Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 12:01

je vais sans doute commencer par le premier de ces deux thèmes (il n'est pas dit que je ferai grand chose d'autre)...

avez vous la moindre idée pour traiter le sujet ? en particulier autour de argent et modes de vie ? (sachant que la moralisation financière, j'ai peur d'être perdue si je dois leur expliquer la crise... Je n'ai aucune formation en éco


extraits du programme :
Sur le thème « argent et société », la réflexion peut être fondée sur les exemples suivants, parmi d'autres.
Argent et « moralisation financière »
Les crises du capitalisme financier alimentent de manière récurrente les débats de société. Ces crises sont en grande partie dues au fait que l'activité financière s'est peu à peu déplacée vers des activités de plus en plus rémunératrices, mais risquées, et d'une utilité sociale qui est discutée. Quels sont aujourd'hui les termes du débat sur la régulation de l'économie financière ?
Argent et modes de vie
La valorisation de l'argent, comme fin en soi, imprègne désormais de plus en plus les rapports sociaux. Certains comportements montrent que la monnaie devient parfois une valeur absolue et interrogent non seulement notre « rapport à l'argent » mais, plus profondément, nos choix de société. Plusieurs débats peuvent être menés pour approfondir les usages sociaux de l'argent, sur la nature de la société de consommation, sur les problèmes de l'endettement ou sur les grands écarts de rémunération.

Argent et engagement social

Dans une société de marché, la monnaie est parfois « demandée pour elle-même » et sa transformation de moyen en fin peut menacer sa fonction authentique qui est de favoriser les échanges. De nombreuses initiatives existent à travers le monde pour promouvoir un usage de la monnaie fondé sur l'engagement social. On pourra comparer l'exemple des microcrédits avec celui des systèmes d'échanges locaux (SEL) ou celui des « banques de temps ». On pourra également s'intéresser à l'exemple des activités philanthropiques.


Dernière édition par Oiseau phenix le Mer 15 Aoû 2012 - 16:04, édité 1 fois

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Ré le Mer 15 Aoû 2012 - 12:34

Il y a quelques films et documentaires intéressants sur la question, je regarde dans mon disque dur si ça peut te donner des pistes :
- Capitalism A Love Story (2009);
- Jamaique FMI mourir a crédit;
- Surplus : la consommation par la terreur;
- Quand Le FMI Fabrique La Misére ;
- Omc ,qui controle le commerce mondial?;
- Le monde selon Joseph Stiglitz -2008) ;
- Pierre Carles - Attention Danger Travail (Celui là je le regarde en même temps que je te réponds, c'est effarent!!)
- Margin Call (2011)
- Wall Street : l'argent ne dort jamais (2010)
- Wall Street (1988) ;
- De bon matin (2011)

Voilà des idées. Je ne savais pas que j'avais tout ça, merci pour la découverte !

Bon courage.

Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par boris vassiliev le Mer 15 Aoû 2012 - 12:41

Je n'ai même pas regardé les thèmes en Tle pour l'instant Embarassed Embarassed Embarassed
Je pense que je vais attendre la prérentrée pour avoir confirmation ou non de l'ECJS en TS dans mon service.

En tout cas, les nanas, merci de lancer la réflexion Wink

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 13:05

Merci pour la liste !! Et que vaut le docu Les ghettos du ghotta ? Je ne parle pas du livre hein ...

Comment amorcer une réflexion après le visionnage avec les élèves ?

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Ré le Mer 15 Aoû 2012 - 13:27

Je ne connais pas le documentaire et je n'arrive pas à le trouver mais j'ai ça :
http://www.scribd.com/doc/8757351/TD-Introductif-au-Theme-3-Voyage-dans-les-ghettos-du-gotha


Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 16:07

je réfléchis en parallèle à l'autre thème, Violence et société

je pense le traiter en premier lieu sous l'angle de "violence et travail"

- sans doute d'abord avec la diffusion d'extraits du film de Pierre Carles Attention danger travail.
- Pour faire ensuite réfléchir sur ce qu'implique la valorisation à outrance de la valeur travail, sur la violence sociale et psychologique faite à ces RMISTE (intérêt de voir que la violence n'est bien sûr pas seulement physique) -> débat ?
- à compléter par d'autres extraits de films ?

qu'en dites vous ?

évidemment l'idéal serait que ça recoupe les chapitre de philo et de SES, mais sans empiéter sur le travail des collègues...

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Condorcet le Mer 15 Aoû 2012 - 17:05

Le vent de la subversion souffle sur l'ECJS ! Razz

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 17:07

hé hé... oui, c'est bien comme ça que je le vois. Pas pour les embrigader dans mes idées de gauchiste, mais avant tout pour les faire réagir et aller à contre courant.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 18:27

cela dit il va falloir manier les extraits avec précaution, c'est un film délicat à montrer aux élèves je pense. A voir donc, si je montre celui ci ou un autre, sur les risques au travail.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Ré le Mer 15 Aoû 2012 - 19:34

@condorcet a écrit:Le vent de la subversion souffle sur l'ECJS ! Razz

Ce n'est pas à ça que sert l'ECJS? Twisted Evil

Dame Phoenix je trouve tes idées excellentes... Ah je vais essayer d'en avoir d'aussi intéressantes dans les niveaux qu'on me confira. *

Le débat sur le travail est une idée plaisante : faut-il travailler "plus" pour se tuer au travail ou travailler moins et profiter de la vie? yesyes
Avec un prolongement possible sur l'évolution du temps de la journée de travail dans l'histoire et le débat voulu par le MEDEF sur l'abolition des 35h ...

Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Ré le Mer 15 Aoû 2012 - 19:40

http://www.arte.tv/fr/La-mort-du-travailleur-/2015698.html

Voilà ce qui vient d'arriver dans la boîte ! Si tu veux le lien par MP?

Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Bélinac le Mer 15 Aoû 2012 - 19:48

Oiseau phenix a écrit:hé hé... oui, c'est bien comme ça que je le vois. Pas pour les embrigader dans mes idées de gauchiste, mais avant tout pour les faire réagir et aller à contre courant.
J' ai travaillé il y a quelques années avec des TES sur le film de P. Carles, le résultat a été plutôt inverse !

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Camille87 le Mer 15 Aoû 2012 - 19:49

Oiseau phenix a écrit:je réfléchis en parallèle à l'autre thème, Violence et société

évidemment l'idéal serait que ça recoupe les chapitre de philo et de SES, mais sans empiéter sur le travail des collègues...

Je te conseille (si tu ne l'as pas déjà lu) un tout petit opuscule (une dizaine de pages) de Russel, Éloge de l'oisiveté publié en 1932 (le texte en anglais ici: http://www.zpub.com/notes/idle.html). Je le fais (en philo) avec mes élèves pour traiter la notion "le travail", c'est un texte très stimulant. Ci-dessous l'extrait que j'ai découpé pour mon cours:

Russell, Eloge de l’oisiveté

Le fait de croire que le TRAVAIL est une vertu est la cause de grands maux dans le monde moderne, et […] la voie du bonheur et de la prospérité passe par une diminution méthodique du travail. […]

Si le salarié ordinaire travaillait quatre heures par jour, il y aurait assez de tout pour tout le monde, et pas de chômage (en supposant qu’on ait recours à un minimum d’organisation rationnelle). Cette idée choque les nantis parce qu’ils sont convaincus que les pauvres ne sauraient comment utiliser autant de loisir. […]

Le bon usage du loisir, il faut le reconnaître, est le produit de la civilisation et de l’éducation. Un homme qui a fait de longues journées de travail toute sa vie s’ennuiera s’il est soudain livré à l’oisiveté. Mais sans une somme considérable de loisir à sa disposition, un homme n’a pas accès à la plupart des meilleures choses de la vie. Il n’y a plus aucune raison pour que la majeure partie de la population subisse cette privation. […]

Le fait est que l’activité qui consiste à déplacer de la matière, si elle est, jusqu’à un certain point, nécessaire à notre existence, n’est certainement pas l’une des fins de la vie humaine. Si c'était le cas, nous devrions penser que n’importe quel terrassier est supérieur à Shakespeare. […] Si vous lui demandez son opinion sur ce qu’il y a de mieux dans sa vie, il y a peu de chances qu’il vous réponde : J’aime le travail manuel parce que ça me donne l’impression d’accomplir la tâche la plus noble de l'homme, et aussi parce que j’aime penser aux transformations que l'homme est capable de faire subir à sa planète. C'est vrai que mon corps a besoin de périodes de repos, où il faut que je m’occupe du mieux que je peux, mais je ne suis jamais aussi content que quand vient le matin et que je peux retourner à la besogne qui est la source de mon bonheur. Je n’ai jamais entendu d’ouvriers parler de la sorte. Ils considèrent, à juste titre, que le travail est un moyen nécessaire pour gagner sa vie, et c'est de leurs heures de loisir qu’ils tirent leur bonheur, tel qu’il est. […]

Quand je suggère qu’il faudrait réduire à quatre le nombre d’heures de travail, je ne veux pas laisser entendre qu’il faille dissiper en pure frivolité tout le temps qui reste. Je veux dire qu’en travaillant quatre heures par jour, un homme devrait avoir droit aux choses qui sont essentielles pour vivre dans un minimum de confort, et qu’il devrait pouvoir disposer du reste de son temps comme bon lui semble. Dans un tel système social, il est indispensable que l’éducation soit poussée beaucoup plus loin qu’elle ne l’est actuellement pour la plupart des gens, et qu’elle vise, en partie, à développer des goûts qui puissent permettre à l’individu d’occuper ses loisirs intelligemment. […] Les plaisirs des populations urbaines sont devenus essentiellement passifs : aller au cinéma, assister à des matchs de football, écouter la radio, etc. Cela tient au fait que leurs énergies actives sont complètement accaparées par le travail ; si ces populations avaient davantage de loisir, elles recommenceraient à goûter des plaisirs auxquels elles prenaient jadis une part active. […]

Dans un monde où personne n’est contraint de travailler plus de quatre heures par jour, […] le bonheur et la joie de vivre prendront la place de la fatigue nerveuse, de la lassitude et de la dyspepsie. Il y aura assez de travail à accomplir pour rendre le loisir délicieux, mais pas assez pour conduire à l’épuisement. Comme les gens ne seront pas trop fatigués dans leur temps libre, ils ne réclameront pas pour seuls amusement ceux qui sont passifs et insipides.



Dernière édition par Camille87 le Mer 15 Aoû 2012 - 19:55, édité 1 fois

Camille87
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 19:51

Ré : oui, merci !

Bélinac : c'est pour ça que mon post suivant soulignait bien l'importance de choisir avec soin les extraits, et je m'interrogeais en effet sur la possible réaction des élèves, et sur l'intérêt d'un autre film

Camille : cheers merci beaucoup, je m'interrogeais aussi sur des textes et là c'est parfait !

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Bélinac le Mer 15 Aoû 2012 - 19:58

Le passage du début sur la chaine de livraison de Pizzas m' a semblé le plus riche et facilement exploitable avec un questionnaire précis.... ( que je semble avoir égaré !)

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Ruthven le Mer 15 Aoû 2012 - 20:51

Oiseau phenix a écrit:je réfléchis en parallèle à l'autre thème, Violence et société

je pense le traiter en premier lieu sous l'angle de "violence et travail"

- sans doute d'abord avec la diffusion d'extraits du film de Pierre Carles Attention danger travail.
- Pour faire ensuite réfléchir sur ce qu'implique la valorisation à outrance de la valeur travail, sur la violence sociale et psychologique faite à ces RMISTE (intérêt de voir que la violence n'est bien sûr pas seulement physique) -> débat ?
- à compléter par d'autres extraits de films ?

qu'en dites vous ?

évidemment l'idéal serait que ça recoupe les chapitre de philo et de SES, mais sans empiéter sur le travail des collègues...

Pour les films, tu peux passer J'ai très mal au travail ou encore La mise à mort du travail (je passe toujours la deuxième partie sur les méthodes de management chez Carglass, et le moins que l'on puisse dire, c'est que les élèves réagissent !). Du côté des fictions, La méthode - sur le recrutement - ou plus exigeant La question humaine.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Bélinac le Mer 15 Aoû 2012 - 21:48

@Ruthven a écrit: Du côté des fictions, La méthode - sur le recrutement - ou plus exigeant La question humaine.

Côté fiction, et pour une mise en bouche de la violence cynique du monde du travail, j' introduirais avec la scène finale du film des années 80 "que les gros salaires lèvent le doigt" (avec J.Poiret et M.Piccoli) : le licenciement de cadres d' une entreprise aux chaises musicales, à l' issue d' 1 WE dans la maison de campagne du chef d' entreprise....

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 22:09

J ai lu que La mise à mort du travail avait été contesté par des employés de Carglass eux mêmes, à cause du montage.

Du coup j hésite ... J ai commencé à regarder un extrait de Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés (passage sur l ouvrière à la chaîne qui parle de la douleur physique puis des humiliations, de son corps robotisé)

Bref, on a une bonne filmo sur ce sujet ! À creuser.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Invité19 le Mer 15 Aoû 2012 - 22:10

En tout cas ça me fait plaisir de voir cette collaboration entre collègues d' hg et de philo ! Merci à tous

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Ruthven le Mer 15 Aoû 2012 - 22:29

Oiseau phenix a écrit:J ai lu que La mise à mort du travail avait été contesté par des employés de Carglass eux mêmes, à cause du montage.

Du coup j hésite ... J ai commencé à regarder un extrait de Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés (passage sur l ouvrière à la chaîne qui parle de la douleur physique puis des humiliations, de son corps robotisé)

Bref, on a une bonne filmo sur ce sujet ! À creuser.

Justement, cela permet de travailler sur la question de l'objectivité et de l'idéologie. Le montage n'est, de toute manière, jamais innocent. C'est un portrait à charge, mais qui touche au coeur de la réalité du management (un travail sournois sur l'affect et l'intériorisation des contraintes).

En tout cas, Carglass a perdu son procès contre le réalisateur. Ne serait-ce pour les discours du directeur français, cela vaut le coup de le regarder ! (Il cherche en permanence à communiquer sur le travail et le plaisir, le "fun" comme il dit).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Ré le Mer 15 Aoû 2012 - 22:45

@Bélinac a écrit:Le passage du début sur la chaine de livraison de Pizzas m' a semblé le plus riche et facilement exploitable avec un questionnaire précis.... ( que je semble avoir égaré !)

J'ai trouvé le côté "tu t'adaptes ou tu te casses" particulièrement révoltant. Le coup du mec qui doit se couper les cheveux pour être dans la "norme sociétale" m'a quelque peu rappelé des souvenirs persos Rolling Eyes ...

Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Bélinac le Dim 2 Sep 2012 - 14:44

je pensais également à "Ressources humaines" de Laurent Cantet.... Qui traite avec beaucoup de réalisme des relations dans le monde du travail...

Oiseau phenix a écrit:je réfléchis en parallèle à l'autre thème, Violence et société

je pense le traiter en premier lieu sous l'angle de "violence et travail"

- sans doute d'abord avec la diffusion d'extraits du film de Pierre Carles Attention danger travail.
- Pour faire ensuite réfléchir sur ce qu'implique la valorisation à outrance de la valeur travail, sur la violence sociale et psychologique faite à ces RMISTE (intérêt de voir que la violence n'est bien sûr pas seulement physique) -> débat ?
- à compléter par d'autres extraits de films ?

qu'en dites vous ?

évidemment l'idéal serait que ça recoupe les chapitre de philo et de SES, mais sans empiéter sur le travail des collègues...

Bélinac
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Marie Laetitia le Dim 2 Sep 2012 - 15:46

Oiseau, si tu abordes la question violence et travail, tu peux faire réfléchir sur les différents statuts professionnels, par exemple le fait que si l'on est profession libérale, on n'a pas d'indemnité chômage en cas d'arrêt d'activité, ce qui est le cas des infirmiers par exemple, bref pas que de métiers où l'on gagne des cent et des mille. QUe les cotisations sociales se font à part, etc.
Par ailleurs, méfie-toi de la réputation du micro-crédit. L'associer à de la philantropie est dangereux: les taux de crédit sont souvent autour de 20% (au-delà de l'usure) ce qui ne prête pas à conséquence parce que ce sont de petites sommes. Mais le créateur du micro-crédit est tout sauf un philantrope.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Argent et société / Violence et société (ecjs terminale)

Message par Marie Laetitia le Dim 2 Sep 2012 - 15:47

@Ré a écrit:
@Bélinac a écrit:Le passage du début sur la chaine de livraison de Pizzas m' a semblé le plus riche et facilement exploitable avec un questionnaire précis.... ( que je semble avoir égaré !)

J'ai trouvé le côté "tu t'adaptes ou tu te casses" particulièrement révoltant. Le coup du mec qui doit se couper les cheveux pour être dans la "norme sociétale" m'a quelque peu rappelé des souvenirs persos Rolling Eyes ...

dis, un de tes anciens surnoms, ce ne serait pas "Poch' " par hasard? Laughing

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum