Faut-il soutenir un collègue envers et contre tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faut-il soutenir un collègue envers et contre tout ?

Message par Dinaaa le Mer 28 Jan 2009, 21:08

J'ai un collègue que je n'apprécie pas du tout, il est toujours en train de critiquer tout et tout le monde, déteste les élèves et sa hiérarchie, ne supporte pas la moindre pensée opposée à la sienne et ne sait pas parler pour autre chose que pour râler.

Suite à une bavure de sa part - il a attrapé par le cou et violemment secoué un élève connu pour être perturbateur et provocateur -, il a été sanctionné (perte d'un mois de salaire notamment). Nous avons appris à cette occasion que c'était la 3e fois qu'il réagissait violemment avec un élève.

Je ne sais pas comment réagir. D'une part, je condamne ce qu'il a fait, perdre ses nerfs une fois je veux bien, mais 3 fois... ? n'est-ce pas la preuve qu'il y a un vrai problème personnel à gérer derrière ? Mais d'un autre côté, je sais très bien que dans ces cas-là, en tant qu'enseignant on ne peut compter que sur notre légendaire solidarité, et il est vrai, comme me l'ont dit certains, que si ça m'arrivait, j'aimerais moi aussi me sentir soutenue.

Alors quoi ? je rejoins le mouvement général et je le soutiens, ou je respecte mes convictions et je m'abstiens de toute réaction ? Que feriez-vous à ma place ?

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il soutenir un collègue envers et contre tout ?

Message par John le Mer 28 Jan 2009, 21:11

Ben... A-t-il besoin de ce soutien, et a-t-il une attitude correcte avec vous ?

Parce que si c'est le cas, c'est vrai que ce serait mieux de le soutenir, s'il le mérite dans ce cas précis.

S'il n'est pas dans son tort (genre agresser un élève gentil qui n'a rien demandé à personne) et s'il ne passe pas son temps à jouer des mauvais tours à ses collègues, je pense qu'il vaudrait mieux qu'il soit soutenu.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il soutenir un collègue envers et contre tout ?

Message par Dinaaa le Mer 28 Jan 2009, 21:22

Sans jouer de mauvais tours aux collègue, il passe son temps à critiquer Pierre avec Paul et et à dénigrer Paul avec Pierre (d'ailleurs nous avons une bonne ambiance en salle des profs, donc ni Paul ni Pierre ne rentrent dans le jeu).

En ce qui concerne l'élève, certes, ce n'est pas un tendre, c'est ce qu'on appelle communément "un p'tit con", donc je peux comprendre que mon collègue ait pété un plomb.

A-t-il besoin de ce soutien... ? je ne sais pas, le verdict est rendu, il est suspendu et sans solde pendant 1 mois. Mais il est évident que moralement, ça lui fera du bien de savoir que ses collègues sont mobilisés pour lui : il est question de faire une journée de grève pour le soutenir, afin de montrer notre désapprobation au rectorat.

Cependant, jusqu'à quand allons nous le soutenir ? C'est déjà son 3e gros problème, alors que la plupart d'entre nous n'en connaîtrons aucun de notre carrière. Faut-il vraiment cautionner ça ?

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il soutenir un collègue envers et contre tout ?

Message par Angua le Mer 28 Jan 2009, 22:27

Je vais sans doute passer pour une affreuse individualiste (tant pis, ce ne sera pas la première fois!), mais je crois qu'il faut aussi agir en son âme et conscience. Qu'il faut soutenir ce qu'on estime juste d'être soutenu, parce qu'on y croit, non parce qu'il faut toujours être solidaire des collègues. Certains sont indéfendables, point.
Je crois que c'est le cas de celui-ci... et j'avoue que je trouve l'idée d'une grève pour le soutenir un peu forte. Il y a erreur de sa part, il y a sanction, c'est ainsi. Et comme tu le dis, c'est la troisième, si un pétage de plomb une fois se comprend (sans s'excuser) paraît peu pour une telle sanction, ce n'est pas le cas de ce collègue.
Et après.... je suis affreuse, mais très honnêtement, le moral des collègues que je n'apprécie pas... ce n'est absolument pas mon problème.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il soutenir un collègue envers et contre tout ?

Message par Daphné le Mer 28 Jan 2009, 22:27

A toi de voir ........
Perso je pense qu'il y a des choses qu'on ne peut défendre ou soutenir ( alcolisme, pédophilie, violence, incompétence professionnelle..........) et dans tous les cas je me demande toujours : en tant que parent, est ce que je voudrais de ce prof pour mes enfants ?
A partir de cela, tu prends ta décision.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il soutenir un collègue envers et contre tout ?

Message par Pseudo le Jeu 29 Jan 2009, 08:20

Et lui que demande-t-il ? Demande-t-il votre aide et sous quelle forme ? Peut-être qu'une grêve (surtout si elle n'est pas vraiment suivie...) ne va pas l'aider beaucoup.
Faire grêve, cela veut dire que vous cautionnez son acte, que vous trouvez la sanction injuste. Est-ce le cas ?
En revanche, vous pouvez vous sentir concerné par sa détresse d'humain, et montrer votre compassion. Il est dans la mouise financièrement ? Faîte une quête. Il a besoin d'un soutien psychologique ? Montrez-lui que vous êtes là, téléphonez-lui, invitez-le. Il a besoin de se soigner ? Proposez-lui l'adresse d'un bon psy. Vous en avez assez de voir sa tronche ? Il ne se sent pas capable de reprendre les cours dans ces conditions ? Dîtes-lui qu'il devrait demander sa mut pour repartir d'un bon pied ailleurs.

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum