'est pas vérifiable :

- Il y a des millions d'années que les fleurs fabriquent des épines. Il y a des millions d'années que les moutons mangent quand même les fleurs. Et ce n'est pas sérieux de chercher à comprendre pourquoi elles se donnent tant de mal pour se fabriquer des épines qui ne servent jamais à rien ? Ce n'est pas important la guerre des moutons et des fleurs ? Ce n'est pas plus sérieux et plus important que les additions d'un gros Monsieur rouge ? Et si je connais, moi, une fleur unique au monde, qui n'existe nulle part, sauf dans ma planète, et qu'un petit mouton peut anéantir d'un seul coup, comme ça, un matin, sans se rendre compte de ce qu'il fait, ce n'est pas important ça !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Rikki le Dim 12 Aoû 2012 - 11:48

@Vudici a écrit:Rikki devrait pouvoir t'aider... Rikkiiiiii! Rikkiiii? Wink

Voui ? C'est à quel sujet ?

Pour rééduquer l'écriture d'un petit de 12 ans, c'est ça, j'ai bien suivi ? Ma foi, je pourrais le prendre en rééducation, mais j'ai l'impression qu'il n'habite pas en région parisienne...

Bien sûr, des gens, dont je fais partie depuis peu, se font du fric en se baptisant "graphomotricien" ou "scriptothérapeute", pour réparer les pots cassés... ce n'est peut-être pas très moral, mais il se trouve que quand les pots sont effectivement cassés, je pense qu'il n'y a guère d'autre solution que de créer des métiers de ce type pour tenter de les recoller !

Je suis en train d'ouvrir mon "cabinet", si le mot n'est pas un peu pompeux pour baptiser la chose, et la détresse des personnes qui viennent me voir avec leur problème ou le problème de leur gamin est réel, et le fait de proposer une solution est un véritable soulagement.

Cela dit, comme je suis honnête, je dois dire que je manque de recul sur ma propre pratique, n'ayant pas encore eu suffisamment de clients pour pouvoir faire un tableau avant / après convaincant. Je vous conseille cependant d'aller voir sur le site de ma copine alsacienne, sos écriture, elle y présente son activité de manière très complète. J'ai vu d'ailleurs dans ce fil que son site est cité par quelqu'un. Et je suis allée faire un stage dans son cabinet, je peux vous dire que la satisfaction et le soulagement des enfants, des parents (et du grand-père) que j'ai vus sont réels.

Alors, c'est comme pour les dents : le mieux, c'est de faire de la prévention et de ne pas choper de caries, mais une fois qu'on les a, on est quand même bien contents de trouver le dentiste, non ? Et loin de moi l'idée de surmédicaliser l'éducation, mon exemple était peut-être mal choisi.

Sur ce, je n'étais que de passage à Paris entre deux trains, je repars dans 2 heures, à bientôt !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Spinoza1670 le Dim 12 Aoû 2012 - 11:57

Je ne prouve rien. Mes effectifs sont trop peu importants pour que les résultats de ma classe soient pris en considération, dixit un éminent didacticien sur le blog de Luc Cédelle... Sad

Alors, je n'existe pas. Et ce que je dis n'est pas important parce que ce n'est pas vérifiable.

C'est normal qu'il t'ait répondu cela, parce que entre l'effet-maître et l'effet-méthode, comment quelqu'un d'extérieur peut faire le partage ? Il y a beaucoup d'autres facteurs qui entrent en jeu et qu'il faut éliminer pour isoler le rôle que joue la méthode dans l'augmentation des résultats à ces (je souligne fortement) éval° et pour cela, il faut des grands nombres, des classes variées, etc.
Ensuite, ce n'est pas parce qu'une méthode passe ce test qu'elle est la meilleure car il faut encore mesurer les effets à long terme.
L'évaluation elle-même peut être mal conçue, donc ne pas permettre de montrer la supériorité d'une méthode sur une autre, ou montrant la supériorité d'une méthode objectivement déficiente.
Enfin je ne suis pas très calé pour parler de cela, mais tant qu'on continuera d'échanger des avis contre d'autres avis, on en restera à ce qu'était la médecine avant le XIXe siècle (Pasteur, Semmelweiss, Cl. Bernard).
Ceci dit, je partage comme tu le sais ton point de vue. Mais je pense qu'il y a des manières supplémentaires de le conforter que sur la seule expérience et le bon sens.

D'aucuns proposaient par exemple que les instits écrivent sur les éval° nationales la méthode de lecture suivie en CP par chaque enfant. Ce qui aurait permis ...


Dernière édition par Spinoza1670 le Dim 12 Aoû 2012 - 12:05, édité 1 fois

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecriture (tous cycles)

Message par Julinette le Dim 12 Aoû 2012 - 12:01

Aussi important que ceux (dont moi) qui affirment ceci :

@doublecasquette a écrit: (...) leur progression est indiscutable et qu'ils n'en changeront pas, pour tout l'or du monde, car c'est celle qui leur convient et dans laquelle ils se sentent efficaces et intelligents.

Edit : je répondais à DC. Vous allez trop vite...

Je salue Rikki au passage.

Julinette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum