La situation d'énonciation !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La situation d'énonciation !!!

Message par Clochettebwoy le Mer 28 Jan 2009 - 14:14

Coucou !

Je suis dans une misère intellectuelle noire dès qu'il s'agit d'aborder ce sujet. Ce n'est pas de la mauvaise volonté, je m'y attelle à chaque fois comme une brave bête, avant de m'enliser pitoyablement dans des explications fumeuses, parce que je pense, à dire vrai, que je n'en comprends pas moi-même l'intérêt ni le sens...!

Auriez vous quelques trucs, voire un cours à me faire sur le sujet ?

_________________
Clochette !
en collège créolophone, dans les hauts de saint-Leu (vue panoramique sur l'océan indien !).
île de la Réunion.

Clochettebwoy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Amaliah le Mer 28 Jan 2009 - 14:39

Je ne vais pas t'aider beaucoup mais en gros pourquoi t'escrimer à faire cette notion alors que tu n'en vois pas l'intérêt? Je sais, c'est dans les programmes, mais il y a tjs des choses qu'on n'a pas le temps de faire donc ça pourrait être ça pour toi.
Pour ma part hors de question de faire un cours sur l'énonciation ou sur les types de progression ou sur le COS. Il ya bien d'autres choses intéressantes et utiles à faire, non?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Invité le Mer 28 Jan 2009 - 14:58

J'en parle surtout en 6e quand je leur apprends à se présenter : nous faisons de petits sketchs sur "je me présente à une personne dans le collège pour demander quelque chose". Donc, ils doivent faire attention à la situation de communication, au tutoiement ou vouvoiement, au niveau de langue. Je m'en tiens à des notions simples en 6e : émetteur-récepteur, message, ici et maintenant. Dans les autres classes, j'en reparle surtout pour aborder le système des temps du discours, ou certaines nuances sur les personnes au théâtre. Toutefois, la notion est repoussée à la 4e dans les nouveaux programmes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Angua le Mer 28 Jan 2009 - 17:52

Honnêtement, depuis que j'ai laissé tomber ce marasme d'énoncés ancrés/coupés, ça va beaucoup mieux.
Par contre, je reviens chaque année sur la notion de situation, simplement sur le qui-parle à qui-quand-où-pourquoi, pour essayer de montrer l'importance de s'interroger sur les sources d'un texte.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Saraswati le Mer 28 Jan 2009 - 18:59

En fait, la situation d'énonciation ça revient toujours aux fameux "5W".
Je n'ai pas eu souvent des 6e, mais systématiquement je le fais en 4e, avec la correspondance, et de toute façon on le refait souvent avec n'importe quel texte dans tous les niveaux (surtout quand on veut connaître la visée d'un texte) :
- Qui écrit / parle ? (émetteur)
- A qui ? (destinataire / récepteur)
- Pour dire quoi ? (message)
- Où et Quand ? (cadre spatio-temporel)

une fois que je leur fais transposer dans le cadre du cours, ils comprennent assez vite :
- Qui écrit / parle ? le prof
- A qui ? les élèves
- Pour dire quoi ? la leçon, le cours
- Où et Quand ? tel jour, à telle heure, au collège, dans telle salle

Après pour le pb de ancré / coupé (que je ne fais pas systématiquement), je leur présente toujours cette situation :
Imaginez que j'enregistre le cours. Je dis : "Prenez votre agenda, pour demain vous ferez tel exercice".
Si dans 50 ans quelqu'un retrouve la cassette et entend ce message, il ne pourra pas savoir à quoi correspond "demain". Il faut connaître la situation d'énonciation complète pour pouvoir déchiffrer le message.

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Caro le Mer 28 Jan 2009 - 19:39

Je prends exactement les mêmes exemples que toi Saraswati et les élèves comprennent sans problème.

Caro
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par roxanne le Mer 28 Jan 2009 - 19:47

oui moi aussi ...autant je ne suis pas fana de certains termes techniques (schéma actanciel ou autres ) autant je trouve que la situation d'énonciation et les énoncés ancrés et coupés c'est important et finalement pas si difficiles que ça à comprendre ...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Clochettebwoy le Jeu 29 Jan 2009 - 3:33

@roxanne a écrit:oui moi aussi ...autant je ne suis pas fana de certains termes techniques (schéma actanciel ou autres ) autant je trouve que la situation d'énonciation et les énoncés ancrés et coupés c'est important et finalement pas si difficiles que ça à comprendre ...

Pourquoi est-ce que c'est important ?

Ca sert à quoi de dire quelque chose qui paraît si évident ?

Je suis d'accord pour les énoncés ancrés/coupés, même s'ils sont résistants parfois, c'est important, mais la situation d'énonciation je ne comprends pas à quoi ça sert de la déterminer, ça me semble gratuit.

_________________
Clochette !
en collège créolophone, dans les hauts de saint-Leu (vue panoramique sur l'océan indien !).
île de la Réunion.

Clochettebwoy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Invité le Jeu 29 Jan 2009 - 8:52

C'est surtout utile pour les niveaux de langue : selon la personne à qui l'on s'adresse, on n'emploie pas le même langage. En 6e, c'est facile à mettre en place dans la première séquence, après on n'en parle qu'au théâtre (pour comprendre un quiproquo ou un aparté (en 5e, dans une farce ou un fabliau théâtralisé comme Estula), il est bon de faire préciser qui parle à qui, et il faut introduire la notion de destinataire, qui n'est sjustement pas la même personne que le récepteur... En 4e, ça peut revenir avec la lettre. En 3e, cela peut être utile dans certains sujets de brevet (article de journal, discours, lettre ouverte).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Invité6 le Jeu 29 Jan 2009 - 9:34

@Clochettebwoy a écrit:
@roxanne a écrit:oui moi aussi ...autant je ne suis pas fana de certains termes techniques (schéma actanciel ou autres ) autant je trouve que la situation d'énonciation et les énoncés ancrés et coupés c'est important et finalement pas si difficiles que ça à comprendre ...

Pourquoi est-ce que c'est important ?

Ca sert à quoi de dire quelque chose qui paraît si évident ?

Je suis d'accord pour les énoncés ancrés/coupés, même s'ils sont résistants parfois, c'est important, mais la situation d'énonciation je ne comprends pas à quoi ça sert de la déterminer, ça me semble gratuit.

Déjà parce qu'au lycée, on attend d'eux qu'ils maîtrisent ces notions et que nous perdons du temps à devoir tout réexpliquer.... si c'est un peu confus pour eux la première fois que les élèves les étudient, le fait de les revoir leur permet d'assimiler le truc... Au lycée, nous sommes censés leur apprendre à utiliser tous ces outils vus au collège dans le but d'analyser un texte, si les outils ne sont pas acquis, on ne peut pas toujours travailler correctement l'analyse...

Après, je ne discute pas du bien-fondé des programmes (j'hallucine souvent de me dire que je leur apprends des trucs que je n'ai découverts qu'à la fac !)....
A l'oral du bac, j'ai des élèves qui se sont fait piéger parce qu'ils ne savaient pas ce que c'était....

Invité6
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Saraswati le Jeu 29 Jan 2009 - 10:21

@Clochettebwoy a écrit:Pourquoi est-ce que c'est important ?

Ca sert à quoi de dire quelque chose qui paraît si évident ?
Oui, pour nous c'est évident, malheureusement il y a plein d'élèves pour qui ça ne l'est absolument pas !
Il faut donc bien déterminer cette situation avant d'entrer dans le texte, car certains ne lisent pas correctement et cela mène à des contre sens terribles ou des interprétations délirantes ! (c'est du vécu !)

Par contre si tu n'as pas ce genre de pb avec tes élèves, tu peux passer très vite dessus, n'en faire qu'un bref rappel oral (c'est aussi ce que je fais la plupart du temps).

Saraswati
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Angua le Jeu 29 Jan 2009 - 12:56

Au lycée, nous sommes censés leur apprendre à utiliser tous ces outils vus au collège dans le but d'analyser un texte, si les outils ne sont pas acquis, on ne peut pas toujours travailler correctement l'analyse...

Question bête sans doute, mais.... honnêtement, comment utiliser l'idée d'énoncés ancrés/coupés dans une analyse littéraire? Shocked

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Invité6 le Jeu 29 Jan 2009 - 13:01

c'est surtout les éléments de l'énonciation qui sont utiles : savoir à qui l'auteur ou le personnage s'adresse, à un autre personnage, au lecteur ?
dans les textes où l'auteur parle de son travail d'écriture au moment où il se fait, l'énonciation est importante également...
En fait, à plusieurs reprises je suis amenée à pointer l'intérêt de l'étude de l'énonciation et ça m'agace de devoir toujours tout réexpliquer, comme si les élèves n'en avaient jamais entendu parler....

Invité6
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par miss terious le Jeu 29 Jan 2009 - 16:47

Pour toi, c'est évident, mais pour les élèves, ça ne l'est pas toujours.
Ex. précis : la semaine passée, j'ai travaillé La Folle avec mes 3°. On s'est demandé si Maupassant respectait le contrat narratif mis en place dans La Bécasse. Pour cela, il fallait forcément savoir qui parlait à qui, où et quand. Or, plusieurs élèves ont dit que le narrateur s'adressait à Robert de Bonnières. Sauf que ce Robert est le dédicataire.
Cette notion est aussi intéressante dans le cadre de récits enchâssés mais aussi de la correspondance. Je t'assure que émetteur/destinataire/circonstances ne sont pas évidents pour TOUS les élèves.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Angua le Jeu 29 Jan 2009 - 17:52

Alarica a écrit:c'est surtout les éléments de l'énonciation qui sont utiles : savoir à qui l'auteur ou le personnage s'adresse, à un autre personnage, au lecteur ?
dans les textes où l'auteur parle de son travail d'écriture au moment où il se fait, l'énonciation est importante également...
En fait, à plusieurs reprises je suis amenée à pointer l'intérêt de l'étude de l'énonciation et ça m'agace de devoir toujours tout réexpliquer, comme si les élèves n'en avaient jamais entendu parler....

Je suis entièrement d'accord là-dessus. (cf mon post un peu plus haut)
Mais j'en reviens à la question de l'ancrage... c'est vraiment qq chose qui me dépasse. Les élèves comprennent dans l'ensemble plutôt bien le problème d'une phrase comme "il a dit qu'il viendra demain" sans contexte, je m'interroge vraiment sur l'utilité de nommer les choses. En travaillant sur les paroles rapportées, je revois ce qui est transposition ancré/coupé, et je trouve cela beaucoup plus clair depuis qu'on laisse de côté la terminologie.
Du coup, je me demande si elle a un réel intérêt pour des collégiens, puis des lycéens...

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Clochettebwoy le Jeu 29 Jan 2009 - 18:28

Ok c'est noté, je vais y réfléchir à tête reposée !

_________________
Clochette !
en collège créolophone, dans les hauts de saint-Leu (vue panoramique sur l'océan indien !).
île de la Réunion.

Clochettebwoy
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: La situation d'énonciation !!!

Message par Bibiou le Dim 1 Fév 2009 - 16:35

Caro11 a écrit:Je ne vais pas t'aider beaucoup mais en gros pourquoi t'escrimer à faire cette notion alors que tu n'en vois pas l'intérêt? Je sais, c'est dans les programmes, mais il y a tjs des choses qu'on n'a pas le temps de faire donc ça pourrait être ça pour toi.
Pour ma part hors de question de faire un cours sur l'énonciation ou sur les types de progression ou sur le COS. Il ya bien d'autres choses intéressantes et utiles à faire, non?

Tout pareil!

Bibiou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum