HDA Amour et mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HDA Amour et mort

Message par Alcyone le Sam 18 Aoû 2012 - 18:27

Bonjour,

J'aurais besoin d'idées de tableaux, chansons et poèmes évoquant la thématique de "la mort des amants" et par extension aux thématiques liées de l'amour et de la mort. J'ai bien sûr pensé au poème de Baudelaire, au tableau El amor y la muerte de Goya. Je suis preneuse de vos idées. Very Happy

Bonne journée.

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par cannelle21 le Sam 18 Aoû 2012 - 18:45

POur quel niveau?
Tu as la mort de Tristan et Iseut dans l'opéra de Wagner ou dans les enluminures.
Tu as la mort d'Odette dans Le lac des cygnes.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par Alcyone le Sam 18 Aoû 2012 - 18:46

Pour les quatrièmes.
Merci pour ces deux références.

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par Iliana le Sam 18 Aoû 2012 - 18:51

Les tableaux représentant Orphée et Eurydice?

Tu as également l'histoire de Pyrame et Thisbé, chez Ovide:
« Ô vous, parents trop malheureux ! Vous, mon père, et vous qui fûtes le sien, écoutez ma dernière prière ! Ne refusez pas un même tombeau à ceux qu'un même amour, un même trépas a voulu réunir ! Et toi, arbre fatal, qui de ton ombre couvres le corps de Pyrame, et vas bientôt couvrir le mien, conserve l'empreinte de notre sang ! Porte désormais des fruits symboles de douleur et de larmes, sanglant témoignage du double sacrifice de deux amants ! »

Voir aussi chez Théophile de Viau, qui raconte aussi leur histoire.

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par cannelle21 le Sam 18 Aoû 2012 - 18:52

Il y a aussi le superbe poème de Auden dans Quatre mariages un enterrement
Arrêter les pendules, couper le téléphone,
Empêcher le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne.
Faire taire les pianos, et sans roulements de tambours,
Sortir le cercueil avant la fin du jour.

Que les avions qui hurlent au dehors,
Dessinent dans le ciel ces trois mots, Il Est Mort.
Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices,
Ganter de noir les mains des agents de police.

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
Je croyais que l'amour jamais ne finirait, j'avais tort.

Que les étoiles se retirent, qu'on les balaye,
Démonter la lune et le soleil,
Vider l'océan, arracher la forêt,
Car rien de bon ne peut advenir désormais.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par Iliana le Sam 18 Aoû 2012 - 18:53

Ah oui, je l'adore ce poème...

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par gelsomina31 le Sam 18 Aoû 2012 - 19:00

@cannelle21 a écrit:Il y a aussi le superbe poème de Auden dans Quatre mariages un enterrement
Arrêter les pendules, couper le téléphone,
Empêcher le chien d'aboyer pour l'os que je lui donne.
Faire taire les pianos, et sans roulements de tambours,
Sortir le cercueil avant la fin du jour.

Que les avions qui hurlent au dehors,
Dessinent dans le ciel ces trois mots, Il Est Mort.
Nouer des voiles noirs aux colonnes des édifices,
Ganter de noir les mains des agents de police.

Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest,
Ma semaine de travail, mon dimanche de sieste,
Mon midi, mon minuit, ma parole, ma chanson.
Je croyais que l'amour jamais ne finirait, j'avais tort.

Que les étoiles se retirent, qu'on les balaye,
Démonter la lune et le soleil,
Vider l'océan, arracher la forêt,
Car rien de bon ne peut advenir désormais.

très très beau poème!

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par cannelle21 le Sam 18 Aoû 2012 - 19:01

Je ne peux pas le lire sans pleurer. Sad

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par malo21 le Sam 18 Aoû 2012 - 19:07

chez Brel, la fanette et la chanson des vieux amants.
requiem pour un fou de johnny hallyday
le bal des laze de polnareff


Dernière édition par malo21 le Sam 18 Aoû 2012 - 19:25, édité 1 fois

malo21
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par olive-in-oil le Sam 18 Aoû 2012 - 19:19



John Everett Millais, Ophélie, 1852

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par Iliana le Sam 18 Aoû 2012 - 22:09

Je repense aussi à Philémon et Baucis, récit fait par Ovide, et tu trouveras plein de tableaux sur le sujet.

Tu peux voir aussi des photos du ballet de Preljocaj/Bilal Roméo et Juliette...

Il y a aussi "Les Amants" de Magritte en peinture, et "Apollon et Daphné" du Bernin pour la sculpture, mais je ne sais pas si c'est exactement encore dans le sujet.


Dernière édition par Iliana le Sam 18 Aoû 2012 - 23:48, édité 1 fois

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par InviteeF le Sam 18 Aoû 2012 - 23:17

J'ai perdu mon Eurydice
Rien n'égale mon malheur
Sort cruel, quelle rigueur !

("J'ai perdu mon Eurydice", l'air de l'opéra de Gluck, une interprétation très émouvante de Maria Callas est facilement trouvable)

Tu as aussi le final de Roméo et Juliette de Bellini (I Capuleti e i Montecchi) qui vaut son pesant en cacahuètes.

Idem dans Aida (Verdi), l'air de Radamès, emmuré vivant dans sa tombe, qui chante "Je ne reverrai plus jamais Aida" puis s'aperçoit que sa bien-aimée s'est cachée pour être emmurée avec lui.

Toute la Sestina de Monteverdi (complainte de l'amant après la mort de l'amante), mais faut aimer le baroque ^^

En chanson "chanson", l'excellente "Trapèze" des Elles, à la première personne : une acrobate qui raconte la mort de son amant (Mon trapéziste est mort / Accident de la route/ Ironique destin pour le roi du volant), son chagrin (Ma vie n'est plus qu'un sac plein de nos souvenirs / C'est trop lourd à porter pour une fille de l'air / Oh mon amour je me sens seule là-haut / Oh mon amour seule depuis ce jour là / Le poids de la douleur m'a rendu moins légère / Je voudrais m'arrêter / Je ne suis plus ce que j'étais / Tu sais c'est lourd) puis sa volonté de le rejoindre (Je prends un élan laborieux mon amour/ Mon corps balance comme un adieu/ Mon corps est un vieux cheval fou / Devant ton trapèze vide / Je vais crever la toile / M'envoler pour de bon traverser la coupole / Pour l'ultime numéro).
Le tout sur mélodie de cirque. Du grand art.

L'hymne à l'amour?

Qui pourrait plaire à tes élèves (j'adorais quand j'étais collégienne *tousse*) Montée là-haut par Damien Saez (je n'assume pas, pas la peine de me faire ces gros yeux dix ans plus tard ^^)


Poèmes
- Lorsque tu fermeras mes yeux à la lumière (E. Verhaeren)

- traduit de l'espagnol : Amour constant au-delà de la mort (Quevedo)
Clore pourra mes yeux l'ombre dernière
Que la blancheur du jour m'apportera,
Cette âme mienne délier pourra
l'Heure, à son vœu brûlant prête à complaire;

Mais point sur la rive de cette terre
N'oubliera la mémoire, où tant brûla;
Ma flamme sait franchir l'eau et son froid,
Manquer de respect à la loi sévère.

Ame dont la prison fut tout un Dieu,
Veines au flux qui nourrit un tel feu,
Moelle qui s'est consumée, glorieuse,

Leur corps déserteront, non leur tourment;
Cendre seront, mais sensible pourtant;
Poussière aussi, mais poussière amoureuse.

- Romance médiéval: Romance du Comte Olinos et de Blanche Fleur (également traduit de l'espagnol)
tu trouveras ici le texte original + traduction (pas mauvaise) au français

http://books.google.fr/books?id=1zrh0ywtlPUC&pg=PA67&lpg=PA67&dq=romance+Comte+Olinos&source=bl&ots=QfjJLOmO3I&sig=27b57PUPhzJKglJOYxOoslFYJvY&sa=X&ei=BwAwUP-XIMi00QXutYGADQ&redir_esc=y#v=onepage&q=romance%20Comte%20Olinos&f=false

Je sèche pour des tableaux non cités, mais j'y réfléchirai ^^

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par JPhMM le Sam 18 Aoû 2012 - 23:21

Roméo et Juliette.
Pièce.
Tableaux.
Films.
Etc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par Celeborn le Dim 19 Aoû 2012 - 0:35

À peu près la moitié de la poésie amoureuse de Ronsard doit rentrer dans le thème Wink.

La Loreley, d'Apollinaire. L'Adieu, du même.

J'ai vu une proposition de chanson d'Edith Piaf plus haut. À mon avis, il faut plutôt viser « Mon Dieu ». « L'Accordéoniste », aussi.


_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA Amour et mort

Message par Alcyone le Dim 19 Aoû 2012 - 11:14

Merci pour toutes ces références! fleurs

Pour la peinture, je pense à un tableau de Rossetti : Le Rêve de Dante ou sinon à certains tableaux de Chagall où l'on voit le couple enlacé surplombant la ville, etc.

Le poème de Verhaeren est très beau merci. J'ai beaucoup aimé le Trapèze des Elles. Belles découvertes.

Quant à Roméo et Juliette, je fais une séquence là-dessus. Cette étude thématique en HDA est une transition en fait entre deux séquences.

Alcyone
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum