Kénya : les écolières doivent-elles être autorisées à porter des jupes qui ne descendent pas en-dessous du genou ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kénya : les écolières doivent-elles être autorisées à porter des jupes qui ne descendent pas en-dessous du genou ?

Message par John le Dim 12 Aoû 2012 - 11:27

Kenya: Minijupe pour écolières kényanes - Education minimaliste ?

Par Rédaction Afrique, 7 Août 2012

Pourquoi devriez-vous habiller une écolière comme une bonne soeur ? Le ministre kényan de l'Education, Mutula Kilonzo, a posé cette question à la suite d'une controverse qui avait divisé le pays le mois dernier. Le ministre avait été accusé d'être à l'origine d'une dévaluation des valeurs morales par son soutien aux étudiantes qui voulaient porter leurs jupes un peu plus court que la tradition ne l'exigeait jusqu'alors.

"Ces filles ne veulent pas devenir des bonnes soeurs, ces filles veulent devenir des citoyennes kényanes. Si vous êtes une écolière et que vous n'aimez pas votre uniforme, ne brisez pas les jambes d'autrui, dites-le-moi et je vais changer les attitudes des professeurs et des parents", avait dit Kilonzo.

Les propos de Kilonzo ont été prononcés après la grève initiée par les jeunes filles du lycée de Rwathia, dans le centre du Kenya. Elles demandaient la permission de porter plus court leurs jupes, en conformité avec les nouvelles tendances de la mode actuelle.

Les étudiantes avaient initialement rejeté le nouvel uniforme proposé, car elles trouvaient les jupes trop longues. Les parents, les enseignants et les leaders religieux ont réagi violemment aux propos du ministre, les trouvant de mauvais goût.

Non sans un brin d'humour, Kilonzo a invité les médias kényans à voir une présentation de ces fameuses jupes courtes. Le ministre a montré des exemples de jupes d'uniformes scolaires, et a lu des extraits de la Constitution kényane qui allaient dans le sens de son discours.

Discipline ?

Bien que les étudiantes et l'administration soient arrivées à un compromis et à définir une longueur acceptable pour les deux parties, le sujet continue à faire couler de l'encre - et pas seulement au Kenya. Les élèves doivent-ils oui ou non porter des uniformes ? Devraient-ils être autorisés à s'exprimer à travers ce qu'ils portent ? Cette liberté dans l'habillement affecte-t-elle la discipline et la faculté d'apprendre ?

Dominic Wamugunda, prêtre catholique, déclare que les parents doivent être responsables de l'habillement de leurs enfants, car ce sont eux qui savent ce qui est bon pour leurs ouailles. Il a ajouté que le ministre avait enfreint les limites de ses attributions.

Distraits

Mary Buluku, une enseignante de Nairobi, pense qu'autoriser les écolières à décider de la longueur de leurs jupes créerait un dangereux précédent.

"Les filles peuvent se plaindre d'autres choses, par exemple de la qualité des livres ou des bibliothèques. Les mini-jupes ne vont pas améliorer leurs notes", affirme Mary Buluku. "Les enseignants masculins ne seront plus capables d'enseigner, ils seront distraits par ces jupes courtes et risquent de penser à d'autres choses qui pourraient exposer les filles à certains dangers. Pas question, les écolières ne devraient jamais être autorisées à porter des mini-jupes."

Sophy Ngele, une habitante de Nairobi, acquiesce. "Les jupes doivent cacher le genou. Les filles ont toujours porté des jupes longues à l'école. La priorité doit être portée sur les études, pas sur l'apparence."

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Kénya : les écolières doivent-elles être autorisées à porter des jupes qui ne descendent pas en-dessous du genou ?

Message par Méréthide le Dim 12 Aoû 2012 - 12:10

"Les enseignants masculins ne seront plus capables d'enseigner, ils seront distraits par ces jupes courtes et risquent de penser à d'autres choses qui pourraient exposer les filles à certains dangers. Pas question, les écolières ne devraient jamais être autorisées à porter des mini-jupes."

Ils ont fait comment les enseignants mâles chez nous à l'époque du string porté "outrageusement" haut ?
C'est fou le manque de confiance de cette enseignante, ou alors il y a de sacrés précédents entre les enseignants et leurs élèves !

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum